Encyclopédie méthodique/Arts académiques/Equitation/Volte renversée (équitation)

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Index Général A B C D E F G H I JK L M N O P Q R S T UV W X Y Z
Panckoucke (1p. 289-290).

VOLTE RENVERSÉE. Ceft celle où le cheval maniant de côté, a la tète tournée vers le centre ^ & la croupe vers la circonférence, e^iforte que le peut cercle fe forme par les pieds de devant, & le I ; rand par ceux de derrière. La fituation des épau* es & oe la croupe au re(péâ du centre direâement oppofée à leur fituation dans la vplte ordinaire, lui a fait donner le nom de volte renverfée. Les voltes renveriees faites avec méthode & pratiquée avec jugement, appaifent les chevaux inquiets. On dit faire les fix voltes, n^anier un cheval fiir les quatre coins de la volte, le mettre fur les voltes » & coucher fur les vohes, embrafler toute la volte, pafléger fur les voltes, ferrer la volte, en parlant de divers exercices qu’on fait au manège. Les fix voltes fe font terre à-terre, deux à droite, deux à [ ; auche, deux antres à droite, & toutes d’une haeine » obfervant le terrein de même cadence, maniant tride 8c avec preffe, le devant en l’aîV, le cul ï terre, la tète & la queue fermes. Pour faire les Oo six voltes, il faut un cheval bien dressé, très-obéissant & très-vigoureux. Manier un cheval sur les quatre coins de la volte, c*est le conduire avec tant de justesse, qu’à chaque coin, à chaque angle de la volte, il fasse une volte étroite, qui n’occupe que le quart de la grande volte, la tête & la queue gaiement fermes, sans perdre un seul temps & tout d’une reprise. Mettre un cheval sur les voltes ; le faire manier, travailler sur les voltes & aux airs, suppose un cheval dressé. Embrasser toute la volte, c’est faire ensorte que les épaules du cheval maniant sur les voltes, aillent avec les hanches, qu il prenne bien tout le terrein, qu’il fasse à chaque temps un grand chemin avec ses jambes de devant, en un mot qu’il ne batte pas la poudre. Le cheval se couche sur les voltes, lorsqu’il a le cou pliè en dehors, & qu’il porte la tête & la croupe hors la volte ; si en maniant à main droite, il a le corps plié & courbé comme s’il alloit à gauche, on dit qu il est alors couché sur les voltes. Passéger ou promener un cheval sur les voltes, c’est le mener sur deux pistes, & le faire marcher de côté, ensorte que la croupe & la tête tracent un chemin parallèle. On passège un cheval de sa longueur sur les voltes, lorsqu’on le fait marcher de côté, alentour d’un centre, ensorte qu’il regarde dans la volte, & que la moitié de ses épaules marche avant la croupe. On passège un cheval sur les voltes au pas & au trot, le mouvement dans les deux cas est le même, la différence ne consiste que dans le différent degré de lenteur ou de vitesse. On dit élargir un cheval, lorsque maniant sur les voltes, & après qu’il les a trop serrées, on lui fait regagner le terrein qu’il a perdu. Volte se dit aussi des manèges qu’on fait sur le cheval de bois pour apprendre à monter à cheval & à en descendre légèrement. La demi-volte est un demi-rond que le cheval fait d’une ou de deux pistes, au bout duquel il change de main & revient sur la même ligne. Serrer la demi-volte, terminer ou fermer une passade par une demi volte dans l'ordre, bien serrée, bien arrondie, c'est lorsque le cheval la finit précisément sur la même ligne où il l'avoit commencée, & se trouve en état de repartir justement au dernier temps de la demi-volte qu’il vient de faire. Les demi-voltes de la longueur du cheval sont des demi-ronds de deux pistes que le cheval fait en maniant ou en travaillant de coté, les hanches basses & la tête haute, tournant fort étroit, ensorte


qu’ayant fait un demi-rond, il change de main pour en faire un autre suivi d’un autre changement de main & d’un autre demi rond qui se croise avec le premier en figure d’un 8 de chiffre. Cette demi-volte de la longueur du cheval est un manège très-difficile. La demi-volte ou passade à cinq temps est un demi-tour qui se fait au bout d’une ligne droite, une hanche en dedans, en cinq temps de galop sur les hanches, & au cinquième temps le cheval doit avoir fermé la demi-volte pour être à repartir. Dans les passades furieuses la demi-volte se fait en trois temps ; dans la passade en pirouette, le cheval fait la demi-volte d'un seul temps des épaules & des hanches ; mais lorsque les demi-voltes se font à courbettes, on les appelle passades relevées. On dit aussi en parlant des voltes ou des demi-voltes, cheval qui s'accule en maniant sur les voltes, cheval qui s’accule en faisant des demi-voltes, ce qui arrive quand les épaules n’embrassant pas assez de terrein, la croupe s’approche trop près du centre de la volte. Quand en maniant sur les voltes, la croupe du cheval va avant les épaules, on dit qu’il s’entable ; & on appelle faire une pointe, lorsqu’en maniant sur les mêmes voltes, il ne fuit pas exactement le rond. En travaillant sur les voltes, on ne doit jamais changer de main, si ce n’est en portant le cheval en avant & en l'arrondissant. Une demi-volte la croupe en dedans & fermée en cinq temps, s’appelle répolon. Il y a plusieurs autres expressions consacrées aux voltes, par exemple, sans que la croupe échappe, c’est-à-dire sans que la croupe sorte de la volte. Ce cheval se dévuide en montant sur les voltes, c’est-à-dire, que ses épaules vont trop vite, & que la croupe ne suit pas. Manier également bien sur les voltes & par le droit. Galoper sur les voltes. Tromper un cheval à la demi-volte un temps en avant avec la jambe de dedans, & reprendre à main gauche dans la même cadence qu’on avoit commencé, de sorte qu’on regagne en se trouvant à gauche, l’endroit où la demi volte avoit été commencée à droite.