L’Encyclopédie/1re édition/ATTRACTIF

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

ATTRACTIF, adj. m. se dit de ce qui a le pouvoir ou la propriété d’attirer. V. Attraction, &c.

Ainsi on dit force attractive, vis attractiva, &c.

La vertu attractive de l’aimant se communique au fer, en faisant toucher le fer à l’aimant. Voyez Aimant. (O)

Attractifs, adj. (Medecine.) remedes appliqués extérieurement, qui par leur activité pénetrent les pores, se mêlent avec les matieres qui causent l’obstruction, les raréfient, les disposent à s’évacuer plus facilement, en tenant la partie ouverte par la brûlure ou par l’incision, &c.

Les attractifs ne different point des remedes qui font mûrir & digérer. Voyez Mûrir, Digestion.

Les principaux simples de cette nature sont les différentes matieres grasses, la fiente de pigeon & celle des vaches, le son, le levain, le hareng, l’encens, la poix, la résine, l’huile, &c.

La matiere étant raréfiée par les remedes, & par conséquent devenue plus coulante, le sang qui circule sans cesse peut aisément l’entraîner dans son cours, la mêler ainsi avec la masse commune, & causer de grands desordres.

La raréfaction lui faisant occuper un espace plus considérable, il en résulte une extension des parties qui la contiennent ; & le sentiment en est douloureux. Un plus grand concours des fluides, & par conséquent une augmentation de la tumeur, en sont d’autres fâcheux effets. Il faut donc administrer ce genre de médicamens avec une extrème circonspection. (N)