Explication du frontispice de l'encyclopédie

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Explication du frontispice de l'encyclopédie
Armand Colin & Cie (tome 6p. 339-340).

Frontispice-1.jpg
ne pas supprimé, ce texte provient de la note de la page suivante, il est utilisé pour une transclusion partielle voir Explication du frontispice de l'encyclopédie


SOUS un Temple d’Architecture Ionique, Sanctuaire de la Vérité, on voit la Vérité enveloppée d’un voile, & rayonnante d’une lumière qui écarte les nuages & les disperfe.

A droite de la Vérité, la Raison & la Philosophie s’occupent l’une à lever, l’autre à arracher le voile de la VÉRITÉ.

A ses piés, la Théologie agenouillée reçoit sa lumière d’en-haut.

En suivant la chaîne des figures, on trouve du même côté la Mémoire, l’Histoire Ancienne & Moderne ; l’Histoire écrit les fastes, & le Tems lui sert d’appui.

Au-dessous sont grouppées la Géométrie, l’Astronomie & la Physique.

Les figures au-dessous de ce grouppe, montrent l’Optique, la Botanique, la Chymie & l’Agriculture.

En bas sont plusieurs Arts & Professions qui émanent des Sciences.

A gauche de la Vérité, on voit l’Imagination, qui fe dispose à embellir & couronner la VÉRITÉ.

Au-dessous de l’Imagination, le Dessinateur a placé les différens genres de Poësie, Epique, Dramatique, Satyrique, Pastorale.

Ensuite viennent les autres Arts d’Imitation, la Musique, la Peinture, la Sculpture & l’Architecture.