Edits déclarations et arrests concernans la religion protestante réformée/Note Bibliographique

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Note Bibliographique

Voici, dans l’ordre des dates de leur apparition, la liste et la description des Recueils dont nous avons eu connaissance. Il est à peine nécessaire de faire remarquer que les numéros 4, 5, 6, 7, ont seuls le caractère officiel de manuels à l’usage des gens de loi chargés d’exécuter les volontés souveraines.

1. Recueil d’Édits, Déclarations, Arrêts, Sentences, Ordonnances et autres rendus pour l’extirpation de la Religion Prétendue Réformée et autres contraires à la Catholique, Apostolique et Romaine. (In-12 de 340 pages), à Paris, chez Jacques Langlois, imprimeur ordinaire du Roy, rue Saint-Jacques, à l’image de Saint-Vincent. mdclxxxvi, avec privilège de Sa Majesté.

Livre en la possession de M. P. E. Witz, à Cosswiller, Basse-Alsace ; titre et description communiqués par lui.

2. Recueil des Édits et Déclarations du Roy. Arrêts de son Conseil et autres jugements rendus en faveur du Clergé pendant l’Agence de Mr l’abbé de la Hoguette, nommé à l’Évesché de S. Brieu et de M. l’abbé de Grammont, nommé à l’Evesché de Saint-Papoul. Divisé en deux parties, qui contiennent, la première les Arrêts et autres Jugemens rendus contre les prétendus réformés en exécution et conséquence de l’Édit de Nantes. La seconde, les Édits, Déclarations du Roy, arrêts de son Conseil par lesquels le clergé a été maintenu en ses Droits, Exemptions et Privilèges (pet. 8° de 540 pages) à Paris, chez Frédéric Léonard, imprimeur ordinaire du Roy et du Clergé de France mdclxxvi. Avec privilège du Roy.

Ces Édits, etc., au nombre de 59, rendus en faveur du Clergé depuis le 18 Novembre 1670, jusqu’au 11 Novembre 1674, consistent principalement en interdictions de l’exercice du culte et ordres de démolitions de temples en divers lieux, obtenus le plus souvent à la requête du « Syndic du Clergé du diocèse » ou de tel prêtre « Syndic du Clergé » du lieu, ou « des habitants Catholiques » ; le tout, naturellement, par les soins des « agents » généraux du Clergé de France.

Ce livre très curieux fait partie de la riche Bibliothèque de M. Ch. L. Livet, à Vichy, et nous a été gracieusement prêté par son savant possesseur.

3. Nouveau Recueil de tout ce qui s’est fait pour et contre les Protestants, particulièrement en France où l’on voit l’établissement, les progrès, la décadence et l’extinction de la R. P. R. dans ce Royaume. Par Mre Jacques Le Févre prestre docteur en théologie de la Faculté de Paris. À Paris chez Frédéric Léonard, imprimeur ordinaire du Roy, de Monseigneur et du Clergé de France, Rue Saint-Jacques, à l’Écu de Venise, mdclxxxvi, avec privilège de Sa Majesté, (I vol. in-4 de vin. 687 xlviii pages) contenant la Liste des temples abattus depuis le règne de Louis-le-Grand ; plus : Préface, où l’on justifie la conduite que l’on a tenue en France pour ramener les protestants à l’Église catholique, et l’avertissement pastoral, et la nouvelle Conférence de M. Le Febvre. (96 pages) et 33 pages d’Édits (y compris celui de Révocation).

Ce livre, commencé d’imprimer avant la Révocation et achevé après, n’est autre, dans la pensée de son auteur, qu’un monument élevé à la gloire de Louis XIV, ainsi qu’on peut s’en convaincre en lisant dans la dédicace :

« Au Roy :

« … Toute la terre, Sire, regarde la nouvelle réunion de tous vos Sujets de la Religion prétendue réformée au sein de l’Église catholique comme la merveille de ce siècle, et comme l’événement le plus remarquable de votre Règne. Il est donc juste de lui apprendre la voie que Votre Majesté a tenue pour y arriver.

« Ce Recueil, Sire, lui fera voir par des actes authentiques, que c’est une chose méditée depuis plus de trente ans et insensiblement exécutée par la sagesse et la prudence de vos conseils, avant que vous l’ayez achevée d’un seul coup par la puissance et l’autorité du Nom de Votre Majesté, révéré dans tous les États du Monde.

« II faut le dire par des paroles sacrées en changeant seulement le nom d’un Roy de l’Ancienne Synagogue zélé pour le culte de Dieu en celui du Roy de toute L’Église le plus chrétien et le plus zélé pour la gloire de Jésus Christ. LOUÎS-LE-GRAND a fait démolir tous les temples sacrilèges de son Royaume ; il a porté tous ses sujets à n’adorer que le même Dieu dans l’unité Catholique. C’est un roy qui n’a jamais eu et qui n’aura jamais son semblable !

« C’est une vérité, Sire, que le Clergé de votre Royaume doit graver sur les pierres des autels qu’il relève en la place de ce nombre infini de faux temples que Votre Majesté a fait abattre. »

Le Nouveau Recueil, de Jacques Le Fèvre, nous a été prêté par M. Paul de Félice, à qui il appartient.

4. Recueil des Édits, Déclarations et Arrests du Conseil concernans la Religion prétendue Réformée, lesquels ont été enregistrez en la Cour de Parlement depuis 1664 jusqu’à présent. Nouvelle Édition (pet. in-8° de 36 — non numérotées — et 456 pages.) à Rouen chez Jean. —B.Besongne le fils, imprimeur ordinaire du Rot, au coin vis-à-vis la Fontaine Saint-Lo, à l’Imprimerie du Louvre, mdccxxix avec privilège du Roy.

Propriété de l’Éditeur.

5. Recueil des Edits, Déclarations et Arrests du Conseil rendus au Sujet des gens de la Religion prétendue réformée. Nouvelle édition augmentée, à Paris, chez Joseph Saugrain, au milieu du quai de Gêvres, à la Croix Blanche m.dcc.xiv avec privilège du Roy.

Ce volume est à la Bibliothèque nationale.

Il y en aurait eu, d’après M. C. Pascal, qui en a copié le titre pour nous, une première édition à Paris.

6. Recueil des Édits, Déclarations, Arrests du Conseil et des Parlements de Paris et de Toulouse, rendus au Sujet de la Religion prétendue réformée, depuis 1669. jusqu’à présent. (Pet. 8° de xxx, 413, v, et 8 pages.J à Toulouse, chez Jean Guillemette, imprimeur et Libraire juré de l’Université, Rue de la Porterie, à la Pallas, m.dcc.xv. avec privilège du Roy.

Ce livre appartient à M. le pasteur Corbière de Montpellier, qui l’a obligeamment prêté à l’Éditeur.

7. Nouveau Recueil des Édits et Déclarations, Arrêts et Reglemens du Conseil rendus au sujet des gens de la Religion prétendue réformée ( Pet. in-4e de 20 — non numérotées — et 401 pages) à Grenoble, chez André Faure, imprimeur ordinaire du Roy, Rue du Palais, m.dcc.lii. Avec privilège du Roy.

Propriété de l’Éditeur.

Un exemplaire de ce livre se trouve aux Livres réservés de la Bibliothèque Nationale, à Paris.