Discussion:Fables d’Ésope (trad. Chambry, 1927)/La Cigale et les Fourmis

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ne faut-il pas mentionner l’origine de la traduction  ? Tous les utilisateurs ne vont pas penser nécessairement à cliquer le lien vers la page générale des fables d’Ésope. (Moi-même, je ne l’ai découvert qu’après-coup.) DominiqueM 28 juillet 2009 à 06 : 43 (UTC)

: C’est bien mon avis. Je transclus cette discussion sur le scriptorium. Merci d’avoir soulevé ce lièvre, DominiqueM !
: L’infoédit de la page principale peut-il être recopié automatiquement par un robot sur les pages de discussion de toutes les fables ? Qu’en pensez-vous ? Des wikisourciens compétents peuvent-ils répondre à cette question ?
:Ou encore, nous pourrions nous contenter de mettre un lien vers l’infoédit sur la page principale [http : //fr.wikisource.org/w/index.php ? title=Mod%C3%A8le : %C3%89dition&oldid=264875 comme ceci] ? —-Zyephyrus 29 juillet 2009 à 08 : 05 (UTC)


Traduction déposée par un contributeur anonyme[modifier]

Transféré depuis la page principale



Début de citation

La cigale et les fourmis

Pendant l’hiver, leur blé étant humide, les fourmis le faisaietn sécher. La cigale, mourant de faim, leur demandait de la nourriture. Les fourmis lui répondirent : "pourquoi en été n’amassais-tu pas de quoi manger ? — Je n’étais pas inactive, dit celle-ci, mais je chantais mélodieusement." Les fourmis se mirent à rire. «  Eh bien, si en été tu chantais, maintenant que c’est l’hiver, danse. » Cette fable montre qu’il ne faut pas être négligent en quoi que ce soit, si l’on veut éviter le chagrin et les dangers.


Esope dans Nevelet


Fin de citation


Bonjour. Cette traduction est-elle sous droit d'auteur ? --Zyephyrus (d) 14 novembre 2013 à 20:27 (UTC)