Hymnes homériques/À Hèphaistos

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Hymnes homériques
Traduction par Leconte de Lisle.
A. Lemerre (p. 430).

HYMNE XVIII.

À Héphaïstos.

Chante le très habile Hèphaistos, Muse harmonieuse, lui qui, avec Athènaiè aux yeux clairs, enseigna, sur la terre, les illustres travaux aux hommes qui, auparavant, habitaient les antres des montagnes, comme des bêtes fauves.

Maintenant, instruits par l’illustre ouvrier Hèphaistos, ils passent aisément toutes les années et leur vie entière, tranquilles, dans leurs demeures.

Sois propice, ô Hèphaistos ! Donne la vertu et la félicité !