L’Encyclopédie/1re édition/ACRIMONIE, ACRETÉ

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 113-114).
ACROBATES  ►

* ACRIMONIE, ACRETÉ, synonymes. Acrimonie est un terme scientifique qui désigne une qualité active & mordicante, qui ne s’applique guere qu’aux humeurs qui circulent dans l’être animé, & dont la nature se manifeste plûtôt par les effets qu’elle produit dans les parties qui en sont affectées, que par aucune sensation bien distincte.

Acreté est d’un usage commun, par conséquent plus fréquent : il convient aussi à plus de sortes de choses. C’est non-seulement une qualité piquante, capable d’être, ainsi que l’acrimonie, une cause active d’altération dans les parties vivantes du corps animal, c’est encore une sorte de saveur que le goût distingue & démêle des autres par une sensation propre & particuliere que produit le sujet affecté de cette qualité. On dit l’acrimonie des humeurs, & l’acreté de l’humeur.

* Acrimonie, s. f. (Chimie & Physiq.) considérée dans le corps acre, consiste dans quelque chose de spiritueux & qui tient de la nature du feu. Si on dépouille le poivre de son huile essentielle, & cette huile essentielle de son esprit recteur, le reste est fade, & ce reste est une si grande partie du tout, qu’à peine l’analyse donne-t-elle quelques grains d’acre sur une livre de poivre. Ce qui est acre dans les aromatiques est donc un esprit & un esprit fort subtil. Si un homme mange de la canelle pendant quelques années, il est sûr de perdre ses dents : cependant les aromatiques pris en petite quantité peuvent être remedes, mais leur abondance nuit. Le Docteur de Bontekoe dit que les parfums sont les mains des dieux ; & le Commentateur de Boerhaave a ajoûté avec autant de vérité que d’esprit, que si cela étoit, ils auroient tué bien des hommes avec ces mains.

L’acrimonie, sensation, est l’action de cet esprit uni à d’autres élémens sur nos organes. Cette action est suivie de la soif, du dessechement, de chaleur, d’ardeur, d’irritation, d’accélération dans les fluides, de dissipation de ces parties, & des autres effets analogues.

Acrimonie dans les humeurs, est une qualité maligne qu’elles contractent par un grand nombre de causes, telles que le croupissement, le trop d’agitation, &c. Cette qualité consiste dans le développement des sels & quelque tendance à l’alkalisation, en conséquence de la dissipation extrème du véhicule aqueux qui les enveloppe ; d’où l’on voit combien la longue abstinence peut être nuisible dans la plûpart des tempéramens.