L’Encyclopédie/1re édition/ARLEQUIN

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 685).
◄  ARLANZON
ARLES  ►

ARLEQUIN, s. m. (Littérat.) personnage qui, dans la Comédie italienne, fait le rôle de bouffon pour divertir le peuple par ses plaisanteries. Nous l’avons introduit sur nos théatres, & il y joue un des principaux rôles dans les pieces que l’on représente sur le Théatre italien.

Quelques-uns prétendent que ce nom doit son origine à un fameux comédien italien, qui vint à Paris sous le regne d’Henri III. & que comme il fréquentoit familierement dans la maison du président de Harlai, qui lui avoit accordé ses bonnes graces, ses camarades l’appelloient par dérision ou par envie harlequino, le petit de Harlai : mais cette histoire a tout l’air d’une fable, quand on fait attention au caractere d’Achilles de Harlai, qui, aussi-bien que les autres magistrats de ce tems-là, ne s’avilissoit point à recevoir chez lui des baladins. Voyez Comédie. (G)