Fleur des fièvres

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
AnonymeThéodore Hannon

Fleur des fièvres



 
Paris, ville où la chair en fleur s'épanouit,
Paris va regorgeant de gorges provoquantes
Et comme un espalier glorieux de son fruit,
Bombe superbement ses grands seins de bacchantes.

Le corset ploie et craque au chargement de chair
Et, le busc en arrêt, tend ses pointes jumelles.
Sans honte, de deux monts ardents tu te pommèles,
Corsage que Jordaëns aurait prisé bien cher !

Autour de moi, câlin, fait moutonner sa houle
Cet océan nouveau qui m'affole et me soûle,
Et dont le flot tout blanc vient tenter mon assaut...

À moi la fille pâle et grêle, fleur des fièvres !
Car je veux promener mes ongles et mes lèvres
Sur des corps aux maigreurs de vierge et de puceau.