Dizain ingénu

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hombres : HommesImprimé sous le manteau et ne se vend nulle part (p. 41-42).




XIII



DIZAIN INGÉNU




O souvenir d’enfance et le lait nourricier
Et ô l’adolescence et son essor princier !
Quand j’étais tout petit garçon j’avais coutume
Pour évoquer la Femme et bercer l’amertume
De n’avoir qu’une queue imperceptible bout

Dérisoire, prépuce immense sous quoi bout
Tout le sperme à venir, ô terreur sébacée,
De me branler avec cette bonne pensée
D’une bonne d’enfant à motte de velours.


Depuis je décalotte et me branle toujours !

1890.