Feu de joie/Sans mot dire

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Feu de joieAu sans pareil (p. 36-37).
SANS MOT DIRE



xxxxxxxx Soir de tilleul Été
xxxxxxxx On parle bas aux portes
xxxxxxxx Tout le monde écoute mes pas
xxxxxxxx les coups de mon cœur sur l’asphalte

xxxxxxxx Ma douleur ne vous regarde pas

xxxxxxxx Œillère de la nuit Nudité
xxxxxxxx Le chemin qui mène à la mer
xxxxxxxx me conduit au fond de moi-même.
xxxxxxxx À deux doigts de ma perte

xxxxxxxx Polypiers de la souffrance
xxxxxxxx Algues Coraux Mes seuls amis

Dans l’Ombre on ne saurait voir l’objet de mes
plaintes
Une trop noire perfidie

L’INTRIGUE (Air connu)
Cette racine est souveraine
GUÉRIT TOUTE AFFECTION