L’Encyclopédie/1re édition/AMMITE ou AMMONITE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 363).
◄  AMMI
AMMOCHOSIS  ►

AMMITE ou AMMONITE, s. f. (Hist. nat.) Ammites, ammonites, matiere pierreuse composée de grains arrondis, plus ou moins gros. Cette différence de grosseur a fait distinguer l’ammite en petite & en grande. La petite est composée de parties que l’on a comparées pour la forme & pour la grosseur à des œufs de poisson, à des grains de millet, à des semences de pavot, d’où sont venus les mots cencrites & meconites que l’on trouve dans Pline. Les grains de la grande ammite sont quelquefois gros comme des poids ou comme des orobes, & ils leur ressemblent pour la forme ; c’est pourquoi on a donné à ces ammites les noms de pisolithos & d’orobias. Il y en a dont les parties sont autant & plus grosses que des noix. La couleur des ammites doit varier comme celle de la pierre ; on en voit de grises & de parfaitement blanches. Les grains de celle-ci sont fort ressemblans à des anis, lorsqu’ils sont séparés les uns des autres. On trouve cette pierre assez communément. Agricola de Nat. fossil. lib. V. pag. 264. Aldrovande Musæi metal. lib. IV. pag. 633. Voyez Pierre. On a rapporté au genre de l’ammite la pierre que l’on appelle besoard mineral. Voyez Bésoard minéral. (I)