Idylles et légendes/Souvenir

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Idylles et légendesA. Lemerre (p. 87).

SOUVENIR

Une fois seulement elle m’est apparue,
Sous un doux ciel d’avril, dans une calme rue,
Où l’odeur des lilas descendait des vieux murs.
Le jour, en la touchant prenait des tons si purs
Qu’il semblait émaner de sa propre personne.
Sur un cheval anglais, pâle et svelte amazone,
Elle pliait avec une fière douceur
Sa taille au rythme égal du trot lent et berceur ;
Puis elle déroba sa forme et sa lumière
Sous la porte où veillaient deux grands lions de pierre.

1er avril 1870.