Dictionnaire wallon-français (Cambresier)/Toir

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
chez J.F. Bassompierre (p. 181).
◄  Toig
Toirchette  ►

Toir toron, ſ. m. Aſſemblage de pluſieurs fils de caret tournés enſemble, qui font une partie d’une corde, d’un cable.

Tort, ſ. m. Ce qui eſt oppoſé à la juſtice, à la raiſon, lequel eſt-ce des deux qui a tort ? ils ont tort tous deux, tout le monde lui donne le tort.

On dit mettre quelqu’un dans ſon tort, pour dire, lui faire une offre, une propoſition, qu’il ne puiſſe refuſer ſans faire voir qu’il eſt déraiſonnable ou injuſte, avoir pour lui un procédé auquel il ait tort de ne pas répondre, faites-lui encore cette offre-là pour le mettre dans ſon tort, parlez-lui honnêtement pour le mettre encore plus dans ſon tort.

On dit prov. Le mort a toujours tort, pour dire, que lorſqu’un homme eſt mort, & qu’il ne peut plus ſe défendre, on rejette la faute de beaucoup choſes ſur lui, on dit de même, les abſents ont tort.

Tort ſignifie auſſi, léſion, dommage qu’on ſouffre ou qu’on fait ſouffrir, ſoit avec injuſtice, ſoit ſans injuſtice, il ne faut pas faire tort à ſon prochain, ce marchand lui a fait grand tort en venant s’établir ſi près de lui.