L’Âme des saisons/Puis une chanson de l’heure brune

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Veuve Fred. Larcier, Editeur (p. 23-24).

III


Puis une chanson de l’heure brune.


L’ave Maria dans les bois
On le récite à demi-voix,
On le récite à l’heure brune,
L’ave Maria dans les bois.
 
C’est un pays avec des bois
Et de grands espaces de lune
Et des oiseaux dont l’un parfois
Risque une note de hautbois...


Que si dans la clairière on voit
Fuir les bonshommes de la lune,
Ah ! vite alors, haussant la voix,
L’ave Maria dans les bois…