Discussion Auteur:Gilbert Keith Chesterton

Le contenu de la page n’est pas pris en charge dans d’autres langues.
La bibliothèque libre.
  • Charles Dickens, traduit par Achille Laurent et L. Martin-Dupont 1909 Ce texte est dans le domaine public aux États-Unis, mais encore soumis aux droits d’auteur dans certains pays, notamment en Europe. Les téléchargements sont faits sous votre responsabilité.
  • Sur les avantages de n’avoir qu’une jambe, traduit par Michel Epuy, Anthologie des humoristes, 1910
  • La Pucelle d'Orléans, traduit de l'anglais par Valery Larbaud 1911 Ce texte est dans le domaine public aux États-Unis, mais encore soumis aux droits d’auteur dans certains pays, notamment en Europe. Les téléchargements sont faits sous votre responsabilité.
  • Le Napoléon de Notting Hill. Traduction de Jean Florence 1912 Domaine public
  • La Barbarie de Berlin. Lettres à un vieux Garibaldien, traduit par Isabelle Rivière (1889-1971) 2e édition-1915 Ce texte est dans le domaine public aux États-Unis, mais encore soumis aux droits d’auteur dans certains pays, notamment en Europe. Les téléchargements sont faits sous votre responsabilité.
  • Supervivant, traduit de l'anglais par Maurice Rouneau (Maurice Beerblock, 1880-1962), 1915 (date à confirmer, c’est peut-être plutôt 1936)
  • Les Crimes de l'Angleterre. Introduction de Charles Sarolea, traduction de Charles Grolleau (1867-1940), 1916 Domaine public
  • La Clairvoyance du Père Brown, traduit par Emile Cammaerts (1878-1953), 1919 Ce texte est dans le domaine public aux États-Unis, mais encore soumis aux droits d’auteur dans certains pays, notamment en Europe. Les téléchargements sont faits sous votre responsabilité.
  • La Sphère et la Croix, traduit par Charles Grolleau (1867-1940), 1921 Domaine public
  • Petite histoire d'Angleterre, traduit par Anne Osmont (1872-1953), 1922 (Paris, collection "Anglia" ; les éditions G. Crès et Cie) Ce texte est dans le domaine public aux États-Unis, mais encore soumis aux droits d’auteur dans certains pays, notamment en Europe. Les téléchargements sont faits sous votre responsabilité.
  • Orthodoxie, traduit par Charles Grolleau (1867-1940), 1923 Domaine public
  • L’Homme éternel, traduit par Maximilien Vox, 1927 (Paris, collection le roseau d'or, Plon) [1] Pas domaine public
  • Le Retour de Don Quichotte, traduit par ??, 1928 (Paris : Bloud et Gay)
  • La Vie de William Cobbet, traduit par Marcel Agobert (1893 - 19??), 1929
  • Hérétiques : M. Rudyard Kipling ou "Pierre qui roule n'amasse pas mousse 1929
  • Hérétiques, traduit de l'anglais par Jenny S. Bradley (1886 - 1983 source) ; introduction de Henri Massis (1886-1970) 1930 (Plon 1930) [2] Pas domaine public
  • Le Club des métiers bizarres, trad. de l'anglais par K. Saint Clair Gray (? - ?)
  • L’Auberge volante, traduit par ??, 1936

Aucune des traductions publiées sur Gallica ne paraît pouvoir être dans le domaine public. Marc (d) 29 mars 2011 à 16:54 (UTC)[répondre]