Epitome historiæ sacræ/XI

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Traduction par un agrégé des classes supérieures des lettres.
Librairie Hachette et Cie (p. 16).
◄  X
XII  ►

XI. Postquam numerus hominum crevit, omnia vitia invaluere. Quare offensus Deus statuit perdere hominum genus diluvio.

Attamen pepercit Noemo et liberis ejus, quia colebant virtutem.

Noemus, admonitus a Deo, exstruxit ingentem arcam in modum navis ; linivit eam bitumine, et in eam induxit par unum omnium avium et animantium.


XI. Quand le nombre des hommes se fut accru, tous les vices se développèrent. Aussi, Dieu irrité résolut de détruire la race humaine par un déluge.

Toutefois, il épargna Noé et ses enfants, parce qu’ils pratiquaient la vertu.

Noé, averti par Dieu, construisit une grande arche en forme de vaisseau ; il l’enduisit de bitume, et y fit entrer un couple de toutes les espèces d’oiseaux et d’animaux.


XI. Postquam XI. Après que
numerus hominum le nombre des hommes
crevit, se fut accru,
omnia vitia invaluere. tous les vices se fortifièrent (se développèrent).
Quare Deus offensus C’est-pourquoi Dieu irrité
statuit perdere diluvio résolut de détruire par un déluge
genus hominum. la race des hommes.
Attamen pepercit Noemo Cependant il épargna Noé
et liberis ejus, et les enfants de lui,
quia colebant virtutem. parce qu’ils cultivaient la vertu.
Noemus, Noé,
admonitus a Deo, averti par Dieu,
exstruxit ingentem arcam construisit une grande arche
in modum navis ; en forme de vaisseau ;
linivit eam bitumine, il enduisit elle de bitume,
et induxit in eam et fit-entrer dans elle
unum par omnium avium un couple de tous les oiseaux
et animantium. et de tous les animaux.