L’Encyclopédie/1re édition/ARPA EMINI

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 701).
◄  AROY
ARPAGE  ►

ARPA EMINI, s. m. (Hist. mod.) officier du Grand-Seigneur ; c’est le pourvoyeur des écuries ; il est du corps des mutaferacas ou gentils-hommes ordinaires de sa hautesse. A la ville il reçoit l’orge, le foin, la paille, & les autres fourrages d’imposition ; à l’armée ils lui sont fournis par le deflerdard ou grand thrésorier qui a soin des magasins. L’arpa emini en fait la distribution aux écuries du Sultan & à ceux qui en ont d’étape ; ses commis les délivrent & lui rendent compte du bénéfice, qui est quelquefois si considérable, qu’en trois ans d’exercice de cette charge il se voit en état de devenir bacha par les voies qui conduisent ordinairement à ce grade, c’est-à-dire, par les riches présens faits aux Sultanes & aux ministres. Guer. Mœurs des Turcs, tom. II. (G)