L’Ève future/Livre 4/07

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Bibliothèque-Charpentier ; Eugène Fasquelle, éditeur (p. 207-209).


VII


Éblouissement


La philosophie rationnelle pèse les possibilités et s’écrie :
― On ne peut décomposer la lumière.
La philosophie expérimentale l’écoute et se tait devant elle pendant des siècles : puis, tout à coup, elle montre le prisme et dit :
― La lumière se décompose.
Diderot


Depuis qu’elle est debout, en ces caveaux inconnus, j’attendais de trouver un homme assez sûr de son intelligence et assez désespéré pour affronter la première expérience ; et c’est vous, à qui je dois cette œuvre réalisée, c’est vous-même qui êtes venu, ― vous qui, possédant, peut-être, la plus belle d’entre les femmes, en êtes écœuré jusqu’à vouloir mourir.

Ayant ainsi terminé son fantastique récit, l’électricien se tourna vers lord Ewald, en indiquant l’Andréïde silencieuse, dont les deux mains appuyées contre son voile semblaient vouloir cacher encore plus l’invisible visage.

― Maintenant, ajouta-t-il, voulez-vous toujours savoir comment le phénomène de celle vision future peut s’accomplir ? Êtes-vous certain que votre illusion volontaire sera d’une foi suffisante pour résister à cette explication ?

― Oui, dit lord Ewald, après un silence.

Puis, regardant Hadaly :

― On dirait qu’elle souffre ! ― ajouta-t-il, comme se prêtant, par une curiosité grave, à la fantasmagorie métaphysique et cependant vêtue de réalité, qu’il contemplait.

― Non, dit Edison : elle a pris l’attitude de l’enfant qui va naître ; elle se cache le front devant la vie.

Un silence passa.

― Venez, Hadaly ? cria-t-il soudain.

L’Andréïde, à cette parole, marcha, voilée et ténébreuse, vers la table de porphyre.

Le jeune homme regarda l’électricien : celui-ci, déjà penché sur la trousse étincelante, choisissait parmi les grands scalpels de cristal.

Arrivée devant le bord de la table, Hadaly se retourna et, toute gracieuse, se croisant les mains derrière la tête :

― Milord dit-elle, soyez indulgent pour mon humble irréalité et, avant d’en dédaigner le rêve, rappelez-vous la compagne humaine qui vous oblige à recourir, fût-ce à un fantôme, pour vous racheter l’Amour.

À ces paroles, une sorte d’éclair sillonna l’armure animée de Hadaly ; Edison, le saisissant à l’aide d’un fil pris entre deux longues tenailles de verre, le fit disparaître.

Ce fut comme si l’âme de cette forme humaine était emportée.

La table fit bascule : l’Andréïde s’y trouvait maintenant adossée, sa tête appuyée au coussin.

L’électricien se baissa, détendit deux attaches d’acier rivées à cette dalle, les glissa sous les pieds de Hadaly, puis repoussa la table qui reprit sa position horizontale avec l’Andréïde à présent couchée sur elle comme une trépassée sur une dalle d’amphithéâtre.

― Rappelez-vous le tableau d’André Vesale ! dit en souriant Edison ; bien que nous soyons seuls, nous en exécutons un peu l’idée en ce moment.

Il toucha l’une des bagues de Hadaly. L’armure féminine s’entr’ouvrit lentement.

Lord Ewald tressaillit et devint fort pâle.

Jusque-là le doute l’avait, malgré lui, hanté.

Malgré les paroles formelles de son interlocuteur, il lui avait été impossible d’admettre que l’Être qui lui avait donné, à ce point, l’illusion d’une vivante incluse dans une armure, fût un être tout à fait fictif, né de la Science, de la patience et du génie.

Et il se trouvait en face d’une merveille dont les évidentes possibilités, dépassant presque l’imaginaire, lui attestaient, en lui éblouissant l’intelligence, jusqu’où celui qui veut peut oser vouloir.