Esquisse d’une morale sans obligation ni sanction

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



INTRODUCTION
Critique des divers essais pour justifier métaphysiquement l’obligation

Chap
Ier.IIV — Morale du dogmatisme métaphysique. — I. L’hypothèse optimiste. — II. L’hypothèse pessimiste. — III. L’hypothèse de l’indifférence de la nature. 
 9
  
II.IVer — I. Morale de la certitude pratique. — II. Morale de la foi. — III. Morale du doute. 
 53


LIVRE PREMIER
Du mobile moral au point de vue scientifique
premiers équivalents du devoir

Chap
Ier.IIV — L’intensité de la vie est le mobile de l’action. 
 83
  
II.IVer — La plus haute intensité de la vie a pour corrélatif nécessaire sa plus large expansion. 
 95
  
III.Ver — Dans quelle mesure le mobile de l’activité peut créer une sorte d’obligation. — Pouvoir et devoir. 
 104
  
IV.IIer — Le sentiment d’obligation au point de vue de la dynamique mentale, comme force impulsive ou répressive. 
 117


LIVRE DEUXIÈME
Derniers équivalents possibles du devoir pour le maintien de la moralité

Chap
Ier.IIV — Quatrième équivalent du devoir, tiré des plaisirs du risque et de la lutte. 
 140
  
II.IVer — Cinquième équivalent du devoir tiré du risque métaphysique : l’hypothèse.
160
I. Le risque métaphysique dans la spéculation. 
   161
II. Le risque méthaphysique dans l’action. 
 173


LIVRE TROISIÈME
L’idée de sanction

Chap
Ier.IIV — Critique de la sanction naturelle et de la sanction morale 
 179
I. Sanction naturelle. 
 182
II. Sanction morale et justice distributive. 
 186
  
II.IVer — Principe de la justice pénale ou défensive dans la société 
 198
  
III.Ver — Critique de la sanction intérieure et du remords. 
 218
  
IV.IIer — Critique de la sanction religieuse et métaphysique.
I. Sanction religieuse. 
 227
II Sanction d’amour et de fraternité. 
 231


 244