En quel bar, mon ami Douglas

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
◄   La Nuit d’Avril En quel bar, mon ami Douglas L’amour et son arc irrité   ►


I


En quel bar, mon ami Douglas,
Videz-vous une pinte ?
À qui, d’une voix de complainte,
Proposez-vous un glass ?

Ô paysages des boissons !
Palette fantastique
Qu’enrichissent vos échansons.
Dans l’étroite boutique !

Revivez ces soirs enchanteurs
Où, porteurs de lanternes
Inutiles, les serviteurs
Descendent aux citernes.

Que l’egg-nogg au marc touché d’or
Vous suggère la brume
Quand, sur la lande qui s’endort,
Un feu lointain s’allume,

Et que l’ivresse soit, rythmant
Sa berceuse savante,
Le hamac où Flô, lentement,
Se met nue — et s’évente.