Géographie russe

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Regards historiques et littéraires
Armand Colin et cie (p. 309).
◄  Silentium

Géographie russe.

« Moscou, la ville de Pierre et la ville de Constantin, — voilà les capitales sacrées de l’empire russe. — Mais où sont ses limites et ses frontières, — au nord, à l’orient, au midi, au couchant ? — Dans les temps à venir, le destin les révélera. « Sept mers intérieures et sept grands fleuves…

— Du Nil à la Neva, de l’Elbe à la Chine, — du Volga à l’Euphrate, du Gange au Danube… — Voilà l’empire russe ; et il demeurera tout le long des siècles. — L’Esprit la prédit et Daniel l’a prophétisé. »