Encyclopédie méthodique/Anatomie et physiologie/Tome 5

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
RECUEIL


DES PLANCHES.
RECUEIL


DES PLANCHES


DU


SYSTÊME ANATOMIQUE


FAISANT PARTIE DE L'ENCYCLOPÉDIE MÉTHODIQUE.


PAR ORDRE DE MATIÈRES.


_______________________


A PARIS,
Chez Mme veuve Agasse, Imprimeur-Libraire, rue des Poitevins, n° 6.
______
1825.
_________________________________________________________________
_________________________________________________________________


ENCYCLOPÉDIE MÉTHODIQUE.
____________
SYSTÊME ANATOMIQUE.
_________________________________________________________________
EXPLICATION DES FIGURES.

Planche I.

Fig. 1. Os humérus d'un enfant, coupé dans le sens de sa longueur et de manière à faire voir le canal médullaire et les épiphyses.

aaa. Lame épaisse de tissu compacte, qui forme les parois du canal médullaire et qui enveloppe les extrémités de l'os.

bbb. Tissus celluleux et réticulaire.

Fig. 2. Portion d'un os humérus coupé suivant sa longueur.

a a. Parois compactes du canal médullaire.

b. Moelle couverte des ramifications de son artère injectées.

c. Artère nourricière pénétrant dans le canal médullaire pour se ramifier sur la moelle.

Fig. 3. Os pariétal gauche d'un foetus. Il a été dépouillé de son périoste pour faire voir la disposition de ses fibres radiées.

a. Centre d'ossification.

b. Bord le plus voisin de ce centre.

c. Angle antérieur et inférieur.

Fig. 4. Muscle biceps.

a. Son corps ou partie moyenne.

b. Son extrémité supérieure formée par deux tendons.

c. Son extrérïiité inférieure formée par


un tendon et par une expansion aponévrotique.

Fig. 5. Tronc de la veine iliaque externe fendu dans le sens de sa longueur, afin de faire voir la disposition de ses valvules à l'intérieur.

a. Portion du tronc de la veine dans son intégrité.

bbbb. Branches secondaires s'ouvrant dans le même vaisseau.

cccc. Valvules formées par la membrane interne de la veine.

dddd. Orifices par lesquels s'ouvrent dans la cavité de celle-ci les branches et les rameaux secondaires.

Planche II.

Fig. 1. Tronc de l'artère iliaque primitive avec ses deux troncs secondaires, et les branches et rameaux qui eu naissent immédiatement.

a. Le tronc de l'artère.

b. Son calibre au lieu de la section.

ccc. Extrémités coupées de ses rameaux.

Fig. 2. Un ganglion lymphatique avec les vaisseaux qui y abordent et ceux qui en sortent.

aaa. Vaisseaux lymphatiques, parmi lesquels celui du milieu est immédiatement afférent.

b. Le ganglion.

ccc. Vaisseaux lymphatiques efférens, et anastomosés entr'eux et avec les troncs voisins.

Fig, 3. Plexus brachial, dessiné de manière à faire voir son mode de formation.

aaaa. Branches antérieures des nerfs spinaux, qui concourent à sa composition.

bb. Lieu de l'union et de l'entre-croisement de ces branches ou plexus proprement dit.

cccc. Nerfs brachiaux naissant de la partie inférieure du plexus.

Fig. 4. Ganglion cervical supérieur du trisplanchnique

a. Les filets qui en émanent supérieurement.

b. Son filet de communication avec le ganglion cervical moyen.

c. Réseau formé par les filets nerveux dont il semble composé.

Fig. 5. Un des ganglions nerveux qu'on observe au milieu des plexus de l'abdomen.

Fig. 6. Tissu adipeux formé par l'agglomération des vésicules qui contiennent la graisse.

Fig. 7. Portion de la lèvre inférieure, vue par sa face interne et de manière à laisser apercevoir en partie sa membrane muqueuse, ses follicules mucipates et sa couche charnue.

Fig. 8. Portion du péritoine, avec les vaisseaux capillaires,qui se ramifient dans l'épaisseur ou à la surface de cette membrane séreuse..

Fig. 9. La glande sous-maxillaîre avec son canal excréteur et ses racines.

PLANCHE III.

Fig. 1. Squelette d un homme adulte vu de face.


a. L'os frontal.

b. L'ouverture antérieure des fosses nasales.

c. La mâchoire inférieure.

d. Les vertèbres cervicales.

e. Les dernières vertèbres dorsales.

f. Les vertèbres lombaires,

g. Le sacrum.

hh. Les os coxaux.

ii. Les clavicules.

jj. Les humérus.

kk. Les radius,

ll. Les cubitus.

mm. Le carpe.

n n. Le métacarpe.

oo. La première phalange du pouce.

ppp. Les premières phalanges des doigts.

qq. Les fémurs.

rr. Les rotules.

ss. Les tibias.

tt. Les péronés.

uu. Le tarse.

vv. Le métatarse.

xx. Les orteils.

y. Le sternum.

zzzz. Les côres.

ww Les omoplates.

Fig, 2. Le fémur gauche isolé et vu par-devant.

a. Son corps.

b. Sa tête.

c. Son col.

d. Le grand trochanter.

e. Le petit trochanter.

f. Le condyle externe.

g. Le condyle interne.

h. Surface articulaire pour la rotule.

Fig. 3. Extrémité inférieure ou tibiale du fémur vue de face.

a. Surface articulaire inter-condylienne pour la rotule.

b. Surface articulaire du condyle interne.

c. Surface articulaire du condyle externe.

d. Excavation dans laquelle s'insèrent en arrière les ligamens croisés de l'articulation du genou.

Fig. 4. Extrémité supérieure ou coxale du fémur vue de face.

a. La région supérieure du col.

b. La partie articulaire de la tête.

c. La fossette où se fixe le ligament interne de l'articulation coxo-fémorale.

PLANCHE IV.

Fig. 1. Le squelette de l'homme adulte vu par-derrière.

a a. Les pariétaux.

b. L'occipital.

c. La branche montante de la mâchoire inférieure.

d. Son corps.

e. L'atlas.

f. L'axis.

g. La vertèbre proéminente.

hh. La première vertèbre dorsale.

ii. La dernière vertèbre dorsale.

j. Les vertèbres lombaires.

k. Le sacrum.

l. Le coccyx.

mm. Les côtes.

nn. Les omoplates.

o. La clavicule gauche.

pp. Les acromions.

qq. Les humérus.

rr. Les radius.

ss. Les cubitus.

tt. Le carpe.

uu. Le métacarpe.

vv. Les phalanges des doigts.

xx. Les os coxaux.

yy. Les fémurs.

zz. Les articulations coxo-fémorales.

ww. Les articulations du genou»

1,1. Les tibias,

2. 2. Les péronés..


3,3. Le calcanéum.

4, 4. Les os du tarse,

5. 5. Ceux du métatarse.

6. 6. Les phalanges des orteils.

Fig. 1. Le fémur vu par-derrière.

a. Son corps.

b. Sa tête.

c. Son col.

d. Le grand trochanter.

e. Le petit trochanter.

f. La ligne âpre.

g. La cavité digitale du grand trochanter.

h. Le condyle interne.

i. Le condyle externe.

j. Sa surface articulaire tibiale.

k. Celle du condyle interne.

l. La cavité qui existe entr'elles,

Fig. 3. La rotule vue par-devant.

Fig. 4. La rotule vue par-derrière.

Fig. 5 et 6. La rotule vue par ses côtés.

PLANCHE V.

Le squelette de l'homme adulte vu de face, et de manière à faire voir la disposition des os du thorax, des clavicules, des os de l'avant-bras, dans certains mouvemens des membres thoraciques.

N. B. Les lettres ont la même signification que dans la figure 1re. de la planche III.

PLANCHE VI.

Le squelette de l'homme adulte vu de côté, et de manière à présenter la disposition que prennent les os lors des mouvemens des membres thôraciques et abdominaux.

2. 2. Calcanéum.

N. B. Les autres lettres ont encore ici la même valeur que dans la figure 1re. De la planche III.

PLANCHE VII.

Différences qui existent entre le squelette de l'homme adulte et celui de la femme adulte.

Fig. 1. Squelette de l'homme.

Fig. 2. Squelette de la femme.

PLANCHE VIII.

Squelettes du fœtus.

Fig. 1. Squelette d'un fœtus vu de face.

a. La fontanelle fronto-pariétale.

bb. Les os maxillaires supérieurs, dont les dents ne sont pas encote sorties.

cc. Les deux pièces qui composent l'os frontal.

dd. Les deux pièces,qui forment la mâchoire inférieure.

f. Le bassin.

Fig. 2. Le même vu de profil.

a. La fontanelle fronto-pariétale.

b. La fontanelle occipito-mastoïdienne.

c. La bosse pariétale, très-saillante à cette époque de la vie.

d. La mâchoire inférieure avant la naissance des dents.

e. Le sternum, fort incliné en avant.

f. Le coccyx, très-saillant en arrière.

gg, La colonne vertébrale, presque droite.

PLANCHE IX.

Fig. 1. La colonne vertébrale vue de face, avec le sacrum et le coccyx.

Fig. 2. La colonne vertébrale avec le sacrum et le coccyx, vus par-derrière.

PLANCHE X.

Fig. 1. La colonne vertébrale avec le sacrum et le coccyx, vus de profil.


Fig. 2. Coupe longitudinale de la colonne vertébrale, du sacrum et du coccyx, pour montrer la disposition du canal vertébral.

PLANCHE XI.

Fig. 1. L'atlas ou la première vertèbre cervicale, vue par sa face supérieure.

a. Le grand trou vertébral.

b b. Les apophyses rransverses, avec le trou de leur base pour le passage de l'artère vertébrale.

c. Le tubercule de l'arc postérieur.

Fig, 2, L'atlas ou la première vertèbre cervicale, vue par sa face inférieure.

a. Le grand trou vertébral.

bb. Les apophyses transverses avec leur tronc.

c. Le tubercule de l'arc postérieur.

d. Le tubercule de l'arc antérieur.

Fig. 3. L'axis ou la seconde vertèbre cervicale, vue de côté.

a. L'apophyse odontoïde.

b. L'apophyse épineuse.

c. Le corps de la vertèbre surmonté de l'apophyse articulaire supérieure gauche et portant l'apophyse transverse qui s'en élève en dehors.

Fig. 4. L'axis ou la seconde vertèbre cervicale, vue par sa face supérieure.

a. Le grand trou vertébral.

b. L'apophyse odontoïde.

c. L'apophyse épineuse et son sommer bifide.

dd. Les apophyses articulaires supérieures,

ee. Les apophyses articulaires inférieures, en avant desquelles on voit saillir le sommet des apophyses transverses.

f. Le corps de la vertèbre.

Fig. 5. L'axis ou la seconde vertèbre cervicale, vue par sa face antérieure,

Fig. 6. La quatrième vertèbre cervicale, vue par sa face inférieure.

a. Le grand trou vertébral.

b. Le corps de la vertèbre.

cc. Les apophyses transverses avec leur sommet bifurqué et le trou dont est percée leur base.

dd. Les apophyses articulaires inférieures dirigées en bas et en avant, et laissant, entr'elles et les apophyses transverses, une gouttière qui concourt à la formation du trou de conjugaison.

e. L'apophyse épineuse et son sommet bifurqué.

ff. Les lames de la vertèbre.

Fig. 7. La quatrième vertèbre cervicale, vue par sa face supérieure.

a. Le grand trou vertébral.

b. Le corps de la vertèbre.

c. L'apophyse épineuse.

dd. Les apophyses transverses.

ee. Les apophyses articulaires supérieures, dirigées en haut et en arrière.

ff. Les lames de la vertèbre.

Fig. 8. La quatrième vertèbre cervicale, vue de profil.

a. Le corps de la vertèbre.

b. L'apophyse épineuse.

c. La masse des apophyses transverses et articulaires.

Fig. 9. La face postérieure de la quatrième vertèbre cervicale.

aa. Les masses des apophyses transverses et articulaires.

b. Le sommet de l'apophyse épineuse.

Fig. 10. La face antérieure de la quatrième vertèbre cervicale.

a. Le corps de la vertèbre.

bb. Les apophyses transverses,

Fig. 11. Mode de jonction des vertèbres cervicales, vues par le côté.


a. L'atlas ou la première des vertèbres cervicales.

b. La seconde vertèbre ou l'axis.

c. La troisième vertèbre cervicale.

Fig. 12. Mode de jonction des vertèbres cervicales, vues par-dertière.

a. L'atlas et son articulation avec l'apophyse odontoïde.

bb. Les apophyses transverses de l'axis.

cc. Celles de la troisième vertèbre cervicale.

Fig. 13. Mode de jonction des vertèbres cervicales, vues par-devant.

a. L'atlas et le tubercule de l'arc antérieur de cette première vertèbre cervicale.

bb. Les apophyses transverses.

e. Le corps de la troisième vertèbre cervicale.

Fig. 14. La septième vertèbre dorsale, vue par sa face inférieure.

a. Le grand trou vertébral.

b. Le corps de la vertèbre.

c. L'apophyse épineuse et son sommet simple.

dd. Les apophyses articulaires inférieures,

ee. Les apophyses transverses, précédées de la gouttière qui concourt à la formation du trou de conjugaison.

ff. Les petites facertes par lesquelles le corps de cette vertèbre s'articule avec les têtes des deux septièmes côtes.

Fig. 15. La septième vertèbre dorsale, vue par sa face supérieure.

a. Le grand trou vertébral.

b. Le corps de la vertèbre.

c. L'apophyse épineuse,

dd. Les apophyses transverses,

ee. Les facettes par lesquelles le corps de cette vertèbre s'articule avec les têtes des deux sixièmes côtes. EXPLICATION DES FIGURES Fig. . Les deux dernières vertèbres dorsales réunies. a. Le corps de la onzième vertèbre dor- sale. b. Celui de la douzième. c. L'apophyse épineuse de la onzième. d. Celle de la douzième. e. Le trou de conjugaison qui existe entre ces deux vertèbres. /. L'échancrure qui concourt à la for- mation du trou de conjugaison sui- vant. g. L'apophyse articulaire inférieure de la douzième vertèbre dorsale. Fig. 17. Les mêmes vertèbres, vues par-derrière. aa. Les lames de la onzième vertèbre dorsale. bb. Celles de la douzième. c. L'apophyse épineuse de la onzième. d. Celle de la douzième. ee. Les apophyses transverses de la on- zième. //. Les apophyses articulaires inférieures de la douzième. Fig. 18. Vertèbre dorsale, vue par-devant. a. Le corps de la vertèbre. bb. Ses lames. . Fig. 19. Deux vertèbres dorsales réunies. ab. Leurs corps. cd. Leurs apophyses épineuses. e, Eehancrure pour le trou de conju- gaison, / Facetiiàpar laquelle l'apophyse trans- verse s'articule;avec la tubérosité de là côte correspondante. g. Demi-facette par laquelle le corps de la vertèbre s'articule avec la tête de

  • '

A la cote correspondante. Fig. 20. Les mêmes vertèbres, vues par-derrière. Fig. 21. Les mêmes vertèbres, vues par-devant. ab. Leurs corps. I ccdd. Leurs apophyses transverses. s ee. Les échanerures pour les rrous dé conjugaison correspondais. PLANCHE XII. Fig. 1 . Vertèbre lombaire, vue par sa face supé- rieure. a. Le corps de la vertèbre. b. Le grand trou vertébral. c. L'apophyse épineuse. dd. Les apophyses transverses. ee. Les apophyses articulaires inférieures. ff. Lés apophysesarticulairessupérieures. Fig. 2 . La même vertèbre, v.ue de côté. a. Le corps. . b. L'apophyse épineuse.* - c. L'apophyse articulaire inférieure. d. Les apophyses transverse et articulaire supérieure. Fig. 3. La même vertèbre, vue par sa face supé- rieure. . a. Le corps. b. Le grand trou vertébral. ce. Les apophyses transverses. dd. Les apophyses articulaires supérieures. e. L'apophyse épineuse. //. Les lames. gg. Les masses transversales. Fig. 4. La même vertèbre, vue de face. a. Le corps de la vertèbre. b b. Les apophyses transverses. Fig. 5. Deux vertèbres lombaires réunies. a b. Leurs corps. cd. Leurs apophyses épineuses. e. Le rrou de congugaison qui résulte de leur jonction. f. L'apophyse articulaire supérieure de la première d'entr'elles. g. L'apophyse articulaire inférieure de la seconde. Fig. 6. Les mêmes vertèbres lombaires réunies et vues par-derrière. POUR LE SYSTEME ANATOMIQUE. a. L'apophyse épineuse de la première d'entr'elles. b. Ouverture par laquelle on voit une •portion du corps de la seconde. c. L'apophyse épineuse de la seconde. dd. Les apophyses transversës de la pre- mière. e c. Celles de la seconde. ff Les apophyses articulaires inférieu- res de cette dernière. g g. La partie inférieure de son corps. hi^hi. Jonction des apophyses articulaires correspondantes de ces deux ver- tèbres. Fig. 7. Le sacrum, vu par sa partie supérieure ou par sa base. a. Orifice supérieur du canal sacré. b. Facerte par laquelle cet os s'articule avec la dernière vertèbre lombaire. c. La première de ses fausses apophyses épineuses. d d. Surfaces recouvertes par les Iigamens sacro-iliaques antérieurs, et conti- nues avec la fosse iliaque. e. Son extrémité inférieure ou son sommet. Fig, 8. Le sacrum, vu par sa face antérieure ou pelvienne. a. Sa base, qui s'articule avec la der- nière vertèbre lombaire. b. Son sommet, qui s'articule avec le coccyx. c c c c. Les trous sacrés antérieurs. Fig, 9. Le sacrum, vu par-derrière. I a. L'orifice supérieur du canal sacré. B BB. Les fausses apophyses épineuses de l'os. ce c. Les trous sacrés postérieurs. d. L'orifice inférieur du canal sacré. e. Le sommet de l'os. //. Les facettes articulaires par lesquelles ^le sacrum est uni aux apophyses ! articulaires de la cinquième ver- tèbre desjsdjpmbes. g g. Insertion ^Iigamens destinés à la sympHJÉtersacro-iliaque. Fig. 10. Le sacrum, vu de côté. a. La. facette par laquelle cet os s'arti- cule avec l'os coxal. b h h. Ses fausses apophyses épineuses. c. Son sommet, par lequel il s'articule avec le coccyx. Fig. 11 . Le coccyx, vu par-devant. a. La facette articulaire a l'aide de la- quelle il est uni au sommet du sacrum. bb. Les cornes du coccyx. c de. Ses dernières fausses vertèbres isolées. Fig. 12. Le coccyx, vu par-derrière. iV. B. Les lettres ont la même va- leur que dans la, figure précédente. Fig. 13. Le coccyx, vu par le côté. ab c d. Chacune des pièces dont il est composé; PL|ANCHE XIII. Le thorax de l'homme vu par-devant, a. La première pièce du sternum, bcde. Chacune des pièces suivantes de cet os. / L'appendice xiphoïde. g g. La première paire de côtes, kh. Les cartilages sterno-eostaux de la première paire, i i. La seconde' paire de côres. /'/'. Ses cartilages sterno-eostaux. kkkk. Les paires de vraies côtes sui- vantes. llll. Leurs cartilages sterno-eostaux. mm mm. Les premières paires de fausses côtes. i< 0000. Leurs cartilages de prolonge» // ment. 8 EXPLICATION DES FIGURES pppp. La onzième paire de côtes. qq. Là dpizièrriê et dernière paire dëWwes ; ou côtes flottantes. rrrrrr. Les espjifcihtercostaux. s. Le corps de; la douzième ver- tèbre dorsale. PLANCHE XIV. Le thorax de l'homme vu par-derrière. A A. La série des douze vertèbres dor- sales. ad. La première paire de côtes. bb. La seconde paire de côtes. cccc. Les vraies côtes des troisième, 1 quatrième, cinquième, sixième et septième paires. dddd. Lés fausses côtes. PLANCHE XV. Fig. i . Le sternum vu par sa face antérieure. abcdef. Chacune dès pièces dont cet os est composé, g. L'appendice xiphoïde. hhhk. Les angles fentrans, formés par l'articulation de ses pièces os- seuses, Fig. 2. Le sternum vu de profil, a, Son extrémité supérieure, b, La fàcetre par laquelle il s'articule avec la clavicule. " ccccc. Les facettes qui reçoivent l'extré*- mi-té des cartilages de prolonge-* ment des côtes. d. L'appendice xiphoïde. Fig. 3. Le sternum vu par sa.face postérieure ou médiastine,

, a. La première de ses pièces osseuses, bcdef. Chacune des pièces suivantes, g. L'appendice xiphoïde. hbhh. Les facettes qui reçoivent les car- tilages de prolongement des F vraies cotes, i i. Les facettes qui s'articulent avec s les clavicules. Fig, 4. La série des côtes.du côté gauche, vues par dedans. aaaaad. Le corps de ces côtes. bbbbbb. Les espaces intercostaux. cccc ce. Les têtes de ces côtes, et la fa- cette par laquelle elles s'arti- culent avec les corps des ver- tèbres dorsales. ddddd. Leurs tubérosités. eeeee. Les facettes par lesquelles elles s'arriculent avec les apophyses transverses des vertèbres dor- sales. /////. Leur col. Fig. 5. Une côte gauche isolée. a. Sa tête. b. Son col, c. Sa tubérosité. d. La facette double par laquelle la tête est unie au corps de deux vertèbres dorsales. e. Celle qui s'articule avec l'apophyse transverse correspondante. f. Le bord supérieur de la côte, g. Le bord inférieur avec sa gouttière. hh. Le corps de la côte, i. Son extrémité antérieure ou sternalç, Fig. 6. La première côte gauche, a. Sa tête. b. Sa tubérosité, c. Son col, d. Son corps. e. Son extrémité stern'aie, Fig. 7. Les deux dernières côtes du côté gauche, a. La onzième, b, La douzième', ou côte flottante, PLANCHE XVI, Fig. 1, La série des côtes gauches, vue en dehors et par-derrière, .

  • POUR LE SYSTEME

ANATOMIQUE. 9 " 1, *> 3*4» 5**» 7>8>9> l°> JI> i*. La- tête de chacune de ces douze côtes, a aaa. Les espaces intercostaux. Fig. 2 . La série des douze côtes gauches vues en dehors et par-devant. .1»z>3>4,5>6,7,8>9,10,il» 12. Chacune de ces côtes dans son ordre numérique. aaa a a. Les espaces intercostaux. Fig. 3 . La secondé côte vue par sa face externe. a. Sa tête. b. Son col. c. Sa tubérosité. d. La trace de son angle. eg. Les deux portions de son corps sé- parées par l'angle. /. Son extrémité antérieure, Fig. 4 . Les deux premières côtes isolées. a a'. Leurs têtes. bb'. Leurs tubérosités. c c'. Leurs cols. dd'. Leurs corps. e. Saillie du bord interne de la première côte. Fig. 5. La première côte isolée et vue par-des- sous. - a. Sa tête. b. Son col, c. Sa tubérosité. d. Son bord externe. e. Son bord interne. /. La face inférieure de son corps. Fig. 6 . La onzième côte isolée. a. Sa tête. b. Son col. c. Son corps. d. Son extrémité antérieure. PLANCHE XVII. Fig. 1. Tête d'un centenaire, dont toutes les dents sont tombées et ou la déforma- tion consécutive des mâchoires est on 11epeut plus évidente. Fig. 2. Tête d'un individu de la race caucasienne.' Fig. 3. Tête d'un individu de la race éthiopienne. Fig. 4 . Tête d'un loup, Fig. 5 . Tête d'un orang-outang. PLANCHE* XVIII. Fig. 1. La tête osseuse d'un homme adulte vue de face. a. L'os frontal ou coronal. bb. Les bosses frontales ou coronales. ccc. La suture frontô-pariétale. dd. L'angle antérieur et inférieur des os pariétaux, articulé avec le sphénoïde, le frontal et le temporal. e e. Les arcades sourcilières. //, Une partie de la portion écail- leuse des temporaux. g g. L'extrémité des gtandes ailes du sphénoïde. hh. Les apophyses orbitaires externes du frontal atticulées avec l'os , malaire. iï. L'angle.supérieur des os malaires. k. La bosse nasale, jj. La face externe des os malaires. //. Les deux os propres du nez. mm. Les apophyses montanres des os maxillaires supérieurs. nn. Les bords latéraux de l'ouverture antérieure des fosses nasales. o o. Les trous sous-orbitaires. p. La fente sphéno'/dale, au-dessous de laquelle on voit la fente sphéno-maxillaire. q. L'orifice antérieur du trou op- tique. / rr. Les fosses canines. - • j. La jonction des deux os maxil- laires supérieurs. i© EXPLICATION DES FIGURES ttttttt. Les huit dents incisives. uuuu. Les quatre dents canines. vvvvv. Les huit petites molaires. xxxx. La-première grosse molaire de chacun des côtés de chaque mâchoire, y. La symphyse du menton. ££. Les trous mentonniers. A A. Les angles de la mâchoire infé- rieure. Fig. 2. La tête osseuse d'un homme adulte vue par-derrière. a. L'os occipital. b b. Les deux lignes courbes supérieures de cet os. ce. Ses deux lignes courbes inférieures, d. La protubérance occipitale externe. ee. La suture lambdoïde avec ses os Wor- miens. f. Un des os wbrmiens d'un plus grand volume que les autres. g. L'extrémité postérieure de la suture sagittale. h h. Les trous pariétaux. il. Les os pariétaux, j. L'apophyse mastoïde. kk. Les ailes externes des apophyses pté- rygoïdes. //. Le crochet qui termine les ailes in- ternés des mêmes apophyses, et sur. lequel vient se contourner le muscle péristaphylin externe. m. Le bord postérieur du vomer, sépa- parant l'un de l'autre les orifices gutturaux des fosses nasales. nn. Les apophyses styloïdes. oo. Èes condyîes de l'occipital. pp. Les apophyses géni. qq. Les angles de la mâchoire infé- rieure, r. L'entrée du canal dentaire inférieur, j s. Le trou palatin antérieur, | 11. Les lignes myloïdiennes. u. L'épine nasale postérieure. PLANCHE XIX. Fig. i. La tête d'un homme adulte vue de profil. a. L'os frontal ou coronal. b. La bosse nasale. c c. La suture frontô-pariétale. dd. L'os pariétal. f. Le processus temporal de l'os frontal. g. L'extrémité de la grande aile du sphé- noïde. h. La portion squameuse de l'os tem- poral. ii. L'arcade zygomatique. j. L'apophyse styloïde. k. Son apophyse vaginante. /. Le conduit auriculaire ou auditif ex- terne, m. L'apophyse mastoïde. n. La rainure digastrique. oo. La portion mastoïdienne du temporal, p. L'os occipital. qq. La suture lambdoïde. r. L'angle supérieur de f'os malaire. s. L'apophyse orbitaire externe du fron- tal. t. La face externe de l'os malarre. u. Le trou sous-orbitaire. v. La suture fron'to-nasale. x. L'os du nez. y. L'apophyse montante de l'os maxil- laire supérieur. . La gouttière lacrymale, A. L'os planum. i. L'ouverture antérieure des fosses na- sales. %. L'épine nasale antérieure. 3. L'arcade alvéolaire supérieure. 4. Larcade dentaire supérieure. 5. L'arcade dentaire inférieure. 6. La tubérosité maxillaire. POUR LE SYSTEME ANATOMIQUE. n f. L'apophyse coronoïde de l'os maxil- laire inférieur. 8. Le condyle du même os, t>. Le col de ce condyle. jo, La branche montante de l'os maxil- laire inférieur. 11. Le corps du même os. 12. Le trou mentonnier. Fig. 2. Coupe verticale de la tête de l'homme adulte. a, La bosse nasale, b. Le sinus frontal. C L'os frontal. d. L'os pariétal. e. La protubérance occipitale externe. fff. Les sillons dans lesquels rampent les ramifications de l'artère méningée moyenne à la face interne du pa- riétal , et dont l'ensemble a souvent été appelé lafeuille defiguier, g g. La portion écailleuse du temporal. h. L'apophyse clinoïde postérieure. ii. Les conduits olfactifs creusés sur la lame perpendiculaire de l'ethmoïde. j j. La face interne de l'os frontal. k. L'os du nez. /. La lame perpendiculaire de l'eth- moïde. m. Le sinus sphénoïdal. n. La selle turcique ou fosse pituitaire, ou fosse sus-sphénoïdale. p. La face interne de la branche mon- tante de l'os maxillaire inférieur. q. La face interne ou linguale du corps du même os. r. L'apophyse géni. s. La symphyse du menton sciée. t. L'arcade dentaire supérieure vue en dedans. u. L'arcade dentaire inférieure égale- ment vue en dedans. y. L'épine nasale antérieure. x. L'angle de la mâchoire inférieure. y. Le trou condylien antérieur. £. L'apophyse palatine de l'os maxillaire supérieur. i. La voûte du palais. 2. L'aile interne de l'apophyse ptéry- goïde. 3. Son crochet terminal. 4. L'aile externe de la même apophyse. 5. Le vomer. Fig. 3. La paroi externe des fosses nasales et leurs sinus. a. Le sinus frontal. b. Le sinus sphénoïdal. c. Portion de l'os frontal. d. L'apophyse crista-galli. e. L'os du nez. f. Le cornet supérieur. g. Le cornet moyen. h. L'apophyse montante de l'os maxillaire supérieur et l'entrée du sinus maxil- laire supérieur. i. Le cornet inférieur. j. L'apophyse palatine de l'os maxillaire supérieur, avec une des branches du conduit palatin antérieur. k. Face postérieure du corps du sphénoïde. 1. Apophyse ptérygoïde. m. Portion de l'os occipital. n. Trou condylien antérieur. PLANCHE XX. Fig. 1. Tête d'un Makaea de l'intérieur de l'A- frique , rapportée par M. Delalandè. Fig. 2, Tête d'un individu de la race mongole. Fig. 3 . Tête d'un Caraïbe. [Race américaine.) Fig. 4. Autre tête de Caraïbe. Fig. 5 . Tête d'un habitant de la Nouvelle-Zé- lande. {Race malaise.) Fig./ 6. Tête d'un habitant des îles des Amis, {Race malaise.) ia EXPLICATION DES FIGURES PLANCHE XXI. Fig. i. La voûte du crâne vue par dedans, Fig. 2 . La base du crâne. . a. La fin de la crête coronale. b. Le trou borgne ou fronro-ethmoïdal. c. La lame criblée de l'os ethmoïde. d. L'apophyse crista-galli. ee. Les apophyses d'Ingrassias. ff. Les convexités correspondantes aux voûtes orbitaires. g g. Les trous optiques. hh. Les apophyses clinoïdes antérieures. i. La selle tutcique. j. La lame du sphénoïde, qui la borne en arrière et q ui supporte les deux apophyses clinoïdes postérieures. kk. Les gouttières pour les sinus caver- neux. //. Les trous maxillaires supérieurs ou grands ronds. mm. Les trous maxillaires inférieurs ou ovales. nn. Les trous petit rond ou sphéno-épi- neux. oo. Les trous déchirés antérieurs. p. Le,conduii auditif interne. qq. Les trous déchirés postérieurs. r. Le grand trou occipital. s. La gouttière basilaire. t. Le trou mastoïdien, 'u. Le trou condylien antérieur. V. La crête occipitale interne. PLANCHE XXII, Fig. i. Le crâne, vu de côté par dehors, aaa a. L'os frontal, b, La fosse nasale. ce. Le processus temporal de l'os frontal, 4, L'apophyse orbitaire externe d/C frontal. /• e. L.épine nasale. ff. La suture frontô-pariétale. g g. Le processustemporal du parierai. h h. L'os pariétal. i, La bosse pariétale. j. L'os occipital. k. La protubérance occipitale ex- terne, //. La portion squameuse du tem- poral. mn. Sa portion mastoïdienne. o. L'apophyse mastoïde. p. La rainure digastrique. q. La base du rocher. r. Le tubercule de la base de l'apo- physe zygomatique. s. La racine supérieure de l'apophyse zygomatique, t. Le tubercule de l'apophyse zygo- matique , auquel s'insère le li- gament latéral externe de l'ar- ticulation temporo-maxillaire. u. L'apophyse zygomatique du tem- poral. Vv. La base de l'apophyse ptérygoïde du sphénoïde et la grande aile de cet os. X. La suture qui résulte de la jonc- tion de cette grande aile avec l'angle antérieur et inférieur du pariétal. y. Partie de la fosse temporale, £. La suture sphéno-temporale. u. Le conduit auriculaire ou auditif externe. J,2,3. L'une des masses latérales de l'ethmoïde. 4. Portion de sa lame perpendicu- laire. 5, Sommet de l'apophyse zygoma- K J&V tique du temporal. V-A 6. Le crochet de son aile interne,

f w. Son aile externe.
Fig. 2. Le crâne vu en dessous et par dehors.
a a. Les bosses frontales ou coronales.
b b b b. Les arcades sourcilières.
c c. Les trous sus-orbitaires.
d d. La voûte orbitaire.
e. La bosse nasale.
f. L’échancrure nasale.
g g. Les angles antérieurs et inférieurs des pariétaux.
h h. Les cornets moyens de l’ethmoïde.
i.
Le bord inférieur de la lame perpendiculaire de l’ethmoïde.
j j. La partie inférieure des masses latérales du même os.
k. La crête du sphénoïde.
l. La suture basilaire.
m m.
Portion de la face inférieure de l’apophyse d’Ingrassias, en arrière et en dedans de laquelle on voit le trou optique et la partie la plus large de la fente sphénoïdale.
n. La suture fronto-sphénoïdalé.
o o. Le trou ovale ou maxillaire inférieur.
p. La surface basilaire.
q q. Les condyles occipitaux.
r. Le grand trou occipital.
s. La crête occipitale externe.
t. La protubérance occipitale externe.
u u. Les trous mastoïdiens,
v v. Les lignes courbes supérieures de l’occipital.
x x. Les lignes courbes inférieures du même os,
y.
Lieu où l’occipital éprouve une courbure pour se porter de la base à la voûte du crâne.
z z.
Les apophyses mastoïdes et la portion mastoïdienne des temporaux,
1, 1. Les trous stylo-mastoïdiens.
2, 2.
La petite cavité qui reçoit la base de l’apophyse styloïde.
3, 3. Les trous déchirés postérieurs.
4, 4. Les conduits auriculaires ou auditifs externes.
5, 5. Le sommet des apophyses zygomatiques.
6, 6. Leur racine transverse.
7, 7. Partie de la portion écailleuse des temporaux.
8, 8. Les ailes externes des apophyses ptérygoïdes.
9, 9. Les trous petits ronds ou sphéno-épineux.
10, 10.
Le sommet du rocher avec l’orifice supérieur du canal carotidien, dont l’orifice inférieur se voit plus en arrière et en dehors.

PLANCHE XXXIII.

Fig. 1. La mâchoire inférieure de l’homme adulte, vue de face.

a a. Le corps de la mâchoire.
b b. Ses branches montantes.
c. L’apophyse du menton,
d. La symphyse du menton.
e e. Les trous mentonniers.
f f. La base de la mâchoire.
g g. Les angles de la mâchoire.
h h. Ses condyles,
i i. Les apophyses coronoïdes.
j j. Le col des condyles.
k k k. L’arcade alvéolaire inférieure.

Fig. 2. La mâchoire inférieure de l’homme adulte, vue par-derrière.

a a. Le corps de la mâchoire.
b b. Ses branches montantes.
c c. Les lignes myloïdiennes.
d d. Les quatre apqphyses géni.
e e. Les orifices du canal dentaire.
f f. Les apophyses coronoïdes.
«4

EXPLICATION DES FIGURES g g. Les condyles. Ah. Leur col. ii. Les angles de la mâchoire. jj. Le bord parotidien de l'os maxillaire inférieur. k k. La base dé la mâchoire. /. La partie inférieure de la symphyse^ du "menton. Fig. 3. La mâchoire inférieure de l'homme adulte, vue de profil. a. Le corps de là mâchoire. b. L'apophyse du menton, c. Le trou mentonnier. d. La branche montante. c^flLa base de la mâchoire. ff. Son bord alvéolaire. g g. Les apophyses coronoïdes. h h. Les condyles. i. Leur col. j. Le bord parotidien de la mâchoire inférieure. k. L'angle de la mâchoire inférieure. Fig. 4. La mâchoire inférieure de l'homme adulte,' représentée par sa face supérieure. a a. Le corps de la mâchoire. B. L'apophyse du menton. _ c c. Les trous mentonniers. dd. Les angles. e. Les apophyses géni. f f. Les condyles. g g. Leur coi. h h. Les épines qui couvrent l'orifice du canal dentaire, i i. Les alvéoles des dents, Fig. 5. La mâchoire inférieuredél'hommeadulte, vue en dedans-et de profil. a. L'apophyse côronoïde. j Fij b. Le condyle, .. c. Son col. <£ L'angle de la mâchoire, e. Les insertions du muscle ptérygoïdien interne, /. L'entrée du canal dentaire. » g. Le corps de la mâchoire. h. Sa base. i. Le bord alvéolaire. ire •/. La symphyse du menton sciée. Fig. 6. Trajet du canal dentaire au-dessous du I sommet des alvéoles dés dents. 'Sô|p a éd. Le canal dentaire. Fig. 7 . Mâchoire inférieure d'un vieillard. ' a. bon corps. B. L'apophyse du menton très-saillante. c c. Les apophyses coronoïdes. d. L'angle. e. La branche montante presque verti- cale. ff. Les condyles redressés. g. Le bord parotidien presque vertical. h. Le trou mentonnier remonté près du bord alvéolaire, dont les cavités sont effacées. Fig. 8. Mâchoire inférieure d'un foetus à terme, divisée en deux pièces. a a. Les condyles très-repoussés en arrière. Bb. Les apophyses coronoïdes peu déve- loppées. c c. Le bord alvéolaire. Fig. 9 . La mâchoire inférieure d'un foetusà terme, vue de profil. a. Le condyle dirigé presque horizontale- ment en arrière. B. L'apophyse côronoïde peu saillante. c. Le corps de l'os. d. L'angle très-ouvert, parce que la bran- che montante est presque horizontale. PLANCHE XXIV. Fig. 1, Pariétal vu par la face péricrânienne ou externe.

-a . Bosse pariétale. B.. Trou pariétal, et. Surface taillée en biseau pour former la suture squameuse, en s'unissant à une surface analogue du temporal. POUR LE SYSTEME ANATOMIQUE.

  • $

d. Angle antérieur et inférieur, dont le sommet s'unit avec la grande aile correspondante du sphénoïde. e. Bord antérieur ou coronal , articulé avec l'os frontal.pctir la suture frontc- pariétale. /. Bord supérieur articulé *avec l'autte pariétal pour la suture sagittale. g. Bord postérieur articulé avec l'occi- pital pour la suture lambdoïde. h. Angle postérieur et inférieur articulé ' avec la portion mastoïdienne du temporal. Fi^. 2. Pariétal vu par la face interne ou céré- brale. a. Trou pariétal. Bbbb. Sillons ramifiés, désignés sous le nom de feuille defiguier. c. Petit canal qui loge le tronc de l'artère. ;,

dd. Bord supérieur articulé avec l'autre pariétal pour la suture sagittale. e. Bord postérieur ou occipital. /Angle antérieur et inférieur ou sphénoïdal. g. Bord inférieur ou temporal. h. Bord antérieur ou coronal. Fig. 3 . Occipital vu par sa face péricrânienne. a. Grand trou occipital. bb. Condyles occipitaux. c. Surface basilaire ou angle inférieur. dd. Les .deux bords supérieurs articulés avec les pariétaux pour la suture lambdoïde. ee. Angles latéraux. //. Apophyse jugulaire articulée avec le temporal. h. Protubérance occipitale externe. I g g. Lignes courbes supérieures. i i. Surfaces destinées à des insertions mus- culaires, •rig. 4. Occipital vu par sa face cérébrale. a. Orifice interne du grand trou occipital. f1 b. Surface par laquelle le sommet de l'a- pophyse basilaire s'unit à la face pos- térieure du corps du sphénoïde. c. Crête occipitale interne, donnant at- tache d la faulx du cervelet. dd. Trous condyliens anrérieurs livrant passage aux nerfs hypoglosses. ee. Gouttières latérales qui logent le com- mencement des sinus latéraux de la dure-mère. /. Protubérance occipitale interne cor- respondant au confluent des sinus de la dure-mère. g. Angle supérieur, hh. Bords supérieurs concourant à la for- mation de la suture lambdoïde. ii. Angles latéraux. " j j. Fosses occipitales supérieures ou céré- brales postérieures. kk. Fosses occipitales inférieures ou céré- belleuses, """"'j //. Trous condyliens postérieurs. Fig. 5. Portion inférieure de la face externe de l'occipital, vue de face. a. Orifice exrerne du grand trou occi- pital. bb. Condyles occipitaux. d. Apophyse basilaire. ee. Trous condyliens postérieurs. ffg. Surface basilaire donnant attache aux muscles grands et petits droits an- térieurs de la tête. h h. Apophyses jugulaires, i i. Angles latéraux. jj. Moitié supérieure des bords latéraux. kk. Lignes courbes. /. Crête occipitale externe; Fig. 6 . iOccipital vu de profil. a. Apophyse basilaire. b. Condyle.

jç. Face externe de Vos. . d. Protubérance occipitale externe. e. Angle supérieur. 4 ÎQ EXPLICATION DES FLGURES.; / Bord supérieur servant à la formation de la suture lambdoïde. ..

.

FLANCHE XXV. .- ,

'. Fig. r. Sphénoïde Vu par sa face supérieure. a a. Les petites ailés buapophyses d'In- grassias. ^.Gouttières superficielles, sur les- quelles glissent les nerfs olfactifs. ,cc Apophyses clinoïdes antérieures. d*d. Gouttière correspondant au carré des nerfs optiques, (e. Trous optiques, f. Selle turcique ou fosse pituitaire. gg. Apophyses clinoïdes, postérieures, ' "fe Grandes ailes;du sphénoïde, jj Trous grands ronds ou maxillaires supérieurs. kk. Trous ovales où maxillaires infé- rieurs, ':'."• //. "Trous petits ronds ou spliéno? épineux, • mm. Epines du'sphénoïde.. n n. Bord externe des grandes ailes arti- culé ayec le temporal. oo, Extrémité 4esgrandes ailes articulée avec l'angle antérieur et inférieur du pariétal. f^g, i. Sphénoïde vu par sa face antérieure. ^<Û.Face iuférieurè des petites ailes, avec orifice correspondant du trou opr tique, {?..:%:" bbf Entrée des siiiUsçphénoif'dauy, te, 'Trou ovale ou maxillaire inférieur, dd. Trou petit rond;ou sphéno'épineux. e e. Épinesijdu sphénbfde. /^Surface quadrilatère faisant partie de la paroi externe de l'orbite, e^.E^trénVité des grandes ailes, A. Partie postérieure du corps de l?os? j?ig. j; Sphénoïde vu par sa face antérieure. fi 0t jLjfSorificesQess|nus sphfnojidaux. il b bi fies apophyses cliùpïdes postérieures, € c. Petites ailés ou apophyses d'Ingrassias. dd. Leur extrémité, bornant en haut '. 1entrée de la fente sphénoïdale ou pfbitaife supérieure. e e. Ailes internes des apophyses pcéry-

goïdes. --.' ff. Ailés externes des mêmes apophyses, gg. Trou grand rond ou maxillaire su- hh. Corps des apophyses ptérygoïdes. g ii. Extrémités des grandes ailes, Fig. 4. Sphénoïde vu par sa face postérieure. a. Crête moyenne de la face inférieure de son corps. b. Surface articulée avec l'apophyse ba-> silaire. ce. Apophyses clinoïdes postérieures, dd. Petites ailes pu apophyses d'In- grassias, ce; Leur sommet et l'entrée de la fente ". sphénoïdale ou orbitairè supérieure, ff. Extrémité des grandes ailes, gg. "Ailes externes des apophyses ptéry- goïdes. V '. hh. Ailes internes des mêmes apophyses, N,. î?î Entr'elles et les ailes externes, on voit la fossé ptérygoïdienne. . - - Fig, 5. Sphénoïde vu par "sa face supérieure, après que la paroi supérieure des sinus sphénoïdaux a été enlevée, afin de mettre ceux-eï a découvert et de ma- nière à laisser apercevoir leur cloison et leurs, orifices, a a. Petites ailes pu apophyses d'Ingrassias, bb. Face eérebrale des grandes ailes. ce. Orifices des"sinus sphénoïdaux. dd. Trous auxiliaires supérieurs ou grands ronds, «ft Trous ovalesou maxillaires inférieurs, //. Trous petits ronds ou sphénp-é,pineux, g g. Epines du Sphénoïde, hbj. Apophyses clinoïdes postérieures, POUR LE SYSTEME ANATOMIQUE. " . 17 Fi<r. 6 . L'une des races latérales du sphénoïde. a. Portion de cette face qui entre dans la composition de la fosse temporale. b. Aile externe de l'apophyse ptérygoïde. c. Apophyse clinoïde postérieure. d. Apophyse clinoïde antérieure. e. Face postérieure de la lame carrée. f. Fosse pituitaire. g. Partie qui s'articule avec l'apophyse ba- silaire. h. Epine sphénoïdale. Fig. 7. Sphénoïde d'un foetus à terme vu par sa face supérieure. a. Le corps. b b. Les grandes ailes. Fig. 8 . Sphénoïde d'un foetus à terme vu par sa face postérieure. a. Face inférieure du corps de l'os. b b. Grandes ailes. Fig. 9. Sphénoïde d'un foetus à terme vu par sa face inférieure. a. Le corps. bb. Les grandes ailes. Fig. 10. Cornet sphénoïdal vu par sa face supé- rieure. a. Son extrémité antérieure. b. Son extrémité postérieure. Fig. 11 . Le même os vu par sa face inférieure. a. Son extrémité antérieure. b. La postérieure. PLANCHE XXVI. Fig. 1 . Le temporal vu par sa face externe. a a. Portion squameuse ou écailleuse du temporal. b. Sommet du rocher. c. Portion mastoïdienne. d. Sommet de l'apophyse zygomatique. f. Inégalités par lesquelles elle s'articule ] avec l'os de la pommette. /. Son tubercule, -, - g. Sa base. k i. Ses racines supérieures ou temporales. j. Apophyse mastoïde. kk. Deux trous mastoïdiens. 7. Orifice du conduit auriculaire ou au- ditif externe. . m. Lame osseuse qui ferme ce conduit inférieurement. , n. Apophyse styloïde. G. Inégalités contribuant à former la su- ture occipito-mastoïdienne. p. Bord articulé avec le pariétal, pour la formation de la suture squameuse . ou écailleuse. Fig.. 2 . Le temporal vu par sa face interne ou cé- rébrale. a. Portion squameuse ou écailleuse. bbbb. Bord destiné à l'articulation de cette portion avec le pariétal et le sphénoïdei. c. Face cérébrale de la portion mas- toïdienne. dd. Bord inégal destiné à s'articuler- avec l'occipital et l'angle pos- térieur et inférieur du pariétal. ee. Base du rocher. f. Conduit auditif interne ou labyrin- thique. g. Sommet du rocher. Fig. 3 . Le temporal vu par sa face inférieure* a. L'apophyse zygomatique. b. Son sommet. c. Le tubercule de sa base. d. Le trou mastoïdien. e. Fosse jugulaire, /. Orifice inférieur du canal carotidien. x g. Son orifice supérieur au sommet du rocher. , i h. Le sommet du rocher, i: .. . - ' Fig./4. Face externe du temporal d'un foetus i terme, af Portion squameuse, i8- EXPLICATION DES FIGURES B. Portion mastoïdienne. c. Base de l'apophyse zygomatique. d. Son sommet..

  • . Le rocher.

f. Le conduit auriculaire ou auditif ex- terne avec son cadre.. g. Le sommet du rocher. Fig. 5. L'ethmoïde vu par sa face supérieure ou cérébrale. a. La lame criblée. b b. Les masses latérales, c. L'apophyse crista-galli.. d. L'extrémité du bord antérieur de la lame perpendiculaire. ee. Les extrémités antérieures dés masses latérales. //. Leurs extrémités postérieures. Fig. 6. L'ethmoïde vu par sa face inférieure ou nasale.. a a. La lame criblée. hbb'b.. Les masses latérales.. ce. La lame perpendiculaire.. dd. Les cornets moyens dès fosses na- ,„ sales.. j> Fig;. 7 . L'ëtlimoïde vu par sa face antérieure. a. Les petits crochets de l'apophyse crista-galli. b. L'apophyse crista-galli. e. Là lame perpendiculaire. dd. L'os planum.. ef. Lames et cellules ethmoïdales an- térieures., Fig. 8. Le même os vu par sa face inférieure. a. Les petits crochets de l'apophyse crista- gaUi- b. Le sommet de cette apophyse elle-

même. c. La lame perpendiculaire a*ec les goût- . tières qui la séparent à droite et à galochedes masses latérales, dd. Partie antérieure des masses latérales. ee. Extrémité postérieure dès cornets moyens.. Fig. p . L'os ethmoïde vu par l'un: dé ses côtés. a, ^Surface lisser dite os planum 3 et faisane partie de la paroi interne de l'orbite.. b. Apophyse crista-galli,. c Cornet moyen. 1 d. Partie du méat supérieur dés fosses na- sales,. Fig. 10, L'ethmoïde privé de l'une de ses masses^ latérales. a. L'une des faces latérales de la lame perpendiculaire. b b bb. Orifices inférieurs des canaux ol- factifs appartenant à la cloison des fosses nasales. c. Apophyse crista-galli. d„ Extrémité postérieure du corner moyen, au-dessusduquel on voit une portion du méat et du cor- net supérieurs des fosses nasales. Fig.. n. Face interne de l'une des masses laté- rales de. l'ethmoïde.. a.. Portion aplatie de l'os situé au-devant du cornet supérieur. b c. Crin passé dans les cellules ethmoï> dales antérieures, dont on voit l'ori- fice inférieur dans le méat supérieur,, au-dessousdu cornet supérieur^ cd. Autre crin passé dans lès cellules eth- moïdales antérieures, dont l'entrée- ou infundïbulum est cachée par le- cornet moyen. /. Cornet supérieur des fosses nasales. Fig. 12. Les cellules ethmoïdales mises à décou- vert par suite de l'enlèvement de Vos* planum, a. Apophyse crista-galli; PLANCHE XXVII. Fig. 1. L'os maxillaire supérieur vu par sa face externe. POUR LE SYSTEME ANATOMIQUE. 19 a. Apophyse montante, derrière laquelle on aperçoit une partie de la gouttière lacrymale. b. Epine nasale. Entr'elle et l'apophyse montante on voit un bord libre, échancré, qui fait partie du contour de l'ouverture antérieure des fosses nasales. c. Apophyse malaire articulée avec l'os de la pommette. d. Fosse canine et orifice inférieurdu canal sous-orbiraire. e. Tubérosité maxillaire. f. Bord alvéolaire, g. Surface plane faisant partie du plan- cher de l'orbite. Fig. 2, L'os maxillaire supérieur vu par sa face interne. a. L'apophyse montante. b. Une crêre qui s'articule avec le cornet inférieur. c. Epine nasale. d. Surface faisant partie, de la voûte du ] palais. e. Bord interne de l'apophyse palatine ar- ticulé avec l'os maxillaire supérieur du côté opposé. f. Entrée du sinus maxillaire supérieur ou antre d'Hyghmor. I h. Bord alvéolaire. Fig.. 3 . Le même os maxillaire supérieur vu par I sa face supérieure. I Fig. 4. L'os maxillaire supérieur vu par sa face I inférieure. Fig. 5;. Les cavités de l'os maxillaire supérieur F ouvertes. a. Apophyse montante.. F b. Epine nasale. c. Surface orbiraire. d. Sinus maxillaire supérieur ouvert, par F suite de l'enlèvement de sa paroi ex- F terne &. ,

Fig. 6. Face externe de l'os maxillaire supérieur

d'un foetus à terme. Fig. 7. Os maxillaire supérieur d'un vieillard de- > puis long-temps privé de dents et vu , par sa face inférieure. a. Apophyse montante» b. Apophyse malaire. c. Apophyse palatine. d. Bord alvéolaire dont les cavités sont oblitérées. Fig. 8 . Os de là pommette vu par sa face ex- terne. a. Trou malaire. b. Angle supérieur articulé avec l'apophyse orbitaire externe du frontal. c. Angle postérieur articulé avec le sommet de l'apophyse zygomatique du tem- poral. d. Angle inférieur articulé avec l'apophyse malaire de l'os maxillaire supérieur. e. Angle antérieur articulé avec ce dernier- os aussi. Fig. 9. Le même os vu par sa face interne. a. Angle supérieur. b. Angle antérieur. c. Angle postérieur. d. Angle inférieur. e. Surface orbiraire et trou malaire. Fig. 10. Le même os vu par sa face supérieure ou orbitaire. Fig. r'i. L'os unguis vu par sa face externe. Fig. 12. Le même, vu par sa face interne. Fig. IJ. L'os de la pommette d'un foetus â terme et vu par sa face externe. Fig. 14 . L'os, du palais vu par sa face externe, chez un adulte. Fig. 15 . Le même os pris également chez un adulte et vu par sa face interne ott >i nasale, Fig. ièj Le même os vu par son bord antérieur. Fig. 17. Le même os vu par son bord posté- rieur.. âo EXPLICATION DES FIGURES Fig. 18. Le même os vu en dessus. Fig, 19. Le même os vu'par-dessous. Fig. 20. Le même os chez un foetus à terme et vu par sa face interne. Fig. 21. Le cornet inférieur vu par sa face in- terne. Fig. 22, Le même os vu par sa face externe. Fig. 23. Le même os vu par son extrémité anté- rieure. Fig. 24. Le cornet inférieur d'un foetus à terme. Fig. 25 . Le vomer vu de côté. Fig. 16. Le même os vu par ses bords supérieur et antérieur. Fig. 27 . Le vomer d'un foetus à terme. Fig. 28. L'os propre du nez, vu par sa face ex- terne ou cutanée. Fig. 29. Le même os vu par sa face interne où pituitaire. PLANCHE XXVIII. Fig. 1 . Les deux mâchoires dans leur position na- turelle et vues de profil. La parmi externe des alvéoles a été enlevée'dé manière à permettre de voir la disposition des racines des dents dans l'intérieur de ces cavités. a. Arcade dentaire supérieure. b. Arcade dentaire inférieure. c. Apophyse du menton. d. Corps de la mâchoire inférieure. e. Trou mentonnier. f. Epine nasale. f. Apophyse côronoïde de la mâchoire inférieure.

g. Condyle de cet os, h. Apophyse montante de l'os de la mâ- choire supérieure. n. Angle de la mâchoire inférieure. ] i. L'ôs de la pommette. j. Son angle zygomatique ou postérieur. 1,1. La dernière dent molaire, 2, 2,2, 2. Les deux dents grosses mo- laires qui la précèdent immédiatemenr. 3 , 3, 3, 3. Les deux petites molaires. 4, 4. Les canines. 5 , 5, [5 , 5. Les dents incisives. Fig, 2. La mâchoire supérieure vue en dessous. a a. L'os de la pommette. BB. Apophyses montantes des os maxil- laires supérieurs. ce. Epines nasales antérieures. dd. Fosses canines et trous sous-orbitaires. e. Trou palatin antérieur. ff Voûte palatine, dans sa portion qui ap- partient aux os maxillaires supérieurs. g g. Voûte palatine, dans sa portion qui appartient aux os du palais. h. Epine nasale postérieure. ii. Tubérosités pyramidales des os du palais, jj. Angles zygomatiques ou postérieurs des os de la pommette. 1,1. Dents incisives supérieures, d'un côté seulement. 1, 1. La dent canine et la première petite molaire. 3, 3, S- La seconde petite molaire et les deux grosses molaires qui la suivenr. 4. La dernière molaire ou dent de sa- gesse. Fig. 3 . La mâchoire inférieure, vue avec ses dents par sa région supérieure. . a. Apophyse du menton. Bb. Corps de l'os. c c. Origine des apophyses coronoïdes. dd. Condyles. Fig. 4 . La mâchoire inférieure d'un foetus à terme, avec le développement des fol- licules des dents. Fig. 5. Les premiers rudimens des dents chez un foetus d'environ' quatre à cinq mois. aa. Rangée des follicules dentaires d'un côté seulement. POUR LE SYSTEME ANATOMIQUE. .• at bb. Germe osseux des incisives. ce. Germes osseux des molaires.

Fig. <».Incisive moyenne d'un adulte, vue par sa face antérieure. Fig. 7. La même dent vue par sa face postérieure. Fig. 8. La même, vue de profil. Fig. 9. Incisive supérieure latérale d'un adulte, vue pat sa face antérieure. Fig. 1o. La même, vue par sa face postérieure. Fig. 11. La canine supérieure d'un adulte, vue de face. Fig. 12. La même dent vue,par-derrière. Fig. 13. La première petite molaire supérieure 1 d'un adulte. Fig. 14, La seconde petite molaire supérieure d'un adulte. Fig. 15 . La première grosse molaire supérieure d'un adulte. Fig. 16. La seconde grosse molaire supérieure d'un adulte. Fig. 17. La troisième grosse molaire supérieure d'un adulte. Fig. 18. Incisive moyenne inférieure d'un adulte, vue de face.

Fig. 19. La même dent vue par-derrière. ] Fig. io. La même dent vue de profil. J Fig. 11. Incisive latérale inférieure d'un adulte, vue de face. I Fig, 22. La même dent vue par-derrière. I Fig. 23, La canine inférieure d'un adulre, vue de face. F F'g. 14 . La même dent vue par-derrière. Fig. 25. La première petite molaire inférieure I d'un adulte. F l'Jg. i6. La seconde petite molaire inférieure d'un adulte. Fi f'g- 27 . La première grosse molaire inférieure d'un adulte, . -rig. 28, La seconde grosse molaire inférieure Fi d'un adulte.. Fi;

  • '1g. 29. La troisième grosse molaire inférieure j

4'un adulte, j Fig. 30. . La seconde molaire supérieure de Jàir.. Fig. 31. La première molaire supérieure de lait, sa Fig. 32. La canine supérieure de lait. Fig. 3 3. Une incisive latérale supérieure de lait, re. Fig. 34. Une incisive .supérieure moyenne de lait»- Fig. 35. Première dent molaire permanente in* -> férieure complètement ossifiée. Fig. 36. Ses deux racines étant sur le point d'être entièrement ossifiées. 1e Fig. 37. Les deux mêmes racines moins avancées; dans leur développement. Fig, 38. Lès mêmes lacines commençant à se e ' développer au collet. Fig. 35). L'espèce de Calotte osseuse qui résulte 2 de la réunion des cinq centres d'ossi- fication de la couronne de la même > dent. Fig. 40. Les cinq points d'ossification de là cou- ronne de cette dent, encore isolés les uns des autres. Fig. 41, Seconde molaire inférieure de lait. Fig. 42. Première molaire inférieure de lait. Fig. 43. Canine inférieure .de lait-, Fig. 44 . Incisive latérale inférieure de lait. Fig. 4j. Incisive moyenne inférieure de lait. I Fig. 46. Première , dent molaire supérieure per- manente entièrement développée. Fig. 47. Sus trois racines en partie ossifiées. Fig. 48. Les mêmes, commençant â s'ossifier ail collet. Fig. 49. La calotte osseuse qui résulte de la réu- nion des cinq centres d'ossification de la couronne de la même dent. Fig. jo. Les cinq centres d'ossification de la couronne. Fig. j 1. Coupe longitudinale d'une dent molaire, pour montrer la disposition de l'i- | voire et de la cavité centrale. Fig. 52. Coupe transversale d'une dent molaire, Fig. .53; Pulpes d'une dent caduque et d'une dent permanente encore renfermées dan? leurs membranes, ô ai EXPLICATION DES FIGURES Fig. 54, Dent incisive temporaire développée, et connexions qu'elle a avec la pulpe de la dent permanente correspondante non développée encore, Fig, 55, Coupe longitudinale djune dent canine. Fig. 5 6. Coupe longitudinale d'une dent incisive, Fig, j 7. Une des petites molaires de la mâchoire supérieure , entièrement développée. Fig. 58. La même, à un état d'ossification moins avancé, fig- 5 9 ei 60. La calotte osseuse formée parla réunion des deux centres de dé- veloppement de la couronne de la même dent. Fig, 61. Ces deux centres encore isolés. PLANCHE XXIX. Fig. 1. Bassin d'un homme adulte. a. Surface destinée à l'articulation du sacrum avec la dernière vertèbre lombaire. bb. Symphyses sacro-iliaques. c. Symphyse pubienne. d. Arcade pubienne. ee. Marge du bassin. Fig. x. Bassin d'une femme adulte. a. Dernière vertèbre lombaire. bb'. Symphyses sacro-iliaques. e. Symphyse pubienne. d. Arcade pubienne, plus ouverte que ; dans l'homme. ce, .Marge du bassin. ff. Trous ovales ou sous-pubiens. Fig. 3 . Coupe du bassin d'un homme adulte, a. Entrée du canal sacré, be. Ligamens sacro-sciariques. d. Surface articulaire du pubis. e. Épine pubienne. /, Tubérosité scia-tique. Fig. 4. Coupe du bassin d'une femme adulte. Les; lettres ont la même signification que dans la figure précédente. Fig. 5. Bassin d'un foetusà terme; Fig. 6, Coupe du même.

PLANCHE XXX. Fig. 1. Bassin d'une femme bien conformée, avec les diamètres du détroit supérieur ou abdominal. aa. Diamètre transvetsal. b b. Diamètre antéro-postérieur. cccc. Les deux diamètres obliques, Fiç. 2. Bassin d'une femme bien conformée, avec les diamètres du détroit inférieur ou périnéal. aa. Diamètre transversal. £. Diamètre antéro-postérieur. Fig. 3. Bassin d'un mammifère. a. Os coxal. b. Trou ovale, c. Cavité cotvloïde. d. Coccyx ou os de la queue. ' PLANCHE XXXI. Fig. 1, La clavicule vue par sa face supérieure, a. Son extrémité interne ou srernale. b. Son extrémité acromiale ou externe* cd. Son corps.. Fig. 2. Le même os vu par sa face inférieure» a. Son extrémité sternale. b. Son extrémité acromiale. c. Son corps. Fig. 3. La clavicule vue par son bord posrérieur. a. Extrémité sternale de l'os. b. Insertion du muscle trapèze. Fig. 4 . La clavicule vue par son bord antérieur. a. Son extrémité sternale. b. Insertion du muscle grand pectoral, c. Insertion du muscle deltoïde. d. Extrémité acromiale ou scapulaire de l'os. e. Le-corps de l'os*- Fig, 5. Extrémité sternale de la clavicule,, vue de face.. POUR LE SYSTEME ANATOMIQUE, «A Fig. s' L'omoplate vue par sa face postérieure. a. Acromion, b. Epine de l'omoplate, c. Fosse sus-épineuse. d. Fosse sous-épineuse. e. Facette triangulaire sur laquelle glisse l'aponévrose du muscle trapèze. f. Insertion du muscle grand rond. g. Cavité glénoïde. h. Angle inférieur. i. Angle postérieur, j. Bord axillaire. k. Bord vertébral. /, Bord supérieur. Fi"-. 7. L'omoplate vue par sa face antérieure. a. L'acromion. I b. L'apophyse coracoïde. c. Facette articulée avec la clavicule. d. Fosse sous-scapulaire. eeeee. Crêtes auxquelles s'insèrent les fais- ceaux du muscle sous-scapulaire. /. L'échancrurecoracoïdienne du bord supérieur. .= g. La cavité glénoïde, h. Angle inférieur. i. Angle postérieur. ] j. Bord axillaire. h Bord spinal ou vertébral. /, Bord supérieur. Fig. 8-, L'omoplate vue par son côté axillaire. a. Acromion. b. Apophyse coracoïde. c. Cavité glénoïde. d. Bord axillaire de l'os. e. Angle inférieur. Fig. 9. L'omoplate vue par son côté supérieur. a. Acromion. b. Apophyse coracoïde. c. Extrémité interne de l'épine de l'omo- plate. d. Bord postérieur de la même épine. e. Fosse sus-épineuse. PLANCHE XXXI Bis. Fig. 1. L'humérus vu par-devant. A. Son extrémité scapulaire ou supérieure, B. Son extrémité cubitale ou inférieure. C. Le corps de l'os. -, 1. Sa tête. . , 2. Son col. 3. Sa petite tubérosité. 4. La trachée destinée à s'articuler avec le cubitus. 5. La petite tête de l'humérus, surmontée par l'épicondyle. 6. L'épitrochlée. Fig. 2. L'humérus vu par sa face postérieure. j A. Son extrémité supérieure ou scapulaire^ B. Son extrémité inférieure ou cubitale, C. Son corps. 1. Sa tête. 2. Son col. 3. Sa grosse tubérosité. 4. La trqchlée. 5. L'épitrochlée. 6. L'épicondyle. 7. La cavité ou fosse olécrânienne. Fig. 3. Le radius vu par-devant. A. Son extrémité humérale ou supérieure,: B. Son extrémité inférieure ou1carpienne. C. Tubérosité bicipirale. D. Corps de l'os vu de face. Son conduit nourricier principal. a. Fossette articulée avec la petite tête de l'humérus. . b. Partie de la tête du radius entourée pat le ligament annulaire et articulée en dedans avec la petite cavité sigmoïde du cubitus. , Entr'elle et l'émirtence bieipitale on voit le col du radius. . île. Partie élargie de l'extrémité carpienne, I / . . en dedans de laquelle on trouve -une fecétte. articulée avec le cubitus. H ' EXPLICATION DES FIGURES f. Apophyse styloïde Fig, 4. Le radius vu par-derrière. A. Son extrémité humérale. "B. Son extrémité carpienne. D. Son corps.' .'" . a. Cavité par laquelle il s'articule avec la petite tête de l'humérus. b. Contour de cette cavité surmontant le col. ç, Tubérosité bieipitale. f e. Apophyse styloïde. f. Gouttière dans laquelle glissent des tendons. Fig. 5. Le cubitus vu par sa face interne. A. Son extrémité humérale. B. Son extrémité carpienne. C. Son corps. a a. Olécrâne. b. Apopophyse côronoïde, laissant voir entr'elle et l'olécrâne la grande échancrure sigmoïde. c. Apophyse styloïde. j d. Surface répondant à l'articulation ra^ dio-carpienne, Fig. <5VLe cubitus vu par-devant, A. Son extrémité supérieure ou humérale. ] B. L'inférieure ou carpienne, C. Son corps. aa. Surface articulaire de l'olécrâne faisant partie delà grande cavité sigmoïde. b. Apophyse côronoïde. e. Apophyse styloïde. d. Surface correspondant à l'articulation radio-carpienne, j Fig* 7. Le cubitus vu par son côté externe, A. Son extrémité supérieure, B. L'inférieure, G. Son corps. a a a. L'olécrâne, b. Grande échancrure sigmoïde, e. Petite cavité sigmoïde articulée avec le radius. d. Portion de la face antérieure du corps. e. Partie de l'extrémité carpienne ar- ticulée avec le radius, f. Apophyse styloïde. PLANCHE XXXI ter. Fig, 1. La main droite vue par sa face dorsale. abc de. Les cinq os diimétacarpe, en corn- r mençant par celui du pouce, f, La première phalange du pouce, gggg. Les premières phalanges des quatre doigts, h. La dernière phalange du pouce, iiii. Les secondes phalanges des quatre '•. _ _ doigts, •-..- jjjj. Leurs troisièmes phalanges, k. L'os scaphoïde. I. L'os semi-lunaire, m. Le pyramidal. n. Le pisiforme, of Le trapèze. p, Le trapézoïde, q.. Le grand os ou os têtu, r. L'os crochu ou unciforme, Fig. 2, La même main vue par sa face palmaire, a. Scaphoïde. b. Sèmi-lunaire. e. Pyramidal, d. Pisiforme, e. Trapèze, f. Trapézoïde. g. Grand os, h. Os crochu. iiiii. Les cinq os du métacarpe, j. Première phalange du ppuce, kkkk. Premières phalanges des quatre doigts. /. Dernière phalange du pouce, pi mm m. Secondes phalanges des quatre doigts. nnnn. Leurs troisiètnes phalanges^ POUR LE SYSTEME ANATOMIQUE. a5 Fi^. 3- ®s crocnu vu par sa face postérieure. pie. 4 . Grand os vu par sa face antérieure. FJ(r. 5 . Trapézoïde vu par sa face supérieure. Fis. <»•Trapèze vu par sa face antérieure. Fi". 7- Pisiforme vu par sa face antérieure. Fig. 8. Pyramidal vu par sa face antérieure. Fig. 9. Semi-lunaire vu par la même face. Fig. 10. Scaphoïde vu par la même face. Fig. n. Qs crochu vu par sa face interne. Fig. 12. Grand os vu par la même face. Fig. 13. 'ïrapézoïde vu par sa face externe. Fi". 14. Trapèze vu par sa face postérieure. Fig. 15. Pisiforme vu par la même face. Fig. 16. Pyramidal vu par sa face postérieure, Fig. 17 . Semi-lunaire vu par la même face. Fig. 18. Scaphoïde vu de même. Fig. 19. Os crochu vu par sa face externe, Fig. i°. Grand os vu de même. Fig. 21. Trapézoïde vu par sa face postérieure. Fig. 22 . Trapèze vu par ses faces supérieure et interne, Fig. 23. Pisiforme yù par sa face externe. Fig. 24, Pyramidal vu de même. Fig. 2j, Semi-lunaire vu par ses faces interne et supérieure. Fig. 16. Scaphoïde vu par sa face supérieure. Fig. 2 .7 . Os crochu vu par sa face inférieure. Fig. 28. Grand os vu par sa face inférieure, Fig. 29. Trapézoïde vu de même.

Fig. 30 . Trapèze vu de même. Fig, 3 1. Pisiforme vu par sa face interne. Fig. 3 2. Pyramidal vu par sa. face inférieure, fig- 33 - Semi-lunaire vu par ses faces inférieure et interne. ^S* 34.. Scaphoïde vu par sa face interne. PLANCHE XXXII. I Squeletre d'un Eléphant, d'après M. Cu- ' T vier, et dans la dimension d'un sei- zième environ de ses proportions na- turelles. j PLANCHE XXXÏII. Squelette d'un Rhinocéros u tricorne des Indes, d'après M. Cuvier, PLANCHE XXXIV. Squelette d'un Tapir d'Amérique, d'a- près le même, Fig. ï. Tarse droit de cet animal. Fig. 2 . Son carpe du même côté. PLANCHE XXXV. Fig. 1. Squelette dei'Echidué, d'après M. Cu- vier, et réduit aux trois quarts de ses dimensions naturelles. Fig. .2, Squelette de l'Ornithorhynque, d'après le même. PLANCHE XXXV fe. Squelette de l'Aï,;d'après M. Cuvier. PLANCHE XXXVI. Fig. 1, Squelette du Phoque à ventre blanc, ré- duit à un neuvième de ses dimensions! naturelles. I Fig. 2 . Sa tête vue en dessus, Fig. 3 . Sa tête vue de profil, Fig. 4. La même, vue en dessous. ' " Fig. 5. Son humérus vu en devajit. Fig. 6. Les deux os de la jambe. a. Le tibia, . b. Le péroné, Fig. 7 . Les deux os dé I'avant-bras. Fig. 8 . La main de l'animal. PLANCHE XXXVÏÏ, Fig. i; Squelette du Dugong, d'après M. Cuvier. Fig. 2. Squelette d'un Lamantin, d'après le même. / PLANCHE XXXVIII. Têtes de Cétacés. 26 EXPLICATION DES FIGURES Fig. i. Têre d'une jeune Baleine franche du Cap, vue en dessus et réduite à un dixième de ses dimensions. Fig. z. Tête d'une Baleine adulte, vue de profit et réduite à un quarantième. Fig. 3. La même, vue en dessous. Fig. 4, La tête d'une jeune Baleine franche du Cap, vue par-derrière. Fig. 5. Celle d'une Baleine franche adulte, vue de même, Fig. 6. La tête de l'individu de la figure première, vue de profil. Fig. 7 . La même, vue en dessous. Fig. 8 . Tête d'une Baleine franche adulte vue en dessus. Fig, p. Tête d'une Baleine du Groenland vue en dessous. - PLANCHE XXXIX, Ostéùlogïe des Carnassiers, Fig. r. Têre d'un Lion vue de profil. Fig. 2, La même, vue par-dessus. Fig. 3 . Tête d'une Lionne vue en dessus. Fig. 4. La même, vue de profil. Fig. 5. Tête d'un Tigre royal vue en dessus-. Fig.. 6. Patte antérieure du même animal. Fig. 7 . Une de ses pattes postérieures. PLANCHE XXXIXBis, Fig. 1. Tête de l'Ours brun des Alpes vue en dessus.

  • ""

Fig. 2 . Tête de l'Ours brun de Pologne vue de profil. Fig. 3. Tête de l'Ours brun des Alpes vue de même. Fig. 4. Tête d'Ours fossile des cavernes, d'après M. Cuvier, Fig. 5 . Tête d'Ours noir d'Amérique, Fig. 6 . Tête d'Ours noir d'Europe, Fig. 7. Tête d'Ours polaire. PLANCHE XXXIX ter. Squelette des oiseaux et muscles du cou chez ces animaux. Fig. i . Squelette d'un-Casoar. Fig. 2. Une portion des muscles du cou de la Buse. a a. Muscle digastrique du cou. bbbbb. Muscles épineux trànsversaires postérieurs. eJ Muscle épineu» traiKSversairean- térieur. d. Muscle oblique dentelé. e. Muscle grand droit postérieur de la tête. f. Muscle droit postérieur moyen de la têre. ggggg- Muscle cervical descendant. h h. Ses languettes supérieures acces- soires, iiii. Muscle long antérieur du cou. Fig. 3 . Autre portion des muscles du cou de la; Buse. a. Muscle petit droit antérieur de la tête. b. Muscle grand droit antérieur de la tête» c. Muscle petit complexus. d. Muscle grand complexus. ee. Muscle digastrique du cou. Fig. 4 . Muscles du cou de la Buse sous un troi- sième aspect, a a. Languettes supérieures accessoires du muscle cervical descendant. - bbbbb. Ce muscle lui-même. cccc. Ses languettes accessoires in"fé-f rieures. Fig. 5. Les mêmes muselés présentés sous un qua- trième aspect. a. Muscle digastrique du cou. b bb. Muscle cervical descendant. cccec. Ses languettes accessoires supé- rieures,- ddddd. Les inférieures* POUR UË SYSTEME ANATOMIQUE. % PLANCHE XL. Ostéologie des Reptiles. {Sauriens.) Fis. i . Tête d'un Caïmah à museau de brocher, vue de profil. Fie. *• r^te £*'un Caïman à lunettes, vue en dessus. Fier. 3. La même, vue de profil. Fi<*. 4, Tête d'un Caïman à paupières osseuses, vue de même, Fig. 5 » Tête d'un petit Gavial vue en dessus, Fig. 6 . Tête d'un Crocodile de Saint-Domingue, vue de même.. Fig. 7. Tête d'un grand. Gavial vue de même, VW. 8. Autre tête d'un Gavial vue de même. Fig. <). Tête d'un Caïman à museau de brochet, vue en dessus. Fig. 10. Tête d'un Crocodile de Siam, vue en dessus. Fig. II< Têre d'un Crocodile à losanges, vue de même, Fig. 12 . La même, vue en dessous. Fig, 13. Mâchoire inférieure d'un Gavial. PLANCHE XL bis. Ostéologie de la tête des Chéloniens, Fig. 1. Tête d'une-Tortue marine, vue en dessus. aa. Os frontaux antérieurs, ' bb. Os frontaux principaux. ce. Pariétaux, dd. Os frontaux postérieurs, ee. Os mastoïdiens. ff. Apophyses anréorbitaires de l'os maxil- laire. F g g. Os inter-maxillaires, h. Os occipital supérieur, ii. Os occipitaux extérieurs, jj. Portion des os mastoïdiens, Fig. 2. La même tête vue en dessous. a a. Apophyses anté-orbitaires du maxil* laire* bb. Os inter-maxillaires, ce. Apophyse fournie iuférieu.remétit par la caisse et articulée avec la mâchoire inférieure. dd. Os prérygoïdiens, / i e. Vomer, placé entre- ff. Les deux os palatins. gg. Pariétaux. hh. Frontaux postérieurs, i. Petite portion du corps du sphénoïde. kk. Os occipitaux latéraux, / /. Os de la caisse. m. Os mastoïdiens. n. Os occipital supérieur, 00. Os occipitaux extérieurs, pp. Os temporaux écailleux. qq. Os jugaux. Fig. 3 . La même tête, vue de profil, a. Os frontal antérieur. b. Apophyse anté-orbitaire du maxillaire* c. Os inter-maxillaire. d. Vomer, / Pariétal, g. Frontal postérieur, h. Os jugàl. i. Temporal écailleux. j. Mastoïdien, k. Occipital supérieur. /. La caisse, m. Articulaire de la mâchoire inférieure. n. Sur-angulaire de la même mâchoire. o» Apophyse côronoïde, p. Corps de la mâchoire. q. Sa base. Fig. 4, Tête d'une Tortue molle Vue en dessus. ! a a. Os frontaux antérieurs. b. Os inter-maxillaires, vcd Apophyses anté-orbitaires du maxil- laire, dd. Les deux frontaux principaux. liée, Pariétaux. ff. Os ptérygoïdiens. '*«  EXPLICATION DES FIGURES

gg. Os jugaux. h h. Os occipital supérieur. . ;/'/. Les rochers, kk. Os tympaniques, //. Os de la caisse, mm. Os occipitaux extérieurs, nn. Os occipitaux latéraux. Fig, 6. Tête d'une Tortue marine yue par- derrièrê. Fig. 7? Tête d'une Tortue molle yue de profil. a. Os frontal antérieur. b. Apophyse an té- orbitaire du maxillaire. c. Pariétal. d. Occipital supérieur, e. Mastoïdien. /. Corps de la mâchoire inférieure, g. Apophyse côronoïde. h. Arriculaire de la mâchoire inférieure, i. Sur-ansulairedéla mâchoire inférieure. /. Apophyse par laquelle la caisse s'arti- cule avec la mâchoire inférieure. Fig, 8. Tête d'une Tortue molle vue en dessous. Fig. 51 . Tête d'une Emyde vue en dessous. a a. Os ptérygoj'diens. b b. Os palatins, p. Vomer. dd. Os inter-maxillaires. ee. Temporaux écailleux, ff. Os jugaux, g g. Os mastoïdiens. hh. Occipiraux extérieurs, i. Occipital supérieur. k. Corps du sphénoïde. II. Apophyse articulaire de la caisse. m m. Les os de la caisse. Fig. 1o. Tête de la grande Tortue indienne yue par-dessus. a a. Frontaux antérieurs, b b. Os maxillaires. çc. Os in ter maxillaires, dd. Frontaux principaux. ï te. Pariétaux. j ff. Apophyses articulaires des ps de 1a caisse. gg Les rochers. h. L'occipital supérieur, i i. Occipitaux latéraux. /"/. Temporaux écailleux. kk. Os mastoïdiens. //. Os de la caisse. Fig, ÏI, La même tête vue par-dessous, a a. Os maxillaires, bb. Os inter-maxillaires. çc. Mastoïdiens. dd. Occipitaux extérieurs, te. Occipitaux latéraux. g. Corps du sphénoïde. h h. Os ptérygoïdiens, i. Vomer. jj. Apophyses articulaires des os de la caisse. Fig. 12 . Tête d'une Tortue mplle yue par- derrière, a. Condyle de l'occipital. bb. Apophyses articulaires des os de. la caisse. ce. Occipitaux latéraux. Fig. 13. Tête de XEmys expansa yue de profil, a. Pariétal. b. Maxillaire. c. Frontal antérieur. d. Frontal principal, e. Occipital supérieur. /. Occipital extérieur. g. Occipital latéral. h. Mastoïdien. ii. Condyles de l'occipital, k. Temporal écailleux. /. Os jugal. m. Surrangulaire de la .mâchoire inférieure^ n. Corps de la mâchoire inférieure. p. Apophyse côronoïde. Fig. 14. Tête de la grande Torrue indienne vu? par sa face postérieure, ' POUR LE SYSTEME ANATOMIQUE. 39 PLANCHE ."X.LI . Ostéologie de la tête des Sauriens. Fig. * > 2> 3. Tête du Monitor du Nil repré- sentée sous divers aspects, Fig. 4> Tète de la Dragpne vue de profil. Fio-. j. Tête d'un grand Scinque à grosse queue, vue dé côté. Fie. 6. Tête de Sauvegarde d'Amérique vue de côté. Fig. 7 . Tête du Monitor de Java vue.de profil. Fig. 8 . Une des branches de la mâchoire infé- rieure d'un Monitor, PLANCHE XLÏI. Ostéologie du tronc et des membres dans . les Sauriens. Fig. 1. Vertèbre dorsale d'un Monitor. Fig. 2, 3, Le même os sous d'autres aspects. Fig. 4, 5. "La troisième vertèbre cérébrale d'un Saurien. F'g. <>>7> 8, <j. Atlas d'un Monitor, Fig. JO, 11. Axis du même reptile. Fig. 12. La troisième vertèbre cervicale sous un nouvel aspect. Fig. 13, 14. L'axis sous un nouvel aspect. , Fig. 15. La troisième vertèbre cervicale sous , une autre de ses faces. . Fig. . Une vertèbre dorsale sous une autre face , que dans les figures précédenres. Fig. 17. Première vertèbre sacrée d'un Moniror, Fig. 18, Appareil sterno-huméral d'un Caméléon. Fig. 11). Bassin d'un Monitor. Fig. 20. Première vertèbre sacrée d'un Monitor sous un nouvel aspect. Fig. 21 . Fémur d'un Saurien. I Fig. 22. Vertèbres caudales d'Un Monitor. Fig. 23.. Humérus d'un grand.Saurien. ! Fig. 24, Tête supérieure du fémur.

F

Fig. 25 . Tête supérieure de l'humérus. F t:ig. 26. Tête inférieure du «fémur, .-. F Fig. 17 . Avant-bras et main d'un Saurien. a. Radius. b. Cubitus. c. Olécrâne et échancrure sigmoïde. d. Os radial du premier rang du carpe. c. Os cubital de la même rangée. / Neuvième os du carpe. /'. Pisiforme. gh. Osdu métacarpe. Fig. 28, Avant-bras et main d'un Caméléon. a. Cubitus. b. Radius. Fig. 29. Jambe ,||arse et pied d'une grande es- pèce de Saurien. a. Tibia. b. Péroné. f c. Os tibial delà première rangée du tarse. d. Os péronien de la même rangée. e. Os triangulaire du second rang du tarse. f. Os plus petit du même rang. PLANCHE XLIII. Carapaces et plastrons de Tortues. Fig. 1, 2, 3. Carapaces diverses. Fig. 4 . Bouclier dorsal d'une Tortue de mer, avec le développement des côtes. Fig. j , 6. Autres carapaces. . Fig. 7 . Plastron d'une Tortue de mer. Fig. 8. Plastron différent du précédent. Fig. 9, 10, 11. Ces figures ont leur explication dans le texte. PLANCHE XLIV. Ostéologie du tronc et des membres dans les Chélohiens. Fig. 1. Os qui va du bouclier dorsal au sternum ou épaule d'une Tortue. Fig. 2 . 'Le même appareil osseux dans le Caret. Fig- 3>/4>5- Humérus. Fig. 6 .1 Humérus d'une Emyde.; Fig. 7. Avaut-braS et main d'une Tortue. 8 3«x EXPLICATION DES FIGURES Fig. 8. Fémur d'une Tortue de mer. Fig. t>t Bassin d'une Tortue de mer, Fig. J o. Fémur du même animal sous un autre . " - . aspect* -'.-• Fig. i :i, Humérus d'une Tortue de mer. Fig. i 2, Jambe et pacte postérieure d'une Tortue de mer. a. Tibia. B. Péroné. . Fig.. :*$. Jambe et patte postérieure d'une Chë- lydç. a. Tibia. b. Péroné, À PLANCHE XLV. Fig. i. Squelette entier d'un Cerf fossile à bois gigantesques, conservé dans le Mu- séum d'Edinburgh. Cette espèce est aujourd'hui totalement perdue. Fig. 2. Tête entière d'un Cerf à bois gigantesques, déposée au cabiner du Roi par M. le colonel Thorton, génrilhomme an- glais, vue perpendiculairement au chanfrein et réduite au septième de sa grandeur. Fig. j. Le même crâne vu par-dessous.. Fig, 4. Perche droite du Cerf a bois gigantesques, vue perpendiculairement à sa face pos- térieure et réduite au dixième. Cette figure et les précédenres sont des- sinées d'après celles du célèbre profes- seur Cuvier, PLANCHE XLVI. Cette planche fait suite à la planche XXXIX bis. Fig. 1 -. Tête d'Ours, des cavernes vue en dessus. Fig. 2 . Tête d'Ours noir d'Europe vue en dessus. Fig. 3. Armure de la partie antérieure de ses mâchoires. Fig. 4. Les mêmes parties de l'Ours des cavernes, Fig. 5. Tête d'un Ours noir d'Europe, différent de celui de la figure 2, vue en dessus également.

Fig. 6. Tète d'un Chacal vue

par-dessous. j.Fig. 7 . Tête de l'Ours polaire vue en dessus. Fig. 8 . Celle du Chacal vue de profil. Fig. 9. La même, représentée par sa face supé- rieure. Fig. 10. La même, vue par-derrière. N. B. D'après la tête du Chacal, on peut très-facilement se faire une idée de la conformation de celle du Chien, qui appartient au même genre que lui. PLANCHE XLVII. Ostéologie de l'Hyène, d'après M, Cu- vier. Fig. 1. Tête d'une Hyène tachetée vue de profil. Fig. 2. La même, d'après un jeune individu,

Fig. 3. La même, vue par-dessous. Fig. 4. Celle d'un jeune individu vue de même, Fig. 5. . Dents carnassières inférieures des Hyènes,, isolées. a. Celle de l'Hyène tachetée. b. Celle de l'Hyène rayée., Fig. <J. Omoplate vue par sa face externe. Fig. 7. La même, vue par son bord axillaire. Fig. 8. Humérus vu par sa face postérieure. '. Fig. 9. Le même, vu par son extrémité scapulaire- Fig. 1o. Le fémur vu par son extrémité tibialc Fig. 11 . Os de l'avant-bras. Fig. 12 . Olécrâne, cavité sigmoïde, tête du ra- dius, à part. Fig. 13. Humérus vu par son extrémité cubitale- Fig. 14. Fémur. Fig. 15 . Os de la jambe, . • . „ Fig. 16. Extrémité supérieure du fémur. Fig. 17 . Extrémité carpienne des os de l'avant- bras. Fig. 18. Extrémité fémorale des oS' de la jambePOUR LE. SYSTÈME AWliTÔM^UE. ffc Fié. 19. Extrémité tarsienne des rtrènvés os. Fig. '

  • °. Fatte antérieure dô l'Hyène.

FiCT-lï> Sa patte postérieure* Fig. **» *3- Vertébrés. Fie. 24. Bassin. Fig. 25. Astragale. Fig. 26, 27. Calcanéum. Fig. 28. Poulie articulaire de l'astragale. PLANCHE XLVIII. Ostéologie de la tête des Ophidiens. Fig. .i.Téte de la Cécilie vue en dessus. a a. Inter-maxillaires et nasaux réunis. b b. Maxillaires recouvrant l'orbite et of- frant pour l'oeil un petit pertuis. c. Frontal unique, dd. Frontaux antérieurs. 6 e. Pariétaux. ff. Occipital supérieur- g g. Os qui sont probablement les frontaux- postérieurs. h h. Mastoïdiens et caisses réunis. Fig. 2 . La même tête vue de profil.. N. B. Les lettres ont la même valeur que dans la figure précédente. Il en est de même de la suivante. Fig. 3, La même tête vue en dessous. Fig. 4. Tête d'Amphisbène vue en dessus. a. Frontal propre unique. bb. Frontaux antérieurs,. c c. Os nasaux, dd. Maxillaires. e. Pariétal unique. //. Occipital unique. g g. Caisses.. ] Fig. 5. Tête d'Amphisbène vue de profil. I a. Frontal propre unique. b. Frontal antérieur. c. Nasal. d. Maxillaire, •*-. Pariétal» f. Occipital. g. Roche*. h. Caisse.

Fig. 6. Tête tl'Amphisbêitté vue en dessous.

dd.: 0s maxillaires- . f. Occipital" unique. g g. Caisses. h. Os inter-maxillaire unique. H. Ptérygôïdi'èris internes. Entr'eux et les maxillaires on voit les palatins» k. Sphénoïde. mm. Rochers. Fig. 7. Tête d'Ophisaure vue en dessus. a. Frontal. b. Pariétal. ee. Jugaux. ff. Maxillaires. g. Inter-maxillaire unique. h h. Nasaux. . ii. Temporaux. kk. Mastoïdiens.

.

//. Caisses. m. Occipital supérieur. Fig. 8 . La même tête vue de profil., a. Frontal. b. Pariétal. d. Frontal postérieur, g. Inter-maxillaire, h. Nasal, i. Temporal. k. Mastoïdien. n. Occipital inférieur, p. Ptérygoïdien interne. q. Ptérygoïdien'externe. u. Caisse. Fig. 9. La même fête Vuepâr-dëssôus. Fig. 10. Tête du grand Pythpn de Java vue en , dessous. g g. Mastoïdiens. mrnmm. Ptéfygoïdienî internes. nnnn. Palatins. ' ' 0. Sphénoïde unique. 3»-- EXPLICATION DES FIGURES p. Vomer. q. Inter-maxillaire. rt. Maxillaires, ± vv.Etrier-dé l'oreille, Fig. IÏ. La même tête vue en dessus. a a. Frontaux-propres. b b. Frontaux antérieurs, ce. Frontaux postérieurs. Entr'cux et les . intérieurs on voit les sur-orbi- taires. f. Pariétal unique. gg. Mastoïdiens. h. Occipital supérieur, kk. Caisses. Il, Ptérygoïdiens externes,

  1. K«Z.Ptétygoïdiens internes,

q. Inter-maxillaire, rr. Maxillaires. tu Nasaux, ww. Attieulaire de la mâchoire inférieure. Fig. 12. La même tête yue de profil, b. Frontal antérieur. c. Frontal postérieur, f. Pariétal. j «f. Mastoïdien. j m. Ptérygoïdien interne» q. Inter-maxillaire, /. Nasal. iv. Articulaire de la mâchoire inférieure. x. Dentaire de la même mâchoire. Fig. 13. Tète d'un Crotale, vue en dessus. a a. Frontaux propres, f. Pariétal, gg. Mastoïdiens. kk. Caisses. //. Ptérygoïdiens externes. m m: Ptérygoïdiens internes, rr. Maxillaires. tt. Nasaux, - ivjv.. Articulaires-de la mâchoire infé- rieure. Fi?. 14 . La. même tête vue en dessous. llmm. PtérygoïdiensexterneSetintieraes. n. Occipital inférieur, à. Sphénoïde. q. Inter-maxillaire. rt. Maxillaires. Fig. 15 . La même tête, de profit a. Frontal propre. b. Frontal antérieur, c. Frontal postérieur, f. Pariétal. g. Mastoïdien, k. Caisse, lm. Ptérygoïdiens Interne et externe, o. Sphénoïde. q. Inter-maxillaire. r. Maxillaire, t. Nasal, w. Articulaire de la mâchoire inférieure. x. Dentaire de la mâchoire inférieure. PLANCHE XLIX. Fig, 1. Squelette cartilagineux d'une Raie. Fig, 2. Squelette d'un Baliste. a. Une des pièces qui soutien- nent la mâchoire supé- rieure. b. Pièce analogue à l'os carré des oiseaux et qui supporte la- mâchoire inférieure. f. y orner. dd, Plaque cartilagineuse qui se pro Ion.ge) usqu'àla mâchoire inférieure,, e. Os en Ceinture sur lequel s'ar- ticule la nageoire. f. Os impair mobile entre ces deux os en ceinture, et qui fait, en avant et en dessous, le tranchant de l'abdomen, g.' Aiguillcin dorsal. h. Pièce qui tient à l'aiguillon, et qui paroit destinée à POUR LE SYSTEME ANATOMIQUE. 35 l'empêcher de se mouvoir dans certaines circonstances données. /, Echancrure de la base de l'ai- guillon, sous laquelle se glisse la pièce h. j. Pièce creusés d'une fosse dans laquelle est ordinairement caché l'aiguillon. kkkkkkk. Les côtes. PLANCHE L. Fig. i . Muscles de la couche superficielle du corps, chez l'homme adulte, vus de face. a a. Muscles orbiculaires des pau- pières. b. Muscle orbiculaire des lèvres. c. Aponévrose du temporal. dd. Muscles frontaux. e. Muscle releveur du menton. f. Muscle triangulaire de la lèvre inférieure. g g. Muscles peauciers. h h. Muscles grands pectoraux. i. Face antérieure du sternum. //'. Muscles deltoïdes. k k- Muscles grands obliques de l'ab- domen. /. Ligne blanche. « mm. Muscles pyramidaux de l'ab- domen. nnnnn. Diverses portions charnues des muscles droits de l'abdomen, séparées par des intersections aponévrotiques. o o. Anneaux sus-pubiens. pp. Portion des musclés grands dor- Fi saux. qqqqq. Les digitations du muscle grand dentelé. rr. Le muscle biceps du bras, s s.. Triceps brachial.

t. Brachial antérieur, i uu. Grand supinateur. yv» Rond pronateur. X. Muscle grand palmaire. y. Muscle fléchisseur superficiel des doigts. %, Ligament annulaire antérieur du carpe. • i. Ligament annulaire postérieur du carpe. 2. Muscles long abducteur et court extenseur du pouce. 3. Tendon du muscle long exten- seur du pouce, 4. Aponévrose palmaire. 5 , 5. Gaines dans lesquelles sont logés les tendons des muscles fléchis- seurs des doigts. 6, 6. Muscles couturiers. 7, 7. Muscles pectines. 8, 8. Muscle fasçi.a -lata. 9, 9. Portion externe du muscle triceps de la cuisse. 10, 10. Portion des muscles moyens fes- siers. 11, 11. Muscle droit antérieur de la cuisse. 12, 12. Muscle droit interne de la cuisse. 13, 13. Muscle moyen adducteur. 14, 14. Portion interne du muscle triceps de la cuisse. 15, 15. Ligament rotulien. 16, . Muscle jumeau interne. '7> */•' Ligament antérieur du tarse. . 18, 18, Face interne du tibia. 19, 19. Musclejumeau externe, 20. Malléole interne. Fig. 2. Le tibia gauche vu par-devant. a. Extrémité supérieure de l'os, '$. Son extrémité inférieure ou tarsienne. c. La malléole interne. / d. Facette qui s'articule ayec le péroné. e. Crête du tibia, 9 54 EXPLICATION DES FIGURES // Epine dii tibia. Fig. 3, Extrémité fémorale du tibia, vue de face. a a. Condyles du tibia atticulés avec le . ,-fémur. B. Epine du tibia. c. Surface pour l'insertion des fibre-car- tilages seini lunaires. d. Tubérosité où se fixe le ligament ro- tulien. e. Echancrure postérieure. Fig. 4. Extrémité inférieure du tibia, vue dé face. <7.Surface qui s'articule avec l'astragale. bc. Surface qui s'articule avec l'extrémité tarsienne du péroné, d. Malléole interne. FLANCHE LI, Fig. r. Muscle» de la couche superficielle du corps chez l'homme adulte, vus par-derrière.. a a. Muscle occipital. B. Muscle temporal.. ce. Muscle trapèze., dd. Muscle deltoïde.. ce. Muscle grand dorsal, ff. Muscle sous-épineux. g. Aponévrose du muscle grand dorsal. h h. Partie du .muscle grand oblique de l'abdomen. ii. Muscle grand fessieu. j-j . Muscle triceps brachial. k k. Portion du muscle brachial anté- ; rieur. ! Il, Muscle long supinateur. mm. Muscle.premier radial externe- an. Muscle second radial exteme.. o. Muscle extenseur commun des doigts. ; p. Muscle anconé- q. Muscle cubital postérieur.. rr. Ligament postérieur du carpe. s. Muscle extenseur commun desdoigts., j t. Muscle extenseur propre du petit ! doige- | u. Muscle grand abducteur du pouce. . , v. Muscle cubital postérieur. i xx. Muscle biceps de la cuisse. y y. Portion externe du muscle triceps de la cuisse. ££. Muscle demi-tendineux. 1.1 . Portion du muscle grand adducteur. 2.2 . Muscle droit interne de la cuisse. 3,4. Muscle demi-membraneux ou demi- aponévrotique. 5. Creux du jarret. 6, 6, 6, 6, Muscles jumeaux, internes ec externes. 7, 7. Tendon d'Achille- 8, 8, Muscle soléaire,. py <). Muscle long, péronier latéral, sa-'Malléole interne. 1.1- Muscle pédieux, Fig. 2. Muscles de la région plantaire. a. Calcanéum». bc. Muscle abducteur du petit orteil. d. Muscle accessoire du Ipng fléchisseur des orteils. «. Muscle adducteur du gros orteil. ' Fig. 3, Muscles de la région plantaire. a. Calcanéum, b* Muscle abducteur du petit orteil. c. Muscle court fléchisseur des orteils.. d. Muscle adducteur du gros orteil. e. Tendon du muscle abducteur, oblique; du gros orteil.. 1. PLANCHE LIT. Fig. iv Muscliesde la.couche profonde du-corps,.» chez l'homme adulte, vus de fa.ee. . a-. Muscle temporal ou crotaphite.. b. Muscle masseter. c. Orbiculaire des paupières. dd. Muscle sourcilier.. e. Muscles pyramidaux, du nezv f. Muscle triangulaire des lêvresv g. Muscle buccmateuE- . POUR LJ5 SYSTEME ANATOMIQUE. S5 h. Muscle releyeur du menton. i i. Muscle sterno-cléïdo-mastoïdien. jj. Muscle srerno-hyoïdien, k. Muscle scalène. //, Muscle pmoplat-hyoïdien, mm. Muscle petit pectoral. n n. Muscle grand dentelé, o o. Muscle sous-scapulaire. pp. Muscle grand rond. qq. Muscle biceps brachial. rr. Muscle triceps-brachial. s s. Muscle brachial antérieur, r t. Muscle fléchisseur profond des doigts. u u. Muscle grand supinateur. v. Tendon du muscle grand abducteur du pouce. x. .Tendon de son long extenseur. y. Tendon de son court extenseur. f. Muscles de I'éminençe thénar. i. Face cutanée du sternum, 2.2 . Muscles droits de l'abdomen. 3.3 . Muscles pyramidaux de l'ab- domen. 4, 4. Muscles petits obliques, ou obli- ques internes de l'abdomen. 5,5. Muscle pectine. I 6 T 6. Muscle moyen adducteur de la cuisse. 7, 7. Portion dû muscle grand adduc- teur. * 5, 8. Muscle droit interne de la cuisse. 9, 9. Muscle moyen fessier.

  • o, iG. Extrémité supérieure du muscle j

droit antérieur de la cuisse coupé. 11, 11, 12, 12. Muscle triceps de Ja cuisse, 1$,. 13- Son tendon confondu avec celui du-droit antérieur, et se con- tinuant avec le ligament ro- : tulien. J 14 „ 14, Muscles jumeaux internes.. I 15, 15, Malléole interne. 16 y'16.'Muscle jumeau externe. 17, 17. Muscle péronier antérieur. 18, 18. Muscle jambier antérieur, 19, 19. Tendons des muscles extenseurs des orteils, Fig. 2 . Muscles de la région plantaire. a. Calcanéum. b. Tendon du muscle long fléchisseur commun des orteils. c. Ligament calcanéo-cuboïdien infé- férieur. d. Tendon du muscle long fléchisseur propre.du gros orteil. e. Portion du scaphoïde, f. Portion de l'astragale, g h. Muscle accessoire au long fléchisseur des orteils. i. Extrémité postérieure du cinquième os du métatarse. /*. Tendon du muscle long péronier la- téral. .

..

k. Muscle court fléchisseur du petit or- teil. /. Le premier os cunéiforme. Fig. 3 . Plan le plus profond de la région plan- taire. a. Grosse tubérosité du calcanéum-, b. Partie concave de la face inférieure de cet os. c. Tendon du muscle long, péronier la- téral, d. Scaphoïde. ' e. Premier os cunéiforme, / Cuboïde. g. Extrémité postérieure du premier os du métatarse. h. Saillie de cette extrémité. il. Os sésamotdes. f. Première phalange du gros orteil. k. Sa dernière phalange, i. Extrémité unguéâle de çeite-civ o6 EXPLICATION DES FIGURES PLANCHE LUI..

, Fig. i . Muscles profonds du corps d'un homme, vu par-derrière. a. Fosse temporale. ; b. Os occipital. ce. Pariétaux. dd. Partie des muscles grands com- plexus. ee. Muscles splenius.

f. Branche montante de là mâchoire inférieure. g g. Muscle angulaire de l'omoplate. h. Portion supérieure du muscle rhom- boïde. i. Muscle rhomboïde. jj. Muscle sus-épineux. k. Muscle sacro-lombaire. //. Muscle sous-épineux. mm. Muscle grand rond. nnoo. Muscle triceps brachial. p. Portion du muscle biceps brachial. ' q. Muscle petir supinateur; r. Premier radial externe, s. Second radial externe. /., Muscle grand abducteur du pouce. K. Ses long et court extenseurs. v. L'extrémiré carpienne du cubitus. x. Muscle Cubital postérieur, %. Muscle long supinateur. i. Muscle, premier radial exrerne, 2. Muscle grand abducteur du pouce. 3, Muscle court extenseur du pouce. 4. Son muscle long extenseur. 5, L'extenseur propre de l'index. 6 , 6. Musçje grand dentelé. 7, 7, Muscle petit dentelé postérieur et inférieur. Fi 8 , 8, Muscle oblique interne de l'ab- domen. 9,9. Place de l'aponévrose vertébrale. 10 , io; Muscle moyen fessier. 11,11. Muscle pyrami la! de là cuisse. 12, 12. Portion des muscles releveurs de l'anus. 13 , 13. Muscle jumeau inférieur de la cuisse. 14, 14. Portion externe du muscle tri- ceps de la cuisse. 15, 15, Muscle droit interne de la cuisse. 16, 16. Muscle grand abducteur. 17, 17. Muscle demi-tendineux. 18 , 18. Muscle biceps de la cuisse. 19, 19. Muscle demi membraneux. 20 , 20. Creux du jarret ou poplité. 21, 21. Muscle plantaire grêle. 22, 22. Muscle soléaire. 23 , 23. Tendon d'Achille. 24 , 24. Malléole interne, 25 , 25. Muscle long péronier latéral. 16 y 16. Muscle pédieux et tendons des extenseurs. Fig. 2 . Assemblage des os du pied vu en des- sous, a. Face posrérieure du calcanéum, b. Sa face inférieure, c. Scaphoïde. d. Cuboïde. e. Premier o* cunéiforme, /, Second os cunéiforme, g. Troisième os cunéiforme, h. Portion de l'astragale. ij kl m. Les cinq os du métatarse. n n. Os sésamoï.les du gros orteil, 00000. Les premières phalanges des orteils. pppp. Secondes phajanges des quatre derniers orteils. qqqqq. Troisièmes phalanges des orteils, 'ig. 3. Muscles de la rég.ion plantaire profonde. a. Face posrérieure du calcanéum, b. Portion de l'astragale. ç. Ffice inférieure du calcanéum. POUR LE SYSTEME ANATOMIQUE. z7 d. Ligament calcahéo-cuboïdien in- férieur. " _.. e. Tendon du muscle jambier pos- térieur. f. Muscle court fléchisseur du gros orteil. g. Une des portions du muscle ab- ducteur oblique du gros orteil, h. Terminaison du muscle jambier postérieur. i. Portion de l'os scaphoïde. /'. La seconde portion du muscle abducteur, oblique du gros or- teil. k. Muscle court fléchisseur du petit orteil. ••.». /.Saillie formée par le cinquième , os du métatarse. m. Tendon du muscle long péronier. o. Muscle abducteur transverse du gros orteil. p. Tendon du muscle long fléchis- seur propre du gros qrreil. 44141- Premières phalanges des orteils, /. Dernière phalange du gros or- teil. . s s s. Dernières phalanges des autres orteils. PLANCHE LIV. 1•i

  • ig. i . Muscles de la couche très-profonde du

corps, d'un homme ; vu par- devant. a. Muscle buccinateur. b b. Muscle stérno-thyroïdien. ce. Clavicule. d. Sternum, ee. Muscle sous-scapulaire. ff. Muscle grand rond. gg. Muscle epraco-brachial, h h. Humérus. ii. Muscle brachial antérieur. ] //. Muscle triceps brachial. j » | k. Muscle premier radial externe I gauche. j /. Portion du muscle fléchisseur pro- fond des doigts. tn. Court fléchisseur du pouce. n. Son adducteur. o. Muscle premier radial externe droit. p. Muscle fléchisseur profond des doigts de la main droite. q. Long fléchisseur propre du pouce. r. Muscle carré pronateur. s. Ligament du carpe. t. Adducteur du périt doigt, ». Portion du court fléchisseur du pouce. - Vvvv. Muscles intercostaux. xx. Lamé profonde de l'aponévrose "abdominale,- . y y. Muscle transverse de l'abdomen. XX- Muscles iliaque et psoas réunis. i, i. Muscle petit fessier. 2, 2. Fémur, 3 , 3. Muscle petit adducteur de la cuisse. 4, 4. Muscle moyen adducteur de la cuisse. 5, 5, Muscle grand adducteur de la cuisse. . 6, 6. Muscle droit interne de la cuisse. 7, 7. Muscle obturateur externe, 8, 8. Rotule. 9, 9. Portion du muscle biceps crural, î.o, 10. Les muscles péroniers latéraux. 11, 11. Le corps du tibia, 12, 12. L'extrémité fémorale de cet ps, 13, . 13. Son extrémité tarsienne. 1.4, 14. Tendon du muscle long fléchis^ seur commun du pouce, 'ig. 2, a. Première pi-êce du sternum vu par I sa face médiastine. b. Son autre pièce. "^-~ -. . c. L'appendice xiphoïde; ijdd. Surfaces par lesquelles cet os est ar*- ticulé avec les clavicules, 10 .*«  EXPLICATION DES FIGURES êeee. Points pu viennent se terminer les cartilages sternp-cpstaux. ff. Muscle triangulaire du sternum. gggg. Face interne des côtes. i Fig. 3. Muscles de la régipn pharyngienne. a a. Os pariétaux. b. Os pccipital. ce. Suture lambdoïde. dd. Suture écailleuse. ee. Portion mastoïdienne du temporal. ff. Trbus mastoïdiens. g g. Muscles constricteurs moyens du pharynx. h k. Muscles constricteurs supérieurs du pharynx. /'/'. Muscles constricteurs inférieurs du pharynx. k. Orifice de l'oesophage coupé. //.- Trachée-artère. PLANCHE LV. F Fig. i . Muscles de la couche très-profonde du corps d'un homme vu par-derrière. a a. Muscle grand complexus. - B. Mucle petit complexus. c. Faisceaux des muscles transversales épineux. " d. Muscle scalène postérieur. ee. Fosse sous-épineuse. ff. Muscle grand rond. '> g a. Masse commune du muscle sacro- . spinal. hh. Muscle transyerse de l'abdomen. i i. Gouttières postérieures du sacrum. jj. Muscle triceps du bras. k. Musclé fléchisseur profond des doigts. ; /. Musclé premier radial externe. m. Muscle second radial externe. nn. Portion de l'os coxal. oo. Muscles petits fessiers. pp. Leur tendon. , - - ' ï'i a a. Grand trochanter. s rr. Muscles obturateurs internes. fis. Portion du bassin. t. Muscle court supinateur.

u. Muscle second radial externe, v. Muscle premier radial externe. x. Extrémité carpienne du cubitus. y. Ligament annulaire du carpe. I £, Portion du muscle grand adducteur de la cuisse. ^ i, i. Autre portion du même muscle. 2, 2. Muscle demi-membraneux, i 3 , 3. Courte portion du muscle biceps de la cuisse. 1 4, 4. Muscle poplitéi 5, j. Muscle long péronier latéral. 1 6, 6.JAasce long fléchisseur propre du gros orteil. 7, 8. Muscle long fléchisseur commun des orteils. 9, .9. Calcanéum. Fig. 2. Muscles de la région ptérygo-maxillaire. ab. Os pariétaux. c. Os occipital. d. Portion squameuse du temporal. e. Os frontal.

f g. Apophyses mastoïdes, h. Os maxillaire supérieur. i. Arcades dentaires. /. Corps de la mâchoire inférieure, kkkkk. Apophyses épineuses des vertèbres cervicales. /. Branche montante de l'os maxil- laire inférieur. Wi Muscle digastrique fendu pour re- cevoir le muscle stylo-hyoïdien. n. Muscle mylo-hyoïdien. o. Muscle thyro-hyoïdién. p. Muscle crïcp-thyroïdien. ^.Muscle constricteur inférieur du pharynx. Fig. 3. Muscles profonds de la région céphalo- trachéiienne. POUR LE SYSTEM£ ANATOMIQUE. S§ à. Pariétal gauche. b. Occipital. c. Pariétal droit, . d. Temporal. , e. Frontal. /. Ôs de la pommette. g. Os maxillaire supérieur. hhhhh. Apophyses épineuses des vertè- bres cervicales. i. Apophyse mastoïde. k. Arcades dentaires. /. Portion du muscle constricteur supérieur du pharynx. m. Langue. n. Os maxillaire inférieur. o. Muscle constricteur moyen du pharynx. p. Cartilage thyroïde. q. Cartilage cricoïde. r. Muscle constricteur inférieur du pharynx. Fig, 4. Mêmes muscles sous un nouvel aspect. a. Pariétal gauche. b. Occipital, c. Pariétal droit. d. Temporal. e. Frontal. f. Os de la pommette, g. Os maxillaire supérieur. hhhhhh. Apophyses épineuses des vertè- bres cervicales. i. Aile externe de l'apophyse pté- rygoïde. j. Apophyse mastoïde. k. Portion des grandes ailes du spé- noïde. /. Arcades dentaires. m. Langue, n. Muscle stylo-glosse, o. Portion du muscle hyo-glosse {basiofglosse). 1 p. Portion "du muscle génio-hyoï- dien. q. Os maxillaire inférieur scié. r, Nouvelle portion du muscle hyo-glosse {cérato+glosse). s. Cartilage thytoïde. t. Muscle constricteur inférieur du - pharynx. .»•.. u. Cartilage cricoïde. . PLANCHE LVl. Fig. 1 . Muscles des joues et des lèvres. aa. Surface cérébrale du crâne tapissée par la dure-mère. - b. Portion squameuse du temporal. c. Portion de la grande aile dusphénoïde, d. Os frontal. e. Angle antérieur et inférieur du pariétal. ff. Sinus frontaux. g. Bosse nasale. h. Base de l'apophysëi zygomatique. i. Son sommet, j. Os de la pommette. k. Porrion de l'apophyse mastoïde. /. Apophyse vaginante du temporal. m.. Conduit auriculaire ou auditif externe, n. Aile externe de l'apophyse ptérygoïde. 0. Aponévrose céphalo-pharyngienne. p. Muscle constricteur supérieur du pha- rynx.

  • '." ."'

q. Apophyse styloïde. . r. Muscle buccinateur. s. Fosse canine. tt. Muscle orbiculaire des lèvres. uu. Bord libre des lèvres. v. Cartilage latéral du nez; x. Aponévrose commune aux muscles j-, buccinateur et constricteur supé- rieur du pharynxi y. Trou mentonnier. '%. _ Corps de l'os maxillaire inférieur. Fig. 2 . Muscles du voile du palais.

  1. >

EXPLICATION DES fliûÛRES- a. Apephyse basilaire de l'occipital sciée trans versdlêriîent. bb. Partie des.fosses latérales moyennes de la base du crâné* ce. Partie postérieure des grandes ailes du sphénoïde sciée. </. Portion de la fosse zygomatique. £.*Tubétosité .maxillaire. f. Fente orbitaire inférieure, g. Trompe d'Eustachi. h h. Muscles péristaphy.lins externes. ii. Portion de la voûte du palais. jj. Arcade dentaire supérieure* Fig. 3. Muscles du voile du palais. dààa. Les quatre incisives supérieures. bb. Les deux canines supérieures. çc. Les deux petites molaires supé-

riéurès^

- ' dddd. Les grosses molaires supérieures, i e. Os de la pommette. ff. Arcades zygomatiques, gg. Voûte du palais. k. Trou palatin antérieur; iif Os du palais, jj. Portion horizontale des muscles péV ristaphylins externes. k. Les deux muscles péristaphylins in- ternes réunis sur la ligne mé- diane, /. Portion de la fosse zygomatique. m. Portion de l'apophyse basilaire, n. Muscles palato-staphylins, Fig. 4 . Muscles de la langue, a. Le dos de la langue, j bb. Muscles génio-glôsses, c. Muscle génio-hyoïdieri, d. Muscle mylp-hyôïdièn, d!. Muscle hyo-glosse, <. Apophyse styloïde, avec le point > d origine du muscle stylo-glosse et du ligament stylo-hyoïdien, / Portion de la branche montante de , M l'os maxillaire inférieur, conservée pour faire voir les attaches des muscles à la ligne myloïdienne, ^/Membrane thyfp-hypïdienne, h. Cartilage thyroïde. Fig. 5. MuSclés de la langue. a. Un des bords de là langue. bb. Muscles hyo-glosse ef stylo-glosse d'un côté détachés. c. Muscle hyo-glosse de l'autre côté. d. Lé second bord dé la langue, e. Muscle génip-glosse, /. Muscle lingual. g. Une des cornes de l'os hyoïde, dé- tachée. PLANCHE LVIL Fig, 1. Muscles des régions stylo - hyoïdienne , linguale et pharyngienne. ab. Fosse temporale, c. Sourcil, d. Paupière supérieure, fi. Face latérale du nez. f. Sommet du nez. g. Ouverture de la narine droite. j h. Portion de la branche droice de l'os i maxillaire inférieur coupée et re^- levée. i, Os de la pommette. j. Conduit auriculaire. k. Portion de i'apophyse mastoïde,' /. Os maxillaire supérieur, m. Lèvre supérieure, n. Muscle hyo-glosse; à. Base de la langue, p. Son dos, q. Sa'pointe.. r. Corps de l'os maxillaire inférieur scié, s. Muscle génio-glosse, i. Muscle géiiio-hyoïdien, $, Muscle stylo-hyoïdien. POUR LE SYSTEME ANATOMIQ UE. 4* y. Ligament stylo-maxillaire, au-dessous duquel esc le muscle stylo- glosse. x. Ligament stylo hyoïdien. y. Apophyse styloïde, z%. Muscle stylo-pharyngien, i. Muscle thyro-hyoïdien. %. Partie antérieure du cartilage thyroïde. 3. Membrane thyro-hyoïdienne. 4. Grande corne du cartilage thyroïde. j. Muscle constricteur inférieur du pha- rynx. 6, Extrémité supérieure de l'oesophage. 7, Cartilage cricoïde. 8, 5>, 10, .11, 1.2 . Premiers cerceaux fi- bro-cartilagineux de la trachée ar- tère. Fig. 2. Muscles du pharynx. a. Poition squameuse du temporal. b. Grande aile du sphénoïde. c. Portion de l'os frontal. d. Os malaire. e. Apophyse zygomatique. /. Portion de l'apophyse mastoïde. g. Apophyse styloïde. h. Muscle buccinateur. i. Muscle constricteur supérieur du pharynx, y...Muscle constricteur moyen du pharynx. k. Corps de l'os maxillaire infé- rieur. /. Muscle mylo-hyoïdien. ./H, .Membrane thyro-hyoïdienne. n. Muscle constricteur inférieur du pharynx. 0. OEsophage. p. Carrilage cricoïde. 41411' Premiers cerceaux fibro-cartilagi- neux de la trachée-artère, r'g? 3, Région maxillo-hyoïdieune, a. Apophyse du menton, b b, Base de la mâchoire inférieure. ce. Condyles de la mâchoire inférieure, dd. Extrémité des grandes cornes de l'os hyoïde. ee. Muscle mylo-hyoïdien, Vu par sa face inférieure. Fig. 4. aaa a. Dents incisives supérieures. bb. Dents canines supérieures. cccc. Petites molaires supérieures. dddd. Grosses molaires supérieures. ee. Face interne de l'os maxillaire in- férieur. ff. Apophyses géni. g g. Apophyses coronoïdes. h h. Condyles. ii. Angles de la mâchoire inférieure. jj. Extrémité des grandes cornes de l'os hyoïde. kk. Muscles mylo-hyoïdiens, vus par . leur face supérieure. //.Muscles génio4iyoïdiens vus de même, l; PLANCHE LVIII. Muscles du pharynx et de la langue dans l'homme» Fig. 1 . Région pharyngienne superficielle. a. Coupe de l'apophyse basilaire, b b. Coupe des apophyses mastoïdes. ç. Lame du sphénoïde qui borne en ar- rière la fosse pituitaire. dd. Muscle constricteur supérieur du phar rynx. ee. Aponévrose céphalo-pharyngienne, //. Bords parotidiens de P05 maxillaire inférieur. g g. Muscles ptérygoïdiens internes,, h h. Apophyses styloïdes, ii. Muscle stylo-pharyngien. j j. Muscles constricteurs moyens du phar /; rynx. jkj.k. Extrémité des grandes cornes de l'o$ hyoïde, 4?; EXPLICATION DES FIGURES /. Muscle constricteur inférieur du pha- rynx. m; OEsophage. . .(«. Trachée-artère. o. Portion du cartilage thyroïde. Fig. 2. Région pharyngienne profonde. a. Apophyse basilaire coupée. b b. Coupe des apophyses mastoïdes. c. Lame du sphénoïde qui borne en ar riére la fosse pituitaite. dd. Muscles constricteurs supérieurs du pharynx. e e. Membranemuqueusedu pharynx mise à découvert. //. Bords parotidiens de l'os maxillaire inférieur. g. Muscle piérygpïdien interne. h h. Apophyses styloïdes. i. Muscle stylo-pharyngien. /'/. OEsophage, kk. Extrémité des grandes cornes de l'os hyoïde. /. Cartilage thyroïde, m. Section transversale de l'oesophage. «. Secrion transversale de la trachée-ar- tère. Fig. 3 . Pharynx ouvert longitudinalement par sa face postérieure. a. Coupe de l'apophyse basilaire. b b. Coupe des apophyses mastoïdes. c. Lame du sphénoïde qui borne en ar- rière la fosse pituitaire. dd. Fentes sphénoïdales ou orbitaires su- périeures. e e. Muscles constricteurs supérieurs du pharynx, /. Muscle pharyngo-staphylin. g g. Base de la langue. h. Entrée des voies aériennes. ii. Bord parotidien des branches de l'os maxillaire inférieur. j. Muscle constricteur moyen du pha- rynx, k. Muscle péristaphylin interne venant se perdre sur la cloison horizontale formée par les muscles périsrnphy- lins externes après leur réunion, et laissant voir, entre lui et son ana- logue du côté opposé, le muscle pa- laro-staphylin ou a^ygos uvula. I. Section transversale de l'oesophage. Fig. 4. Muscles du pharynx et de la langue. .a . Sinus frontal ouverr. b. Portion de l'os frontal Scié. c. Cornet moyen des fosses nasales. d. Cornet inférieur des fosses nasales. e. Sinus sphénoïdal ouvert. f. Conduit auriculaire. g. Trou condylien antérieur. h. Apophyse palatine de l'os maxillaire supérieur. i. Voûte du palais. j. Méat inférieur des fosses nasales. k. Espace compris entre la base du crâne et la circonférence inférieure du pha- rynx. /. Muscle péristaphylin interne. m. Muscle constricteur supérieur du pha- rynx. n. Muscle constricteur moyen du pha- rynx. o. Extrémité libre de la luette. p. Musclé pharyngo-staphylin, q. Union des piliers du voile du palais à la base de la langue. r. Face interne du muscle buccinateur. s. Face interne du muscle orbiculaire des lèvres. " . t. Section de la lèvre inférieure. a. Section de la lèvre supérieure. v. Section de l'os maxillaire inférieur. A.' . Muscle génio-glosse. y. Epiglotte. POUR LE SYSTEME ANATOMIQUE. 45 ¥. Cavité du larynx. 1. Trachée-artère. 2. OEsophage. 3. Parties molles qui recouvrent la face antérieure de la trachée-artère et du larynx. PLANCHE LVIII bis. Muscles dé l'épaule dans les mammifères. Fig. i - Partie, supérieure du tronc d'un Cyno- céphale. a. Muscle masseter. b. Devant du cou. c. Muscle stemo-cléïdo-mastoïdien. dd. Muscle trapèze. e. Muscle releveur de l'omoplate. f. Muscle omoplat-hyoïdien. g. Deltoïde. h. Muscle sous-épineux. i. Muscle grand dorsal. Entre lui et le muscle sous-épineux on voit passer transversalement le muscle grand rond. /". Muscle triceps brachial. k. Porrion accessoire de ce dernier muscle. Fig. 2. Couche plus profonde des muscles de l'épaule et du cou chez le même animal. a. Muscle trapèze. b. Muscle grand dentelé. J c. Muscle sus-épineux. d. Muscle, sous-épineux. e. Muscle grand rond. f Muscle releveur de l'omoplate. g g. Omoplat-hyoïdien. h. Deltoïde. r i. Triceps brachial avec son accessoire. r'g. 3. Une partie des muscles de l'épaule mis à découvert sur un Ours blanc. aaa. Trois portions du muscle trapèze. bb. Muscle releveur de l'omoplate. ce c. Trois portions du muscle deltoïde. dde. Muscle sterno-cléïdô-mastoïdien. ff; Épine de l'omôplaté.

Fig. 4 . Une partie des muscles de l'épaule d'un 1 Lapin. aa. Muscle trapèze. b. Muscle releveur de l'omoplate. c. Muscle commun à l'encolure et au cou. d. Muscle grand dorsal. Fig. 5 . Partie des muscles de l'épaule d'un Cochon. a. Trapèze. b. Muscle releveur de l'omoplate, c. Muscle omoplat-hyoïdien. d. Muscle analogue du petit pectoral du Cheval. e. Muscle cléïdo-mastoïdien uni à une portion du trapèze , pour former le muscle commun à l'encolure et au cou. /.• Muscle scalène. g. Muscle masseter. h. Muscle mylo-hyoïdien. i. Muscle sterno-hyoïdièn, j. Muscle thyro-hyoïdien, k. Muscle cléïdo-mastoïdien. Fig. 6 . Muscles de l'épaule d'un Mouton. aaa. Muscle trapèze. b b. Portion du muscle grand pectoral, b'. Sterno-mastoïdien. c. Releveur de l'omoplate. ddd. Deltoïde. Fig. 7. Muscles de l'épaule d'un Dauphin, a. Muscle rhomboïde. _ - b. Muscle releveur de l'omoplate, c. Muscle deltoïde. . d. Masto-humérien. e. Srerno-masroïdîén. f. Portion du grand pectoral. g. Çosro-humérien. PLANCHE LIX. . /.•'"'. - Le'diaphragme vu par sa face abdomi- nale pu inférieure, chez l'homme. 44 EXPLICATION DES FIGURES aa. Centre aponévrorique du muscle, au milieu duquel on voit l'ouverture qui livre passage à la veine cave inférieure. Bb. Portion charnue. , ccc. Les piliers du diaphragme et leur bandelette antérieure. d. Bandelette détachée de l'un des pi- liers en arrière. e. Ouverture oesophagienne, f. Ouverture aortique. gg. Muscles grands psoas, h k. Muscles petits psoas, iiii. Paroi externe du thorax. j. Bord inférieur ou base delà poitrine. k. Section verticale des muscles des parois de l'abdomen, //. Crêtes iliaques. m o. Vertèbres lombaires. PLANCHE LIX bis, Le diaphragme vu par sa face thoracique ou supérieure, chez l'homme. a a. La première paire des côtes, b. Le haut du sternum. c. Appendice xiphoïde, dddd. Cartilages des côtes, ee. Muscle diaphragme, PLANCHE LX, Fig. i. Aponévrose d'enveloppe du membre ab- dominal chez l'homme, vue par-devant. a. Portion de l'aponévrose du muscle grand oblique de l'abdomen. b. Trajet du muscle couturier. c. Trajet du muscle droit interne de la cuisse. d. Aponévrose fémorale au-devant des muscles adducteurs. e. Ouverture inférieure du canal crural j pour la veine saphène. ' /. Aponévrose fémorale suivie muscle droit antérieur de la cuisse. g. Trajet du muscle fascia-Iata. h. Portion interne du triceps de la cuisse, i. Tendon des muscles extenseurs de la jambe. j. Epanouissement en patte d'oie des tendons des muscles couturier, droit interne, demi-tendineux. kl m. Aponévrose jambière. ». Ligament annulaire antérieur du tarse, o. Calcanéum. p. Tendon du muscle extenseur du gros orreil, Fig. 2 . La même aponévrose vue par-derrière. a. Muscle moyen fessier, b. Muscle grand fessier, avec le feuillet fibro-celluleux qui le recouvre. ç. Aponévrose fémorale sur les muscles demi-tendineux, droit interne et grand adducteur. d. LA même sur le muscle biceps de la cuisse, e. La même sur le creux popliré. ff. La même sur les muscles gastro- cnémiens, gh. Son trajet sur le tendon d'Achille, i,. Malléole externe. Fig, 3, Ligament annulaire interne du tarse. a. Face postérieure du calcanéum. b. Tibia. ç. Péroné, d. Portion du muscle adducteur du gros orteil. e. Os scaphoïde, en avant duquel on voit le tendon du muscle jambier an- térieur, f. Tendon du muscle long fléchisseur propre du gros orteil, . POUR LE SYSTEME A?NATOTIQUE, ' 10 g. Celui du muscle long fléchisseur com- mun des orteils. Fig. 4 . Aponévrose plantaire. PLANCHE LX bis. Os et muscles de la main chez les mam- mifères. Fig. i . Os de ravaht-bràs et de la main d'un Lapin. . Fig. 2. Articulation du coude chez le même: animal. Fig. 3. Muscles delà main chez le même, a. Muscle abducteur du pouce. b. Muscle cubital interne.,» c. Muscle extenseur commun, au-desspus duquel est le muscle extenseur des deux derniers doigts. Fig. 4. Os de la main d'un Cabiai. Fig. 5 . Os de la main d'un Chat. Fig, 6, Articulation du cpud'e .chez le même animal. a. Humérus. b. Radius. c. Cubitus. Fig. 7 . Muscles de la main chez le même animal, aa a «.Muscle extenseur commun des dpigts. | h. Muscle cubital interne. c. Tendon de l'abducteur propre du J petit doigt. 1 d. Muscle abducteur des second et troisième doigts. e. Muscle long abducteur du pouce. -, Fig. 8 . Os de la main d'un Paresseux.

  • '§• 9" Os'de la main d'un autre Paresseux,

-rig. 10. Os de la main d'un Singe. a. Cubitus. I b. Radius, c. Humérus. F'g. 11, Os du membre antérieur d*un Dauphin. a. Humérus. b. Radius, c, Cubitus. Fig. 12 . Les mêmes os chez le Phoque» à. Cubitus, b. Radius. c de. Lés trois os du premier rang du carpe. Fig. ï3. Les. mêmes os dans le Cochon; Fig. 14. Leurs muscles chéfcîè même animal. Fig. 15. Ôs du membre antérieur dans le Mouton. Fig. 16. Les musclés de la même partie chez le ! même animal. Fig* 17. Membre antérieur d'un Cheval. Fig. 18. Muscles de la même partie dans le même animal. Fig. 19. Muscles de la même partie dans le Singe. (Couche Superficielle.) a. Muscle extenseur commun des dpigts. b. Muscle radial. c. Muscle long abducteur du pouce. d. Muscle cubital externe. e. Muscle artconé. Fig. io. Les mêmes muscles chez le même animal. (Couche profonde.) M. Muscle extenseur de l'index et du radius. b. Long extenseur du pouce. c. Long abducteur du pouce.. d. Muscle anconé. ; I e. Muscle court supinateût. / Muscle cubital interne: Fig. 21. Main d'un Outs. Fig, 22. Avant-bras et main d'une Gerboise. PLANCHÉ LXk Fig. 1 . Muscles de la queue de l'Ecrèvisse. N. B, L'explication dé cette figure fait partie du texte. Fig. 2. Muscles des pieds de derrière d'un grand Hydrophile, , a a. Muscles adducteurs de la cuisse. bb. Muscle qui fait tourner la hanche en. arrière. 12

EXPLICATION DES FIGURES ce. Muscle congénère du précédent. dd. Muscle qui fait tourner la cuisse en avant, . . e. Muscle abducteur dé la cuisse. Fig. 3. Les mêmes muscles sous un nouvel as- . pect. - . . -, a a. Muscle qui fait tourner la hanche en arrière. -••• bb. Muscle qui fait tourner la cuisse en avant. c c. Muscles abducteurs de la cuisse. Fig. 4 . Muscles des pieds mitoyens des mêmes insectes. a a. Muscle qui fait tourner la hanche en dehors et en arrière. bb. Muscle qui fait tourner la hanche en dehors. Fig. 5. Muscles de la même partie. a. Muscle qui fait tourner la hanche en avant. Fig. <î. Muscles de la même partie, a. Muscle adducteur de la cuisse. b. Muscle qui fait tpurner la hanche en dehors. Fig. 7 . Muscles des pieds de derrière d'un Dy- tisque. aa. Extenseurs de la cuisse. b b. Adducteurs de la cuisse. e c. Extenseurs profonds. dd. Adducteurs profonds. Fig. 8. Muscles de la même partie chez le même animal. a b. Deux muscles qui agissent sur la poi- trine, c. Extenseur ptofpnd. d. Adducteur profond, Fig. 9- Les mêmes parties dans le même animal, sous un autre aspect. ab. Deux muscles qui agissent sur la poi- trine. c. Adducteur profond. d. Extenseur profond. Fig. 10. Muscles des pieds de derrière du Dy- tisque. /i a a. Muscle extenseur de la cuisse. b b. Muscle qui agit sur la poitrine. ce. Muscle extenseur profond. PLANCHE LXI. Le larynx chez l'homme., Fig. 1. Le larynx vu de face, avec ses dépen- dances, a. Corps de l'os hyoïde. - b b. Les extrémités de ses grandes cornes. c. Membrane thyro-hyoïdienne. dde. Cartilage thyroïde. ff. Membrane crico-thyroïdienne. g. Cartilage cricoïde. hh. Les lobes du corps thyroïde, i. Trachée-artère. Fig. 2. Le même vu par-derrière, le pharynx étant ouvert. Fig. 5. Le même ouvert longitudinalement et vu de profil. a. Membrane muqueuse du pharynx; b. OEsophage. c.. Trachée-artère. d. Ventricule droir. e. Corps thyroïde. / Moitié de l'épiglotte- g. Base de la langue. Fig. 4 . Autre coupe du larynx dans le même sens, a. Moitié de l'épiglotte. b. Ventricule du larynx. c. Glande aryténoïde. d. Grande corne de l'os hyoïde. e. Portion du repli muqueux qui unit l'év piglotte à la base de la langue. f. Section du cartilage thyroïde. g g. Corps thyroïde. h. Cartilage aryténoïde. Fig. 5 . Larynx, vu de côté et dessiné sur un homme adulte. POUR LE SYSTEME ANATOMIQUE. % a. Membrane thyro-hyoïdienne. b. Corps de l'os hyoïde. c. Sa grande corne. d. Cartilage thyroïde. e. Sa grande corne. f. Sa petite corne. g. LA trachée-artère, surmontée du carti- lage cricoïde. Fig. <>.Larynx vu de côté et dessiné sur une femme adulte. a. Membrane thyro-hyoïdienne. b. Corps de l'os hyoïde. c. Cartilage thyroïde. d. Cartilage cricoïde. e. Trachée-artère.

f. Extrémité de la grande corne de l'os hyoïde. Fig. 7. Larynx d'un homme adulte vu par en . haut. Fig. 8. Larynx d'une femme adulte, vu par en haut. Fig. 9 . Larynx d'un garçon de quatre à cinq ans, vu par" en haut. Fig. 10. Le même vu de profil. Fig. 11. Corps thyroïde fendu transversalement et de haut en bas. a a. Ses deux lobes. bb. Isthme qui les réunit. PLANCHE LXI Bis, Oreille des mammifères. Cerveau des poissons. Fig. 1 . Encéphale et nerfs cérébraux de la carpe; 1,1. Tubercules des nerfs optiques. 2, 2, Hémisphères du cerveau. 3. Cervelet. 4. Tubercule postérieur droit. 5 , 5. Nerfs olfactifs. <>, 6. Leur renflement terminal. . .'7,. Nerf optique--droit- j; 8. Nerf ophthalmique. i' 9. Un de ses rameaux coupé. 10. Nerf maxillaire inférieur. 11. Branches antérieures de la cin- quième paire pour les bran- chies. 12, 13, Deux rameaux • dé la secpnde branche du nerf ophthalmi- que. -'-.-- Fig. 2 . Encéphale et oreille du poisson-lune ( orthagoriscus mola ). aa. Tubercules olfactifs. bb. Hémisphères du cerveau. c. Cervelet.

dd. Mpelle alongée. e e. Cavité du crâne. ffgg. Les trois canaux demi-circulaires. h. Sac du labyrinthe. i. Lieu de réunion dés deux canaux . . verticaux. jj. Deux colonnes cartilagineuses for- mant poulies, i k. Ampoule formée par l'une des ex- trémités d'un canal demi-circur iaire au moment de sa réunion au sac. Fig. j. Coupe du «âne d'un Dauphin destinée surtput à faire voir l'appareil de l'au- dition chez, cet animal. a. Arrière-narines, b. Trou occipital. c. Condyle occipital. d. Fosse temporale. eeee. Stylets pssseux qui remplacent les PS de la pommette. f. Rocher. g. Méat auditif externei. hh. Trompe d'Eustachi ouverte. i. Ouverture de la trompe dans une ' cavité Sous-orbitaire. '//. Portion dé cette cavité où paroît ré- sider le sens de l'olfaction, M EXPLICATION DES F|GURE» kk. Trajet du nerf maxillaire supérieur dans la cavité. Fig. 4. Muscles de l'oreille d'un Cheval vus de çôté. 1. Muscle scutien rotateur. 2. Muscle occipiti-aurien. a. Muscle jugo-aurien profond; 4. Muscle jugo-aurien. j. Muscle vertici-aurien rotateur. C. Muscle parorido-aurien, Fig. 5. Muscles de l'oreille d'un Cheval vus de profil. 1. .Cornet de l'oreille. 2. Muscle cervici-aurien. 3. Muscle vertici-aurien, 4. Muscle vertico-scutien. 5. Portion de la fosse temporale. 6. Muscle parotido-aurien. 7. Place Je l'arcade zygomatique. 8. Place de la mâchoire inférieure. 9. Muscle scutien rotateur. 1,0. Musclejugoscutien. . J 11. Muscle jugo-aurien. Fig. 6é Muscles de 'l'oreille d'un. Cheval, vus par- derrière. 1. Muscle cervici-ôurien. 2. Muscle occipiti-aurien. 3. Muscle scutien antérieur. 4. Muscle vertici-aurien rotateur, 5. Muscle occipiti-aurien rotateur. 0. Muscle Cervici-tubien profond. Fig. 7. Muscles de l'oreille d'un Cheval, vus par- derrière, 1, 2, Muscle cervici-aUrieri. ] 3. Muscle vertici-aurien rotateur. 4. Muscle vertici-aurien profond, - 5. Muscle occipiti-aurien rotateur. j 6. Place de l'arcade zygomatique. 7. Celle du masseter. | 8. Muscle parotido-aurien. | 9. Place de la mâchoire inférieure. ii 10. Celle dii trou occipital. {< I PLANCHE LXTftr. Ensemble des viscères de la digestion chez l'homme adulte. a a. Estomac. bc. Foie. ddd. Grandépiploon. fieee. Circonvolutions de l"uvtestingtêle. PLANCHE LXÏquater. y Viscères de la digestion chez l'homme. Détails. Fig. 1. Estomac. a. Fin de l'oesophage. b. Cardia. c. Pylore. dddi Petite CPUrbure. eee. Grande courbure» f. Grand 1cul-de-sac. Ig. Petit cul-de-sac . h h A. Corps du viscère. iiii. Grandépiploon. Fig. 2,3. Portions d'épiploôn à part, Fig. ^P Musclés qui composent l'oesophage selon les anciens anatomistes. a. La cavité du conduit. b. Sa surface externe. cccc, Muscles céphalo - pharyngiens , sphéno - pharyngiens et stylo- pharyngiens. dd. Muscles oesophagiens propres. Fig. 5. Mêmes muscles. a, Face interne de la tunique charnue du viscère.

bec, La membrane muqueuse déchirée. d. Les fibres charnues circulaires de l'oesophage, ti&ee. Les muscles indiqués en cccc de la figure précédente. ff: Muscles oesophagiens propres. POUR LE SYSTEME ANATOMIQUE. PLANCHE LXII. Muscles de l'breille des mammifères, Pan- nicule charnue. Fie. i. Muscles de l'oreille d'un Lapin, vus de A/ cote. a. Muscle rragien. bb. Muscle parotido-aurien. Fig. 2. Muscles de l'oreille d'un Lapin, vus par- derrière. a. Muscle jug -aurien profond. b. Muscle scurien antérieur.. Fig. 3 . Muscles de l'oreille d'un Lapin, vus de côré. a. Muscle plicateur de l'oreille. b. Muscle tubo-hélicien. c. Muscle jugo-aurien profond. Fig. 4. Muscles de l'oreiile d'un Lapin, vus par- derrière. a. Muscle jugo-aurien profond. b. Muscle scutien antérieur. Fig. j . Les mêmes muscles, vus encore par-der- rière. a a. Muscles vertico-scutiens. b. Muscle surcili-aurien. _ ce. Muscles cervico-scutiens. dd. Muscles cervici-auriens. Fig. 6 . Muscles de l'oreille d'un Mouton, vus par- derrière. ab. Muscle vertici-aurien. c. Muscle vertico-scutien. d. Autre portion du muscle vertici-au- rien. e. Muscle occipiti-aurien. /. Muscle occipiti-aurien rotateur. g. Muscle cervici-tubien profond. h. Muscle patotido-aurien. i. Muscle scutien postérieur. j. Terminaison du muscle occipiti-au- rien. . 'k. Musclé scutien antérieur, Fig. 7. Les mêmes muscles, vus de côté. a. Orbite. b. Arcade zygomatique. c. Muscle cervici-aurien. d. Muscle occipiti-aurien rotateur. eh. Muscle vertici-aurien. f. Muscle verrico-scutien. g. Muscle jugo-aurien profond, i. Muscle cervici-tubien profond. j. Muscle occipiti-aurien. Fig. 8 . Muscles de l'oreille d'un Chien, vus de profil. a. Muscle surcili-aurien. B. Muscle scutien antérieur. c. Ecusson. d. Tragus. e. Muscle parotido-aurien. f. Muscle jugo-aurien. Fig. 9. Les muscles de l'oreille d'un Chien, vus de profil encore. i: a. Muscle vertico-scutien.' . b. Muscle occipiti-aurien. c. Muscle cervico-scutien. d. Muscle surcili aurien. e. Ecusson. f. Muscle occipiti-aurien rotateur, gh. Muscle cervici-aurien. i. Muscle scutien antérieur. Fig. 10. Pannicule charnue du Hérisson; a a a. Muscle^ du dos ovale à fibres con- centriques. Fig. n. Muscles plus profonds que le précé- dent. a. Muscle qui de la tête va se perdre dans l'orbiculaire du dos. b. Muscle antérieur, ayant les mêmes ' insertions,

, c. Autre muscle encore-plus antérieur, -/ -' mais analogue aux deux précé- dons. ,. did. Muscle peauçier transversal, J'3 EXPLICATION DES FIGURES PLANCHE LXII bis. Fig. i . Pannicule charnue du Hérisson. a. Muscle orbiculaire dorsal. bbbb. Sonpourrourplusépaisquelecentre. ce. Paire de muscles qui unit la queue à l'orbicuiaire du dos. dd. Paire de muscles qui unit la tête à l'orbicuiaire du dos. e. Muscle qui unit le sternum à l'orbi- cuiaire du dos, f. Analogue du peaucier du cou. g. Portion interne du grand peaucier du ventre. h. Le grand peaucier du ventre. i. Muscle qui unit la tête à l'orbicu- iaire du dos. Fig. 2. P .iiinicule charnue du Hérisson, vue du côté du ventre. a a. Muscle qui correspond au peaucier du cou. bb. Muscle qui, de la ligne moyenne du sternum , monte au muscle orbicu- laire du dos. ce. Portion interne du grand peaucier du ventre qui va s'insérer à l'os du bras. dd: Muscle grand peaucier du ventre. Fig. 3. Muscles du boutoir dans le Cochon. 1. Muscle supérieur du boutoir. 2. Second muscle du boutoir 3. Troisième muscle du boutoir. 4. Muscle surcili-aurien, 2'. Muscle jugo-scurien. I 5. Muscle jugo-aurien. | Fig, 4, Muscles du boutoir dans la Taupe , vus de côté. a. Muscle crotaphite. b. Muscle masseter. 1,2,3,4. Les quatre muscles du bou- toir. Fig. 5 . Les mêmes vus en dessus. a a. Muscles temporaux. j bb. Tendons des deux premiers muscles du boutoir. c. Aponévrosequirésultedeleurréunion. Fig. 6 . Les mêmes, vus par-dessous. a a. Tendons des deux muscles marqués 4 dans la figure 4. b. Leur réunion sous le boutoir en une seule aponévrose. Fie. 7. Muscles du nez et des lèvresdans le Cheval. I a. Muscle transverse. b. Muscle releveur de la lèvre supérieure. c. Muscle courr. de. Muscle maxillaire de Bourgelat. g. Muscle zygomatique. h. Muscle pyramidal. | i. Muscle molaire interne. Fig, 8, Muscles du nez et des lèvres dans le Cheval. a. Muscle transversal. b d. Muscle releveur de la lèvre supérieure. c. Muscle pyramidal. e. Muscle releveur de l'appendice. /. Muscle buccinateur. Fig. 9. Naseaux du Cheval dépouillés de leurs muscles. a. Cartilage semi-lunaire. Fig. 1o. Naseaux du Cheval dépouillés de leurs muscles. a. Cartilage semi-lunaire, b. Fausse narine. PLANCHE LXII ter. Fig. 1. Portion de trompe d'Éléphant coupée de manière à faire voir la disposition des muscles qui entrent dans sa compo- sition. aef. Assemblage de muscles transver- saux, coupés les uns en travers, les autres dans le sens de leur longueur. dd. Coupé verticale en travers, dans laquelle on voit les petits musPOUR LE SYSTEME ANATOMIQUE. 5i clés transversaux dans le sens de leur longueur, leur direction très-variée, le plan de section des muscles longitudinaux, ce- lui des principaux nerfs et des vaisseaux sanguins divisés en travers, et celui enfin des deux canaux qui longent la face in- férieure de la trompe. hbgch. Coupe verticale en long. Fi<r. 2. Muscles du nez dans le Dauphin. a. Langue vue en dessus. bb. Narines. c. Muscle stylo-glosse. d. Larynx. e. Corne gauche de l'os hyoïde. Fig. 3. Crâne du Dauphin, ouvert par en haut. a. Cavité commune, dans laquelle on voit l'ouverture-supérieure des na- rines et la poche droite. BB. Seconde couche des expansions mus- culaires. c. Poche gauche gonflée. dd. Orbites, Fig. 4. Dessus du crâne d'un Dauphin , mis à découvert. a. Ouverture extérieure des jets. bc. Expansions musculaires qui s'étendent sur les poches des jets. Fig. j. Narines et muscles du nez dans le Dau- phin. a a. Cavité intermédiaire enlevée de des- sus les narines supérieures. bb. Valvule enlevée de même. ce. Muscle enlevé de même. dd. Os inter-maxillaire sur lequel ce mus- cle étoit couché. ee. Narines supérieures. ff. Orbites. rig. 6 . Ouvertures des narines supérieures dont on a écarté, les lèvres, a a. Valvule qui couvre cette ouverture. BB. Commencement des narines supé- rieures. c. Cloison des narines. On voit dans cette figure, en haut et un peu de côté, la poche à jets du côté droit. PLANCHE LXIII. Viscères d'un Phoque (1). Fig. i. Le coeur et l'origine des gros vaisseaux. a. Le coeur. b. Crosse de l'aorte. c c. Oreillettes du coeur. d. Veine cave. e. Artère axillaire gauche. f. La droite, gg. Nerfs récurrens. hh. Carotides. Fig. 2. Rapports de la veine cave avec le coeur. a c. Tronc de la veine fendue avec ses ou- vertures à l'endroit où elle est atta- chée au coeur, et le repli transversal qui forme sa membrane interne. b. Coeur. Fig. 3. Les reins et les principaux vaisseaux, a. Tronc de la veine cave, b. Aorte. ce. Veines et artères adipeuses. d. Glande rénale. ee. Vaisseaux émulgens droits. / Les mêmes vaisseaux du côté gauche. g. Rein gauche. h. Veine spermatique gauche. ii. Rein droit fendu dans le sens de sa longueur. jjjj. Petits bassinets particuliers. Fig 4. Appareil biliaire. ac. Foie. b./Vésicule du fiel. // . - . . (1) C'est par erreur que le titre de la gravure indique que ces viscères iippariie.u11e.11t à un LAMANTIN. 5a EXPLICATION DES FIGURES Fig. 5. Langue. Fig. 6 . Estomac ouvert, de manière à faire voir ses rides intérieures. Fig. 7, CEil ouvert. a. Sclérotique. bb. Corps vitré. c. Crystallin. df: Divisions de l'artère centrale de la rétine. e. Entrée du nerf optique dans l'oeil. Fig. 8. Un des poils de la barbe grossi. PLANCHE LXIII bis. Organes préparateurs du parfum de la Civette. Fig. 1. Région postérieure du tronc de cet ani- mal, où l'on voit ces organes sans pré- paration. a. Gland de la verge. bb. Poches dans lesquelles est renfermé le'parfum. çc. Place qu'occupent les testicules air des- sous de la peau. d. Anus. j e. Section de la queue. ] Fig. 2 . La poche du parfum avec ses parois écar- 1 , lées, chez la femelle. a. Clitoris. b. Orifice du vagin. çc. Orifices des réservoirs du parfum. d. Anus. e. Section de la queue. Fig. 3 . Parties génitales et organes préparateurs • du paifum chez la femelle. a a. Ligameus de l'ovaire, bb. Ovaires. ce. Pavillon des trompes. d d. Cordons sus-pubiens. ee. Poches où se secrète le parfum, ren- versées. /. Vagin, g. Son orifice, r h. Vessie. ii. Trompés utérines. Fig. 4 . Parties de la génération chez le hiâle. a a. Cinquième paire des muscles atta- chés aux poches. bb. Première paire de ces mêmes muscles, ce. Extrémités de ces muscles épanouies et attachées aux poches. dd. Quatrième paire des mêmes muscles. ee. Testicules. ff. Section des muscles crémastètes et des vaisseaux spermatiques. g g. Conduit dans lequel la verge est ca- chée.

Fig. 5. Portion des parois d'une des poches, grossie. a a. Ouvertures par lesquelles l'humeur sé- crétée passe-de la petite cavité dans le grand réservoir. PLANCHE LXIII «r. Viscères d'un Castor, Fig. 1 . Une des pattes de devant. Fig. 2. Organes de la génération, appareil se* créteur du castoréum, a a. Os pubis. b b. Muscles crémastères. ce. Premières poches du castoréum. Ce sont les plus grandes, d. Origine de la verge. e. Sommet de la vessie, ff Ouverture commune à l'intestin et 4 la verge, g g. Epididymes, " h h. Testicules, ii. Vaisseaux spermatiques. i kk. Conduits déférens, //. Secondes poches du castoréum, mm. Troisièmes poches renfermées; dans, les secondes, s POUR; LE SYSTEME ANATOMIQUE. 55 Fig. i - Encéphale d'un Castor. a a. Hémisphères du cerveau. b. Sinus longitudinal supérieur. ccdd. Autres sinus de la dure-mère. Fig. 4« Po"' 00 ^u 8ro* i.QKstm. a a. Partie du colpn. B. Coecum. c. Méspcoecum. Fig. 5. Os de la verge. a. Son sommet. b. Sa base. PLANCHE LXÏV, Viscères d'un Lynx xpmmun. Fig. 1. L'abdpmen ouvert, a. Estomac. b. Vésicule du fiel. ce. Foie. dd. Parois de l'abdomen écartées. eee. Grand épiploon avec ses paquets grais- seux. g. Rate. Fig. 2 . Rein isolé. Fig. 3 . Circonvolutions des intestins , telles qu'elles sont enveloppées par l'épi— ploon. aa. - Circonvolutions des intestins. Fig. 4. Face supérieure de la langue avec ses pa- pilles. PLANCHE LXV. Viscères d'un Renard de mer, Carcharias vulpes j d'après les anatomistes de l'an- cienne Académie rpyale des Sciences. Fig. 1 . L'animal dans son entier'et vu de coté , de manière à laisser apercevoir les ou- vertures de ses branchies et la disposi- tion de ses nageoires. f'g. 2. Le même vu par le ventre, avec la cavité abdominale ouverte, . a. Coeur, bc. Lobe droit dû foie. df. Lobe gauche du foie. e. Veine cave. g h. Estomac. i. Rate. kl. Intestin. m. Vaisseaux qui se portent du coeur vêts la tête. n. Oreillette du coeur. Fig. 3 . L'intestin ouvert. a. Fin du duodénum. b. Commencement du rectum. ce. Valvule en spirale qui en parcourt la cavité. Fig, 4. <Eil isolé. a. Nerf optique. b. Cornée transparente plissée sur le cryS- tallin. C£. Rebord de la sclérotique. PLANCHE LXVI. Fig. 1. Parties extérieures de la génération chez la Femme. Fig. 2 . Les mêmes, vues en dessous, avec les . grandes lèvres Un peu écartées pour laisser Voir les parties constituantes de la vulve. a. Mont de. Vénus. bb. Poils frisés qui l'ombragent. ce. Grandes lèvres.- . d. Anus.

e. Périnée, / Clitoris. ' . -. '•" g.. Nymphes ou petites lèvres, h. Mea-t urinaire. i. Entrée du vagin. Fig. 3 . Membrane hymen perforée. Fig. 4. La même, imperforée. Fig, 5. Une des caroncules myrtlformes. ' PLANCHE LXVII. Fig. &Mmàâ% internes de la génération chez la '**' ..1.4 &4 EXPLICATION DES FIGURES dd d. Grandes lèvres séparées et-écartées en dehors. bb. Nymphes, c. Caroncules myrtiforraes. d. Intérieur du vagin,. «.Anus, "..- •'.... /. Périnée. g.. Orifice de l'utérus.. h h. Col de l'utérus. i. Corps de l'utérus* . jj . Ovaires. kk. Trompes utérines. //. Ligamens larges. mm. Cordons sus-pubiens, ou ligamens ronds. nn. Extrémité plus volumineuse de la trompe, 00. Morceau frangé, ou pavillon. Fig. - 2- Les mêmes parties,, vues-de profil.. a. Vulve. 'b. Anus. c- Mont de VénuSi, dd. Rectum. e. Sommet de.la vessie / Col de la-vessie.. g. Repli péritonéal.. h. Corps de l'utérus. i. Son col. /. Vagin.. i k. Uretère.. , L Ligament large.. Fig. 3. Le vagin vu par dehors.. a. Son extrémité utérine. b. Son extrémité vulvaire. c. Sa partie moyenne.. Fig. 4 . Le vagin ouvert. . ., a a. Face interne des nymphes. b. Colonne longitudinale. ce. Rides transversales. PLANCHE LXVIII. ^ Parties internes de la génér|ÉÉ||^E!hez. la;

Fig. 1.

a. Corps de l'utérus, b. Sommet de la vessie. c. Rectum. dd. Trompes utérines au moment ou elles vont s'appliquer sur les ovaires. "". ee, Ovaires. fff. Grand épiploon relevé. gghh. Parois de l'abdomen renversées. ii. Poils du mont de Vénus. Fig. 2. Utérus isolé; a. San corps, f B. Un bout du vagin. c. Orifice externe de l'utérus.. dd. Origine des trompes utérines» ee. Ligamens dés ovaires. fj. Cordons.sus-pubiens. Fig. 3, Utérus ouvert transversalement dans le •sens,dé sa longueur. a. Cavité de son corps. b. Celle dé son col. - c. Son orifice externe, ou museau de: ' tanche. dde. Paroi interne du vagin. ' //• Origine des trompes utérines. ggg. Parois épaisses du corps de l'utérus.. Fig. 4 . Utérus fendu longitudinalement d'avant en arrière.

a. Cavité-du corps., p b. Celle du col.. c. Lèvre postérieure du museau dé tanche.. rf. Lèvre antérieure. e. Orifice externe de l'utérus. /. Paroi interne du vagin. PLANCHE L!XÏX. Fig. 1. Disposition des cordons sus-pubiens, et leur passage par le canal inguinal.. a. Corps de l'iitérusv b. Trompe utérine. ce. Cor-dons sus-pubiens et épanouisses- mentde leurs-fibres» POUR LE SYSTEME ANATOMIQUE. 35 <£ Anneau sus-pubien. ee. Aponévrose du muscle grand oblique de l'abdpmen. . ff. Tissu cellulaire - adipeux du mpnt de Vénus. Fi<r 2. Un pvairc isolé. Fig. 3 . Un pvaire fendu dans le sens de sa Ipn- gueur. Fig. 4» Foetus de neuf mpis. PLANCHE LXX. Fie. 1, Embryon avec ses membranes au quin- zième jour de la conception. fier, z. (Euf humain aii vingt-unième jour de la conceptipn. Fig. 3 . Le même, puvert, Fi^. 4 . Embryon de quarante-cinq jours. F.". 5. Embryon de deux mois. Fi' 7. 6, Foetus de trois mois enveloppé dans ses membranes. Fig. 7. Foetus de quatre mois. Fig. 8. Foetus de cinq mois, avec son placenta et ses membranes. PLANCHE LXXI. Fig. 1. Foetus avec son cordon ombilical. Fig. z . Placenta vu par la face utérine, -, a. Placenta. bb. Cordon ombilical. Fig. 3. Placenta vu par sa face foetale, Fig. 4. Placenta double. Fig. 5, Cordon ombilical noué. aaa. Noeuds. PLANCHE LXXII. ] Système de la circulation dans le Foetus. Fig. 1, Disposition du canal artériel. a. Aorte, b. Artère pulmonaire. I c. Canal artériel, d. Veine, cave supérieure. ee. Artères carotides primitives, ^ /, Oreillette droite du coe'uf. e g. Oreillet-re^ gauche. A. Ventricule droit.

.. Ventricule gauche. • jj. Poumons. Fig. 2. Vue du trou de Botal. Fig. 3, Disposition du canal veineux. a. Lobe gauche du -foie* b. Lobe droit, - c. Vésicule du fiel. Fig. 4. Disposition des artères ombilicales. abc. Tronc de l'artère ;et de la veine hy- pogâstriqUes, et naissance des ar- tères ombilicales. d. Vessie. ee. Uretères, f. Ouraque. g. Ombilic. PLANCHE LXXIII. Anatomie du Caméléon, d'après les Mem- bres de l'ancienne Académie royale de* Sciences. Fig. 1. Squelette dé ce Saurien. Fig. 2. Son abdomen ouvert, a. Vésicule du fiel, b. Pylore. c. Estomac. d. Commencement de l'intestin, e; Lobe gauche du foie. f. Veine cave. "" g. Intestin. h. OEsophage. Fig. 3. Appareil de la respiration. aaad. Le poumon enflé, b. Trachée-artère» c. Premier os du sternum. / i t. Lpbe gauche du foie. Fig. 4 . Appareils uritiaire et génital. aay L'intestin. bj L'utérus. '-.-'- ce. Les reins, . $è EXPLICATION DES FIGURES

  • '

dd. Les oviductes.. Fig, 5, Organes de la vision, aa. Yeux. BB. Nerfs optiques, c. Encéphale. Fig. 6. a. Trompe raccourcie, b. Langue. c. Os hyojfde. Fig, 7. Langue PUtrompe dans son état d'alon- gemenr. a. Langue. bb. Trompe. . c. Stylet cartilagineux. d. Os hyoïde. PLANCHE LXXIV. Encéphale des mammifères et des pois- sons. Fig. 1 . Moitié de l'encéphale d'un Dauphin vue en dessus. Fig. 2. La même partie, vue en dessous. a. Entre-crpisement des nerfs optiques. B. Font dé Varoli. c. Eminences olivaires et pyramidales. d. Moelle alongée. 2. Nerf optique, j. Netf moteur oculaire commun, 4, Nerf pathétique. 5, Nerf trifacial. £. Nerf moteur oculaire externe. 7. Nerf facial et nerf acoustique, 8. Nerf pneumo-gastrique. 9. Nerf hypoglosse. Fig- 3, Les hémisphères du cerveau du même ani- mal coupés horizontalement. , a a. Corps cannelés. BB. Ventricules antérieurs. c. Corps calleux. dd. Emmenées quadrijumelles posté- rieures. '*, Une des éminences mamillaires anté- rièures. f. Protubérance vermiforrrie. gg. Plexus choroïdes. h. Commissure antérieure, i. Couche des nerfs optiques. Fig. 4 . Encéphale d'une Carpe vu en dessus, a a. Noeuds des nerfs olfactifs. Bb. Ces nerfs, c c. Hémisphères du cerveau. d. Cervelet, t. Tubercule impair. ff. Tubercule en arrière du cervelet. g, Moelle alongée. Fig. 5. Encéphale de la Carpe vu en dessus, avec les hémisphères du cerveau coupés et renversés pour faire voir les éminences quadrijumelles antérieures qui rem-» plissent les ventricules latéraux. dd, Eminences quadrijumelles anté? rieures. e. Cervelet. j f. Tubercule impair. j g g. Tubercule en arrière du cervelet. j h. Moelle alongée. I N. B. Les autres lettres ont la même sir j gnification que dans la figure 1. • Fig, 6. Le même, avec les éminences nates écatr tées par leur partie postérieure. aa. Noeuds des nerfs olfactifs. i- b B. Ces nerfs. f c c. Hémisphères du cerveau. | dd. Eminences nates, ee. Eminences testes, f. Cervelet. g. Tubercule impair. h h. Gros tubercules en arrière, i. Moelle alongée. Fig. 7 . Le mime, avec les éminences nates et testes enlevées. aaBB. Comme dans les figurés précé? j; •• dentés. 1 ce. Quatrième ventricule, 4. Cervelet, POUR LE SYSTEME ANATOMIQUE,

  • 7

e. Tubercule impair, ff. Gros tubercules en arrière du cer velet. g. Moelle alongée. AA. Corps Cannelé. Fig. 8 . Le même. Les hémisphères enlevés per- mettent de voir les couches optiques. aabb. Comme dans la figure i. c. Cervelet. d. Tubercule impair. ee. Gros tubercules en arrière du cer- velet. /. Moelle alongée. hh. Couche des nerfs optiques. Fig. 9. Le même, avec l'un dés nerfs olfactifs enlevé, pour faire voir l'entre-croise- ment des nerfs optiques. aB. Comme dans la figure 1, - ce. Nerfs optiques. d. Cervelet. ee. Tubercules en arrière de celui-ci. / Moelle alongée. Fig. 10. Encéphale de Carpe, dont le cervelet a été rejeté en avant. a. Cervelet. j BBc. Tubercules quisont au-dessous de lui. dd. Gros tubercules en arrière de lui. e. Moelle alongée. Fig. 11 . Encéphale de Carpe, dont le cervelet a été fendu pour montrer le quatrième ventricule. a a. Hémisphères du cervelet. BB. Tubercules situés au-dessous de lui. ccd. Auttes tubercules situés derrière lui. Fig. ii. Encéphale de la Carpe, vu par-des- sous. aa. Netfs optiques. BB, Couches optiques. F'g. 13. Encéphale de l'Anguille, vu en dessus. aaa. Trois tubercules existant de chaque côté des nerfs olfactifs. bb. Ces nerfs. c. Nerf optique. " -, dd. Hémisphères du cerveau, t. Cervelet, Fig. 14.'Le même vu en dessous. aaa a. Tubercules olfactifs. bb. Couches optiques, ce. Cervelet, . d. Moelle alongée» Fig. IJ. Le même vu en dessus, âVec les hémis- phère» du cerveau et le cervelet en- levés. a a. Tubercules olfactifs,, bb. Ventricules du cerveau ouverts. Fig. 16, Encéphale dé l'Anguille, a a. Tubercules olfactifs postérieur?. bbpd. Les quatre ventricules encéphali* ques formant une seule cayité. PLANCHE LXXV, Histoire anatomique de la Vipère ammo- 4yte, d'après CharasJ Fig. 1, Queue et organes de la génération che.? un individu mâle adulte. a. Extrémité de la queue, bb. Dilatations du canal déférent prises par Charas pour les prostates ou les réservoirs du sperme. çc. Les deux verges avec les épines dont elles sont hérissées. ddd. L'intestin. ee. Les deux reins. Fig, 2> Vipère mâle écorchée avec le yentrevoBr vert, a. Vésicule du fiel.. b. Fond de l'estomac» e. Commencement de l'intestin. dd. Parois de la cavité fljoracp-abdpmir nale. eev Testicules. ff. Intestin. g g g. Canaux spermatiques, laissant les 58 EXPLICATION DES FIGURES rejns en dehors d'eux et, près des tégumens. - Fig. 3. Vipère mâle écorchée avec le ventre ou- vert, sous un nouvel aspect» '- . ., a. Estomac, b. Foie. ce. OEsophage, . j d. Coeur. d Thymus. f. Aorte descendante. g g. Parois de la cavité thoraco-abdomi- nale. h. Trachée-artère. Fig. 4 . Partie du corps d'une Vipère femelle dont la cavité thoraco-abdpminale a été ou- f verte, comme chez les mâles des fi- gures précédentes. a. Vésicule du fiel. bbb. Les oeufscpntenus dans les pvaires. c. Parois de la cavité thoraco-abdomi- nale. Fig- 5» <*•Viscères d'une Vipère, qui a avalé un Lézard, dont une portion est déjà digérée. a a. Estomac, où la digestion de la tête ' du Lézard s'est faite. bb, (Esophage, dans lequel le corps et la queue de cet animal sont en- ] core contenus. Fig. 7. Portion de ce même Lézard non di- ] gérée et vomie parla Vipère plusieurs ] jours après son ingestion. Fig. 8. Reste de la tête vomi en même temps. 1 Fig. 9. Queue et partie des viscères dune Vipère ] femelle, a. Queue. I bb. Orifice des parties génitales, c c. Deux petites poches. F ddd. Les deux oviductes ou corps de la matrice selon Charas. ' F ee. Intestin, F ff. Ovaires, > Fig. 10. Queue et orifice des parties génitale! chez une autre femelle. Fig. 11. Vipère femelle mettant au jour ses vi. péreaux. Fig. 12, 13, 14, rj. Quatre de ces vipéreaux, I arrivés au terme de leur naissance. Fig. y 17, 18. Trois autres de ces petits sortis déjà du corps de la mère, l'un d'eux traînant encore après lui une portion de ses membranes en lambeaux. PLANCHE LXXVI. Histoire anatomique de la Vipère ammo<- J dyte, d'après Charas. Fig. 1. Squelette entier de ce reptile. Fig. 2. Tête de Vipère, la gueule fermée. Fig. 3. Tête de Vipère, la gueule ouverte et la langue sortie. Fig. 4 . Intérieur de la gueule d'une Vipère, ou- verte et vue de face. Fig. 5 . Intérieur de. la gueule d'une Vipère, plus- ouverte encore que dans la figure pré- cédente. Fig. 6. Crâne d'une Vipère , vu en dessus, Fig. 7. Crochets, à venin. — Mode de leur suc- cession» Fig. 8 . Articulation d'un crochet à venin sur les os de la mâchoire supérieure. Fig. 9 . Mandibule, Fig. 10. Les yeux, l'encéphale, les glandes à venin de la Vipère, vus en dessus. Fig. 11. Les mêmes parties, vues en dessous. Fig. 12. Une des glandes à venin , avec ses vais- seaux , un peu grossie. Fig. 13. Portion de la colonne vertébrale vue par-derrière. Fig. 14 . Portion de la colonne vertébrale vue par-devanr,. ' Fig. 15. Poumon, avec k trac liée-artère. Fig. 16. Foie séparé en deux lobes par la veine cave. POUR LE SYSTÈME ANATOMIQUE. 5b Fig. 17. Appareil biliaire. a. Vésicule du fiel avec son canal excré- teur. h. Glande analogue à la rare ou au pan- créas. c. Intestin. Fie. iS. Le coeur et ses annexes. PLANCHE LXXVII. Fig. 1. Os hyoïde d'un Iguane ordinaire. a. Branche impaire qui pénètre dans la langue. B. Une des branches qui pénètrent dans le goitre. de. Branches analogues aux cornes hyoïdes des oiseaux. Fig. 2. Os hyoïde du Crocodile du Nil. a. Plaque cartilagineuse moyenne on corps. BB. Cornes hyoïdes. c. Trachée-artère. Fig. 3 . Os hyoïde du Monitor du Nil. a a. Cornes antérieures composées de deux J pièces mobiles. BB. Cornes postérieures.

c. Corne antérieure moyenne. dd. Point où les deux pièces des cornes * antérieures se meuvent l'une sur l'autre. I Fig. 4, Os hyoïde du Lézard gris. a. Corne antérieure moyenne. Bdbd. Branches analogues aux cornes I hyoïdes des oiseaux. ce. Cornes postérieures. e. Trachée-arrêre. F'g, 5. Os hyoïde d'un Gecko à tête plate, f'g. 6. Os hyoïde d'un Amphisbène, ^Jg. 7. Os hyoïde d'une Couleuvre, F

  • '&< 8. Os hyoïde d'une Salamandre.

a. Pièce qui répond au corps. bb. Pièces qui représentent les cornes pos- f térieures. ce. Leurs anses. dd. Plaques détachées qui tiennent lieu de cornes antérieures. - Fig. 9 . Ôs hyoïde d'une Tortue grecque. a. Pièce cartilagineuse qui répond au corps. BB, Cornes antérieures. ce. Cornes postérieures. Fig. 1o. Os hyoïde d'une Grenouille. a. Corps. 1- BB, Cornes antérieures. ce. Cornes postérieures,

Fig. u . Muscles de la langue de rÉchidné,

d'après M. Cuvier. a. Muscle mylo-hyoïdien, b. Sa portion accessoire. c c. Portions des muscles génio-hyoïdiens. d. Muscle génio-glosse. ee. Muscle sternp-glpsse dévelpppé. f. Le même non développé. g g h. Muscle annulaire et membrane de la langue. Fig. 12. Tête d'un Buccin, avec sa trompe dans l'état de prostration. . Fig. 13. La même, avec la trompe dans l'état de rétraction. Fig. 14 . La trompe d'un Buccin ouverte dans toute sa longueur. . Fig. 15 . Langue d'un Buccin, avec ses muscles' rétracteûrs et protracteurs, et l'extré- mité antérieure de l'oespphage ouverte. Fig. 16. Les deux cartilages qui sputienhent ht langue du Buccin. PLANCHE LXXVIII, Anaromie de l'Ours des Alpes* Fig. 1. Patte droite de devant. a. Cinquième doigt ou analogue du petit* /doigt. b. premier doigt ou analogue du pouce, c. Extrémité antibrachiaîe de la parte» <5o EXPLICATION DES FIGURES, etc. d. Callosité du poignet, Fig, 2, Patte droite de derrière» a. Cinquième orteil, B, Premier orteil, c. Talon.. Fig. 3. Estomac. a. (OEsophage. b. Pylore. Fig. 4. Rein droit dans son entier. a. Veine émulgente. b. Artère émulgente. c. Uretère. de. Les deux extrémités du rein* F'g. 5. Le même rein retourné sur son autre fa.çe et en partie ouvert, a. Uretère. b. Veine émulgente, c. Artère du même nom. de. Les deux extrémités du rein. Fig» 6. LJn dés lobules rénaux, ouvert par le mi- lieu. a. Le rameau, de l'artère émulgente qui se distribue dans son intérieur. b. La veine émulgente correspondante, c c. L'uretère coupé dans le sens de sa lon- gueur. dd. Sinus des bassinets, ee. Mamelons. ff. Bassinets ouverts. PLANCHE LXXIX, Anatomie du Chameau, d'après les Meut, bres de l'ancienne Académie royale des Sciences. Fig? 1. Langue. a. Dos de sa partie antérieure. b. Centre duquel partent en rayonnant les éminences de sa partie postérieure. Fig. 2. Estomacs. a. Panse, b b. Cavités à cellules dans lesquelles l'eau est mise en réserve. c. Second estomac. d. Troisième estomac. e. Quatrième estomac. fg. Portion de l'épiploon. Fig. 3 . Pprtion du colon, qui fait six révolutions opposées les unes aux autres, et indir quées par des chiffres. Fig, 4. Une des poches à cellules pratiquées dans les parois, du premier, estomac, vue 4 l'intérieur. Fig. 5. Foie, à part. Fig. 6. Corps pinéal isolé. Fig. 7. Extrémité de la verge, a. Gland. b. Prépuce. Fig. 8. Pied vu en dessus, Fig. 9. Pied vu en dessous.

VIS DE LEXPLIÇATIOHDES FIGURES POUR Ï.E SYSTEMEANATOMIQUE.
PI. I.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl1.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

(Tissus organiques)

PI. II.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl2.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

(Tissus organiques)

PI. III.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl3.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Squelette

PI. IV.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl4.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Squelette

PI. V.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl5.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Squelette

PI. VI.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl6.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Squelette

PI. VII.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl7.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme différences du Squelette selon les sexes

PI. VIII.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl8.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Squelette du fœtus

Squelettologie PI. IX.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl9.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Colonne Vertébrale

Squelettologie PI. X.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl10.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Colonne Vertébrale

Squelettologie PI. XI.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl11.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Vertèbres

Squelettologie PI. XII.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl12.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Sternum, Coccyx et Vertèbres

Squelettologie PI. XIII.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl13.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Thorax

Squelettologie PI. XIV.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl14.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Face postérieure du Thorax

Squelettologie PI. XV.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl15.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Sternum et Côtes

Squelettologie PI. XVI.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl16.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Côtes

Squelettologie PI. XVII.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl17.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Mammifères Variété des têtes

Squelettologie PI. XVIII.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl18.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Tête osseuse

Squelettologie PI. XIX.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl19.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Tête osseuse

Squelettologie PI. XX.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl20.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Variétés de la Tête osseuse.

Squelettologie PI. XXI.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl21.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Intérieur du crâne.

Squelettologie PI. XXII.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl22.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Extérieur du crâne.

Squelettologie PI. XXIII.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl23.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Machoire inférieure. Développement des alvéoles.

Squelettologie PI. XXIV.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl24.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Homme Os du Crâne.

Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/118 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/119 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/120 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/121 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/122 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/123 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/124 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/125 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/126 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/127 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/128 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/129 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/130 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/131 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/132 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/133 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/134 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/135 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/136 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/137 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/138 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/139 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/140 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/141 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/142 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/143 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/145 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/146 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/147 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/148 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/149 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/150 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/151 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/152 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/153 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/154 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/155 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/156 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/157 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/158 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/159 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/160 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/161 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/162 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/163 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/164 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/165 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/166 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/167 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/168 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/169 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/170 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/171 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/172 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/173 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/174 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/175 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/176 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/177 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/178 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/179 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/180 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/181 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/182 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/183 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/184 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/185 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/186 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/187 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/188 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/189 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/190 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/191 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/192 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/193 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/194 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/195 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/196 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/197 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/198 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/199 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/200 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/201 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/202 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/203 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/204 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/205 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/206 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/207 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/208 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/209 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/210 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/211 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/212 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/213 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/214 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/215 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/216 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/217 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/218 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/219 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/220 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/221 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/222 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/223 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/224 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/225 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/226 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/227 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/228 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/229 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/230 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/231 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/232 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/233 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/234 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/235 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/236 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/237 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/238 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/239 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/240 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/241 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/242 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/243 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/244 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/245 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/246 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/247 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/248 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/249 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/250 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/251 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/252 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/253 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/254 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/255 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/256 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/257 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/258 Page:Encyclopédie méthodique - Système anatomique, Planches.djvu/259
Splanchnologie PI. LXXIX.
Encyclopédie méthodique - Systeme Anatomique, Pl79.png

SYSTÊME ANATOMIQUE

Chameau Viscères