100%.png

Doon de la Roche/Glossaire

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anonyme
Doon de la Roche. Chanson de geste
Texte établi par Paul Meyer, Gédéon HuetÉdouard Champion (p. 181-234).


GLOSSAIRE [1]

A, à. Sert à marquer la possession : c’est a fame nature, 459, cela tient à la nature de la femme ; a lui ne a sa mere n’atent nul guerredon, 4021, il n’attend de récompense ni de lui (Dieu) ni de sa mère.

Sert à indiquer que l’action se fait de la façon indiquée par le substantif qui le suit : a duel et a martire, 3048 ; a duel et a torment, 159 ; a force, 3122 ; a force et a poeste, 2377 ; a force et a vertu, 1018 ; a honor et a noces, 3639 ; a honte, 4374 ; a hu et a cri, 1110 ; a joie, 1589, 2941 ; a joie et a barnage, 107 ; a joie et a baudor, 971 ; a joie et a lïesce, 102 ; au mautalent, 1175 ; a mervoille, 2316, 3822 ; a grant mervoille, 2337 ; a poine et a travail, 2414 ; a tort, 1780, 1877, 2857 ; a tort et a pechié, 2248, 2256, 2960, etc. ; a tort et a pechié et a mal, 890 ; a vertu et a force, 3634.

Indique l’instrument : ocis a mon acerin brant, 262 ; a son bran acerin, 739 ; a .j. coutel d’acier, 3107 ; a .j. baton, 2785 ; abatu a ce[l] faucon, 3741.

Le vêtement : a armes, 772 ; as haubers et as lances, 2334 ; l’amoinent a .j. mantel d’ermin, 4214, l’amènent vêtu d’un manteau d’hermine.

La partie du corps, qui sert à accomplir l’action : baiserai a ma boche, 1285, baiserai de ma bouche ; as genolz et as paumes, 1792 ; vi a mes ieus, 419, 430, je vis de mes yeux ; aus ielz, 1161, de ses yeux ; as mains et a baton, 3996 ; as mains te puis prendre, 2497.

La concomitance de temps : a cest di, 468 ; a cel jor, 484 ; a jour que je soie vis, 480, aucun jour de ma vie ; a nul jor, 492, 1497 ; a tant, 2431, 3322 (cf. atant).

Précède le nom des personnes qui accompagnent le sujet de la phrase ; a s’amie, 4257 ; a .iijc. chevaliers, 40 ; a .xv. compagnons, 3873, 4017 ; juer a son cosin, 1777 ; a merveillos barnage, 2917, 2919 ; a sa mesnie bele, 2374 ; a mesnie escherie, 2211 ; a sa grant ost bannie, 2345, 2384 ; me faites penre a deux de voz serjanz, 145 ; se couchera a .xl. ou a .c., 273.

Indique la matière dont est fait un objet : bocle a or, 1103 ; eschaquier a or et a argent, 1069.

Préposition de lieu, indique le mouvement : a la terre cheüz, 1023, tombé à terre ; a la terre en espant, 1077, répand par terre ; précédant un nom de personne, indique chez qui on se rend : 913, 946, 1235, 1283, 1336, 3749. Au v. 3824, a Maiance veut dire : devant Mayence.

Dans les cas suivants, le français moderne rendrait a par d’autres prépositions : avoir a non, 119, 156, etc., pour ; a la moie foi, 1402, 1637, etc., par ; a lor bele jornée, 648, dans leur beau voyage ; porter a fil, 762, porter dans son sein, comme fils ; au droit, 773, du côté du droit ; au pueple, 662, devant le peuple.

Employé avec le gérondif précédé de son complément, dans le sens où nous employons le gerondif précédé de en : as esperons brochant, 1089, 1160, en éperonnant leurs chevaux ; a noz doiz demostrant, 275, montrant de nos doigts ; a roncins traïnant, 3959, faisant traîner par des chevaux ; a .xx. homes levant, 252, (poids) que vingt hommes seulement peuvent soulever ; jusqu’as armes portant, 281, jusqu’à l’âge de porter les armes.

aage, voir eage.

aaisier, aesier, 3550, réconforter ; s’ —, 3270, se réconforter ; bien aaisié, 2110, à son aise, en bonne situation ; aaisiée (dit d’une terre), 2174, riche, fertile.

a[a]tie : par —, 2419, à l’envi.

abandonée (fém.), 2894, sans retenue, sans mesure ; la regne —, 3853, à bride abattue.

abandonéement, 264, à l’excès.

abateïs, 2479, carnage.

abisme, 150, l’Enfer ; la greignor —, 255, l’endroit où la mer est le plus profonde.

abrivé : cheval —, 1772, 1817, 1825, dromadaire —, 1563, ardent, fougueux.

acerin, 262, 739, d’acier.

acheter : — fort, 3651, payer cher.

achoison, 3791, raison, motif.

acoillir, acuillir , 3e p. sing. prés. ind. aqueust, 1377 ; — sa proie, 3073, s’emparer d’un butin ; parmi son hardement acoilli son corage, 4335, dans sa hardiesse il trouva comment disposer son cœur ; — son chemin, 323, 2268, 3530, 4455, — son erree, 646, — son errement, 4455, — son oire, 1377, — sa voie, 3731, 4158, 4455, se mettre en route.

acointier (s’) a, 3189, faire connaissance avec.

acoler, 1929, 2026, 3635, embrasser ; s’ —, 4473.

acorde, 968, 3630, accord.

acordement, 4442, accord.

acorder, 896, arriver à un accord.

acorer, 3106, percer le cœur, tuer.

acostumé : avoir —, 3332, être habitué.

acuillir, voir acoillir.

adens, 284, sur les dents, le visage contre terre.

* adenter [ms. danter], 907, étonner, stupéfier.

adeprimes, 1475, d’abord.

adestrer, 1894, 1999, 2933, 4547, accompagner [qqn] comme suite, comme garde d’honneur.

adob, cas reg. pl. ados, 3856, armure, armes ; avoir ses ados, 1430, avoir été armé chevalier.

adober, adouber, 34, 1684, 1858, etc., armer chevalier ; s’ —, 1812, 2276, etc., s’armer.

adolé, 1612, triste.

adonc, 31, 108, etc., adont, 2140, alors.

ados, voir adob.

adouber, voir adober.

aduré, 4300, 4540, 4545, aguerri, éprouvé.

aé, 293, 884, âge ; en trestot mon —, 1691, 1875, pendant toute ma vie à venir ; se il vit son —, 710, s’il arrive à l’âge d’homme.

aerdre, 3e p. sing. prés. ind. aert, 1341, saisir, empoigner.

aesier, voir aaisier.

afaire, 4513, situation.

afaitié : bien —, 3540, courtois, sage.

aferir, 3e p. sing. prés. ind. afiert, 2424, 3821, appartenir de droit.

affïer, voir afier.

affoler, voir afoler.

afiancier (s’), 2751, se promettre mutuellement.

afichier (s’), 3742, 3765, se fixer, se cramponner.

afier, afïer, affïer, 2146, 2182, 2728, 4221, jurer.

afoler, affoler, 433, 454, 899 etc., tuer ; au v. 4268 s’afoler, se dit d’une personne qui se meurt d’amour.

afubler, 1573, 1945, etc., passer sur son dos [un vêtement].

agait, 2291, 2326, etc., embuscade.

ahan, 3917, 3975, peine, labeur.

ahonter, 686, honnir.

aïde, voir aïe.

aïdier, 3e p. sing. prés. ind. aïe, 2670, 2944, 3e p. sing. prés. subj. aït, 1906, 2870, aïst, 411, 1470, etc., aider.

aïe, aïde, 2416, 2677, etc., aide ; fere aïde, 1310, aider.

aigle, 3963, emblème surmontant les mâts des tentes.

aigrier, 3727, tourmenter.

aigue, 1091, 1123, etc., eau.

ainc, 940, 1024, etc., jamais (cf. ainz) ; — mais ... ne, 347, jamais... ne.

ainçois, ainsois (conj.), 350, 478, etc., mais ; (adv.), 2733, 3036, auparavant ; 377, plutôt ; (prép.), 1261, 1936, avant ; — que (conj.), 554, 1604, etc., avant que.

ains, voir ainz.

ainsi : —com .j. tel bers, 1614, comme il convient à un tel baron ; — voir m’aït Diex, 1906, puisse Dieu me venir en aide.

ainsois, voir ainçois.

ainz, 343, 464, etc., mais ; — que, 99, 1430, etc., avant que ; ainz, ains, pour ainc, 1029, 3443, etc., jamais ; — ... ne, 1029, 2718, jamais ; mais —, 45, — mais, 3881, même sens.

aire : toujours dans la locution de bon —, 2029, 2080, etc., de bonne lignée.

aïrer (inf. pris substantivt), 296, colère ; s’ —, 3751, se mettre en colère.

aiue, 2181, aide.

aive, voir eve.

ajorner, 1559, 1568, etc., faire jour ; le lundi ajorné ne le mardi ne finent, 2977, le lundi tant qu’il fait jour, ni le mardi, ils ne s’arrêtent.

ajoster : vos lignages ert au mien ajostez, 92, votre lignée sera unie à la mienne.

alemele, 2364, fer de lance.

alenée, 501, souffle, respiration.

aler, aller : s’en vait, 2359, s’en va ; m’en irez, 311, vous vous en irez ; au pié li sont alé, 1871, se sont jetés à ses pieds.

alever, 534, promouvoir, aider.

alis : terre alisse, 3722, terre compacte, peu fertile.

aloue, 3341, alouette.

alozé, 1966, digne d’éloges, renommé.

alué, 3558, alleu.

amander, voir amender.

ambe : d’ — part, 2389, des deux côtés.

ambedui, 1017 [var. enmedui], 3976, 3996, andui, 3392, cas suj. plur., ambe .ij., 984., andeus, 1673, 1774, cas rég. plur., tous les deux.

amender, 596, 1859, 2198, amanderons, 3288, réparer.

amener, 3e p. sing. prés. subj. ameigne, 1403, amoine, 2918 ; p. pa. amenez, 1581, emmener.

amervoillier (s’), 3758, s’étonner.

amiral, 1396, titre donné à l’empereur de Constantinople.

amisté, amistié, 2635, 2716, 4286, amour ; 3366, concorde ; 3101, traité de paix.

amoine, voir amener.

amont, 798, 3803, en haut.

ancesserie, ansesserie : de grant —, 1245, de longue date ; par droite —, 4147, par succession directe.

ancroier, 3811, accrocher.

ancui, voir encui.

andeus, andui, voir ambedui.

anoer, 697, lier.

anor, voir honor.

anquenuit, 3908, cette nuit même.

ansesserie, voir ancesserie.

anste, voir hanste.

antif, fém. antive, 2350, 3026, antie, 4492, 4625, antique.

antrée, voir entrant.

anuier, 3e p. sing. prés. subj. anuit, 2412, ennuyer.

anuit, 3234, cette nuit.

aorer, 3e p. sing. prés. ind. aore, 3217, adorer.

apareillier, 2761, 4595 ; p. pa. fém. aparillie, 4592, préparer.

aparler, 3e p. sing. prés. ind. aparole, 964, interpeller.

aparoir : l’aube aparant, 3136, l’aube apparaissant.

aparmant, 3458, tout de suite.

apartenir a, 121, 483, 746, être apparenté à.

apeler, 708, 807, etc., interpeller ; 1241, 1260, etc., faire venir.

apendre a, 8, 527, 1522, etc., dépendre de (terme de droit féodal).

apercevoir (s’), 909, observer avec intelligence ; — comment (suivi du subj.), 1012, faire en sorte que.

aploré, 3677, éploré.

apoier, 2157, 2824, appuyer.

aporter : li cuers nel m’aporte, 967, mon cœur ne me le dit pas.

apostoile, 693, apostole, 4270, pape.

aprendre : estre apris de, 2733, être renseigné au sujet de ; apris ne l’avons, 3342, nous n’en avons pas l’habitude.

apresser : ses ventres li apresse, 953, son ventre lui pèse (en parlant d’une femme sur le point d’accoucher).

aprocher a, 3372, approcher de.

aquerre, 1e p. sing. prés. ind. aquier, 1247, 3e p. aquiert, 2386, prendre, occuper militairement.

aqueust, voir acoillir.

aquiter, 317, 1459, etc., délivrer.

arabi, 322, 2286, 2469, arabe (épithète de mul, de cheval).

arabois (à l’asson.), 620, 1375, arabe (épithète d’or).

aragon, 2475, destrier de race aragonaise.

araisnier, 1517, aresnier, 1445, 2443, 4483, interpeller.

arbroi, 352, lieu planté d’arbres.

arces, voir ardoir.

ardoir, 222, 234, etc., brûler ; 35, incendier ; p. pa. masc. ars, 234, 985, etc., fém. plur. arces, 4065.

aresnier, voir araisnier.

arestée : fere —, 647, faire halte.

arestement : fera —, prendre —, 177, 192, 2614, faire halte ; sans —, 4438, sans délai.

arester, 1603, 1973, etc., tarder ; p. pa. aresteüz (à l’asson.), 1050, 2229.

arguër, 2179, presser, aiguillonner.

arier, 1800 (à l’asson.), arrière.

ariver : se sont arivé, 1597, ont accosté, débarqué.

arme, 636, 644, etc., âme.

ars, voir ardoir.

arsoir, 3297, hier au soir.

art, 1012, artifice.

assainir, 1re p. plur. fut. assauromes, 1767, assaurons, 1754, 2e p. plur. fut. asaudrez, 3708, 3e p. plur. fut. asaudront, 2380, attaquer.

aseier, 3279, goûter [d’un mets].

aseïr, voir asseoir.

asemblée : faire — de, 3141, réunir.

asembler (s’), 3e p. plur. pf. s’asemblirent, 2968, se rassembler ; au p. pa., 107, 113, 889, 2207, allié, marié.

asouagier (s’), 3619, se calmer.

assener, 2167, parvenir à destination.

asseoir (v. trans.), 2381, 4061, assiéger ; aseïr (à l’asson.), 4277.

asserir : nuiz fu asserie, 2210, la nuit fut venue.

asseter, 1545, asseoir.

assëur : estre —, 3740, être en sécurité.

assiantrous, voir escïentros.

ataindre, 3e p. sing. impf. subj. atainsist, 3786, atteindre.

ataint, voir estanc.

atalenter : quant il vos atalente, 903, quand le désir vous en prend.

atant, a tant, 258, 2431, etc., au moment même, aussitôt.

atapiner (s’), 3159, se déguiser.

atargier (v. intr.), 2473, 3060, s’attarder ; s’ —, 2457, 2489, 3023, même sens.

atempreement, 3154 (?) [peut-être faut-il corr. atapinement, déguisement].

atendre (v. trans.), 3767, tendre sa lance ; (v. intr.), 2749, attendre, différer ; — a [qqn], 540, s’occuper de.

atenrier : li cuers li atenrie, 3043, son cœur s’attendait.

atornement, 4454, préparatifs.

atot, 351, avec.

aubert, voir haubert.

aubor, 2280, sorte d’arbre, cytise aubour.

aubre, 1272, 1275, etc., arbre.

aucube, 3119, 3833, tente, pavillon.

auferrant, 3664, destrier.

auquant : li —, 2903, 3152, un certain nombre.

auques, 83, 909, quelque peu.

ausberc, voir haubert.

* aüseres : mals —, 4058, habitué à faire le mal.

ausiment, 3156, de même, également ; — comme..., 2174, tout autant que.

autre : comme autres, 365, 387, comme les autres ; comme .j. autre chaitive, 475, 516, comme la première malheureuse venue ; comme autre creature, 583, comme la première créature venue ; comme .j. autre desvé, 696, comme le premier fou venu ; comme .j. autre larron, 4000, comme le premier larron venu.

autresi, 1127, également.

aval : (avec idée de mouv.), 2511, 3345, 3578, 4025, de haut en bas ; (sans mouv.), 3345, 3612, 4301, en bas ; en — la bruiere, 4043, au bas de la bruyère.

avaler, 3575, 3995, 4302, descendre [un escalier] ; 500, 3057, etc., faire descendre.

avant (adv.), 10, 49, etc., plus loin, en avant ; d’ — moi, 914, de devant moi ; en — de, 4527, à partir de ; de cest jour en —, 541, 2122, à partir de ce jour ; parole de fame ne puet — aler, 426, affirmation de femme ne peut aller loin, n’a pas d’autorité.

avenant (adv.) : vos parlez —, 4453, vous dites bien.

avers, 56, selon (voir la note).

aversier, 3291, le diable ; 522, gredin.

aviser, 4567 [corr. deviser], raconter.

avo, 1673, 1774, avec.

avoir (subst.), 96, 619, etc., richesse, biens ; avoir fiert molt granz cous, 567, la richesse obtient tout ; avoirs fait molt grant chose que tote rien otrie, 610, la richesse, qui procure tout, fait de bien grandes choses.


bacheler, 1900, bachelier [ms. bechelet], 4502, jeune homme.

bachelerie, 4503, valeur, habileté.

bacon, 3712, lard.

baignier, 4087, laver [d’une imputation] (?).

baillie, 562, 600, etc., garde, gouvernement.

baillier, 1966, 3495, etc., donner ; 2454, atteindre, rattraper ; mar le baillastes, 4374, c’est pour votre malheur que vous vous en êtes pris à lui ; 1485, 1492, 1507, gouverner.

1. baillir, 725, 766, 4054, porter, manier [des armes] ; mal bailli, 216, 3046, maltraité, malmené.

2. baillir, 4378 (à l’asson. pour baillier), gouverner.

baitre, 3392 [corr. barre ; voir ce mot].

balier, 2717, s’agiter, flotter au vent.

ban, 2128, 2779, proclamation publique ; 316 (plur.), territoires où s’exerce une juridiction.

bancloche, 1819, cloche servant à appeler les bourgeois.

banir, bannir, 2345, 2384, convoquer par voie de ban, de proclamation.

baptisement, 156, baptême.

bare, voir barre.

barnage, 2790, 2917, etc., bernaige, 4161, réunion de barons ; a joie et a —, 107, au milieu d’une assemblée joyeuse de barons ; faire —, 3464, faire fête [à qqn] ; 16, 3560, ensemble des qualités chevaleresques.

barné, 1998, 2100, etc., suite de barons ; 1632, suite de serviteurs ; estre a —, 1540, mener un train magnifique, tenir table ouverte.

baron (au cas suj. sing. ber, 433, etc., bers, 3956), homme noble, seigneur ; le baron saint Pierre, 2153, appellation honorifique ; 1614, 1634, 1892, personnage haut placé ; 54, 110, etc., homme vaillant ; 3292, 3787, mari ; (adj.) ber, 42, 81 [ms. bel], 304 [ms. bel], etc., noble, vaillant.

barre, 2347, 3254, etc., baitre [corr. bairre], 3392, barrière ; ja plus n’avra plenté que bare a autrui main, 3399 (?).

basme, 3444, baume.

bastir, 2980, 3072, 4381, machiner, ourdir ; estor basti, 2301, combat en règle (?).

bataille, 774, combat singulier ; 2863, corps de troupe.

batestire [impr. batisme], 2720. Voir la note sur ce passage.

baudor : a —, 113, 971, 1434, avec joie.

behorder, 4565, combattre à la lance, jouter.

bel (cas suj. sing. beaus), terme affectueux : beaus amis, 621, beaus filz, 756, etc. ; estre bel, 904, 1376, 3577, être agréable, convenir à ; (adv.), 1231, 1445, etc., aimablement, courtoisement.

belement, 358, 1140, aimablement, poliment ; 4440, favorablement.

beneïçon, 4077, bénédiction.

beneïr, 321, bénir ; beneoit, 1335, 4419, béni.

ber, bers, voir baron.

bernaige, voir barnage.

* berz, 281 [ms. braiz], 284 [ms. braz], berceau.

besant, 565, 608, etc., bezant, 1619, monnaie d’or.

besoing : a —, 1336, par nécessité.

besoingnos, 1284, pauvre.

bezant, voir besant.

bien : nouvelles de —, 3554, bonnes nouvelles ; — vos porta voz mere, 4111, votre mère vous porta [dans son sein] pour son bonheur.

bimar, 1013 [faute probable pour buisnart], sot, imbécile.

blemi, 2715, flétri ; 247, taché, roussi par la flamme.

blïaut, 25, 1572, 1944, 2003, 2755, 4325, tunique portée sur le « chainse » ; — de cartier, 3496 (?).

blos, 496, privé, dépourvu.

bocle, 1102, 1115, 2296, 2477, 2485, bossette fixée extérieurement au centre de l’écu (umbo).

boclé : escu —, 1824, muni d’un « umbo ».

boguerastre, 2105, boisson préparée avec des plantes aromatiques.

boivre (subst.), 3276, boisson.

bondir (v. trans.), 2931, sonner [les cloches] ; (v. intr.) 2971, retentir.

bonement, 268, 404, 2744, de bon cœur ; 282, gentiment.

bonté : dire —, 1472, dire une chose bonne.

borbrois, 4026, bourbier (?) ; n’est pas dans Godefroy.

borc, bourc, 915, 930, etc., ville, par opp. au château.

bordel, 741, petite ferme, masure.

bordon, 1577, 1949, 3214, bâton de voyage ou de pèlerinage.

boter, bouter, 283, 1873, 2563, frapper, heurter ; 912, 927, 3275, repousser en frappant ; 3301, 3391, jeter ; 1969, 2563, mettre, fixer.

bote, 438, botte.

* boterel, 3985 [ms. boteres], crapaud.

bourc, voir borc.

bouté : vin —, 3363, vin tourné au gras.

bouter, voir boter.

bove, 4397, caverne.

braichot, 3277, 3302, chien, brachet.

braire, 287, 1054, 2998, hurler, crier ; 2970, grincer [en parlant d’un charriot].

braiz, voir berz.

brame, voir brasme.

bran, branc, brant, 262, 362, 739, etc., épée ; — de l’espée, 4236, lame de l’épée.

brasme, 1575 [ms. brenie], brames, 1947, brame 3595, breme, 2007, pierre précieuse ; comp. Roman de Troie, Gloss. prasme.

braz, voir berz.

brehan, 3962, tente, pavillon.

breme, voir brasme.

bric, 2311, cas rég. sing. bricon, 3379, fou.

bricon, voir bric.

brief, 4262, cas rég. plur. briés, 4506, lettre.

brochier, 1089, 1099, etc., piquer des éperons.

broigne, broinne, 2529, 3739, justaucorps garni de plaques de métal.

bruel, 4346, brul, 2326, petit bois.

brüel[et], voir brulet.

* bruieroi [ms. brueuus], 3725, lieu rempli de bruyères.

bruil[le], fém., 2350, bois.

bruir : p. pa. bruïz, 234, brûlé.

bruïre, 4043, bruyère.

bruit : en dolor et en —, 880, en douleur et en tumulte ; en .j. —-, 3932, en un coup (?).

brul, voir bruel.

brulet, 2279, petit bois ; brüel[et], 3183 [mauvaise correction, car le diminutif ne peut être que disyllabe comme brulet ; corr. plutôt petit bruel].

bruni : espée brunie, 3764, polie.

* buisnart [ms. bimart], 1013, sot, imbécile.


* çaint [ms. cain], 3417, ceinture.

car, 75, 131, etc., conf. exhortative ; devant une exclamation : — ne le sait Landris ! 2417, quel malheur que Landri ne le sache pas !

cartier : escu de —, 2466, 2476 (?) ; bliaut de — 3496 (?).

celée : a —, 641, 715, etc., en secret.

celer, 48, 599, cacher, tenir secret.

celier, 1564, 1581, 1667, 1695, 1951, cave (dans ces passages le celier sert d’écurie aux dromadaires) ; 3266, salle du rez-de-chaussée où mangent les serviteurs.

cembel, 2290, 2344, 2347, détachement destiné à attirer l’ennemi dans une embuscade.

cendal, cas rég. plur. cendaus, 603, riche étoffe de soie.

cenor, 3588 (?).

cerchier, 1710, 1723, fouiller [une maison] ; 4244, fouiller [un pays].

certes : a —, 959, 2365, 2369, certainement.

cesse : aiez —, 949, restez tranquille.

cesser, 1216, 1318, etc., faire halte.

chaienon, 4032, corde pour pendre.

chaillois (cas rég. plur.), 4028, cailloux.

chaillons, voir eschaillon.

chaïr, voir cheoir.

chaitif, 2523, 2534, etc., chetif, 992, 2754, cas suj. sing. chetis, 3683 [ms. chatif], fém. chaitive, 475, 490, etc., malheureux, misérable.

chalenge (à l’asson.), 2817, dispute, querelle.

chaloir, 3e p. sing. prés. ind. chaut, 1797, 1811, etc., importer, être utile.

chalongier, 315, 335, etc., réclamer en justice, revendiquer.

chamberier, 1539, 1646, valet de chambre.

chamberiere, 2159, femme de chambre.

champ, cas suj. sing. chans, 2540, bataille.

chanfrein, 1582, 1598, pièce de caparaçon couvrant le devant de la tête du cheval.

chans, voir champ.

chaon, 4024 [ms. haon], nuque, cou.

char : hom de —, 470, 485, etc., en chair et en os, vivant.

charée, 4128, cherée, 252, charretée.

chargier, 4439, donner.

chartrier, 2789, 3050, geôlier.

chasement, 2793, 3127, domaine, propriété.

chastier, 3015, gouverner (en parlant de Dieu) ; de diz et de folie les chastie, 3421, les réprimande au sujet de leurs paroles et de leur folie.

chataigne, 2508, capitaine, chef de guerre.

chatis, voir chaitif.

chaumois (cas rég. plur.), 376, terrain couvert de chaume.

chavage, 3559, capitation, taxe personnelle payée par les non-nobles.

cheïr, voir cheoir.

cheoir, cheïr (à l’asson.), 2305 [ms. cheor], 3930 [ms. choir], 3935, 3e p. sing. prés. ind. chiet, 284, 2947, 3806 ; 3e p. sing. pf. chaï, 801, 2617, 3771, 3e p. plur. pf. chaïrent, 4051 ; p. pa. cas suj. sing. chaïz 4411 (à l’asson.), cheüz, 1023 ; cas rég. cheüt, 2577, fém. cheüe, 2827, 2860, 3461, cheüte, 2577 ; bien me seroit cheü, 1337, bien me serait advenu.

chere, 243, cherre, 230, charretée.

cherée, voir charée.

cherre, voir chere.

chetif, cas suj. sing. chetis, voir chaitif.

cheü, cheüe, cheüte, cheüz, voir cheoir.

chevauchier (v. trans.), 4346, traverser à cheval.

chief, 938, 1633, tête ; — d’un païs, 2921, capitale ; ou — de, 2863, 3816, en tête de ; ou premier —, 2823, en tête du cortège ; au — des altres, 3567, en tête des autres, au haut bout de la table ; venir a —, 2445, venir à bout ; quant vint a — de piece, 4578, quand arriva le terme.

chiere, 4107, visage.

chiet, voir cheoir.

chinel, cas rég. plur. chinex, 1986, chenal, lit d’un cours d’eau.

choisir, 209, 3445, 4218, voir, observer.

chose : douce — 439, terme d’amitié ; faire — s, 3626 [le passage doit être altéré dans le ms.].

ci (adv. de lieu), 93, 363, ici ; — iluec, 1007, ici même ; de —, 914, 2221, depuis ici ; de — que a, 150, 320, 574, etc., d’ici jusqu’à ; de — que, 1384, jusqu’à ce que ; (adv. de temps), — est, 4594, voici le moment de ; de — 203, 4410, depuis maintenant ; de — a .iiij. jours, 3343, d’ici quatre jours ; de — que a, 311, 2071, 2336, 3841, depuis ce moment jusqu’à.

ciner, 2064, faire un signe.

cire, 561, 603, 2948 [corr. tire], étoffe de soie (de Tyr).

cit, 721, 1124, etc., cîté, ville.

citaen, 4079, citeen, 4066, citïen, 3115 (adj.), de la ville (épithète de borjois).

citerne, 4397, grotte.

clamer, 276, 493, etc., appeler, nommer ; — quitte [un fief], 3135, déclarer libre ; 1726, 1736, 2226, porter plainte ; 2423, réclamer comme vous appartenant ; se —, 2961, se plaindre.

claré (adj.), 1898, 2103 (épithète de vin) ; (subst.), 4553, vin de liqueur.

clavain, 3063, collet garni d’écailles de fer ; esclavain, 1834, doit être corr. en clavain.

cler, 51, etc., beau (épithète de viaire) ; 2796, 2830, etc., brillant, magnifique [épithète de feste) ; 1643, 1950, brillant (épithète d’or et d’argent).

cloie, 3836, 3928, claie.

coiement, 171, 339, etc., doucement, sans faire de bruit.

coillir, 3e p. sing. prés. ind. queut, 172 ; — en amour, 172, aimer ; — en hé, 886, prendre en haine.

* cointe, 658, intelligent.

* coitier (se), 2125, se hâter.

cole, voir covercle.

colée, 1066, coup sur la nuque.

colonoissien, 3552, denier de Cologne.

coltel, 2509, coutel, 2285, lame de l’épée.

com (adv.) : — mal desevrement ! 2798, — male departie ! 4156, quelle triste séparation ! (conj.) tant —, 1536, 1849, etc., autant que.

comander, comant, voir commander, commant.

combatre a, 771, — vers, 788, attaquer.

combrisier, 698, briser, écraser.

commander, comander, 255, 473, etc., recommander.

commant : tot a vostre —, 163, 175, etc., tout à vos ordres ; com vos vient a —, 242, comme vous le voulez ; se vous vient a —, 538, si cela vous plaît ; faire les comans, 1621, exécuter les ordres.

communement, 3018, 4085, 4185, ensemble.

compaigne, 634, 2821, 4162, compagnie, société ; 3071, 4062, troupe de soldats ; (au plur.), 2333, 3965, force militaire.

compaignie, 2396, société, commerce ; ou preïs —, 3045, dont tu fus la femme ; 2718, 3721, suite de barons ; prenra [ms. panra] —, 3735, rencontrera.

compain, 1746, 1880, etc., compagnon.

comparer, 635, 857, etc., payer cher (au sens figuré) ; le jor fu dame Olive [chierement] comparee, 3852, ce jour-là on paya cher à dame Olive les tourments qu’elle avait endurés.

compisser, 4029, uriner sur.

concile, 1222, conciliabule, complot.

conduire, 3122, transporter ; sa lance li conduit, 1848, 2366, lui donne un coup de lance.

coneü, coneürent, voir congnoistre.

confanon, 2294, confenon, 1100, 1113, oriflamme attachée au haut de la lance ; — s laciez, 3075.

confermer, 4087, confirmer dans un titre.

confesse : prendre sa —, 3944, se confesser.

confondre, 887, 1156, tuer, détruire ; — la terre, 2177, 3776, ruiner, dévaster le pays ; confondu, 1022, 2232, troublé, bouleversé (sens moral).

conforter, 717, 1353, etc., réconforter, consoler.

congnissable, 4297, quenoissable, 3601, reconnaissable.

congnoissance, 3857, signe de reconnaissance [pendant le combat].

congnoistre, 3e p. sing. pf. congnuit, 3856, congnust, 3974, conut, 2629, 3463, 3e p. plur. pf. coneürent, 577 ; p. pa. coneü, 2859, reconnaître.

conquerre, 3e p. sing. impf. subj. conquesist, 2383 ; 2682, vaincre [un ennemi] ; 2881, 2882, conquérir [un pays].

conquester, 2545, conquérir.

conreer, 111, 1670, 1942, équiper, vêtir ; 3283, 4616, avoir soin de, régaler ; 1569, 2069 ; 2093, 3718, soigner, masser ; — de, 2122, investir de.

conseil, consoil, 1209, délibération ; 4278, entretien confidentiel (entre deux personnes) ; 1142, 2202, expédient.

conseiller, consoillier, 3218_ dire confidentiellement.

consente : lor fait li dus —, 3888, le duc leur donne son consentement.

conseüe, voir consuir.

consoillier, voir conseillier.

consüir, p. pa. fém. conseüe, 4184, atteindre.

contenir (se), 3156, se conduire.

contor, 486, comte.

contraire (subst.), 3030, adversité.

contraiz (cas suj. sing.), 1790, cul-de-jatte.

contralïer, 2118, 4134, contredire, contrarier.

contralios, 981, qui aime à contrarier.

contre, 578, 4105, vers, à la rencontre de ; — terre raier, 2480, ruisseler à terre.

contredire, 664, 2214, 2965, contester.

contredit : metre —, 724, faire une protestation.

contremont, 1628, 1854, etc., indique le mouvement de bas en haut ; 4299, en haut (sans mouv.).

contremonter, 2342, 2345, aller à contremont, remonter.

contreval, 2517, etc., de haut en bas ; — la ville, 4479, 4482, — la cité, 4480, en bas dans la ville (par opposition à la situation élevée du château).

convenant, voir covenant.

convent, 4237, 4271, engagement, promesse.

converser, 61, 300, 2548, demeurer, se trouver.

corage, coraige, 45, 3300, etc., disposition du cœur ; 526, désir.

corant, 322, 1563, 1825, 2286, corrant, 2431, 2455, rapide (épithète de mul, dromadaire, cheval, destrier).

cordoan, 1716, cordoain, 1949, 3162, cordoen, 1577, en cuir de Cordoue.

coreços, coresos, voir corosos.

corner : — l’aigue, 4427, 4490, annoncer à son de trompe que l’eau est mise sur les tables, que le repas est servi.

corocier (se), 4074, s’irriter ; p. pr., *corroçanz, 196, irrité ; p. pa. corocié, 2406, 2413, corrocié, 228, 397, irrité ; 279, 507, 830, ému, affligé ; 2151, effrayé.

corosos, 1917, coreços, 794, coresos, 2961, coreçous, 2208, 3020, irrité.

corpe, 257, 714, faute, péché.

corrant, voir corant.

corre, 3e p. sing. prés. ind. cuert, 3726, parcourir ; (inf. pris substantivt), a grand —, 4342, en grande hâte, en courant.

corrée, 4027, viscères, entrailles.

corrocier, voir corocier.

corroz, 835, colère ou chagrin : — a enfant ne dure gueres mie.

corsier (adj.), 2469, rapide (épithète de cheval).

cort, 3, 455, 533, etc., cour royale ou seigneuriale.

cortois, 348, 602, 1489, 1997, prudent, avisé ; cors —, 615, beau corps.

costiere, 701, pente, penchant d’une colline.

costume : avoir en —, 3282, être habitué.

coue, 4024, cowe, 697, queue [d’un cheval] ; 3816, queue, arrière-garde [d’une armée].

courant, voir corant.

cous (cas suj. sing.), 276, couz, 2132, cocu ; — sofranz, 274, 2131, cocu bénévole.

coutel, voir coltel.

coutre, 1617, couverture [d’un lit], courtepointe.

couvenir : le couvendra, 205, il sera obligé.

covenant, 2735, 3123, 3847, accord, condition stipulée.

coverture, 1826, manteau flottant posé sur le dos d’un cheval.

cowe, voir coue.

cravanter, 1000, craventer, 2517, crevanter, 3146, faire tomber à terre, renverser.

crestienté, 1240, 2053, pays des chrétiens.

crevanter, voir cravanter.

crever, 3598, 3661, poindre (en parlant de l’aube).

criendre, 3e p. sing. ind. prés. crient, 3290 (à l’asson.), craindre.

crins (cas rég. plur.), 2010, cheveux.

crine, 1305, chevelure.

croce, 1739, crosse épiscopale ; 1735, mense épiscopale.

* croissier [ms. croissie] : parmi un val —, 3180 (?)

croissir, 2302, rompre, briser.

croistre (v. intr.), 590, 910, 2676, 3896, survenir ; (v. trans.), 4264, 4265, augmenter.

croiz : avoir male —, 588, avoir mauvaise chance.

crote, 1884, 2701, crypte ; 4397, antre, caverne.

cuer, 45, 161, 165, etc., disposition du cœur ; avrai le — noir, 1289, j’aurai le cœur triste ; de —, 810, 821, 3663, du fond du cœur ; de mon —, 812, même sens.

cuidier, 636, 874, etc., 1e p. sing. prés. ind. cuit, 2454, etc., penser, croire ; 2454, 4194, se proposer, avoir l’intention de.

cu[i]rie, 1582, 1598, harnais de cuir.

cure : n’a nule —, 1809, n’a pas de souci ; n’ot — de, 2403, ne songea pas à.

cuvert, 269, 374, etc., misérable, gradin ; au fém. cuverte, 654, 887, etc.


daintié [ms. dointié], 3103, bien, terre.

Damedeus (cas suj.), 1156, Damedex, 117, Damedieus, 1000, Damediex, 523 ; Damedé (cas rég.) 982, Damedeu, 1225. Damedieu, 827, le Seigneur Dieu.

damoisel, 157 (cas rég. sing.), damoisiel, 2677, demoisel, 4220, damoisiaux (cas sujet sing.), 1302, 1344, etc., damoiseaus, 675, 924, jeune homme noble.

dans (vocatif enclit.), 1031, 1170, etc., messire.

darier, 2458, 3077, dariere, 2158, derrière.

davant, voir devant.

de, remplacé aujourd’hui dans certaines locutions par d’autres prépositions : — Dieu, 2098, au nom de Dieu ; — bien et — amistié, 1179, au nom de ; — sa suer demanda, 328, s’enquit de sa sœur ; veez — vostre pere, 1011, voyez votre père ; — diz et — folie, 3421, au sujet de leurs paroles et de leur folie ; — l’or et — l’argent, 1388, au sujet de ; dolente — la terre, 4084, affligée au sujet de la terre ; paour a — soi, 2236, il a peur pour lui ; — pitié s’umilie, 3042, il devient bon sous l’influence de la pitié ; — merci vos requierent, 4079, implorent votre pitié ; estre bien — la cort, 1425, être bien en cour ; il ot — sa mesnie, 1620, il eut comme suite ; — loier, 4015, en récompense ; — fait et — dit, 888, en fait et en dit ; — veoir et — ’oïr, 237, 752, 1438, — ’oïr et — veant, 261, par la vue et par l’ouïe ; — costé, 3870, à côté ; — devant, 209, devant ; — la vostre aventure ! 448, quel fut votre malheur ! ; partitif, — tante bone enseigne i peüst on veïr, 3923.

deci, voir ci.

decoper, 2058, 3614, tailler en pièces.

dedans, 4248, dedanz, 2692 (prép.), dans.

dedesus : par —, 3163 (prép.), pardessus.

defenir, 4628, faire halte.

deffaé, voir desfaé.

deffaillir, 3e p. sing. prés. ind. deffaut, 3513, manquer.

deffendre : s’onor li deffent, 2619, 2624, défend contre lui son domaine.

deffier, voir desfier.

deffubler, 3244, defubler, 3371, se dépouiller [d’un vêtement].

defiler, 3007, couler.

defors (adv.), 1625, dehors ; (prép.), 741, en dehors de.

defubler, voir deffubler.

degré, 1624, 1628, etc., marche d’un escalier.

dehait, 1797, 1811, 4074, malheur.

dejoste (adv.), 1516, à côté ; (prép.), 2763, à côté de.

dejus, 1352, en bas.

delaier (inf. pris substantivt), 2764, délai.

delez (prép.), 327, 363, 3806, à côté de ; 1123, 3646, le long de ; par —, 4384, à côté de.

delitier (se), 3729, s’amuser, se distraire.

delivre : a —, 2352, librement, sans obstacle.

delivrer, 1666, donner, remettre ; 2891, donner à violer : (v. intr.) 659, prononcer des paroles (?) ; — d’un fil (verbe intr.), 937, 954, mettre au monde un fils ; se —, 78, s’acquitter.

deloi, 404, délai.

demeine (adj.), 4076, voir demoine.

demener, 449, 701, 707, 2580, maltraiter ; — amors, 50 — tel duel, 1354 ; — joie, 1939, 2108, 4426, 4470, 4474 ; — granz riz, 729 ; — tence 2338, mener.

dementer, 2825, 4347, se lamenter ; se —, 2813, 3830, même sens.

demoine, demeine (adj.), qui appartient en propre : fié — 518 ; alué — 3558 ; qui appartient au seigneur : chambre —, 3124, tref — 3946, 4076 ; (subst.), 2221, 2223, 2225 2270, 3558, domaine, territoire appartenant en propre au seigneur.

demoisel, voir damoisel.

demorer, 1278, 1799, 3687, tarder ; ne demorra nïent, 173, cela ne tardera pas ; sans —, 1751, sans délai.

demostrer, 275, montrer, désigner ; 47, expliquer, raconter.

denrée, 506, 2535, etc., valeur d’un denier.

departie, 2683, 4156, etc., départ, adieux.

departir, 472, 478, 2942, etc., séparer ; 3477, 3898, disperser.

depecier, 705, briser en morceaux ; depecié, 3160, arraché en lambeaux.

deport, 2358, récréation, amusement.

deporter : — son cors, 1989, se délasser, se distraire ; se —, 2323, 4257, même sens.

depri : en —, 4286, en prières.

deprier, 396, prier, demander en suppliant.

derompre, p. pa. cas rég. plur. derouz, 2253, arrachés.

dès (prép. de lieu), 859, depuis ; (prép. de temps) — ici en avant, 2916, à partir de ce moment.

desaisier (se), 3597, se gêner, s’incommoder.

desaisir, 2959, dépouiller.

desartir, 2297, 2303, mettre en pièces, déchirer.

desclore, 3633, ouvrir.

descombreement, 165, ouvertement.

desconforté, 882, découragé.

desduire : le sien cors —, 2186, s’amuser, se distraire ; se —, 2635, se réjouir ; 516 (par ironie), mener une triste existence.

desdu[i]s (cas suj. sing.), 2324, amusement ; desduiz [ms. desduit] ; 3574, fête.

desersenz [ms. desersans], 3126, nom propre altéré.

deserte, 2914, récompense.

desevrement, 2798, séparation.

desevrer, 114, 645, etc., séparer ; 1916, 1972, se séparer, se quitter ; paroles qui desoivrent d’amour, 487, paroles qui séparent de l’amour, qui mettent fin à l’amour ; (inf. pris substantivt) 4598, séparation, adieux.

desfaé, deffaé, 1692, 1776, 1870, 4112, sans foi.

desfier, deffier : de t’amor le desfie, 2668, défie-le au nom de ton amour, dis-lui que tu ne l’aimes plus (défi chevaleresque transporté dans les relations d’amour) ; de s’amor vous deffi, 4293.

desloi, 373, faute, crime.

desmailer, desmailler, 1103 1116, 2478, 2486, rompre le tissu de mailles du haubert.

desmentir, 1103, briser, mettre en pièces.

desnaturer (v. intr.), 874, changer de nature, de caractère.

desnoer, 702, disloquer, disjoindre.

desoentre, 551, après.

desor (prép.), 2043, 2304, etc., desour, 3560, 4291, desur, 2584, dessus ; de sor soi, 912, loin de soi : 1572, par dessus ; par [de] desour, 4034, par dessus ; (adv.) desore, 4269, dessus.

desoz (prép.), 149, 1419, etc., de souz, 1396, 1411, etc., desous 3771, 4337, par dessous, 4205, par de dessous 3812, sous ; metre au desoz (adv.), 2251, vaincre, accabler.

* despersonéement [ms. despersencemant], 1088, d’une manière déshonorante (manque dans Godefroy).

despondre, développer, raconter : cil jugleor desponent lor chançons et lor fables, 3572.

desrober, 1709, voler [qqn].

dessiré, 1847, déchiré.

destiné, 2895, décidé, fixé par le destin.

destraindre, voir destreindre.

destre : par —, 269, sor —, 3175, sur —, 3515, à droite.

destraindre, destreindre, 3447, serrer, enserrer ; 3393, 3400, 4353, tourmenter ; 3421, réprimander.

destroit, 1366, situation pénible ; mettre en —, 392, acculer à la nécessité de répondre. (Cf. « Kar metez la dame en destreit, S’alcune chose vus direit », Marie de France, Lai du Bisclavret, 255) ; a [s] destroiz [corr. a destroit], 3614, serrés les uns contre les autres.

destruire, 449, 454, etc., tuer ; 126, 1001, ruiner (au sens moral).

desur, voir desor.

desver, 406, 1313, 1327, 2376, devenir fou ; se —, 1306, même sens ; desvé, 297, 696, etc., fou ; avoir le sen desvé, 1787, 2066, être fou.

desvestir (v. trans.) : l’haubert li desvestit, 4385, lui ôta son haubert.

detranchier, 3090, 4049, detrenchier, 3013, 3168, mettre en pièces.

devant, davant (prép.), 52, 2158, etc., avant ; (adv.) la teste tot —, 254, la tête la première ; ou visage —, 1073, 1076, 3983, par les grenons —, 2137 ; metre — [un péché], 257, accuser de ; de —, 209, devant.

devers (prép.), 3112, 3648, 3894, 3953, venant de ; par —, 4204, même sens.

devis : a son —, 232, à son plaisir, à sa fantaisie.

devise, 515, ration.

deviser, 4500, raconter.

devoir : ce que doit ? 617, 918, 1292, à quoi bon ?

di, 203, 468, jour ; touz dis, 5, 12, etc., toujours.

dignité, 4533, cérémonie.

dija, 3810, exclamation.

dimenge, 2336, dimanche.

dit, 4228, parole donnée, jurée.

diva, 1709, 2197, 2242, 3810, holà !

doble, 4371, maille double [du haubert].

doer, 1028, doter.

doi (cas suj. plur.), 371, 400, dui, 4491, deux.

doinst, doint, voir doner.

dointié, voir daintié.

dois, 4427, 4492, table.

dolent, 279, 305, etc., affligé.

doloros, 1287, affligé.

donc, 2865, etc., dont, 235, 248, etc., alors ; a —, voir, adonc.

doner, fut. 1e p. sing. donrai, 87, 1e p. plur. donrons, 1139, 1149, 2e pers. plur. donrez, 79 ; condit. 1e pers. sing., donroie, 1174 ; subj. prés. 3e p. sing., doint, 59, dont, 2114, doinst, 928, 1030 ; (absolt), 539, donner en mariage ; — le don, 3298, accorder, consentir ; se — garde de, 2567, s’apercevoir de.

dont (conj. interr. de lieu), 1401, 2572, 3541, d’où ? ; (non interr.) 1462 ; (conj. de manière) 869, au sujet de quoi ; 4016, par suite de quoi ; (interr.) 228, 273, pourquoi ? ; (adv.), voir donc.

dormir (se), 3527, dormir.

doter, 2025, 2034, etc., douter, 3432, redouter, craindre ; ne vous dout mie, 3797, je ne vous crains pas ; ains mort ne doterent, 3849, jamais ils ne redoutèrent la mort ; — sa vie, 3740, craindre pour sa vie ; jamar en doterez, 1662, inutile de rien craindre ; se —, même sens ; ne vos dotez neant, 4451, n’ayez aucune crainte.

dragon, 3857, emblème représenté sur une oriflamme.

drap, cas rég. plur. draps, 3699, dras 4069, etc., étoffe ; 2705, 3160, 3498, 3504, 4057, vêtements ; les blancs dras, 4056, le froc blanc des Cisterciens.

drecier, 523, 3489, élever sur la croix ; 1598, attacher, harnacher ; se —, 4103, se lever.

droit (adj.), direct : — e ansesserie, 4147, — heritage, 3558, — tenement, 3124 ; direct, légitime : droiz emperere, 428, — seignor, 590, 3261, 3298 ; légitime : — baptisement, 156 ; juste, 401, 1269, 1370 ; ce est —, 919, c’est juste, naturel ; (subst.) 401, 464, 2424, chose juste et équitable ; n’a si grant droit ne soit a tort tornez, 427, il n’y a droit si juste qui ne soit changé en tort ; le droit : droiz a — repaire, 204, le droit retourne au droit (la justice trouve toujours son compte) ; avoir —, 1061, 4006, 4425, avoir raison ; (adv.) — a (sans mouv.), 1424, 1481, 3473, 4088, 4444, justement à ; (avec mouv.), 1791, 4059, 4199 ; — de, 4267, justement de ; — niënt, voir niënt.

droitement, 1043, 1068, tout droit.

droiture, 453, justice.

droiturier, 76, 1652, légitime ; — oré, 1596, 1979, vent favorable.

dromadaire, 1563, 1581, 1696, 1951, 2038, espèce de chameau.

1. dru, cas rég. pl. druz, 1054, ami ; drue, 461, amie, épouse.

2. dru : terre — e, 2173, fertile.

ducheé, 90, duché.

duel, 626, 716, etc., cas suj. sing. dues [lire duès], 1303, duès, 3251, chagrin, malheur.

dui, voir doi.

durée : se longues ai —, 4132, si je vis longtemps.

durement, 197, 824, 4401, fortement.

durer : tant com l’espée dure, 3790, tant com hante li dure, 1849, 4182, de toute la longueur de l’épée, de la lance.


eage, aage : ses aages, 532, son développement corporel par rapport à son âge ; de molt grant eage, 4314, bien en âge de se défendre ; en son eage, 3563, dans sa vie.

efforce, 3649, esforce, 863, force armée, troupe.

efforcement, 3131, même sens que efforce.

* efforcieement [ms. effreemant], 1096, à grand effort.

efforcier (v. intr.), 3652, augmenter, croître.

effreemant, voir efforcieement.

el, 318, 2032, autre chose.

* eluné [ms. elimé], 2105, [vin] où il y a de l’absinthe (aluisne). La forme avec e est normale en lorrain. Cf. Godefroy, aluisnier, où il faut probablement lire aluisniez au lieu de aluisniers (cas suj. sing.).

emblée : a — 3893, en cachette.

embler, 420, 3668, voler, dérober ; s’en —, 3886, s’enfuir.

embricher (s’) [corr. s’embuscher], 2279, s’embusquer.

* embronc : le chief — [ms. a uif bron], 145, la tête inclinée.

emine, 565, 608, mesure de capacité.

emparlé, 658, qui sait parler, disert.

emperier, 2775, impérial.

empevré, 2104, saupoudré de poivre.

empirier (v. trans.), 3840, endommager ; (v. intr.) 1444 empirer ; n’ert li dux enpiriez, 3258, le duc ne s’en portera pas plus mal.

emploié, 4518, placé, mis à sa place.

empoindre, 2367, atteindre en portant un coup.

en (prép.) : — nom Deu, 1932, 3144, au nom de Dieu ; — après, 250, ensuite.

enarbrer, voir enerber.

encensier, 2822, encensoir.

encerchier, 4244, parcourir en cherchant.

enchacier, 3259, enchasser, 2240, chasser, mettre à la porte ; voir enchaucier.

enchanter, 115, 2956, ensorceler.

encharner (s’), 3742, s’attacher [à sa proie].

enchasser, voir enchacier.

enchaucier, 1092, 1107, 2307, 2348, enchacier, 3695, poursuivre.

enclin, 817, incliné, penché.

encliner, 2569, saluer.

enclore, 3622, enfermer.

encombrier, 928, 2112, etc., malheur, dommage ; chaï d’ —, 3771, il tomba sous la douleur.

encontre (adv.) : aler —, 1893, 3667, 3815, se lever —, 394, aller, se lever pour aller à la rencontre ; (prép.), 3705, 4475, au devant de ; aler a l’ —, 577, 4470, aller au devant.

encontrer, 548, 690, etc., rencontrer ; (impers.) survenir : bien nos est encontré, 1656, etc., nous avons eu de la chance ; mal vos est encontré, 1706, vous n’avez pas eu de chance ; mar lor est encontré, 2550, même sens.

encorper (v. trans.), 1168, porter préjudice à.

encor (suivi du subj.), même si ; — fust il bastars, 1467.

encortiner, 4476, orner [une rue] de pièces d’étoffes, en l’honneur d’un personnage ou d’une fête.

encrime, encrisme, 121, 3327 (épithète de felon ; cf. Romania, II, 108).

encui, 1798, 2206, ancui, 1657, aujourd’hui même.

endementre 2341, cependant, sur ces entrefaites.

endroit (prép.), 2395, au moment de ; 98, selon.

* enerber [ms. enarbrer], 3105, empoisonner.

enfant, cas suj. sing. enfes, 282, 669, etc., enfant ; 1858, jeune homme non adoubé ; 75, 1179, etc., jeune noble en âge de porter les armes.

enflé, 709, gonflé de colère ; 1653, envieux, méchant.

enforcier, 753, renforcer, augmenter ; enforcié, 1494, fort puissant.

enfouïr (s’), 3581, s’enfuir.

enfraindre : ma terre en est enfraite, 316, ma terre est dévastée.

* enganer, 1713 [ms. enginiés, éd. enginiez], 1914 [ms. enginie], tromper (voir engignier).

engenoiller (s’), 166, s’agenouiller.

engien, voir engin.

engigneor (cas rég. sing.), 3925, ingénieur.

engignier, 3065, 3736, enginier, 941, tromper ; voir enganer.

engin, 896, 1012, engien, 2942, 2954, ruse, manœuvre ; 3836, 3926, machine de guerre.

enginier, voir engignier.

engolé, 105, 1571, 1622, 1943, 2002, muni d’un collet.

enmaler, 4596, mettre [les bagages] dans les malles.

enmi, 797, au milieu de.

ennuier : li ennuerent, 4254, l’ennuyèrent ; ennuié sont de l’ost, 3931, sont fatigués de servir dans l’armée.

enoi, 624, chagrin, ennui.

enor, voir honor.

enpiriez, voir empirier.

enpoignier, 3214, tenir à la main.

enquerre, 1921, 3155, rechercher, enquêter ; 2552, demander [des nouvelles].

enragier, 786, 820, etc., enraigier, 3179, 3337, devenir fou ; s’ —, 2376, même sens ; — d’ire, 2216, 4149, devenir fou de colère ; enragié, 2460, fou ; fel et enragiez, 879, 937.

ens, voir enz.

enseigne, enseingne, ensoingne, 1967, 4238, 4292, 4321, signe de reconnaissance ; 3601, cri de guerre ; 2783, 3001, 3923, 4340, 4368, oriflamme, gonfanon.

enseignier, 3167, ensoignier, 3227, indiquer, montrer ; ensoignié, 3225, averti, intelligent.

enseler, 3703, seller.

ensembler, 2600, rassembler, réunir.

ensiment, 4449, de même.

ensoignier, voir enseignier.

ensoingne, voir enseigne.

ensuire, 3145, poursuivre.

entaillié, 1389, 2465, façonné, gravé.

entalenté, 84, désireux.

ente, 1396, 1408, 1411, 1419, arbre fruitier.

entendre, prêter attention : a homme n’entend, 170, elle ne fait attention à personne ; entendez ça vers mi, 1146, vers moi (en) entendez, 1963, envers moi entendez, 310, a moi (en) entendez, 2080, dirigez votre attention de mon côté, écoutez-moi ; l’enfes entendi de Doon, 994, l’enfant entendit Doon.

enterin, 4612, entier.

entrabatre (s’), 2507, se jeter mutuellement à terre.

* entrant [ms. antrée] (subst.), 2928, commencement.

entre : — lui et Malingre, 1870, — lui et Hardré, 1851, à eux deux, lui et M. et H. ; — li niés et l’oncles, 4133, à eux deux le neveu et l’oncle ; — mon aubre et mi, 1275, à nous deux, mon arbre et moi ; — ci que a (prép. de lieu) 177, 192, etc., jusqu’à ; (prép. de temps) 1650, d’ici à.

entrebaisier (s’), 2749, 2750, 3976, etc., se donner mutuellement des baisers.

entreci, voir entre.

entreconoistre (s’), 2420, se reconnaître mutuellement.

entrée, 4224, commencement.

entremetre (s’), 3264, se mêler [d’une chose].

entrencontrer (s’), 4471-2, se rencontrer.

entreprendre, 197, saisir, attaquer ; de péchié entrepris, 235, entaché de péché ; — por, 3449, prendre pour (1re p. sing. prés. ind. entreprains).

entrer : est li jors entrez que, 86, le jour est venu  ; li mais doit —, 649, mai doit commencer ; s’en —, 3594, 4474, entrer ; (inf. pris substantivt), 3936, entrée.

entretenir (s’), 3996, se soutenir mutuellement.

enuit, 1641, 2804, etc., cette nuit ; — mais, 3035, 3046, etc., même sens.

envaïr, 135, 2290, attaquer ; 182, violer [une femme].

envaïs (cas suj. sing.), 3936, assaut.

envers, 310, 456, etc., vers.

enverser, 1849, renverser.

envie : porter —, 2957, haïr.

envier, 3e p. sing. prés. ind. envie, 1479, envoyer.

environ, 1092, 1107, 1993, alentour.

envis (a), 3915, malgré soi, à contre cœur.

envoisier (s’), 4503, s’amuser, se divertir.

enz, 1381, 1957, etc. ens, 3420, 4089 (adv.), dedans ; — en, 1933, etc., — es, 2543, — ou, 1039, etc., au milieu de, dans l’intérieur de.

ermin, voir hermin.

errant, 2281, 3118, 3972, aussitôt.

* errée [ms. ferrée], 646, chemin.

errement, 4455, voyage.

errer, 2036, 1623, 4457, cheminer, voyager ; sus ou palais errant, 535, mon tant dans le palais ; (inf. pris substantivt), 1981, voyage.

es, ez, voici : es le cuvert Tomile, 1034, es Guenelon, 1128, etc., ez le duc, 3213 ; — vos, 535, 987, etc., ez vos, 3967, même sens ; es les vos arrivez, 1980, les voici débarqués (Cf. estes).

esbais, 3085, (?).

esbaudir, 851, réjouir.

escapin, 3505, soulier léger.

eschac, 4398, cas suj. sing. eschas, 2545, butin, prise.

eschaillon, 4031, échelon.

eschaquier, 1069, échiquier.

escharni, 2746, raillé, tourné en dérision ; 1136, 3921, joué, trompé.

escharpe, 1577, 1949, 3162, 4251, sacoche de pèlerin.

1. eschas, 1777, 2358, jeu d’échec.

2. eschas, voir eschac.

escheri, peu nombreux : a mesnie — e, 2211, 2220, 2642 ; absolt, a —, 343, sans être accompagné, seul.

escheveler : — sa crine, 1305, s’arracher les cheveux.

eschevi, 3034, 4609, svelte, élégant.

eschinée, 4181, 4372, échine, colonne vertébrale.

eschiver, 3957, préserver.

eschois (cas rég. plur.), 1380, esquif, bateau.

escïent, esciant : sachez a —, 2604, 3451, sachez bien ; mien —, 2391, par le mien —, 657, 857, etc., par ma foi ; tot a vostre —, 2132, vous le savez très bien.

escïentros [ms. assiantrous, essciantiouz], 1274, savant.

escillier, voir essilier.

esclairier, voir esclarier.

esclarcier, 3487, devenir clair.

esclarier, esclairier : quant l’aube est esclarie, 2213, quand le jour est venu ; li jors est esclairiez, 2757, esclariez, 3513, le jour a lui.

esclater (v. trans.), 3006, briser, faire éclater.

esclavain, 1834 [corr. clavain et voir ce mot].

esclavine, 2563, vêtement de pèlerin.

* esclice, voir lice.

escondire (s’), 421, se justifier.

escondit, 751, 777, justification d’un accusé par une preuve légale, ordalie ou duel judiciaire (cf. le Tristan de Béroul) ; rendre —, 3311, faire amende honorable.

escoter, 3364, donner un écot.

escrier, 1079, 1106, etc., crier ; (suivi du cas rég.) 1162, 3744, etc., interpeller ; — merci, 3807, demander grâce.

escriner (s’), 1305 (var.), s’arracher les cheveux.

escu, 4069, écu, monnaie.

ese : tot a —, 3397, satisfait, content.

esforce, voir efforce.

esfroiz (cas suj. sing.), 353, mouvement, tumulte.

esgarder, 687, 735, etc., regarder, observer ; — por, 3449, considérer comme.

esgaré, 1295, 2593, 2889, éperdu, fou.

esmaier (s’), 1488, 2029, etc., se troubler, s’effrayer.

esmarri, 4295, attristé, troublé.

esmaus (cas rég. plur.), 2013, émaux.

esmer, 4343, estimer, dénombrer.

esmeré, 1619, 1664, 1827, 2081, pur, affiné (épithète d’or).

esmovoir (inf. pris substantivt), 2971, mise en marche [d’une armée].

espandre, 442, 571, etc., répandre.

esperdre (s’), 1328, devenir éperdu.

esperonnée, 4168, 4462, coup d’éperon.

esperonner (inf. pris substantivt), 2503, action d’éperonner.

espices, 3700, parfums.

espie, 3290, 3304, 3920, espion.

espié, 1045, 1701, 1837, 2288, 2294, 2432, 2456, 2467, 3785, 3851, 4387, épieu, lance.

esploitier (v. intr.), 3037, 3110, 3492, agir, mettre ses idées à exécution ; 1591, 3517, faire vite, se hâter.

espoenter (s’), 2518, 3120, prendre peur.

esponde, 1616, 2711, rebord du lit.

esposer (v. trans.), 692, 4533, unir par un mariage ; (inf. pris substantivt), 4536, mariage.

espringuer, 4564, danser.

espris, p. pa. d’esprendre, 230, allumé ; de sens — e, 560, aimant la sagesse.

essaiant, 1180, brave, courageux.

essaier, 3502, 3522, mettre à l’épreuve.

essaucier, 5, 4130, élever.

essauz (cas. rég. plur.), 1867, assauts.

esciantiouz, voir escïentros.

escillier, voir essillier.

essil, 222, 2943, exil.

essillier, escillier, 3182, 3823, exiler ; 3150, 3237, 3475, etc., ruiner, dévasté.

establer, 1696, mettre à l’écurie.

estache, 2157, poteau (pris au figuré), soutien.

estain, 3427, laine peignée.

estaint, voir estanc.

estamine, 438, 447, vêtement de dessous porté par les clercs.

* estanc [ms. ataint, estaint], 1626, 2038, fatigué.

estant : s’est levez en —, 1065, s’est mis debout ; saillir en —, 2136, se mettre sur pied en sursaut.

estendre (s’), 3453, se jeter par terre de tout son long.

ester, 3e p. sing. ind. prés. esta, 1009, 3064 ; 3e p. plur. fut. esteront (employé comme fut. d’estre), 3913 ; 3e p. sing. pf. estut, 1186, 1195, 1342 ; 734, 1792, 2837-8, rester debout ; 1186, 1195, demeurer, rester ; se longes i esta, 1009, s’il reste ici longtemps ; s’ —, 1342, même sens ; laissier —, 618, 667, 712, etc., laisser tranquille ; com vos esta ? 3064, comment allez-vous ?

estes vos, 202, 571, 3353, voici (voir es).

estoner, 2518, ébranler.

estor, 1832, 1841, etc., estorz (cas suj. sing.), 2850, combat, mêlée.

estorchier, 4041 (?).

estordre (v. intr.), 2945, 4396, s’échapper, prendre le large ; s’ —, 3650, même sens.

estormir, 2282, réveiller en donnant l’alarme.

estorz, voir estor.

estour, voir osterin.

estout, 3411, sot, arrogant.

estovoir, 3e p. sing. ind. prés. estuet, 2762 ; 3e p. sing. fut. estovra, 4240, 3e p. s. pf. estut, 1342, falloir, être nécessaire.

est[r]ain, 3403, fém. estrange, 1294, 3683, étranger.

estre : ert que 842 (cf., pour cet emploi, Victor Mortet, Langue de Vitruve, p. 10) ; s’il est qui, 843, s’il y a qqn qui ; comment qu’il est mes homes, 4583, en quel état sont mes hommes ; (inf. pris substantivt), 1196, manière d’être.

estrée, 3666, route.

* estrif [ms. estre], 3323, querelle.

estroit (adv.), 4045, étroitement.

estros, estrous : a —, 185, 2250, 2401, certainement.

estuet, estut, voir estovoir.

esvertuer (s’), 2176, faire preuve de sa force.

euz, 2934, yeux.

eve, 413, 681, aive, 3919, eau ; — del cuer, 3578, — des ieus, 2974, larmes.

ez, voir es.


fable, 3572, conte récité par un jongleur ; 3612, bruit, tumulte (?).

façon, 151, 2249, visage.

faé, 1678, doué par les fées, heureux.

faillir, 3e p. sing. impf. subj. fausist, 1430 ; p. pa. faliz (cas sujet sing.), 1088, failli, 1891, etc., 763, 1088, manquer à, abandonner dans la détresse ; 4155, être infidèle ; 1430, 4569, 4628, finir, se terminer ; li membre li faillent, 3602, les membres lui manquent, cèdent sous elle ; est vos failliz avoirs ? 1720, avez-vous perdu votre fortune ? ; au meillor ai failli, 4210, le meilleur me manque aujourd’hui ; ta proesce est faillie, 2667, ta vaillance a fait faillite ; bien i poez —, 4225, vous serez obligé de vous en passer ; failli avez au mien [ostel], 3253, vous n’avez plus droit à mon hospitalité.

faire, fere : me faites comme, 1238, vous me traitez comme ; comment le fait ? 330, comment se porte-t-il ? Tomiles le fait barre garçons et pautoniers. 925, Tomile fait en sorte que g. et p. le battent ; — les juïses, 405, se soumettre à un jugement de Dieu ; — ses noces, 652, célébrer son mariage ; — ses talenz, 2725, satisfaire ses désirs amoureux ; — que fous, 201, 3617, etc., — que proz, 348, — que saiges, 3132, agir en ; molt ou tant faire a, 33, 109, 314, etc., mériter d’être, être à.

fais, 252, charge.

faitement, 707, de telle manière.

faldestuel, 1545, faudestuel, 1516, 1896, fauteuil.

faliz, voir faillir.

* fanon [ms. fenon], 2948, manipule.

fantosme : torner a —, 430, faire croire que c’est un songe.

faudestuel, voir faldestuel.

fausist, voir faillir.

fautré : fautrées mules, 573, mules ayant une sambue de feutre.

feauté, 4570, foi et hommage

f[e]el, 2669, fidèle.

fel, felon, 709, 879, etc., 3328, méchant, coléreux ; (subst.), 2817-8, 3040, etc., gredin, criminel.

felonie, 688, acte criminel ; 1472, chose mauvaise, tromperie ; 1213, traîtrise, fait d’être traître.

fendre (v. intr.), 149, se fendre ; — d’ire, 277, 2794, crever de colère (voir fondre).

fenon, voir fanon.

fere, voir faire.

ferir, frapper : prés. ind. 1re p. sing. fier, 139, 1032, etc., 3e p. sing. fiert, 285, etc. ; impér. 2e p. plur. ferez, 1119, etc. ; pf. 3e p. sing. feri, 1076, etc., ferit, 1434, etc. ; subj. prés. 1re p. sing. fiere, 1098 ; impf. 3e p. sing., ferist, 4150 ; p. pa. feru, 1039, etc. ; 4034, fixer à coups de marteau.

fermer, 1576, 1822, fixer, attacher.

fermeté, 58, 850, lieu fortifié.

ferrant, 1159, gris (épithète de cheval).

ferré, 1577, 1949, muni d’une pointe en fer.

ferrée, 646 [faute du ms. pour errée ; voir ce mot].

feru, voir ferir.

feste : tenir sa —, voir tenir.

fi, fém. fie 2689, assuré ; de —, 1467, 1551, assurément, avec certitude.

fiance, 901, certitude, confiance ; 4273, serment, parole donnée.

fiancer, 1154, donner sa parole ; 3187, promettre foi (serment féodal).

fié, 518, 1490, etc., fief, domaine ; servir de —, 4116, servir comme vassal.

fier, 176, 1056, etc., grand, terrible ; au vis —, 1498, 2771, au beau visage ; 1680, beau (épithète de cheval).

fier : p. prés. fiant a, 1187, ayant confiance en.

fier, fiere, fiert, du v. ferir ; voir ce mot.

1. fin (adj.) : — e veritez, 1915, vérité pure.

2. fin (subst.) prendre —, 2270, 2278, etc., faire halte ; a quel — que ce soit, 920, quelle que soit l’issue.

finer (v. trans.), 855, 2521, etc., finir, terminer ; (v. intr.), 1216, 1239, s’arrêter, faire halte.

flaide, 3576, tourelle (?)

flecié, 3161, fléchi, ployé.

floquant : chapes floquans, 3161, chapes à floches (?).

flori, 2398, peint à fleurs (épithète de targe) ; 3734, grisonnant (épithète de barbe).

flote ; a grant —, 2315, en grand nombre.

foi, 2747, 4235, parole donnée ; a la moie —, 1402, 1637, etc., à la moie foie [lire foi], 1857, 2243, par ma foi ; en la moie —, 2573, 3278, même sens ; par —, 823, 1153, etc., même sens ; par la — que je vous doi, 564, 607, etc., par la parole que je vous ai donnée ; porter —, 940, 957, tenir parole.

foïe, voir foiée.

foiee, 1286 [ms. foiez, foix, au plur.], 1890 [ms. foix, au plur.], foïe, 4429 [ms. fois], fois.

foilli, 1276, couvert de feuillage.

foillier, 1412, 1414, 3175, se couvrir de feuilles.

foindre (se) : de trambler te foing [corr. foins ou fains], 3395, tu redoutes de trembler de froid.

foing, voir foindre.

fol : fém. fole, 582, dévergondée.

folage, 4320, _folie.

folie, 3747, 3762, action déraisonnable ; 3257, propos inconsidéré ; de — 3414, 3421, par —, 3166, 3728, follement ; * restera [ms. recevra] par —, 1219, fera une folie en restant ici (voir la note aux var.).

fondé (à l’asson.), 1579, fondu.

fondre : — d’ire, 136, 990, crever de colère (cf. fendre d’ire, 277) ; — de duel, 980, mourir de chagrin

forbi, 2285, 4403, 4635 (épithète d’espée), 2288 (épithète d’espié), aiguisé.

force, 1082, 1092, 1107, 2355, troupe de combattants ; a —, 3122, 4071, a — et poesté ; 2377, par —, 2863, 3929, de force.

forche, 1991, partie de l’armature d’une tente ; forches (plur.), 3826, 3870, 4030, gibet.

forjurer, 467, 2694, abandonner (primitivement, jurer que désormais on n’aura plus rien de commun avec qqn).

forment, 169, 499, etc., fortement, beaucoup.

fornir, 3927, garnir [une machine de guerre] ; bataille fornie, 2390, forte bataille.

fors (adv.), 849, 1855, etc., dehors ; (prép.), 44, 1083, excepté ; — de, 1757, 2943, etc., hors de.

forsener, 3e p. sing. prés. ind. forsane (à l’asson.), 2498, 2501, devenir fou.

fosse, 2318, cachot.

fraindre, briser : p. pa. frait, 1833 ; fraint, 1846 [ms. freins], 2302, 2492 [impr. frait], 4174, etc.

fra[i]sé, 1994, brodé.

fraisnin, voir fresnin.

franc, 183, 310, etc., noble, généreux ; au cors —, 241, au beau corps.

fresnin, 2353, 3003, fraisnin, 3767, en bois de frêne (épithète de lance, hanste).

frestel, 1991, fleuron qui termine extérieurement le piquet central d’une tente ; cf. Godefroy, v° fruitel.

froer, 1695, 3855, 4174, briser, rompre.

froissier, 3006, 4362, endommager, blesser ; 3092, briser [une porte].

froncé, 2568, plisse

fuant, 1702, 3368, fuyant.

fuere, 1668, fourrage.

fuie, 1852, 3014, etc., fuite.

fuitis (cas suj. sing.), 1471, fugitif.

fust, 1032, bâton ; 1051, bois de lance.


gaaignier, gaainnier, 3186, 3193, faire de la culture, labourer.

gab, cas rég. plur. gas, 1011, plaisanterie.

gaber, 695, 3573, se moquer, plaisanter.

gaignarz (cas. suj. sing.), 963, 1004, violent.

gaignon, voir waignon.

gainchir (se), voir guenchir.

gaite, 3576, sentinelle.

gaitier, 3919, surveiller ; se —, 3080, 3257, se garder, prendre garde.

galoné, 2010, orné d’un fil d’or [tresse de cheveux].

gante, 2104, oie sauvage.

garçon, 160, 163, etc., garchon, 194, valet, domestique de bas étage.

gardain, 1429, gardien, défenseur d’une ville.

garde : avoir — de, 1124, se soucier de, avoir peur de ; se doner —, 2567, s’apercevoir.

garder : cui Deus gardoit de perde, 1307, que Dieu protège de la mort ; — la cort, 67, rester à la cour ; (suivi de ne et du subj.) 1298, 1561, etc., prendre garde de ; 791, 1413, etc., regarder, voir ; ne — l’ore, 2402, s’attendre à tout moment ; 2258, considérer comme valable ; (réfl.) : el ne se garde d’ome, 582, 917, etc., elle laisse approcher d’elle tous les hommes.

garir (v. trans.), 440, 450, etc., protéger, préserver ; 1451, etc., guérir ; (v. intr.), 218, 4397, se mettre à l’abri, se sauver ; se —, 1365, 3212, se défendre.

garnemenz, guarnemenz (cas rég. plur.), 26, 174, 2755, 2797, vêtements ; 234, 247, vêtements de femme ; armes et —, 2615, prenent lor —, 1084, guarnemenz vestir, 4390, armure.

garni, guarni : du murtre bien —, 202, bien en sûreté contre l’accusation de meurtre, 2643, 4494, 4587, riche, plantureux (épithète de France) ; 2696 (épithète de chambre).

garnir, 2271, 2920, 2923, mettre en état de défense ; 3952, munir [de provisions].

gas, voir gab.

gaste, 3237, 3365, 3579, dévasté, ruiné.

gaster, 876, 1137, 2177, dévaster.

gehine : mette a —, 201, faire avouer (par la torture).

gehir, 205, 497, 3645, 3944, avouer.

gemé, 1815, orné de gemmes (épithète de heaume) ; cf. jame.

gentil, 17, 33, etc., noble.

gesir, être couché, dormir : 3e p. sing. pf. ind. jut, 320, 2084, etc. ; p. pa. geü, 878.

geste, 795, 4628, chronique (source originale de la chanson) ; 2617, race, famille.

geter, gieter, 1429, 1654, 2553, etc., chasser [d’un pays] ; — un sospir, 208, 755, 4208, pousser un soupir ; 2598, 2754, 2829, faire sortir [de prison] ; — fors, 1855, mettre [la tête] hors de la fenêtre.

geü, voir gesir.

gieter, voir geter.

gironé, qui a des bandes coupées en biais : (en parlant d’un « bliaut »), 1572, 1944, 2003 ; (en parlant de l’étoffe d’une tente), 1993.

glacier (se), 2711, se glisser.

gloton, 1290, glouton, 1234, cas suj. sing. glous, 3767, gloz, 166, etc., individu méprisable.

goule, 3680, 4034, gorge ; goles (plur.), 800, col de fourrure d’un vêtement.

gracïer, 3230, remercier.

grafiner, 705, gratter, labourer [la terre] avec les ongles.

graignor, 3465, greignor, 255, 838, 2363, gregnor, 1424, plus grand.

graile, 1819, 3701, trompette.

graïllier, 4042, griller.

grain, 1066, 1126, 1604, 1674, triste, fâché.

gré : de —, 77, 1587, etc., de bon gré ; venir a —, voir venir ; servir a —, 3031, servir de manière à plaire.

greer, 2752, accorder.

gregnor, greignor, voir graignor.

grenon, 69, 2137, moustache.

greslet, 3034, svelte.

grever, 3e p. sing. prés. subj. griet, 1525, 1528, grever, affliger.

grief, 2446, 4598, difficile, laborieux.

griet, voir grever.

griois : feu —, 4064, feu grégeois.

gris (subst.), 105, 633, 3056, 3427, petit-gris, fourrure ; (adj.), 779, de petit-gris.

guarn-, voir garn-.

guenchir, 960, détourner ; — les regnes, 3014, tourner bride ; (réfl.), se gainchir, 1178, se détourner.

* guerdon, voir guerredon.

guerpir, 2347, 2644, etc., abandonner.

guerredon, 3134, 3383, *guerdon, 2818, g[ui]ardon, 3326, récompense.

g[ui]ardon, voir guerredon.

guier, 1868, diriger, conduire [une affaire].

guigue, 4559, instrument de musique.

guimple, 2974, guimpe [de femme] ; cf. guinte.

guinte, 3154 [ms. et impr. guimple], 3160, 3163 [ms. guinte, guite], capuchon, vêtement de pèlerin (ou turban ?).

guise : a — de, 3859, à la manière de.

gurpir, 1258, quitter.


habergier, voir herbergier.

haï ! 439, 448, etc., exclamation de douleur (cf. hé !).

haichier, voir haschiere

haïr, 2e p. plur. prés. ind. haez, 423 ; 3e p. sing. impf. haioit, 2365, 2369 ; 3e p. sing. prés. subj. haice, 2266.

haitié, 332, en bonne santé, dispos.

haitier (se), 99, se réjouir, s’ébattre.

hanste, 1833, 1844, etc., hante, 1849, 2492, etc., bois de la lance.

haon, voir chaon.

harbergier, voir herbergier.

hardement, 182, 1056, etc., hardiesse, audace.

harnois, 1377, équipage, bagage.

hart, 4000, corde de gibet.

* haschie, 852 [ms. adventure], 4053 [ms. haichie], souffrance, tourment (cf. haschiere).

* haschiere [ms. haichier], 4048, même sens que* haschie.

haste, 3334, viande rôtie.

haster, 1010, attaquer.

haubergage, 3604, hospitalité (cf. herbergier).

haubert, 1847, 4385, aubert, 2297, 2486, ausberc, 3000, cotte de maille.

haucer : — sa parole, 434, élever la voix.

[h]autain, 3419, élevé.

hautement, 263, 822, 997, à voix haute.

hé : coillir en —, 886, prendre en haine.

hé ! 580, 588, interjection exprimant la peine (cf. haï !).

heaume, 4385, hiaume, 1815, etc., iaume, 2516, 3004, casque.

* henepier [ms. henapies], 3803, casque (?).

herbergier, 1309, etc., habergier, 2163, etc., harbergier, 3406, haubergier, 3231, hauberjer, 3297, donner l’hospitalité à qqn ; 1662, 2163, etc., — avec qqn, 3222, 3231, etc., loger chez qqn ; 1309, loger, prendre logis ; estre herbergié, 2427, être campé ; s’ —, 3521, prendre gîte.

herboi, cas rég. plur. herboiz, 379, espace couvert d’herbe.

herité (subst. fém.), 2062, 2203, 3511, domaine, bien.

hermin, hermine, ermin, 4214, fourrure d’hermine, 105, 270, 1571, 1622, 1943, 2002, 2253, 2261, manteau d’hermine ; (adj.), 26, 800, 2138, 4015, en hermine.

hiaume, voir heaume.

honir, 225, 264, etc., honnir.

honor, 2252, 2590, etc., anor, 2695, 4016, enor, 8, 974, etc., onor, 503, 511, terre, fief ; 2619, 2695, empire.

honoré : franc duc —, 1611, duchesse — e, 2567, franche dame — e, 2588, gent — e, 3674, mostier —, 1883, don —, 313, au gent cors —, 43, 1965.

hontage, hontaige, 2237, 3148, etc., honte.

hu : a — et a cri, 1110, avec des huées et des cris.

huchier, 501, 509, 2190, crier.

huer, 444, crier.

hui, 86, 829, etc., aujourd’hui.

huimain, 1351, ce matin.

huimais, *768, 1124, 1904, désormais.

huis, 265, etc., porte.

huisset, 1215, petite porte.

hurter, 1341, pousser violemment.


iaume, voir heaume.

ieve, 4024, jument.

iluec, 516, illuec, 1007, 3048, 3090, illuc, 3186, .

irascu, 1016, 1048, 1340, 2245, en colère, furieux.

ire, 136, 277, etc., colère ; estre par —, 4133, être en colère ; pleine de grant —, 837, très affligée.

iré, 295, etc., en colère ; 499, 597, 881, 1674, 1917, 2023, 2440, affligé, peiné.

is (cas rég. plur.), 2280, if.

isnel, cas rég. plur. isniaus, 3703, 4391, rapide.

isnelement, 164, 178, etc., vite, rapidement.

isopé, 2105, ysopé, 3285, 3335, 3430, vin parfumé à l’hysape ; cf. Poème moral, dans Zeitschrift f. roman. Phil., XXXII, 53, v. 7 : Or viut le vin tot simple, or le viut isopé.

issir : ind. prés. 1e p. sing. is, 3908, 3e p. sing. ist, 451, etc., 3e p. plur. issent, 2289, etc. ; impf. 3e p. plur. issoient, 2810 ; parf. 3e p. sing. issi, 279, etc., issit, 3621, 3e p. plur. issirent, 2986 ; fut. 3e p. sing. issera, 871 ; subj. prés. 3e p. sing. isse, 266, 2e p. plur. issiez, 1784, 3e p. plur. issent, 1757 ; s’en —, 2611, etc., s’en aller ; 2289, etc., sortir ; (inf. pris substantivt) à l’ — de, 3854, au sortir de.


ja, 398, 711, etc., déjà ; 1247, 1315, jamais (affirm.) ; explétif, 545, 581, etc. ; — ne, 818, 905, etc. ; — ... ne, 427, 465, etc. ; ne — ... mais, 1280, ne —..., 893, 1311, etc. ; mais — ne, 597, 616, jamais ne ; — ne... ne, 1297 jamais ni... ni ; ne... — mais, 555, plus jamais.

jamais : — jour, 3671, jamais.

jame, 4291, pierre précieuse (cf. gemé).

jaseran, jaserant, 1834, 2303 2478, fait de mailles de fer (épithète de haubert).

jeu, voir partir, tenir.

joians, 3462, joianz, 544, 996 (cas suj. sing.), joyeux.

joïr, 2736, célébrer.

jor, jour : le —, 1019, 2784, etc., ce jour-là ; a — que soie vis, 480, aucun jour de ma vie.

jornée, 648, 1319, 2230, 4456, voyage.

joste (prép.) 2777, 4531, à côté de.

joster, 2996, 3855, jouter.

jostisier, 2699, 2730, 3207, 3756, administrer, gouverner.

jour, voir jor.

jouvente, voir jovente.

jovene, 2611, jeune.

jovente, jouvente, 1418, 3686, 3877, jeunesse ; bele —, 1311, 1397, 1405, 2815, beau garçon.

jugement, 1001, 1062, témoignage (?).

jugier, 4070, confisquer par jugement (?) ; — a, 3753, 3876, condamner à.

jug[i]ere (cas suj. sing.), 2154, juge.

jugleor (cas rég. sing.), 4092, jugleor (cas suj. plur.) 104, 729, 858, 3572, jugleors (cas rég. plur.), 24, juglers (cas suj. sing.), 1539, 1646, jugler (cas suj. plur.), 2107, jongleur.

juïse (masc.), 250, 267, 272, juïz, 748, 759 (à l’asson.), jugement de Dieu ; faire —, 405, 2258, porter —, 412, 415, 680, porter .j. juïz, 748, satisfaire au jugement de Dieu ; ofrir —, 429, offrir de se soumettre au jugement de Dieu ; livrer a juïz, 759, soumettre au jugement de Dieu ; 4013, jugement.

jurer : jura le siege de ci a .vij. années, 3841, jura que le siège durerait au besoin sept ans ; jura Salmadrine, 2599, 2688, 2904, jura fidélité à Salmadrine.

jus (adv.), 508, 1035, 1849, en bas (avec mouv.) ; metre —, 3963, démonter, déposer.

justice, 4044, exécution d’un arrêt de justice, supplice.

jut, voir gesir.


laidement, 283, 964, 3275, méchamment.

laier (?) [cf. laissier], 421, 2429, 2437, etc., laisser ; 4374, lâcher ; 3418, laisser, négliger de faire une chose ; ne lairai que, 1268, je n’aurai de cesse que ; ne laira nes ramaint, 3418, n’aura de cesse qu’elle ne les ramène ; qui que chant ne qui lait, 730, quelque soit celui qui chante ou qui s’abstienne de chanter ; ou jel face ou jel lais, 2252, que je le fasse ou que je m’en abstienne.

lais, 2252, voir laier.

laissier, 667, 832, etc., ' abandonner, délaisser ; 2765, 3239, quitter (cf. laier).

lait, 730, voir laier.

lanceïs : soliers —, 3928, ponts volants.

lanier, 2453, lâche, couard.

larmer, 3562, 4298, pleurer.

larriz, 324, 771, 1121, 2361, terre en friche.

las, 580, 588, interjection de douleur ; au fém. 449, 466, 757, 3604, malheureuse que je suis ; la lasse, 2653, la malheureuse qu’elle est.

lassus, 376, 1345, etc., là-haut.

latin : oïr — de, 4215, entendre parler de.

laz, 3195, lacs à prendre le gibier.

1. lé, s. m., voir lez.

2. lé, adj., fém. lée, 4469, large.

leans, 1838, 3673, etc., leanz, 1222, 2197, leenz, 168, là-dedans.

leaument, 2905, loyalement.

lecherie, 3745, impudence.

lechiere, 175, cas rég. lecheor, 179, individu méprisable.

leenz, voir leans.

lent, 2607, mou, sans force.

lerres (cas suj. sing.), 432, 629, 2872, misérable, gredin.

lés, voir lez.

leu : par mi leu, 1052, dans le milieu.

lever, 252, soulever ; 5, promouvoir, aider ; en fonz —, 939, et, ellipt., —, 955, tenir sur les fonts baptismaux ; 3835, dresser, construire ; 1613, se lever ; est levez, 2179, est en piez levez sus, 1021, s’est levé ; crope levée, 4176, 4369, croupe élevée (qualité pour un cheval ; voir la note).

1. lez (s. m.), 1848 [cf. l’Errata], 2004 [ms. las], côté.

2. lez (prép.), 194, 361, etc., à côté de ; 1848, 2366, du côté de, vers.

lice, 3008 [corr. esclice], frange tailladée [du haubert].

lie : vins seant sor —, 4497, vins vieux.

1. lié, cas rég. tonique d’ele (à l’asson.), 1515.

2. lié (cas suj. plur.) 3211, liez (cas suj. sing.), 544, 993, 996, 3216, lie (fém. sing.), 4083, 4487, joyeux.

liege, voir lige.

lïement, 4165, joyeusement.

liez, voir lié.

lige, liege : droit seignor lige, 3261, 3298, 3449, seigneur légitime qui a reçu le serment d’allégeance ; home liege, 1508, 1535, tenu par le serment d’allégeance.

lignage, 7, 88, 92, etc., linage, 1131, lignée, famille ; de —, 1494, de haute naissance.

lin : de put lin, 1130, de race mauvaise.

linage, voir lignage.

linçuel, 1618, drap de lit.

liois, 3725, liais.

lisant, 1273, instruit, lettré.

1. listé (cas suj. plur.), 1616, listel.

2. li[s]té, fém. — e, 4178, peint à bandes (épithète de targe).

liue, 3386, lieue.

livrer, 843, délivrer, donner.

1. loer, 2096, conseiller.

2. loer, 55, 104, payer, récompenser.

logier : estre logié, 2435, camper.

loiaument, 3158 (mot altéré).

loier, 3252, 4015, récompense, salaire.

loige, 3204, niche à chien.

long, 2534, éloigné, lointain.

longement, 11, 61, etc., longtemps.

longes, 1009, longues, 4132, longtemps.

lors : — meïsme, 1080, à l’instant même.

losengerie, 126, tromperie.

losengier, 115, 3818, menteur, intrigant.


madre, bois veiné : hanap de —, 3430.

maginois, riche, somptueux : palais —, 622, 4422 (cf. G. Paris, Romania, XIX, 335, n. 3).

main, 134, 911, etc., matin.

mainburnie, 1246, protection, tutèle.

maine, 344, mainrai, 4452, voir mener.

mains, 3412, 3415, 3435 (à l’asson.), voir meins.

maint, voir manoir.

maint et communement, 3018, 4085, 4185, beaucoup d’hommes ensemble (cf. Bertoni, Rev. des lang. rom., 1908, p. 479, et Zeitschr. f. roman. Phil., II, 88).

maintenir, 584, 1332, etc., protéger, aider ; — une charrue, 3194, conduire une charrue ; 902, entretenir comme concubine ; 2852, entretenir [un cheval] ; 4315, gouverner ; — sa joie, 4195, s’amuser ; — ses noces, 764, célébrer ses noces ; se —, 330, 583, 4281, se porter, être dans un état de santé.

maire (cas suj. sing.), 3186, 3196, etc., maior (cas rég.), 3322, officier domanial.

mairien, marien, 3837, 3933, 4036, grosse pièce de bois, madrier.

mais, mès, 3432, plus, davantage ; — et —, 3886, de plus en plus ; 202, 2914, désormais ; enuit —, 3035, 3046, 3231, cette nuit-même ; — huimain, 1351, aujourd’hui ; tous tens —, 4233, toujours à l’avenir ; ne... —, 460, 769, etc., ne... plus ; ne — que, 302, 762, etc., excepté ; — que, 243, 2412, 4082, pourvu que.

maisnie, voir mesnie.

maistre (adj.), 2037, 3200, etc., principal.

mal, cas suj. sing. maus, 790, fém. male, 912, 927, etc., mauvais, méchant ; (adv.) — virent, 2401, ils virent pour leur malheur (cf. mar).

malaventure, 2178, 2184, malheur, mauvaise affaire.

maldire, 1653, 2955, 3723, etc., maudire.

male, 1579, 4309, malle, coffre.

maleïr, 1193, 1212, 1264, 3897, maudire.

maleït, 758, maleoit, 308 [ms. maldit], 644 [ms. maleot], etc., maudit.

malement, 290, 1010, etc., mal ; si — me puis ou lignage fier, 898, je puis si mal (si peu) me fier à la famille.

maleoit, voir maleït.

malmetre (v. trans.), 1115, 2296, mettre hors d’usage, briser ; (v. intr.), 1444, tomber malade ; mal mis, 210, hors de soi (?).

maltagre, 4027 [corr. massacre], boucherie.

maltalent, 1175, mautalent, 2740, 3992, colère.

malvoillant : fu si ses malvoillanz, 2117, il lui fut tellement hostile.

mameletes, 2714, petits seins.

mamelle, 4384, mamelon de l’homme.

manandies, 846, richesses.

mananz (cas suj. sing.), 27, riche ; riches —, 172, 1090, homme riche et opulent.

mandement, 2805, 2841, 4458, corps de bâtiment.

mange, 3027, manche.

mangier (subst.), 728, 926, etc., mengier, 1644, 1645, repas.

mangon, 3793, monnaie d’or.

mangonel, cas rég. plur. ma[n]goniaus, 3836, machine à lancer des pierres.

manoir, 3e p. sing. ind. prés. maint, 3186, 3519, 4636, demeurer.

manré, 3710, voir mener et l’Errata.

mar, 2662, 3615, 4355, 4374, 4381, 4395, malheureusement, pour son malheur : — i fust la meslée, 2525, l’issue du combat eût été malheureuse ; — lor est encontré, 2550, ils n’ont pas eu de chance ; — fut vostre jovente, 3877, votre jeunesse né fut pas heureuse ; tant — i fustes, 3831, quel malheur que vous y ayez été ! ; (suivi du futur) : ja — en parlerez, 1592, 1728, inutile d’en parler ; ja — en doterez, 1662, inutile de rien craindre ; — i querroit ester, 1792, inutile de chercher à s’y tenir debout ; ja por la ra[a]nçon —i queront ostage, 4333, inutile de chercher des otages pour la rançon (les prisonniers auront été massacrés) ; — vos esmaierez, 2029, inutile de vous inquiéter ; ja por lor dos bien batre — iront a Soissons, 3313, inutile d’aller à Soissons pour avoir le dos bien battu ; — i seront trové, 1770, 1785, ils y seront trouvés pour leur malheur.

marbrin, voir mauberin.

marc, cas rég. plur. mars, 3710, 3793, marc (unité de poids) ; 3949, monnaie.

marchis, 1447, 4200, marquis.

mari, marri, 794, en colère ; 1126, 1348, peiné.

marien, voir mairien.

marine, 3726, rivage de la mer.

marrement, 176, douleur, affliction.

marri, voir mari.

marsis, 3933, massif.

martire : livrer a —, 458, faire supplicier.

* massacre [ms. maltagre], 4027, boucherie.

matir, 774, mater, abattre.

maton, 3336, lait caillé.

mauberin, 1624, marbrin, 326, de marbre.

maubre, 1895, 3265, 3556, 3594, 3600, 3972, 4203, marbre.

maus, voir mal.

maufé, 3291, diable.

mautalent, voir maltalent.

mauvaise (adj. pris substantivt). 410, 479, 737, 742, femme qui a une vie déréglée.

mauvaistié, 813, débauche.

meine, 3924, voir mener.

meins, 3444, mains, 3412, 3415, 3435 (à l’asson.), moins.

melle (fém.), 2018, merle.

meller a, 4003, brouiller [qqn] avec.

membré : chiere — c, 4107, visage intelligent.

membrer (v. impers.), 2645, 2771, etc., souvenir.

mener, 3e p. sing. ind. prés. maine, 344, 831, meine, 3924, moine, 1869, 3e p. plur. moinent, 1680, fut. 1e p. sing. mainrai, 4452, 2e p. plur. menrez, 1536, 1561, 3710 [ms. manres] (cf. l’Errata) ; — joie, 80, 1685, etc., — son duel, 344, se livrer à la joie, à sa douleur ; 498, malmener, maltraiter ; — parole, 644, prononcer une parole ; — guigue et rote, 4559, jouer de ces instruments.

mengier, voir mangier.

menor, 978, plus petit, plus jeune.

mentir sa foi, 2747, être infidèle à la parole donnée.

m[e]olle, 4362, moëlle épinière.

merchié : c’est granz — z, 382, c’est un marché avantageux.

merci, 396, 747, etc., grâce, pitié ; crier —, 3905, demander grâce ; avoir —, 3892, 4227, avoir pitié.

mercïer, 3719, 3961, remercier.

merir, 2684, 4212, 3e p. sing. subj. prés. mire, 3716, payer [qq ch. à qqn].

merite (fém.), 3030, récompense.

merveille, mervoille, 195, 432, 442, etc., chose surprenante ; a molt grant —, 684, il est très surprenant ; a grant —, 2337, de façon surprenante ; avoir —, 894, être surpris, émerveillé.

merveillier, mervoillier (se), 2564, 3815, 3978, 4488, s’émerveiller, s’étonner.

1. mès, 1262, 1810, 2446, 3150, voir mais.

2. mès, 3268, 3569, 4551, plats, mets.

3. mès, 1570, 1573, etc., messager.

mesage, voir message.

meschine, 444, 558, etc., jeune fille.

meschoisir, 796, 2708, ne pas reconnaître, méconnaître.

mescongnoistre, p. pa. mesqueneü, 1049, méconnaître.

mescreü, 2244, sans foi.

mesestance, 3563, 3875, chagrin, peine.

mesfere, 737, 2198, faire du tort à.

meslé : barbe — e, 4170, grise.

mesnie, maisnie, 1620, 2594, etc., ensemble des serviteurs ; 2374, 3899, etc., suite [de chevaliers] ; 3846, 4172, etc., troupe, suite armée.

mesprendre (v. intr.), 4239, 4249, commettre une faute ; se —, 824, même sens.

* mespresure, 2751, faute, acte qui prête au blâme.

mesprison, 4033, injustice, mauvais traitement.

mesqueneü, voir mescongnoistre.

message, 306, etc., mesage, 4301, messaige, 1744, etc., messager.

mestier, 2758, office religieux ; 1475, dignité, office (?) ; estre —, 396, 3285, 3497, être nécessaire ; avoir —, 419, 666, etc., avoir besoin de ; avoir — a, 3212, rendre service à, être utile à.

mesure, 462, 464, 2424, droit, justice.

metre, 3e p. plur. pf. mistrent, 1571, 1943 ; — ens, 3420, faire entrer ; ou repairier sont mis, 2184, ils se mirent en route pour revenir ; se — en, 727, 2222, entrer dans ; mal mis, — en pris, — a raison, voir malmetre, pris, raison.

mi, 233, 246, 3596, milieu ; en — (prép.), 233, etc., enmi, 797, au milieu de ; par — (adv.), 2487, 3934, par le milieu ; par — : (prép.), 771, etc., au milieu de ; 3722, au travers de ; 2520, 4335, par.

mieldres, voir millor.

mielz, miex : le mielz, 3846, le miex, 3880, 4329, la meilleure partie.

miex, voir mielz.

millor, 665, 666, 1617, etc., meilleur ; cas suj. sing. mieldres, 532, plus grand, plus fort.

mi[r]able, 1638, *2050 [ms. amirable], admirable.

mire, voir merir.

mistrent, voir metre.

moié, 3108, 3531, arrivé à la moitié (en parlant d’un mois, d’un jour).

moillier, 29, 1024, etc., épouse.

moinent, voir mener.

moitoier, 3188, 3219, métayer.

molt, 11, etc., beaucoup, très.

molu, 1045, émoulu, aiguisé.

moneé, 1651, 1663, 1839, monnayé.

monstrer, voir mostrer.

1. mont : en .j. —, 3301, 3861, en un tas.

2. mont, 142, 153, etc., monde.

monte, 2275, nombre ; 3797, prix.

* monteniere [ms. montemere], 2970 mule de montagne (?).

monter (v. trans.), 2972, mettre en selle ; (absolt) 350, 2337, etc., monter à cheval.

morir, 1e p. sing. ind. pr. muir [ms. mor], 2726 (cf. l’Errata), 1e p. plur. cond. morrïens, 1275, 3e p. sing. subj. prés. muire, 1203, mourir ; avoir mort, 1208, 3376, etc., avoir tué.

mortel : le traïtor — 653, le traître cruel.

mostier, 436, 445, etc., moustier, 2557, etc., église.

mostrer, 45, 995, etc., montrer ; monstrer, 419, démontrer, prouver.

moustier, voir mostier.

movoir (v. trans.) : — plait, 1015, 1031, — guerre, 2963, commencer une querelle, une guerre ; (v. intr.), 1559, 1568, etc., se mettre en route, partir.

mucier (se), p. pa. fém. sing. mucie, 1206, 2711, se cacher.

muele, 251, meule [de moulin].

muer, 2536, 2564, etc., changer ; se —, 2686, changer de position, se tourner.

muire, voir morir.

mul, 322, 355, etc., mur, 2972, mulet.

murtrir, 941, 1141, 2653, assassiner.

musart, 3248, 3375, sot, étourdi.

musié : pain —, 3269 (?).


nasel, 2520, 2538, 2621, 3005, 3871, 3941, partie du heaume qui protège le nez.

natural, voir naturel.

nature, 459, caractère inné.

naturel, 1757, 1784, etc., natural (à l’asson.), 3377, de naissance.

navrer, 1053, 1055, etc., blesser grièvement.

neant, voir nïent.

neelé, 1773, émaillé (épithète de pom).

nef, 1595, 1978, cas rég. plur., nés, 3713, navire.

nen, 2840, 2895, 3444, non.

nes, 3706, nis, 704, même.

nïent, neant, 19, 29, noiant, 2116, etc., rien ; ne... —, 1271, 173, etc., ne... pas ; de —, 1525, 1528, 3144, en rien, pour rien ; por —, 1371, pour rien, en vain ; por droit —, 1391, vraiment pour rien ; — fust del rescorre, 4366, impossible de le sauver.

niés, niez (cas suj. sing.) 1484, 1491, etc., neveu ; 1010, 1858, etc., petit-fils.

nis, voir nes.

nobile, 831, 1503, etc., noble.

nobilité, 32, noblesse dame.

noiant, voir nïent.

noier, 1508, nier.

noise, 211, 2788, bruit, tumulte.

noncier, 1520, 1606, etc., annoncer, dire.

norrir, 530, 872, etc., élever.

noter, 2787, jouer d’un instrument.

noves (subst. plur.), 4463, nouvelles.

nuns (adj.), 7, 1203 ; (pron.), 3597, aucun.


o, 51, 171, etc., avec ; ensemble —, 2351, 2426, 3623, même sens ; 845, 930, chez, auprès (avec mouv.).

oan, 841, 4115, cette année.

obli : metre en —, 1498, oublier.

ocire, 159, 216, etc., tuer.

oès : a — Landri, 3894, au secours de Landri.

oir, 2957, héritier.

oïr, entendre : ind. prés. 1e pers. sing. oi, 841, 3e p. sing. ot, 170, etc., 3e p. plur. oient, 1330 ; impér. 2e p. plur. oez, 1, 179, oiez, 932, etc., oiés, 1779 ; fut. 2e p. sing., orras, 3608, 3e p., orra, 203, etc., ora, 4215 ; 1e p. plur. orrons, 825, etc., 2e p. plur. orrez, 10, 1497, etc., condit. 2e p. plur. orriez, 3524 ; parf. 3e p. sing. oï, 344, etc., 1e p. plur. oïmes, 4582 ; 3e p. plur. oïrent, 822 ; subj. prés. 3e p. sing. oïe, 1590 ; impf. 2e p. plur. oïssiez, 3612, etc. ; p. prés. oiant 4326 ; p. pa. oï, 1209, etc.

oire, 1377 [ms. or], voyage.

olifant, 2915, 3839, 3934, ivoire.

onor, voir honor.

or, 1025, etc., ore, 869, ores, 432, 695, etc., maintenant ; dès —, 854, 869, 965, 1457, dès maintenant ; — endroit, 4011, orendroit, 375, dans ce moment même ; ores de l’esploitier, 3492, il est temps d’agir ; agissons.

ordené, 4076, qui a reçu les ordres sacrés.

ordre (subst. fém.), catégorie : de male —, 963 ; de pute —, 3646.

1. ore (subst. fém.), heure : en petit d’ —, 842, en po d’ —, 1081, 2141, en peu de temps.

2. ore (subst. fém.), 4256, vent.

3. ore, voir or.

oré (subst. masc.), 1583, 1596, 1979, vent.

orendroit, voir or.

orer, 1704, 4101, prier.

ores, voir or.

orguel, 4381, entreprise audacieuse, téméraire ; par —, 3766, témérairement.

orguillos 497, orguilox, 4394, violent.

oriflambe, 3857, oriflamme, gonfanon.

orine, 4623, origine, race.

oriol, 2018, loriot.

orison, 4288, prière.

ormier, 2475, 2483, or fin.

orrez, voir oïr.

ors, 3260, 3404, ours.

ost, 2345, 2384, etc., cas suj. sing. oz, 3690, armée.

1. ostage, 3592, logement, gîte.

2. ostage, 2689, 2888, garantie donnée en raison d’un futur mariage.

ostagier (v. trans.), 3070, prendre en otage.

oste, 2473 (?).

ostel, 514, etc., demeure ; faire bel — (à qq.), 3333, servir un bon repas.

osteler (s’), 4479, se loger.

oster, 3373, 3981, arracher des mains.

* osterin [ms. estour], 3495, étoffe teinte en pourpre (sens donné par Godefroy ; plutôt étoffe précieuse).

ostor, 2185, autour.

ot, voir oïr.

otraigier (s’), 3166, se surpasser, dépasser la mesure.

otrier, 268, etc., otroier, 1483, ottrier, 4525, etc., accorder ; 610, etc., approuver.

1. ou (conj. de temps), 987, 2441, 2674, 3213, 3321, 3536, au moment où ; 1871, — que, 796, 805, etc., dès que.

2. ou, 62, etc., — dans le ; 139, etc., sur le.

outrage, 910, excès, action injuste ; 3616, conduite, parole déraisonnable.

outre : d’ — nature, 2170, contre nature.

outrer, 2559, traverser.

ovré, 1964, ouvré, 3428, fabriqué.

oz, voir ost.


paiennie, 1239, 1271, le pays des païens.

paier : — un cop, 3088, porter un coup.

paile (subst. masc.), 561, 1617, 3620, étoffe de soie ; 178, 180, 193, 210, couverture de lit en soie ; 2016, 2973, 3620, 4325, robe en soie ; 1826, 2014, couverture de cheval en soie ; 1993, doublure de tente en soie.

pais : aiez —, 617, 918, etc., tenez-vous tranquille.

paistre (v. trans.), p. pa. peü, 873, nourrir.

palais, 3116, 3121, château d’un seigneur.

palefroi, 106, 355, 446, cheval de voyage.

palis, 3185, paliz, 2272, palissade.

pan, 1994, 1996, frange [d’une tente] ; 3008, basque [d’un haubert].

par (prép.) : — soi, 659, de sa propre initiative ; — non, 2569, en son nom ; — ses armes portant, 3, en le servant de ses armes ; marque le temps : — matin, 1409, 1988, etc., — nuit, 3911, au matin, de nuit ; marque le lieu : — destre, 269, à droite ; — ces tables, 3566, à ces tables ; — mi leu, 1052, 2494, — mileu de, 4367, dans le milieu de ; — sor, 1102, 1115, par dessus ; marque la quantité : — pou que, 139, peu s’en faut que ; renforce le sens d’un verbe, d’un adjectif ou d’un adverbe, 528, 756, etc.

parcreü, 872, 1347, qui a terminé sa croissance, adulte.

pardon, 129, permission ; em —, 101, en —, 1862, 2031, en vain, en pure perte.

parenté (subst. masc.), 718, 1830, 1922, 3695, famille, parentage.

parfondement, 2569, profondément.

parfont (adj.), 4026, fém. parfonde, 2546, 3057, profond ; en —, 3470, tout au fond.

parjuré, perjurez (cas suj. sing.) : toz en es perjurez, 374, tu en es tout parjure ; sont tuit mi —, 687, sont tous parjures envers moi ; dont sommes —, 1743, envers qui nous sommes parjures.

parler, 63, etc., 3e p. sing. ind. prés. parole, 3624, etc., parler.

parmain, 3429, variété de poire.

parmi, voir mi.

1. parole (subst. fém.), 855, 1258, discours ; tenir —, 2172, discuter ; n’i avra ja —, 3640, il n’en sera plus question ; 70, 2320, bruit, chose qui se répète ; par —, 4262, verbalement.

2. parole (v. intr.), voir parler.

part : avoir — a, 3369, s’intéresser à ; ja Damedîeus n’en ait en m’arme — si..., 1008, que Dieu ne reçoive pas mon âme si... ; cele —, 792, 804, etc., à cet endroit ; d’ambe —, 2389, des deux côtés ; quel —, 1913, .

partir (v. trans.) : — un jeu, 377, laisser le choix entre deux partis ; 2561, 2650, séparer ; (v. intr.), 468, 1863, se séparer de ; — a, 2766, prendre sa part de ; se — de, 2265, 2732, etc., s’en aller de ; s’en —, 3574, s’en aller.

Pasque florie, 2665, dimanche des Rameaux.

passer, 4255, traverser ; 4228, 4273, transgresser, être infidèle à ; 3366, disparaître ; passé, 3017, 4184, battu, déconfit.

pastorel, cas rég. plur. pastoriaus, 3345, 3349, jeune pâtre.

paumier, 3346, 3351, etc., pèlerin.

paumïer (v. trans.), 2976, manier.

pautas, 4026, boue.

pautonier, 925, valet ; 1679, 3165, 3247, coquin, gredin.

pavement, 285, 1078, dallage.

pechié : dire —, 3752, dire une chose injuste ; faire son —, 459, commettre le péché de la chair ; a tort et a —, 2248, illégalement et méchamment.

peçoier, 1102 [var. perçoie], 1115, etc., mettre en pièces.

pel, cas rég. plur. pés, 3185, pieu.

pelé, 4110, dont on a enlevé l’écorce.

peliçon, 26, 779, 800, 1359, 2138, 2253, 2261, 3354, 3439, 4015, manteau de fourrure.

pendant (subst. masc.), 3964, pente d’un coteau.

pendre, voir prendre.

peneant, 138, pénitent.

pener, 2542, 3690, etc., maltraiter ; 117, 424, etc., supplicier ; pené, 1627, 2039, etc.. fatigué, épuisé ; se — d’une besoingne, 1531, s’occuper d’une affaire.

penra, penrai, penre, voir prendre.

penser (subst.), 2024, pensée.

per (subst. masc. et fém.) : pers de Loereigne, 1243, de La Roche, 2558, 2583, chevaliers de Lorraine, de La Roche ; a moillier et a —, 4516, comme épouse et comme compagne.

perche, 2976, 3003, bâton.

perçoivre, p. pa. fém., perçeüe, 586, apercevoir.

perde, *1307, 2491, 4322, perte.

perdre : por les membres perdant, 278, dût-il perdre les membres ; estre des membres perdant, 2129, mutilé.

* peree, 3932 [ms. perieres], charge de pierres lancée par une machine de guerre.

periere, 3835, 3927, machine à lancer des pierres (cf. peree).

perir, 554, mourir ; p. pa. fém. pe[r]ie, 4607, brisée d’émotion.

perjurez, voir parjuré.

peron, voir perron.

perrin, 833, 3025, 3047, construit en pierre.

perron, peron, 1389, 3200, etc., — de degré, 1699, perron ; 3933, grosse pierre lancée par une machine.

pés, voir pel.

peser, 3e p. sing. ind. prés. poise, 965, etc., 3e p. sing. subj. prés. poi[s]t, 616 ; (impersonnellement), 367, 580, etc., être un sujet de préoccupation, d’ennui, de chagrin.

pesme, 2360, terrible.

petit (adv.), 726, 767, etc., peu ; en molt — d’eure, 1820, dans très peu de temps ; un —, 3619, 4523, un peu ; 734, un petit moment.

peü, voir paistre.

peüssiez, voir pooir.

piaus (cas rég. plur.), 1359, peaux, fourrures.

picois, 1578, 1950, pointe [d’un bâton].

pié : en piez, 1021, debout ; plain —, 520, 744, demi —, 974, un pied entier, un demi-pied [de terre].

pieça, 891, 2420, depuis longtemps ; — que, 204, 567, etc., il y a longtemps que.

piece : une —, 1953, 3527, pendant quelque temps ; une grant —, 2187, 3512, pendant longtemps.

pïeur, 738, cas rég. de pire.

pile[r], 1206, pilier d’église ; cf. l’Errata.

piment, 169, 2105, 3989, 4497, boisson préparée avec du vin, du miel et des épices.

pis, 4181, 4384, poitrine.

pité, 682, pitié ; pitié, 4208, regret.

place, voir plaire.

plaidier, 1513, 2439, parler, discuter.

plaier, 2432, 2543, etc., blesser.

plaignier, voir plenier.

1. plain (subst.), cas rég. plur. plains, 352, 2848, plaine.

2. plain, plein (adj.) : de plainne Monpeillier, 864, du milieu de Montpellier ; toute plaine sa lance, 1105, 1118, 2299, 2507, de toute la longueur de sa lance ; (loc. adv.), a plein, 3392, a un —, 3424, complètement ; de —, 3396, entièrement.

plainier, plainnier, voir plenier.

plain[t] (subst. masc.), 3402, gémissement.

plaire, 3e p. sing. subj. prés., place, 982, 3240, etc., place, 3678 (cf. l’Errata), plaire.

plaisir : dire tot son —, 765, dire tout ce qui plait.

plaissié, 3184, domaine entouré d’une palissade.

plait, 618, 622, 665, 1152, 1868, convention, accord ; 907, discours ; 1015, 1031, contestation, querelle ; (au plur.) plaiz, 20, cour de justice.

planchié, 2839, planchier, 3265, 3549, 3556, salle planchéiée, située à l’étage supérieur.

planté, voir plenté.

plein, voir plain.

plenier, 1481, plaignier, 4072, 4080, plainnier 3066, grand (épithète de palais), 3201 (épithète de chasne) ; — de, 3268, abondant en.

plenté, planté, 3399, abondance ; (loc. adv.) a —, 1899, 2106, 4186, 4562 ; a — et a noces, 3628.

pleuge, 3393, pluie.

plevir, 1153, 1456, etc., assurer, jurer ; fame —, 663, 2688. lier à soi une femme par serment ; p. pa. plevis, 3187, lié par allégeance.

ploi, 3768, p[l]ois, 2253, 2261, pli.

plus : — tost qu’il onques pot, 1037, 1070, 1133, au plus vite ; c’est li — et li mains, 3415, c’est ma conclusion.

po, poi, pou, peu, peu : .j. seul —, 1342, un petit moment ; a — ne, 136, 186, etc., a — que 1223, a — que... ne, 1313, 1842, etc., par — que, 139, 1354, por — que, 1032, peu s’en faut que.

pocinet, 3284, 3334, poussin, petit poulet.

poeste (à l’asson.), 2377, puissance (cf. poesté).

poesté, 3708 (à l’asson.), comme poeste.

poi ranier, 3087 [corr. bois ramier (?)].

poi, voir po.

poigneor 1433, combattant.

poil (cas suj. sing.), cas rég. plur., pois, 234, 247, 2253, 2361, poil ; 926, chevelure.

1. poindre, 3666, 3705, etc., éperonner.

2. poindre, peindre : p. pa. fém. pointe, 1995.

poine, 590, 2684, etc., peine, labeur.

poing, 2465, 3084, poignée de l’épée ; (plur.) poinz, 2568, poignet, extrémité de la manche.

point, un peu : sanz — de fauseté, 85 ; sans — de delaier, 2764.

pointe, voir poindre.

poinz, voir poing.

pois, voir poil.

poise, poist, voir peser.

poïst, voir pooir.

* pom [ms. poi], 1773, pommeau d’épée.

pommel, cas rég. pl. pommeaus, 3963, boules posées sur l’extrémité des piquets de tente.

ponnée, voir posnee.

pooir (v. intr.), pouvoir : ind. près. 1e p. plur. poomes, 1755, 1768, 2e p. plur. poez, 1152, 1338 ; pf. 1e p. sing. pou, 3093 ; 3e p. sing. pot, 1037, 1070, etc., 3e p. plur. porent, 1133 ; subj. impf. 3e p. sing. poïst, 958, 2e p. plur. peüssiez, 2352 ; s’il poïst estre, 958, s’il eût été possible.

por, pour (prép.), 589, 832, etc., à cause de ; alons en — vo mere, 3676, vers votre mère ; — ce que, 46, 1640, parce que, 1361, pour que ; — tant, 31, pour cela ; 1053, cependant ; (avec le gérondif) — les membres perdant, 278, dût-il perdre les membres ; (avec l’inf.) — les membres coper, 416, dût-elle avoir les membres coupés.

porchacier, 3357, 3586, procurer.

pormener, 3432, promener.

pormont, 4027, 4372, poumon.

poroffrir (se), 415, s’offrir volontiers.

porpanser, 4381, imaginer.

porprendre : — son ostel, 2925, prendre gîte, loger.

porprin, 1113, 2294, de couleur pourpre.

porquerre, 541, rechercher, poursuivre ; 3481, fournir ; se —, 521, 546, 2148, 3916, s’efforcer de.

port, 2269, 3919, 4144, passage [dans les montagnes].

porter : portant, 1276, portant des fruits (?) ; jusqu’as armes portant, 286, 1002, 1063, jusqu’à l’âge de porter les armes ; par ses armes portant, 3, en le servant de ses armes.

posnée [ms. ponnée], 4124, orgueil, arrogance.

postis, 3631, 3850, 3845, poterne.

pot, voir pooir.

1. pou, voir po.

2. pou, 3093, voir pooir.

pour, voir por.

prael, 1990, pelouse.

praer, voir preer.

prée, 2522, 2530, etc., prairie.

preer, 35, praer, 4169, piller.

premerain, primerain, 554, 3569, premier ; mi ami charnel —, 467, mes plus proches parents ; — s (adv.), 2290, 2932, 4304, en premier lieu ; quant nasqui —, 3442, dès sa naissance.

prendre, ind. pf. 2e p. sing. preïs, 3045, pr[es]is, 1024, 3e p. sing. prist, 971, 1718, etc., 3e p. plur. prinrent, 3506, pristrent, 1696, 2278, etc. ; infin. penre, 245, 253, etc. ; fut. 1e p. sing. penrai, 1003, 1064, 3e p. penra, 221 ; subj. prés. 3e p. sing. preigne, 1297 ; impf. 3e p. sing. presist, 278, preïst, 1482, 2867 ; 971, 2887, etc., épouser ; — a, 63, 548, etc., commencer à ; l’en prist a, 2022, même sens ; se — a, 1414, 2627, 3887, s’attacher, s’accrocher à ; — compaignie, 3735, rencontrer ; — fin, 4414, faire halte ; — les juïses, 267, 272, accepter l’offre de se soumettre au jugement de Dieu ; — justice, 221, faire justice ; l’en prist pitié, 2825, 2936, 3255, cui pitié n’en preïst, 2867, il en eut, qui n’en eût pitié ; — prové, 134, 421, prendre sur le fait ; — ses sodoiers, 2967, lever ses soudoyers ; — trives, 1164, 1190, 2142, conclure une trêve ; — une venjance, 2692, arrêter un projet de vengeance.

present : em — de, 788, prêt à ; metre en —, 3147, amener.

presenter, 4577, offrir ; presentent [ms. prenent], 2340 (?).

presse, 670 etc., foule, multitude ; fait la — coper, 673, se fraie un chemin au milieu de la foule.

preu, voir pro 2.

prevoigner, 3196, provigner.

prevoire (cas rég. sing.), 3943, prêtre.

prevost, 3226, agent d’un seigneur.

prime : demoine —, 2223, domaine principal (peut-être à corr. en privé ; cf. v. 2225) ; 1261, 2395, heure canonique, six heures du matin ; — s (adv.), 3181, 4003, pour la première fois.

primerain, voir premerain.

primes, voir prime.

princier (cas suj. plur.), 1190, princes, nobles.

principel, 4549, princier (épithète de palais).

1. pris, prix : de —, 1157, 2274, 2277, 2283 ; de si haut —, 1131 ; metre en — 3924, évaluer, estimer.

2. pris (p. pa. de prendre pris substantivt), 2918, butin.

prisier, proisier, 1502, 2418, 2421, etc., estimer à un prix élevé, louer ; prisié, 924, 3362, dont on fait grand cas.

prison, 2318, 3998, prisonnier.

pristrent, voir prendre.

privé, 1620, familier ; — demoine, 2225, domaine propre (cf. prime) ; (subst.), 83, 1891, 3679, ami intime ; a —, 1544, en secret.

1. pro (subst.), cas suj. sing. proz, 3228, profit, gain.

2. pro, 1593, preu 40 [ms. prou] (adj. des 2 genres), cas suj. sing. pros, 2292, 2946, prouz, 3624, proz, 348, 469, 602, 1274, etc., sage, vaillant.

prodome, cas suj. sing. prodons, preudom, 1640, 2847, etc., homme de valeur.

proesce, 2667, vaillance.

proie, 2430, 2981, etc., butin.

proier, 2826, 3390, supplier [qqn] ; 3242, demander à Dieu par la prière ; prierez vo pere sauveté, 2739, demanderez à votre père la vie sauve ; 3164, aller prier sur le tombeau d’un saint, faire un pèlerinage.

proisier, voir prisier.

pros, prouz, voir pro 2.

prover : estre prové, 235, 237, 248, 586, être convaincu [d’un délit] ; prové d’oïr et de veant, 261, provée d’oïr et de veoir, 369, 752, 1438, convaincue par des témoins qui ont vu et entendu ; prendre prové, voir prendre.

Proverbes, locutions proverbiales : 204, 426, 427, 567, 610, 835, 871, 1023, 3132, 3169, 3397, 3501, 3617, 3777.

proz, voir pro 1 et 2.

pucele, 444, etc., jeune fille.

pui, 324, 2269, etc., mont arrondi.

puis (prép.), 259, 386, après ; — que (conj.), 3169, 3686, 4119, après que.

pupler de, 4175, couvrir de.

put (adj. masc.), 1130, mauvais ; (au fém.) pute, 347, 581, 2171, etc., de mauvaise vie ; (subst. fém. sing.), cas rég. putain, 2201, 4373, etc., femme de mauvaise vie.

putage, putaige, 340, 1168, etc., conduite déréglee [d’une femme], 770 [d’un homme] ; 373, action déshonnête.

putain, pute, voir put.

puterie, 813, vie de putain.


quanque, 713, 888, etc., tout ce que, autant que.

quant (adj.) : ne sai quant, 3977, ne sais combien, (adv.), 132, 596, etc., autant que ; 1349, 3259, puisque.

quarole, 4258, danse.

quart, 62, 1122, quatrième.

que (pron. rel. sujet), 1415 ; que que 2725, quoi que ; (conj.) 803, 989, 1121, etc., si bien que ; 944, tant que ; (suivi du subj.) 1212, 2741, pour que, afin que ; 689, jusqu’à ce que ; (interrog.) 1082, 2724, 2864, pourquoi ?

quel que, 2725, quoi que.

quelor, 3788, couleur (cf. mon branc de color, Moniage Guillaume, 2e réd., v. 3257).

quenoissable, voir congnissable.

querre, 477, 896, etc., chercher, rechercher ; — que, 1365, faire en sorte que ; 1554, 3325, 3478, aller vénérer en pèlerinage ; — les trives, 2144, chercher à conclure des trêves.

queut, voir coillir.

qui : cui... cui... 56, à un tel... à tel autre ; (suivi d’une phrase exclamative), — or avroit Doon ceste tere tolue, 2175, heureux celui qui aurait enlevé cette terre à Doon ; (suivi du subj.) — muere ne — vive, 839, qui soit vivant ou mort (présent ou passé) ; — que chant ne — lait, 730, quel que soit celui qui chante ou non ; — que plort ne — chant, 2135, qu’importe qu’on en pleure ou qu’on en chante.

quintaine, 4502, armure, montée sur un poteau, contre laquelle s’exerçaient les jeunes « bacheliers ».

quite, quitte, 1244, affranchi de tout service féodal ; avoir —, 2223, 2663, posséder librement ; clamer —, 564, 607, 3035, 3135, déclarer [une chose] libre de servitude ; tenir —, 551, 2960, 2994, tenir libre de servitude.


racorder, 2202, réconcilier.

rafichier, 2411, reprendre [un récit] où un autre l’a laissé, le compléter.

raier, 3514, rayonner ; 2458, 2480, 3007, couler, ruisseler.

raies, 1365, voir ravoir.

rainme, voir ramer.

raison : baissiez vostre —, 137, 4008, prenez-le sur un ton moins haut ; metre a —, 805, 1133, etc., adresser la parole ; chargier sa —, 4075, confier sa cause.

raler, 55, 504, etc., aller de son côté, s’en aller.

ramé, 3836, fait de branchages.

ramée, 3833, abri fait de branchages.

ramener, fut. 1e p. sing. ramenrai, 2412 ; subj. prés. 3e p. sing. rameint, 1589, 1652, ramaint, 3408, 3409, 3418, ramener.

ramentevoir, 2234, rappeler, faire souvenir.

ramer : qui ne le rainme mie, 1221, qui, elle aussi, ne l’aime pas.

* ramier [ms. ranier], 3087, de branche d’arbre (?) ; cf. poi.

rapligier, 2147, cautionner, garantir.

rateindre, 2389, prendre, saisir par surprise.

ratendre, 1277, 2799, etc., attendre de son côté.

ravoir : que raies ton droit, 1365, que tu rentres en possession de ce qui t’appartient.

realme, 2500, royaume.

recez [ms. reces] (cas rég. plur.), 58, lieu fortifié.

reclamer, 1e p. sing. ind. prés. reclain, 3407 ; 1211, 1225, etc., invoquer ; 3407, demander en suppliant.

recoillir la proie, 2981, s’emparer du butin.

reçoivre, 1315 (au milieu d’asson. en è... e), recevoir ; fut. recevra, 1219 [faute pour restera (?)].

reconoistre, 3102, faire hommage.

recorder, 4566, rappeler, raconter.

recovrer, 1956, se procurer, trouver, 1058, frapper un second coup.

recovrier, 3169, guérison, salut.

recreant, 380, 774, qui s’avoue vaincu ; de pechiez —, 248, qui avoue son péché, son délit ; 271, lâche, misérable.

recuerre, 703, recueillir.

reencon, 144, rançon.

regeter, 2273, curer.

regne, 104, 115, etc., regné, 315, 1522, etc., reigne, 1401, 2496, 4005, roigne, 3150, royaume ; 627, 2235, 2250, fief, domaine.

regne, reigne, 325, 3014, etc., rêne ; n’i ot — tirée, 325, n’i ot — tenue, 574, sans ralentir, sans arrêt.

relancier, 3800, attaquer de nouveau avec la lance.

relenquir, 3912, abandonner, renier.

remander, 2377, convoquer de nouveau.

remanoir, ind. prés. 2e p. sing. remains, 1351, 3e p. sing. remaint, 3899, 3e p. plur. remainent, 441 ; fut. 1e p. sing. remaindrai, 1289, 1295, remandrai, 1240, remanrai, 1284, 1e p. plur. remanrons, 217 ; parf. 3e p. sing. remest, 1902, 3340, 3e p. plur. remestrent, 2523, 3127, 4161 ; p. pa. remés, 1933, 2555, etc. ; 441, 861, etc., rester, demeurer ; — a, 263, rester chez ; 921, 2260, ne pas se faire, ne pas avoir lieu ; 1853, 1867, cesser ; remés est nos mangiers, 3287, notre dîner en restera là.

remembrer, 2639, 2658, 3176, souvenir ; 4235, rappeler (à qqn).

remener, 2541, 3811, amener.

remes, remese, remest, remestrent, voir remanoir.

remonter (v. intr.), 1599, se remettre en selle ; (v. trans.), 2371, remettre en selle.

remuer, 685, éloigner ; se —, 456, 578, se porter, s’avancer vers qqn.

rendre, 1661, 2793, 3950, donner ; — pris, 380, faire prisonnier ; 3946, mener prisonnier ; si li rendrai Tomile, 3680, même sens.

renoveler : li afaire Landri com fu renovelez ! 4513, comme la situation de Landri a pris un nouvel aspect !

repairier, 204, 517, etc., retourner chez soi, revenir ; 2395, tourner bride ; — a, 3862, s’avancer vers ; se —, 517, 2374, etc., retourner ; s’en —, 1674, 2314, etc., s’en revenir.

reparler, 1004, répliquer.

repos, p. pa. de repondre, 1206, caché.

reprendre, 361, 364, 386, surprendre ; 1412, reprendre de la vigueur (se dit d’un arbre au printemps).

reprover, 700, 719, 2892, reprocher.

requerre, 933, 3261, demander, réclamer ; 4604, supplier [qqn] ; — [qqn] de merci, 4079, demander grâce à qqn ; 585, 1524, 3509, aller vénérer [un saint], en faisant un pèlerinage ; 2834, faire venir ; 2919, attaquer.

requoi : en —, 358, 625, en secret.

resaillir, ind. prés. 3e p. sing. resaut, 3772, 3e p. plur. resaillent, 2508, se redresser.

rescorre, 495, 4366, secourir, aider ; 2984, reprendre [du butin à l’ennemi] ; se —, 985, se dégager, se libérer d’une étreinte.

rescrïer (v. trans.), 444, crier ; (v. intr.), 1119, crier de nouveau.

1. resembler, 3537, paraître, sembler.

2. resembler (se), 2176, réunir ses forces.

respouser, 4088, 4094, épouser de nouveau.

rester, fut. restera, 1219 (?) ; voir folie et reçoivre.

restoier, 2537, rengainer.

restre, 3152, 4547, être [de son côté].

retenir, 1363, 1370, etc., retenir à son service ; 1892, garder auprès de soi ; — leur terre, 1018, tenir en leur possession, défendre.

reter, 340, 525, 2560, accuser.

revenir : — avant, 49, se manifester, se découvrir.

reverser, 284, renverser.

revestir, 2796, 3551, vêtir d’habits neufs ; 1028, investir de nouveau.

revoloir, ind. pf. 3e p. sing. revot, 3744, vouloir de nouveau.

riche, 408, 850, etc., fort, puissant ; 3721, 3952, abondant.

rien, 529, 538, etc., chose ; franche —, 439, noble créature ; — s (adv.), 3523, quelque peu.

ris, 341, 729-730, rire.

riviere, 868, cours d’eau [ici bras de mer, l’Hellespont] ; 3731, bord [d’un vivier] ; 2186, *4195 [ms. rivier], vallée où on chasse le gibier d’eau.

rober, 4, 35, piller ; 1737, 1780, 2054, dépouiller [qqn], de ce qu’il possède.

roé, orné de figures de roues : paile —, 1826, 2014 ; targe roée, 3658.

roi, mesure, disposition, 614 ; cf. l’Errata.

roiamant 1172 (et 28 var.), rédempteur.

roide, voir roit.

roigne, voir regne.

roit, 2456, 4387, rois (rég. plur.) 2467, fort, dur ; fém. roide, 868, rapide (épithète de riviere).

rolleïs, 2273, fortification.

rompre, p. pa. rompus, 2478, fém. route, 2492 ; — la presse, 2785, séparer la foule.

roncin, 2160, 3711, 3959, cheval de charge.

1. rote, 4345, 4388, 4393, troupe.

2. rote, 717, 4559, instrument de musique à cordes.

roter, 858, 2107, jouer de l’instrument appelé rote.

route, voir rompre.

rover, ind. prés. 1e pers. sing. ru, 3407, ruis, 3261, 3e p. sing. rueve, 659, 3e p. plur. ruevent, 899, 2743 ; 39, 476, etc., demander.

rovuel, voir voruel.

ru, 703, ruisseau.

ru, rueve, ruevent, ruis, voir rover.

* ruiste [ms. rulle], 2853, violent.


sable, 1573, 1945, 2005, gibeline.

sablon, 3785, sable.

sachant, voir savoir.

sachier, 3056, tirer, arracher ; 3372 [ms. faich-], retirer ; 2509, dégaîner.

saillir, 2136, 2292, etc., sauter.

sainglement, 2705, simplement.

saintisme, 147, très saint.

sale, 12, 989, etc., grande salle du palais.

salt, voir sauver.

saluer : Pepin... vueil que me saluez, 312, je veux que vous saluiez Pépin pour moi.

salve, voir sauver.

samblant, voir semblant.

sambue, 2014, couverture que l’on met sous la selle.

saoulé, 3684, rassasié.

sauf : sauve parole, 4272, parole fidèlement observée.

saus (adj.), 3356, salé.

saut, voir sauver.

sautier, 1885, psautier.

sauver, 3e p. sing. subj. prés. salt, 4264, saut 1399, 1400, 1632, 3226, salve, 1634, sauver.

sauveté, 2739, sauvegarde.

savoir, ind. prés. 1e p. plur. savomes, 1923, 2047, 3e p. plur. sevent, 1207 ; parf. 1e p. sing. soi, 3080, 3e p. sing. sot, 1214 ; subj. impf. 1e p. sing. seüsse, 1467, 3e p. sing. seüst, 1486 ; 3173, connaître ; — du, 3926, se connaître en ; dou siecle sachanz, 1274, connaissant le monde ; (inf. pris substantivt) 3747, action sage, prudente.

se (conj.), suivi du subj., 3993, jusqu’au moment où ; — lui non, 124, sinon lui ; — bien non, 140, sinon du bien.

sebelin, 1576, 1948, de zibeline.

secheant, 1279, se desséchant.

secour[re], 2803, secourir.

seignier (v. trans.), 3482, 3494, bénir par le signe de la croix.

seignor, 2950, 2975, etc., cas suj. sire, 2553, 2949, 3590, 3630, mari.

seignorie, 2994, domaine ; 2958, 4140, autorité ; 2397, puissance ; 1477, 4500, splendeur, magnificence ; 555, 2415, 2953, valeur, importance sociale ; n’i atent —, 2359, n’attend pas son seigneur pour avancer.

seignoril : cas suj. sing. seignoris, 333, signori[l] 3951, qui appartient à un seigneur, 333, digne d’un seigneur.

sein, 4475, cloche.

seing [masc. soing], 3441, tache naturelle à la peau.

seïr, 2934, 2937, etc., s’asseoir, être assis ; ind. prés. 3e p. sing. siet, 363, 926, etc. ; impér. 2e p. plur. seez, 1035 ; parf. 3e p. sing. sist, 2011, 3348, 3e p. plur. sirent, 370, sistrent, 4427 ; inf. 3931, prendre part à un siège.

sejor, 150, repos.

sejorner, 2200, 2336, rester, demeurer ; p. pa., 106, reposé, frais.

selon, selonc, 1091, 3731, le long de ; 3320, à côté de, auprès.

semblant, 259, 537, 4433, opinion, idée ; samblant, 3974, apparence extérieure ; mostrer bel —, 995, montrer de bonnes dispositions.

sempres, 1407, 2489, etc., tout de suite, aussitôt.

sen : perdre le —, 2124, 2130, 2133, avoir le — desvé, 2066, perdre son bon sens, devenir fou.

sendel, 1618, étoffe de soie.

sené, 40, 643, etc., sage, sensé ; bien —, 643, bien pourvu de sens.

senechaucie, 2781, fonctions de sénéchal.

sener, p. pa. senez. 1198, panser.

senestre, 2368, 3001, etc., gauche.

serf : (au fig.) maus sers ! 790, gredin.

sergant, sergent, voir serjant.

seri : coiement et —, 339, 782, 1145, doucement, à voix basse ; en —, 3909, dans le calme du sommeil.

serjant, sergant, serjent, 5, 18, etc., homme d’armes ; 245, 253, etc., serviteur ; (fig.) — saint Piere, 1734 [dit d’un évêque].

seror (cas sujet) 631, 1908, 2126, (cas rég.) 42, 89, etc., sœur ; voir suer.

serorge, 356, 2254, 2262, beau-frère.

servir, 38, 76, s’acquitter du service féodal ; 2792, s’acquitter du service de cour ; — armes, 784, porter les armes ; par ses armes —, 1460, par son service guerrier.

servise, 37, 85, 2684, 3130, 3559, service féodal ; feront mon servise, 847, resteront à mon service ; selon vostre —, 4007, selon votre conduite ; 2636, service amoureux.

setme, 961, septième.

seüsse, seüst, sevent, voir savoir.

sevrer, 3682, 4162, séparer.

si que, 822, 1078, etc., de telle sorte que ; 1734, ainsi que, comme ; si ne, 3737, que... ne (subj.).

siecle, 529, 948, etc., monde terrestre.

siglaton, 3587, manteau de brocart.

signe, 1209, signal convenu [pour l’exécution d’un meurtre].

signoril, voir seignoril.

sire, voir seignor.

sirent, sistrent, voir seïr.

sivre, 3e p. plur. ind. prés. sivent, 1089, 1096 ; 3e p. plur. fut. sivront [ms. suerront, sueront], 1290, suivre.

sodée, voir soldée.

sodoier, voir soldoier.

soduire, 158 (gér. soduiant) tromper ; p. prés. pris adjectivt. soduanz, 1170, so[u]du[i]ans 3605, trompeur.

soëf (adv.), 344, 1879, etc., silencieusement, sans faire de bruit.

soffre[te], 4138, besoin.

soffrir, soufrir : armes —, 757, porter des armes ; se —, 1292, rester tranquille, patienter ; sofrant, 274, 2131, patient à l’excès.

soignier (se), 3290, se garder, redouter.

soing : n’avoir — de, 482, 745, 1135, se soucier peu, n’avoir cure de.

soldée, 3851, sodée, 2594, soudée, 93, 2898, 4117, récompense en argent, argent.

soldoier, 1458, 1496, 1523, sodoier, 123, 2967, soudoier, 55, homme d’armes, soudoyer.

soler, 1716, soulier.

solier, 2191, étage ; — lanceïs, 3928, pont volant.

soloir, 1e p. sing. ind. prés. suel, 2796 ; 3e p. sing. impf. soloit, 298, souloit, 3954, avoir l’habitude.

som, son : par — l’aube, 1230, 1357, 2381, etc., dès le lever du jour ; cist moz doit astre a — [ms. asson], 4022, ce discours doit être fini.

somier, 1722, 2899, 3117, cheval de bât.

son, voir som.

soner : — viole, 1356, jouer de la viole.

sor : — tote chose, 1361, — tote rien, 1442, par dessus tout ; de —, voir desor ; par — 1102, au dessus de.

sordre, 3e p. sing. ind. prés. sort, 2170, 4197, sourt, 3783 ; 3e p. sing. pf. sordi, 1426, sordit, 4367, 3e p. plur. sordrent, 3077, surgir.

sorporter, 4274, entraîner, emporter.

sorterrin, 3310, souterrain (?).

sot, voir savoir.

souduiant, voir soduire.

soudée, soudoier, voir soldée, soldoier.

souloit, voir soloir.

sourt, voir sordre.

souspris, 2716, épris, séduit.

sovent (adj.) : sove[n]te[s] foiées, 1890, fréquemment.

sovin, 1040, 1118, souvin, 2299, sur le dos, renversé ; paume — e, 4150, la paume vers le ciel.

soz, 301, 683, etc., sous ; par —, 2824, sous.

suel, voir soloir.

suer, cas suj. sing., 154, 2235, 2555, cas rég., 2149, sœur ; voir seror.

sueront, suerront, voir sivre.

sulïen, 3086, de Syrie.

sus (adv.), 280, 326, etc., en haut ; 1021, 3266, en haut (avec mouv.) ; 2017, dessus ; la —, 1334, là-haut ; 2235, là-bas, au loin ; (prép.), 322, 3002, etc., sur.


tables, 2324, sorte de jeu, forme primitive du tric-trac.

taint, 3433, coloré.

taisier (se), 3e p. plur. pf. taisirent, 674 ; 714, 760, etc., se taire.

talent, talant, 161, 1795, etc., disposition d’esprit ; 526, désir ; avoir —, 1795, 2417, 3150, avoir le désir de ; faire son —, 2633, faire ce qu’on veut ; s’il vos vient a —, 244, 2803, si vous voulez ; 2725, 4159, 4274, désir amoureux ; faire ses —, 365, 387, 2725, satisfaire ses désirs amoureux ; mal —, voir maltalent.

tant (adj.), 420, 1393, 1833-4, 2492-3, etc., en si grand nombre, en si grande quantité ; (adv.), 48, 861, 1024, etc., si, tellement ; voir atant, par, por ; (conj.) — com, 1536, 1849, etc., autant que ; — que, 700, 1403, tellement que ; 531, 637, etc., jusqu’à ce que, tout le temps que.

tantost, 1979, 2102, 3814, tout de suite.

targe, 2398, 2492, 2987, 3658, 4174, bouclier long et rectangulaire.

targier, 3610, tarder ; se —, 4327, retarder.

tart : a —, 3306, tardivement.

tassel, 1574, 1946, 2006, franges, passements.

tel : je vous donroie —, 1174, je vous porterais un tel coup.

tence, 2338, querelle, lutte à main armée.

tencier, 425, engager une discussion, disputer.

tenement, 3124, 3151, 4450, domaine, propriété.

teneüre, 465, 2183, 2188, fief.

tenir, fut. 3e p. sing. tenra, 465, 3378, tendra, 2183, 2e p. plur. tenrez, 481, etc. ; pf. 3e p. plur. tindrent, 2524, 3277 ; infin. tenoir (à l’asson.), 627, avoir, posséder (au sens féodal) ; 693, gouverner ; 1233, soutenir ; 2524, retenir ; — a : 3379, 3747, — por, 3375, considérer comme ; — a jeu de, 3394, se moquer de ; — .xv. lieues, 3172, occuper une étendue de 15 lieues ; .vijc. bezanz tienent, 1619, 1827, 700 besants d’or y sont contenus, cela vaut 700 besants ; or en tiennent lor feste, 3302, 3277, maintenant [les chiens] s’en régalent ; — grandement, 1477, traiter avec distinction, — mariage, 4221, épouser ; — parole, 2172, délibérer ; — regne, 574, retenir les rênes ; — une voie, 2239, prendre un chemin ; se — a, 3221, être partisan de ; s’en —, 1175, 1226, 1266, 1796, s’abstenir de.

tenrement, 1210, 1224, etc., tendrement.

tens : par —, 1589, 2418, 3408, quand le moment sera venu, plus tard.

tenser, 1237, protéger.

tente : heaumes a —, 2510, heaumes à lambrequin (?).

tenue, 2193, fief.

terme, 936, 1301, 4011, termine, 844, 1194, moment.

terrier, 3518, 3887, retranchement en terre.

terrin (adj.), 3266, dont le sol est en terre battue.

timbrer, 4558, jouer [d’un instrument].

tindrent, voir tenir.

tire [ms. cire], 2948, étoffe de soie [de Tyr].

tirer : — la reigne, 325, tirer les rênes, retenir le cheval.

tolir, ind. prés. 2e p. sing. tos, 1033, 3e p. sing. to[l]t, 1059, tout, 200, 2e p. plur. (et imper.) tolez, 679, 1683, 3e p. plur. tollent, 3425, 3642 ; fut. 1e p. sing., torrai, 1257, 1316, 2219 ; pf. 3e p. sing. toli, 199 ; p. pa. tolu, 463, 1047, etc., tolois (cas rég. plur. à l’asson.), 4421, enlever.

tondre : faire — en croiz (comme un fou), 696.

tormente : torner a —, 3880, soumettre à des supplices.

torneïs, 1615, fait au tour.

torner, 3e p. sing. subj. prés. tort, 27 ; — a, 427, 430, transformer en ; — a [qqn], 1640, 3032, 3692, aller vers qqn ; — a gas, 1011, tourner en plaisanterie ; — a tormente, voir ce mot ; (v. trans.) 1538, 1645, repousser, chasser ; — sor (v. intr.), 4183, retomber sur ; en —, 27, prendre congé, se séparer [de qqn] ; — en fuie (absolt), 3940, s’enfuir ; (v. trans.) 1852, 3014, faire fuir ; se — : tornez vos de sor mi, 479, 809, tornez [vos] de sus nos, 491, allez-vous en ; s’en —, 189, 742, etc., s’en aller.

tornïer : tant com li monz tornie, 4145, sur toute l’étendue de la Terre (qui est ronde).

tornoi, 17, tournoi.

torrai, voir tolir.

1. tort, 1248, 3238, injustice ; a —, 449, 890, 902, 2857, injustement.

2. tort, 27, voir torner.

tost, 792, 793, 1329, etc., vite.

tot : de —, 882, complètement.

tout, voir tolir.

trabuchier, trebuchier (v. trans.), 2367, 3983, renverser, précipiter ; (v. intr.), 2481, 3806, 4389, trébucher.

traïner, 699, supplicier, en traînant derrière un cheval.

traire, 199, 213, etc., tirer [l’épée], 926 [le poil = les cheveux] ; 1900, 3571, 3994, enlever [les nappes] ; — grant mal, 3501, supporter grand mal ; — la vie du cors, 4146, tirer la vie du corps, tuer ; a .j. conseil, 1487, — a garant, 1171, 2605, citer devant un conseil, comme caution ; se —, 2361, s’avancer.

traïtor, 118, 1025, etc., traître.

* trametre [ms. tresmetre], 2281, envoyer.

travail, 2414, peine, fatigue.

travaillier, 2774, 3690, molester, tourmenter ; 3236, donner de la fatigue ; travaillié, 2039, 2070, etc., fatigué ; se —, 2978, se donner de la peine (pour voyager vite) ; se — de, 1504, s’activer, se demener pour.

trebuchier, voir trabuchier.

tref (masc.), 1990, 1995, 2015, 2037, 3114, 3119, 3833, 3946, 3962, 4076, pavillon, tente.

trellis (adj.), 4180, dont les mailles sont à triple fil.

trés, 771, 1990, 2494, 4363, exactement, précisément.

tresfiner, 2015, 2162, 2317, 2332, s’arrêter.

tresgité, 2013, fondu.

tresmetre, 2281, 4506, envoyer ; cf. trametre.

trespas : en —, 3360, au passage,

trespasser (v. trans.), 324, 352, etc., passer, franchir ; 316, transgresser, violer ; (v. intr.) 2757, passer complètement (en parlant du temps).

trespercier, 4384, transpercer.

tresque (conj. de temps), 2166, jusqu’au moment où ; tresqu’a (prép. de lieu), 1609, 1982, etc., jusqu’à.

tressaillir (v. trans.), 803, sauter par dessus ; (v. intr.), — en piés, 3389, sauter sur ses pieds, se dresser.

tressuer, 451, se couvrir de sueur ; tressué, 1626, 2038, trempé de sueur.

trestorner, 1765, détourner, dérober ; — 1621, négliger, transgresser [un ordre] ; ja n’en ert ou iert trestorné, 935, 1500, 1860, etc., c’est décidé, on n’y changera rien ; n’en serez trestornée, 952, vous n’échapperez pas à votre destinée ; se —, 3784, se détourner.

trestot, 217, 699, tout entier ; trestoz (cas rég. plur.), trestuit (cas suj. plur.), 15, 1222, etc., tous ensemble ; (adv.), 221, 343, entièrement.

treüs, 3163 [corr. trebus (?)] ; espèce de chausses.

trive, 1139, 1149, etc., trêve.

troblé, 3975, troublé (dans le sens matériel et le sens moral à la fois).

troilié, 3185, treillissé.

trois (sens indéfini) : — paroles, 472, 487, etc., quelques paroles.

tronc, cas rég. plur. trons, 3837, 3933, tronc d’arbre employé comme projectile pour une machine de guerre.

trone, 440, ciel, firmament.

trons, voir tronc.

trop, 846, 946, 1643, beaucoup, très.

trosser : — son harnois, 1377, charger son bagage ; (v. intr.), 4596, faire son bagage ; trossé, 1722, 3711, chargé (en parlant d’une bête de somme).

trover, ind. prés. 3e p. sing. trueve, 3022 ; subj. prés. 1e p. sing. truisse, 2945, 2e p. plur. truissiez, 4244, trouver.

truant, 3247, 3589, 3615, vagabond.

trueve, truisse, truissiez, voir trover.

tumer, 4563, faire des culbutes d’acrobate.

tumeresce, 4563, femme qui « tume », acrobate.


uis, 906, 1043, etc., porte.

umilier (s’), 3042, devenir bon, miséricordieux.


va, 2789, interjection.

vaillant, 4, 7, 37, etc., vaillissant, 133, la valeur de.

vaincre : — l’estor, 2850, gagner la bataille.

vair (adj.), 2008, changeant, brillant (en parlant des yeux) ; (subst.), 105, 633, fourrure de l’écureuil du Nord.

val, 2912, plur. vaus, 2913, vallée ; a —, voir aval.

valet, vallet, 108, 1326, etc., jeune homme.

vanteres (cas suj. sing.), 4131, vantard.

vaselage, voir vasselage.

vassal (adj.), 1960, brave, courageux ; (subst.), 2039, 3324, homme.

vasselage, vaselage, 4331, 4392, courage.

veant : d’oïr et de —, 261, par l’ouïe et par la vue.

veer (3e p. plur. ind. prés. vieent [ms. vaient], 4060), 2874, 3058, 3234, 4122, refuser, interdire.

veez, voir vez.

veïr, 736, 810, 3923, voir ; p. prés. veant, 261, 988, voiant, 1431.

venir : bien veigniez, 3539, soyez le bienvenu ; — ensemble, 908, se marier ; — a comant, 242, etc., — a gré, 229, 1555, 1558, 2076, — a plaisir, 229, — en plaisir, 231, — a talant, 244, plaire.

venjance : faire sa —, 2897, établir un plan de vengeance.

venter, 706, 4043, jeter au vent.

ventre, poitrine : le cuer qu’il ot ou ventre, 1104, 1117.

vergié, 2464, vergé (épithète de heaume).

vergonder, 225, 307, etc., couvrir de honte.

vergondos, 989, 1436, honteux.

verité, voir verté.

vermeus (cas suj. sing.), 2458, vermoilz (id.), 3007, vermoil (cas rég.), 1993, vermeil.

verroil, 1950, voruel [ms. rovuel] 1578, virole.

vers, 788, 824, etc., contre, envers ; 818, en comparaison de ; de — , voir devers.

verser (v. trans.), 2362, renverser ; (v. intr.), 100, 2481, tomber.

vert, 3764 (?), épithète d’espée.

verté, verité : de —, 75, 82, etc., vraiment.

vertir (se), 2686, se tourner.

vertu, 1018, etc., courage ; par —, 2240, 2331, etc., courageusement.

ves, voir vez.

vespre (masc.), 943, 2337, soir.

vesteüre, 438, 447, vêtement.

veudie, voir vuidier.

veve, 29, veuve.

vez, veez, ves : — ci, ici, 1708, 2344, 4290, etc., — moi ci, 788, voici.

vi, voir vis.

viaire, 51, 285, 2008, visage.

viande, 3279, etc., nourriture.

vianois, 362, 388, fabriqué à Vienne (épithète de branc).

viax (cas rég. plur.), 3561, vieux.

vieent, voir veer.

vilain, 2309, homme non noble.

vi[l]té, voir viuté.

viole, 717, 1356, instrument à cordes.

violer, 858, 2107, 2787, 4558, jouer de la viole.

1. vis (cas suj. sing. de vif), 223, 480, etc., vivant.

2. vis, 797, 799, etc., cas rég. vi, 1885, visage.

3. vis : il m’est a —, 1449, il me semble.

viste, 658, agile.

vitaille, 2969, 3117, etc., vivres, provisions de bouche.

viuté, vi[l]té, 2892, abjection, honte ; 688, acte criminel.

vivandier, 3272, homme hospitalier, généreux.

vivre : — de, 966, vivre aux dépens de.

voiant, voir veïr.

voie : tote —, 1278, de toute manière.

voier, 3226, officier préposé à la surveillance et à l’entretien des routes.

voir, 2262, vrai ; dire —, 372, dire la vérité ; de —, 1228, por — 2048, 3605, vraiment ; (adv.), 1181, 1906, etc., vraiment ; non —, 4229, non vraiment.

voire, 1143, vraiment ; voirement, 1061, etc., même sens.

voldrent, voir voloir.

* voleïlle, 4498, volaille.

voloir, prés. ind. 1e p. sing. vueil, 1457 ; condit. 1e p. sing. volroie, 1112 ; pf. 3e p. sing. vot, 1845, 1968, 3373, vout, 1334, 1e p. plur. vousimes, 3076, 2e p. plur. vousistes, 2259, 3e p. plur., voldrent, 1603, 1982, voudrent, 3530, vourent, 3390 ; subj. prés. 2e p. plur. veulliez, 3387 : impf. 1e p. sing. vosisse, 720, 3329, vousisse, 3297, 2e p. vosisses, 474, 489, 3e p. vosist, 1483, 3e p. vousissent, 3391, vouloir ; inf. pris substantivt, 1368, chose décidée.

voruel, voir verroil.

vosisse, vosist, vot, voir voloir.

votiz, 2287, en forme de voûte, bombé (épithète d’escu).

voudrent, vourent, vousimes, vousistes, vout, etc., voir voloir.

vueil, voir voloir.

vuidier, p. pa. fém. sing. vuidie, 2161, quitter, abandonner.


waignon, gaignon, 3302, 3337, gros chien, mâtin.


ysopé, voir isopé.



  1. L’astérisque indique les formes restituées.