Fables de La Fontaine (éd. Barbin)/1/Les Voleurs et l’Âne

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

FablesClaude Barbin & Denys ThierryTome Premier : livres i, ii, iii (p. 39-40).

Chauveau - Fables de La Fontaine - 01-13.png




XIII.

Les Voleurs & l’Aſne.




Pour un Aſne enlevé deux voleurs ſe battoient :
L’un vouloit le garder ; l’autre le vouloit vendre.
Tandis que coups de poing trottoient,
Et que nos champions ſongeaient à ſe défendre

Arrive un troiſiéme larron,
Qui ſaiſit Maiſtre Aliboron.
L’Aſne c’eſt quelquefois une pauvre Province.
Les Voleurs ſont tel & tel Prince ;
Comme le Tranſſilvain, le Turc, & le Hongrois.
Au lieu de deux j’en ay rencontré trois.
Il eſt aſſez de cette marchandiſe,
De nul d’eux n’eſt ſouvent la Province conquiſe.
Un quart Voleur ſurvient qui les accorde net,
En ſe ſaiſiſſant du Baudet.