L’Encyclopédie/1re édition/ANTHROPOGRAPHIE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 497).

ANTHROPOGRAPHIE, s. f. en Anatomie, c’est la description de l’homme. Ce mot est composé du Grec ἄνθρωπος, homme, & γράφω, j’écris.

Jean Riolan le fils, docteur en Medecine de la Faculté de Paris, & très-célebre professeur en Anatomie, nous a donné un grand ouvrage in-fol. sous le titre de Antropographia, (& opera omnia) imprimé à Paris en 1649.

Voici l’éloge que le grand Boerhaave en fait : On peut s’en reposer, dit-il, sur ses descriptions ; il avoit dissequé 150 cadavres avant de donner son ouvrage ; & comme il remarqua que ses disciples avoient beaucoup de peine à retenir les noms des muscles suivant l’ordre de Vesale, il donna à ces muscles des noms tirés de leur fonction & de leur attache : quiconque se propose de professer l’Anatomie, ne doit pas avoir honte de le prendre pour modele ; car son livre renferme toutes les connoissances qui constituent un Anatomiste savant, comprenant tout ce qu’on avoit découvert sur ces matieres avant lui.

Kerkring nous a donné un ouvrage in-4°. sous le même titre, & qui fut imprimé à Amsterdam en 1671.

Cowper a aussi intitulé Anthropography un ouvrage imprimé à Londres en 1697, in-fol. il a été réimprimé à Leyde en 1737. Voyez Anatomie. (L)