En voyage, tome II (Hugo, éd. 1910)/Alpes et Pyrénées/B/4

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par G. SimonLibrairie Ollendorff (p. 238).
toulon.


— notes. —


Toulon. — Cariatides de Puget. — Fontaine de la place au Foin, trois dauphins. Admirable.

Entrée de l’Arsenal, vers le soir ; arc de triomphe rococo du goût le plus épicé.

Voiture cellulaire : omnibus jalousies jaunes. Mauvais. — La peine doit avoir l’air sévère ; moins dure au dedans, plus sombre au dehors.

À quelques pas sous la corderie, trois voitures du roi attendant le retour d’Alger de M. le duc d’Orléans. — Vieux forçat en cheveux blancs, assis sur une borne, sa grosse chaîne au côté. Pensif et las.

Musée de l’Arsenal. Modèles de tous les navires. — Bas-reliefs dorés de Puget. — Galères faites par Louis XIV pour les chevaliers de Malte ; trois canons à la proue ; deux mâts, grandes voiles latines ; deux cents rameurs, quatre par banc et par aviron. Cales couvertes, six étages. Vaisseaux sous cloche, comme dit Méry. Cette poutre énorme, une vergue ; cette grosse colonne de bois couchée à terre à perte de vue, le grand mât (trois cent soixante pieds de haut et trois pieds de diamètre à la base). Plus de câbles, des chaînes. Tas de chaînes d’un vaisseau de cent canons, quatre pieds de haut, vingt pieds de large, huit pieds de profondeur. — Nous prenons la forme anglaise, les anglais prennent la nôtre. — Notre bord s’avance, le leur se retire ; nous cherchons l’abordage, ils le fuient, disait le marin.

Du reste laid au dehors. Noir et blanc. Où sont les vaisseaux pourpre et or avec le château d’arrière ! Les progrès de l’artillerie ont gâté le vaisseau comme la forteresse. — Stupides et plates sculptures de la poupe et de la proue.

Vu La Billone, qui a reçu cent soixante coups de canon dans sa coque à St-Jean-d’Ulloa. Pas un n’a pénétré. Mauvais canons ou bonne frégate ?