Œuvres complètes de Béranger/L’Ami Robin

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
H. Fournier (1pp. 65-67).


L’AMI ROBIN


Air : À la Monaco (Air noté )


            De tout Cythère
            Sois le courtier :
On paîra bien ton ministère.
            De tout Cythère
            Sois le courtier :
Ami Robin, quel bon métier !

Robin connaît toutes nos belles
Et jusqu’où leur prix peut aller.
Messieurs, qui voulez des pucelles,
C’est à Robin qu’il faut parler.

            De tout Cythère
            Sois le courtier :
On paîra bien ton ministère.
            De tout Cythère
            Sois le courtier :
Ami Robin, quel bon métier !

Prodiguons l’or, et des maîtresses
De toutes parts vont nous venir :
Car si nous tenions aux comtesses,
Robin pourrait nous en fournir.


            De tout Cythère
            Sois le courtier :
On paîra bien ton ministère.
            De tout Cythère
            Sois le courtier :
Ami Robin, quel bon métier !

J’ai connu Robin à l’école :
Ce n’était point un libertin ;
Mais il gagnait mainte pistole
À nous procurer l’Arétin.

            De tout Cythère
            Sois le courtier :
On paîra bien ton ministère.
            De tout Cythère
            Sois le courtier :
Ami Robin, quel bon métier !

Quand de prendre femme il eut l’âge,
Il la prit belle exprès pour ça.
Par malheur la sienne était sage ;
Mais aussi Robin divorça.

            De tout Cythère
            Sois le courtier :
On paîra bien ton ministère.
            De tout Cythère
            Sois le courtier :
Ami Robin, quel bon métier !

Que le neuf ou le vieux vous tente,

Il sera votre fournisseur :
Robin vend sa nièce et sa tante ;
Il vendrait sa mère et sa sœur.

            De tout Cythère
            Sois le courtier :
On paîra bien ton ministère.
            De tout Cythère
            Sois le courtier :
Ami Robin, quel bon métier !

Si je lis bien dans son système,
Vers la cour il marche à grands pas.
Combien de gens qui déjà même
Devant Robin ont chapeau bas !

            De tout Cythère
            Sois le courtier :
 On paîra bien ton ministère.
            De tout Cythère
            Sois le courtier :
Ami Robin, quel bon métier !



Air noté dans Musique des chansons de Béranger :


L’AMI ROBIN

Air : La Monaco.
No 25



\relative c'' {
  \time 2/4
  \key g \major
  \tempo "Allegro."
  \autoBeamOff
  \set Score.tempoHideNote = ##t
    \tempo 4 = 100
  \set Staff.midiInstrument = #"piccolo"
\mark \markup { \musicglyph #"scripts.segno" }
\partial 4 g8 g16 b | a8 a g g16 b | a4 g8 g16 b 
a8 a16[ (b)] c[ (b)] a[ (g)] | fis8 d g g16 b | a8 a g g16 b 
a4 g8 g16 b | a8 b16[ (c)] b[ (a)] g[ (fis)] | g4 \bar "||"
  g16[ (a)] b g 
g[ (fis)] e[ (d)] e[ (g)] fis[ (a)]
  g8 d g16[ (a)] b g
  e8 c' b16[ (a)] g[ (fis)] 
g4 g16[ (a)] b g
  g[ (fis)] e[ (d)] e8 fis
  g d g16[ (a)] b g 
e8 c' b16[ (a)] g[ (fis)]
  g4 \bar "||" \mark \markup { \musicglyph #"scripts.segno" }
}

\addlyrics {
De tout Cy -- thè -- re Sois le cour -- tier
On paî -- ra bien ton mi -- nis -- tè -- re
De tout Cy -- thè -- re Sois le cour -- tier
A -- mi Ro -- bin quel bon mé -- tier
Ro -- bin con -- naît tou -- tes nos bel -- les
Et jus -- qu’où leur prix peut al -- ler
Mes -- sieurs qui vou -- lez des pu -- cel -- les
C’est à Ro -- bin qu’il faut par -- ler.
}

Haut