L’Encyclopédie/1re édition/ALEOPHANGINES

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  ALENTÉJO
ALEP  ►

ALEOPHANGINES, adj. (en Pharmacie.) Ce sont des pilules qu’on prépare de la maniere suivante.

Prenez de la canelle, des clous de girofle, des petites cardamomes, de la muscade, de la fleur de muscade, du calamus aromatique, carpobalsamum, ou fruit de baume, du jonc odorant, du santal jaune, du galanga, des feuilles de roses rouges, une demi-once de chaque. Réduisez le tout grossierement en poudre ; tirez-en une teinture avec de l’esprit-de-vin dans un vaisseau de terre bien fermé ; vous dissoudrez dans trois pintes de cette teinture du meilleur aloès une livre. Vous y ajoûterez du mastic, de la myrrhe en poudre, une demi-once de chaque ; du safran, deux gros ; du baume du Pérou, un gros : vous donnerez à ce mêlange la consistance propre pour des pilules, en faisant évaporer l’humidité superflue, sur des cendres chaudes. Pharmacop. de Londres. (N)