L’Encyclopédie/1re édition/AJOUTER, AUGMENTER

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 225).

* AJOUTER, AUGMENTER. On ajoute une chose à une autre. On augmente la même. Ajouter laisse une perception distincte des choses ajoutées ; lorsque j’ai ajouté une somme connue à une autre somme connue, j’en vois deux. Augmenter ne laisse pas cette perception ; on n’a que l’idée du tout, lorsqu’on augmente l’eau contenue dans un bassin. Aussi, M. l’Abbé Girard a-t-il dit très-heureusement, Syn. Franç. Bien des gens ne font point scrupule pour augmenter leur bien, d’y ajoûter celui d’autrui. Ajoûter est toujours actif ; augmenter est quelquefois neutre. Notre ambition augmente avec notre fortune ; à peine avons nous une dignité, que nous pensons à y en ajoûter une autre. Voyez Syn. Franç. l’addition est de parties connues & déterminées ; l’augmentation de parties indéterminées.