Histoire posthume de Voltaire/Pièce 19

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Garnier
éd. Louis Moland


XIX.

LETTRE DE CATHERINE II
AU BARON GRIMM [1].
À Saint-Pétersbourg, ce 5 novembre 1778.

... Je vous enverrai les lettres de Voltaire, et vous pouvez retirer les miennes au patriarche de chez Mme Denis ; les Secondat sont trop sages, trop sérieux et trop représentants pour faire le moindre cas de cela ; peut-être les serreraient-ils bien, mais je me trompe fort s’ils s’en amuseraient : sie sind zu sleif. À dire la vérité, je ne me soucie pas beaucoup de l’impression des lettres que Voltaire m’a écrites ; pour les miennes, je ne vous les donne qu’avec la très-expresse défense de les faire copier ou imprimer ; je n’écris pas assez bien pour cela. Adieu, que le ciel vous conserve !


  1. Correspondance publiée par la Société impériale de l’Histoire de Russie.
Pièce 18

Pièce 19

Pièce 20