Journal de ma vie (Bassompierre)/Premier tome/Sommaires

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Journal de ma vie. Mémoires du maréchal de Bassompiere (1665)
Texte établi par le marquis de ChantéracVeuve Jules Renouard, libraire de la Société de l’histoire de France (tome 1p. 407-415).
SOMMAIRES


Préliminaires, p. 1. — Origine allemande de la maison de Betstein, p. 2. — Établissement en Bourgogne et en Lorraine, p. 5. — Légende de la fée, p. 6. — Histoire, généalogie et alliances de la maison de Betstein, p. 8.


Naissance de François de Bassompierre en 1579, p. 38. — Ses premières années jusqu’en 1594, p. 39. — Voyage de Bassompierre en Bavière (1595), p. 42. — Ses études à Ingolstadt, p. 44. — Bassompierre revient en Lorraine (1596), p. 46. — Il part pour l’Italie, et va à Florence, à Rome, à Naples, p. 46. — En 1597 il revient à Rome, puis à Florence et à Notre-Dame de Lorette, p. 49. — Bassompierre et son frère offrent leurs services successivement au pape et au duc de Ferrare, p. 51. — Ils continuent leur voyage en 1598 et vont à Gênes, à Milan, et en Suisse, p. 53. — Leur mère forme le projet de les mener à la cour de France, p. 57. — Bassompierre arrive à Paris (octobre 1598), p. 58. — Il danse dans le ballet des Barbiers devant le roi Henri IV, puis il lui est présenté, p. 61. — Il danse de nouveau chez Madame, sœur du roi, p. 62.


1599. — Mariage de Madame avec le duc de Bar, p. 65. — Remontrances du parlement au sujet de l’édit de Nantes, p. 66. — Querelles à la cour, ibid. Le duc de Joyeuse se fait capucin, p. 68. — Bassompierre joue avec le roi et la duchesse de Beaufort à Fontainebleau, p. 69. — Il s’attache au service du roi, ibid. — Mort de la duchesse de Beaufort, p. 71. — Désespoir et nouvelles amours du roi, p. 72. — Querelle du prince de Joinville et de M. le Grand, p. 75. — Voyage de Bassompierre en Lorraine, p. 78.


1600. — Voyage du duc de Savoie à Paris, p. 78. — Divers ballets, p. 79. — Voyage de Bassompierre en Lorraine, p. 80. — Départ du roi pour Lyon, ibid. — Expédition de Savoie : prise de Montmélian, p. 81, — de Chambéry, p. 82, — de Miolans, p. 84, — de Conflans, ibid., — de Charbonnières, p. 87. — Querelle entre le roi et madame de Verneuil, apaisée par Bassompierre, ibid. — Escarmouche du pas du Ciel, p. 89. — Conférences pour la paix, ibid. — Prise du fort Sainte-Catherine, p. 90. — Mariage du roi, ibid.


1601. — Traité de Lyon, p. 90. — Retour du roi, ibid. — Arrivée de la reine Marie de Médicis à Paris, p. 91. — Ballets et carrousel, ibid. — Voyage de Bassompierre en Lorraine, ibid. — Singulier conseil auquel il assiste, ibid. — Il va au siége d’Ostende, p. 92. — Il accompagne le maréchal de Biron en Angleterre, ibid. — Naissance du Dauphin, p. 93. — Brouillerie du roi avec madame de Verneuil, et réconciliation, p. 93.


1602. — Voyage de Bassompierre en Lorraine, p. 94. — Arrestation, jugement, et exécution du maréchal de Biron, p. 95-97. — Le comte d’Auvergne, arrêté avec lui, est mis en liberté, p. 97. — Naissance de la première fille de la reine, ibid.


1603. — Voyage du roi en Lorraine, p. 98. — Mariage de la sœur ainée de Bassompierre avec Saint-Luc, ibid. — Bassompierre part comme volontaire pour la Hongrie, p. 99. — Craintes qu’il éprouve en apprenant que l’armée de l’empereur est commandée par Rosworm, p. 100. — Il s’assure de l’appui de plusieurs amis, p. 104. — Il part de Vienne, p. 106. — Il arrive à l’armée, et est présenté à Rosworm, p, 109. — Première reconnaissance, p. 110. — Combat de l’île d’Odon, p. 112. — Danger que court Bassompierre, p. 116. — Sa réconciliation avec Rosworm, p. 117. — Affaire du baron de Siray et du colonel de Stahrenberg, p. 118. — Tentative pour s’emparer d’une île occupée par les Turcs, p. 120. — Construction d’un fort sur la rive opposée du Danube, p. 122. — Ce fort est repris par les Turcs, p. 125. — L’armée passe le Danube, p. 127. — Les Turcs décampent, p. 129. — Rosworm licencie ou met en garnison les troupes de l’empereur, p. 130. — Bassompierre revient à Vienne, p. 131. — Il fait une excursion en Moravie, p. 132.


1604. — Bassompierre va à Prague, p. 132. — Ses relations avec la famille de Prestowitz, p. 133. — Aventure de l’hôtellerie de Prague, p. 134. — Bassompierre est présenté à l’empereur qui l’engage à son service, p. 136. — Le carnaval à Prague, p. 138. — Mascarade interrompue par un démêlé avec la justice, ibid. — Querelles, p. 141. — Voyages de Bassompierre à Carlstein, p. 142. — Il part de Prague pour revenir en France, p. 143. — Il passe à Munich, p. 144. — Visite des chanoines de Saverne, ibid. — Retour en Lorraine, p. 146. — Removille, frère de Bassompierre, est tué au siège d’Ostende, p. 147. — Détails sur l’engagement fait par le roi de France au père de Bassompierre de quelques domaines de la couronne, ibid. — Difficultés survenues à ce sujet, p. 149. — Bassompierre se décide à renoncer au service de l’empereur pour revenir en France, p. 154. — Il est bien reçu par le roi et par les dames, p. 155. — Ses affaires s’arrangent à sa satisfaction, p. 156. — Arrestation du comte d’Auvergne et de madame de Verneuil, p. 157.


1605. — Condamnation du comte d’Auvergne, p. 158. — Le roi lui fait grâce de la vie, ibid. — Querelle de Bassompierre avec Termes, ibid. — Rencontre entre deux troupes de masques, p. 159. — Combat à la barrière, p. 161. — Le duc de Guise appelle Bassompierre à rompre trois lances avec lui, p. 162. — Bassompierre est grièvement blessé, p. 163. — Querelle de Bassompierre avec le marquis de Cœuvres au sujet d’une lettre de Mlle d’Entragues, p. 166. — Mécontentement du roi, bientôt apaisé, p. 169. — Bassompierre va aux bains de Plombières, p. 170. — Il va retrouver le roi à Limoges, ibid. — Sa visite au chancelier de Bellièvre, p. 171. — Il revient avec le roi à Fontainebleau et à Paris, p. 173.


1606. — Querelles à la cour, p. 173. — Naissance de la seconde fille du roi, p. 174. — Ballets et carrousel, ibid. — Le roi part pour aller assiéger Sedan, ibid. — Soumission du duc de Bouillon, p. 175. — Lettre du roi à la comtesse de Moret, ouverte par la marquise de Verneuil, p. 176. — Grands embarras de Bassompierre par suite de cette indiscrétion, p. 177. — Il s’en tire heureusement, p. 179. — Entrée du roi à Paris, ibid. — Le roi et le duc de Guise, jaloux de Bassompierre au sujet de Mlle d’Entragues, le font espionner, p. 180. — Plaisante méprise, ibid. — Découverte faite par Mme d’Entragues, p. 182. — Grande colère et raccommodement, p. 183. — Bassompierre est envoyé comme ambassadeur extraordinaire en Lorraine, ibid. — Aventure de la lingère, p. 184. — Bassompierre assiste aux noces du duc de Bar, p. 188. — Il gagne au jeu le prix d’un habillement pour le baptême du dauphin, p. 189. — Peste à Paris, p. 190. — Fêtes du baptême à Fontainebleau, ibid.


1607. — Ballets, p. 191. — Bassompierre part pour assister aux états de Lorraine, p. 192. — Le roi le fait arrêter en chemin, ibid. — Arrangement définitif de l’affaire des domaines engagés, ibid. — Le prince de Joinville est éloigné de la cour, p. 193. — Bassompierre part de nouveau pour la Lorraine, ibid. — Il revient incognito à Paris, ibid. — Il retourne en Lorraine, p. 194. — Naissance du duc d’Orléans, ibid. — Bassompierre assiste aux états de Barrois, ibid. — Il va aux bains de Plombières, puis il revient auprès du roi, ibid.


1608. — Jeu et ballets, p. 195. — Projet de mariage du duc d’Orléans avec Mlle de Montpensier, ibid. — Comédie, p. 196. — Mort du duc de Mqntpensier, ibid. — Naissance du duc d’Anjou, ibid. — Bassompierre joue gros jeu à Paris, ibid. — Le roi veut être de cette partie, ibid. — La reine Marguerite donne une bague à l’Arsenal, p. 197. — Bassompierre y assiste à côté de Mlle de Montmorency, p. 198. — Mort du duc de Lorraine, p. 199. — Bassompierre va à ses funérailles, ibid. — Ses succès auprès des dames, ibid. — Mariage projeté et rompu de Mlle d’Entragues, ibid. — Bassompierre mène de front le jeu et l’amour, p. 200. — Il rompt avec Mlle d”Entragues, p. 201. — Mariage de sa sœur avec M. de Tillières, ibid. — Le duc de Mantoue arrive à Paris : le roi lui donne de grands divertissements, ibid. — Le connétable de Montmorency offre sa fille en mariage à Bassompierre : son discours, p. 203. — Réponse de Bassompierre, p. 206. — Le connétable le présente à sa fille, p. 208. — Arrangements d’affaires, p. 209.


1609. — Le roi donne son agrément au mariage, p. 211. — Le duc de Bouillon parle au roi contre ce projet, p. 212. — Le roi devient amoureux de Mlle de Montmorency, p. 213. — Il tombe malade de la goutte, ibid. — Le duc de Bouillon s’efforce de faire rompre le mariage, et propose le prince de Condé au connétable qui le refuse, p. 214. — Le roi demande à Bassompierre de renoncer à Mlle de Montmorency, p. 215. — Bassompierre y consent, p. 216. — Son chagrin, p. 218. — Le prince de Condé demande Mlle de Montmorency, p. 219. — Bassompierre se raccommode avec Mlle d’Entragues, ibid. — Fiançailles du prince de Condé, p. 220. — Bassompierre refuse d’y assister ; le roi le détermine à le faire, ibid. — Bassompierre tombe malade, p. 221. — Il est appelé en duel par Noé, ibid. — Ballet à l’Arsenal, p. 222. — Bassompierre y assiste ; il en est plus malade, ibid. — Bague donnée à l’Arsenal par Mlle de Montmorency, ibid. — Ballet de la reine, p. 223. — Meurtre d’un jeune homme dont le corps est pris pour celui de Bassompierre, ibid. — Le prince de Condé va se marier à Chantilly, p. 224. — Bal chez la reine Marguerite, ibid. — Le roi va à Fontainebleau, ibid. — Bassompierre y gagne une gageure contre lui, ibid. — Le roi charge Bassompierre d’une mission secrète en Lorraine et en Allemagne, p, 225. — Bassompierre, avant de partir, veut voir les noces du duc de Vendôme, p. 226. — Il va en Lorraine, ibid. — Son entretien avec le duc de Lorraine, ibid. — Conversation avec le président Bouvet, p. 230. — Bassompierre part pour l’Allemagne, p. 231. — Entretien particulier avec le marquis de Baden au sujet des affaires du duché de Clèves, p. 233. — Retour en Lorraine, p. 237. — Le duc de Lorraine consulte Bassompierre sur le projet du mariage de sa fille avec le dauphin, p. 238. — Discours de Bassompierre au duc de Lorraine, ibid. — Nouvelle conversation avec le président Bouvet, p. 249. — Bassompierre obtient à grand’peine une réponse écrite du duc de Lorraine, p. 251. — Le roi témoigne sa satisfaction à Bassompierre et lui parle de sa passion pour la princesse de Condé, ibid. — Bassompierre se plaint au roi de ce qu’il avait fait fouiller son valet de chambre, ibid. — Le duc de Bouillon parle au roi contre l’Espagne, p. 252. — Bassompierre parle dans un sens contraire ; le roi exige qu’il écrive sa réponse, p. 253. — M. de Chevreuse (le prince de Joinville) quitte la cour à cause de la découverte de ses relations avec la comtesse de Moret, p. 254. — Madame de Saint-Luc meurt en couches, ibid. — Naissance de la dernière fille du roi, p. 255. — Le prince de Condé part avec la princesse pour la Flandre, ibid. — Désespoir du roi, p. 256. — Conseils divers que lui donnent le chancelier, Villeroy, Jeannin et Sully, p. 257. — Il dépêche M. de Praslin au prince de Condé et à l’archiduc, p. 260. — Desseins du roi contre l’Espagne, p. 261. — Négociations avec le duc de Savoie, p. 263. — L’affaire du duché de Clèves, la fuite du prince de Condé, et la prise de Juliers décident le roi à mettre ses projets à exécution, p. 266.


1610. — Proposition de déposer Juliers aux mains de Bassompierre, p. 268. — Préparatifs de guerre, ibid. — Faveurs accordées par le roi à Bassompierre : il lui donne le commandement de la cavalerie légère et une compagnie de cent chevau-légers, et le fait conseiller d’état, ibid. — Le roi veut marier Bassompierre, p. 269. — Ballet du dauphin, p. 270. — Pressentiments du roi, ibid. — La reine veut se faire couronner, p. 271. — Dernière conversation du roi avec Bassompierre, p. 272. — Bassompierre apprend que le roi vient d’être assassiné, p. 275. — Il court au Louvre, ibid. — Il accompagne le duc de Guise à l’hôtel de ville, p. 276. — Sa rencontre avec Sully, p. 277. — Le duc d’Épernon est envoyé au parlement pour faire déclarer la régence, p. 278. — Les grands reconnaissent aussi la reine comme régente, p. 279. — Le jeune roi va au parlement, ibid. — Honneurs rendus aux restes du feu roi, p. 280. — Arrivée du comte de Soissons, p. 281. — Licenciement des troupes, p. 282. — Les Hollandais font échouer la proposition de déposer Juliers entre les mains de Bassompierre, ibid. — Obsèques du feu roi, p. 283. — Retour du prince de Condé, ibid. — Mlle d’Entragues accouche, p. 284. — Sacre du roi, ibid. — Voyage de Bassompierre en Lorraine, ibid. — Retour de la princesse de Condé, ibid. — Querelle du marquis d’Ancre avec le duc de Bellegarde, ibid.


16ll. — Disgrâce du duc de Sully, p. 285. — Le duc de Guise épouse la duchesse de Montpensier, p. 286. — Querelle entre le prince de Conti et le comte de Soissons, p. 287. — Le comte de Soissons se prétend offensé par le duc de Guise, et réclame l’appui du prince de Condé, ibid. — Bassompierre est envoyé par le duc de Guise au prince de Condé, p. 288. — Sa conversation avec le prince de Condé, ibid. — L’affaire s’arrange, p. 293. — Le comte de Soissons, pour se venger de l’intervention de Bassompierre, engage Mme d’Entragues à poursuivre contre lui l’exécution d’une promesse de mariage faite à sa fille, ibid. — Bassompierre appelle de la procédure de l’official de Paris devant l’official de Sens, p. 296. — Bulletin de la cour, ibid. — Expulsion des Maurisques d’Espagne, p. 297. — Assemblée de Saumur. ibid. — La duchesse de Lorraine vient à Fontainebleau, p. 298. — Maladie et mort du duc d’Orléans, p. 299.


1612. — Bassompierre appelle, comme d’abus, des procédures de Paris et de Sens ; il est renvoyé devant le parlement de Rouen, p. 299. — Exécution de Vatan, p. 300. — Ballets, ibid. — Double mariage entre France et Espagne, ibid. — Grandes fêtes données à Paris pour la publication du double mariage, p. 301. — Bassompierre est chargé de la réception de trois seigneurs espagnols, p. 308. — Le connétable de Montmorency va finir ses jours en Languedoc, p. 309. — Ambassades du duc de Mayenne à Madrid, et du duc de Pastrano à Paris, ibid. — Cérémonie des deux mariages, p. 310. — Le duc de Bellegarde est accusé de magie, ibid. — Mésintelligence du maréchal de Fervaques avec le comte de Soissons, ibid. — Bassompierre assiste le maréchal, ibid. — Il prend congé de la cour pour aller en Lorraine, p. 311. — Mort du comte de Soissons, ibid. — Changement dans les partis à la cour, ibid. — Les ministres sont mis en disgrâce, ibid. — Bassompierre reçoit l’accolade, p. 313.


1613. — Le baron de Lux est tué par le chevalier de Guise, p. 313. — La reine tient conseil, p. 314. — Le duc de Guise l’apaise par sa soumission, p. 315. — M. de la Rochefoucauld est éloigné de la cour, p. 316. — Le duc de Guise fait son accommodement avec le prince de Condé, p. 317. — Les princes ligués demandent le gouvernement du Château-Trompette pour le prince de Condé, p. 318. — La reine confie ses chagrins à Bassompierre, p. 319. — Entretien de Bassompierre avec le duc de Guise, p. 320. — La reine charge Bassompierre de ramener à elle le duc de Guise, le duc d’Épernon, et les ministres, p. 323. — Bassompierre fait des ouvertures à la princesse de Conti, p. 325. — Il en fait faire au duc d’Épernon, ibid. — Il va voir le duc d’Épernon, p. 326. — Il rend compte à la reine du succès de ses démarches, p. 327. — Il va voir le président Jeannin et M. de Villeroy, p. 328. — Le lendemain matin Bassompierre envoie Zamet chez le duc de Guise, puis il va trouver ce prince, p. 330. — Le duc de Guise se décide à aller voir la reine, p. 331. — Visite de Bassompierre au duc d’Épernon, ibid. — Bassompierre vient au Louvre où il parle à la reine, p. 332. — Entretien de la reine avec le président Jeannin au jardin du Luxembourg, p. 333. — Étonnement du marquis d’Ancre, ibid. — Visite de la reine à la reine Marguerite, ibid. — Elle reçoit au Louvre le duc de Guise, puis le duc d’Épernon, ibid. — Promesses de récompense à Bassompierre, p. 334. — Faveurs accordées à la princesse de Conti, au duc et au chevalier de Guise, p. 335. — Promesse du retour de La Rochefoucauld, ibid. — Prévenances de la reine pour le duc d’Épernon, p. 336. — Les trois ministres vont le lendemain chez la reine, p. 337. — Conversation de Bassompierre avec le prince de Condé, p. 338. — Mécontentement du marquis d’Ancre, p. 340. — Le chevalier de Guise tue en duel le fils du baron de Lux, p. 344. — Amusements, ballets et brouilleries à la cour, ibid. Mariage de M. de Montmorency avec la fille du duc de Bracciano, p. 343. — Intrigue de M. de Vendôme et du marquis de Cœuvres pour détacher le duc de Guise de la reine, ibid. — Le marquis de Cœuvres est renvoyé de la cour, p. 344. — La reine retient le duc de Guise à Fontainebleau et envoie Bassompierre à Paris, p. 345. — Le marquis d’Ancre et le marquis de Cœuvres reviennent à la cour, p. 347. — Affaire de Maignat, p. 348. — Bassompierre avertit le marquis d’Ancre du danger qu’il court d’y être compromis, p. 349. — Conversation de Bassompierre et du marquis d’Ancre, p. 350. — Fin du procès de Maignat, p. 355. — Bassompierre va à Rouen pour son procès, p. 356. — La reine lui prête son appui, ibid. — Évocation de l’affaire au conseil du roi, p. 357. — Les ministres emploient le crédit de Bassompierre auprès de la reine, ibid. — Ils se réconcilient avec le marquis d’Ancre, p. 358. — Circonstances qui mettent la brouille entre Bassompierre et le marquis d’Ancre, p. 359. — Le marquis et la marquise d’Ancre cherchent à perdre Bassompierre dans l’esprit de la reine, p. 361. — Succès de cette intrigue, p. 363. — Explication sans résultat, p. 365. — Bassompierre veut quitter la cour, p. 366. — Il se réconcilie avec la reine, ibid.


1614. — Préparatifs de guerre civile, p. 367. — La reine veut faire Bassompierre colonel général des Suisses, p. 368. — Objections de Villeroy, ibid. — Bassompierre s’occupe de lever tous les obstacles, p. 370. — Il est pourvu de la charge, p. 374. — Les princes commencent les hostilités, ibid. — Conclusion de la paix, p. 373. — Baptême du duc d’Anjou, ibid. — Mort du chevalier de Guise, ibid. — Enlèvement de l’abbesse de Remiremont, ibid. — Licenciement d’une partie des Suisses, p. 374. — Bassompierre accompagne le roi en voyage, ibid. — Déclaration de la majorité du roi, p. 376.


Appendice. — I. Apologie des colonels allemands, p. 379. — II. Levées de 1686 et 1687, p. 380. — III. Inventaire de Molan, p. 381. — IV. Fondation des Minimes de Nancy, p. 384. — V. Généalogie de Bassompierre, p. 386. — VI. Affaire de MM. de la Roche-Guyon et de Chantelou, p. 387. — VII. Parenté de Créquy et de Bassompierre, p. 389. — VIII. Combat contre les Turcs, p. 390. — IX. Mort de M. de Removille devant Ostende, p. 391. — X. Engagement des domaines de Saint-Sauveur et Nehou, p. 392. — XI. Parenté de Bassompierre et de ses compagnons, p. 395. — XII. Dates des voyages du roi en 1608, p. 396. — XIII. Edition originale de l’Astrée, p. 397. — XIV. Projets du roi pour le mariage de Bassompierre et de Mlle de Scepeaux, p. 398. — XV. Notice sur Louis de Bassompierre, p. 399. — XVI. Mort du capitaine Saint-Paul, p. 401. — XVII. Détails donnés par Malherbe sur la brouillerie de la reine et de Bassompierre, p. 402. — XVIII. Remarques sur la charge de colonel général des Suisses, p. 403. — XIX. Enlèvement de l’abbesse de Remiremont, p. 404. — XX. Troubles de Poitiers, p. 406.






FIN DES SOMMAIRES.