L’Arc d’Ulysse/Pour reprendre une dédicace

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
L’Arc d’UlysseÉditions Georges Crès et Co (p. 103-104).

POUR REPRENDRE UNE DÉDICACE

Au portique d’une Ode,
Où le lierre guerrier
Le brode,
J’ai fait ton nom briller.

Une ombre molle y danse ;
Le reflet d’un ormeau
L’encense
D’illusoires rameaux.

Là s’enfle l’héroïque
Poumon des rossignols
Lyriques
En des soirs espagnols.

Car le Poète crée
Ces prestiges ; par lui
Sacrée,
L’ombre elle-même luit.

Mais puisque, sinon traître,
Cependant tu ne sus
Pas être
Euryale à Nisus ;

Et qu’à l’amitié sainte
Ton œil qui fuit, ta voix
Contrainte
Répugnent à la fois ;

Du vers que j’inféode
Aux amis éprouvés,
De l’Ode
Où fut ton nom gravé,

Sors ! En la compagnie
Des bouviers, de Tibur
Bannie,
Porte ton nom obscur.