L’Encyclopédie/1re édition/ARRIVER

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 710-711).
◄  ARRIVAGE
ARROCHE  ►

ARRIVER, ou obéir au vent, terme de Marine. Pour arriver, on pousse la barre du gouvernail sous le vent, & on manœuvre comme si on vouloit prendre le vent en poupe, lorsqu’on ne veut plus tenir le vent : ainsi on fait arriver le vaisseau pour aller à bord d’un autre qui est sous le vent, ou pour éviter quelque banc.

Arrive ; cela se dit par commandement au timonier, pour lui faire pousser le gouvernail, afin que le vaisseau obéisse au vent, & qu’il mette vent en poupe.

Arrive sous le vent a lui, n’arrive pas ; c’est un commandement au timonier, pour qu’il gouverne le vaisseau plus vers le vent, ou qu’il tienne plus le vent.

Arrive tout ; terme de commandement que l’officier prononce, pour obliger le timonier à pousser la barre sous le vent, comme s’il vouloit faire vent arriere.

Arriver sur un vaisseau, c’est aller à lui en obéissant au vent, ou en mettant vent en poupe.

Arriver à bon port, c’est-à-dire heureusement. (Z)