L’Encyclopédie/1re édition/APAMÉE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 521).
◄  APAMATUCK
APANAGE  ►

* APAMÉE, sur l’Oronte, (Géog. anc. & mod.) ville de Syrie, distante d’Antioche environ de vingt lieues : les modernes la nomment Aman, ou Hama. Elle n’a de considérable que sa situation.

* Apamée, sur le Marse, (Géog. anc. & mod.) ville de Phrygie : elle est aujourd’hui presque ruinée.

* Apamée, ou Apami, (Géog. anc. & mod.) ville de la Bythinie sur la Propontide, entre Bourse & Cyzique. Les Turcs l’appellent aujourd’hui Myrlea.

* Apamée, (Géog. anc.) ville de la Médie, vers la contrée des Parthes. On la nomme aussi Miana.

* Apamée : on place dans la Mésopotamie deux villes de ce nom ; l’une sur l’Euphrate, l’autre sur le Tigre.