L’Encyclopédie/1re édition/ADRIANISTES

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 146-147).
◄  ADRIANE
ADRIATIQUE  ►

ADRIANISTES, s. m. plur. (Théol.) Théodoret met les Adrianistes au nombre des hérétiques qui sortirent de la secte de Simon le Magicien : mais aucun autre Auteur ne parle de ces hérétiques. Théodor. Livre I. Fable hérétiq.

Les sectateurs d’Adrien Hamstedius, un des Novateurs du XVIe siecle, furent appellés de ce nom. Il enseigna premierement dans la Zélande, & puis en Angleterre, qu’il étoit libre de garder les enfans durant quelques années sans leur conférer le baptême ; que Jesus-Christ avoit été formé de la semence de la femme, & qu’il n’avoit fondé la Religion Chrétienne que dans certaines circonstances. Outre ces erreurs, & quelques-autres pleines de blasphèmes, il souscrivoit à toutes celles des Anabaptistes. Pratéole, Sponde, Lindan. (G)