Discussion Livre:Bastide - La Petite Maison.djvu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

« La Petite Maison ». Une collaboration entre belles-lettres et architecture au XVIIIe siècle : « Jean-François de Bastide publie son conte La Petite Maison dans une première version en 1758, puis dans une seconde complétée par des notes en 1763. »

Confirmé par : Seducing the Eighteenth-Century French Reader: Reading, Writing, and the Question of Pleasure.

Je n’ai pas trouvé la version de 1758, mais on trouve dans Google Livre ce qui semble être une édition de 1762. Marc (d) 22 mars 2013 à 16:19 (UTC)

La petite maison (1758) de Jean-François de Bastide

Ma réponse (je ne sais pas si c'est comme cela qu'on fait ?)

Rien sur google books, les références à erudit.org et à Seducing... sont de seconde main. En revanche, l'article d'Aurélien Davrius à la RHLF (accessible sur cairn) est plus consistant. Il explique, note 2, cette date de 1758. Il n'y a jamais eu d'édition séparée. Une première édition de « La Petite-Maison », différente de celle que vous publiez ici, paraît dans Le Nouveau Spectateur, Amsterdam-Paris, 1758, s.n., t. II, p. 361 [et non 316]-412. Elle est faussement annoncée dans la table des matières à la p. 355, il faut en fait aller à la p. 361. Voir le texte numérisé sur Gallica : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k617638/f362.image La seconde version, remaniée, et que vous publiez ici, est celle des Contes de M. de Bastide, comme je l'ai écrit précédemment. La BNF possède deux exemplaires des Contes de M. de Bastide, Paris, impr. de Louis Cellot, 1763, 2 vol. in-8°, cote Arsenal GD 1634 (1 et 2) et Fontainebleau. L'exemplaire de l'Arsenal a été numérisé et est accessible sur Gallica. La Petite-Maison est ici : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k617560/f49.tableDesMatieres Une troisième version, sans notes, est publiée dans la Bibliothèque universelle des romans, avril 1784, t. II, p. 66-102. Toutes les rééditions modernes se fondent sur le texte de 1763. Et c'est mentionné explicitement dans la Préface que vous éditez.

Merci d'indiquer que le texte ici publié est le texte de 1763.