L’Encyclopédie/1re édition/ALOI

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 292).
◄  ALOGOS
ALOIDES  ►

ALOI, s. m. terme d’Orfévre, de Bijoutier, & autres ouvriers en métaux précieux ; se dit du mêlange d’un métal précieux avec un autre, dans un certain rapport convenable à la destination du mêlange. L’aloi est à l’alliage, comme l’espece au genre, ou comme alliage est à mêlange. Mêlange se dit de toutes matieres mises ensemble : alliage se dit seulement d’un mêlange de métaux ; & aloi ne se dit que d’un alliage de métaux fait dans un certain rapport déterminé par l’usage de la matiere ou du mêlange, ou ordonné par les reglemens. Si le rapport déterminé par l’usage, ou ordonné par les reglemens, se trouve dans le mêlange, on dit du mêlange qu’il est de bon aloi ; sinon, on dit qu’il est de mauvais aloi : bon aloi est synonyme à titre, quand il s’agit des matieres d’or ou d’argent. Voyez Titre.