L’Encyclopédie/1re édition/AVERTIN ou AVORTIN

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 1p. 870).
◄  AVERTI
AVERTIR  ►

* AVERTIN ou AVORTIN, s. m. (Œconom. rustiq.) maladie des bêtes aumailles, qu’on appelle aussi vertige, étourdissement, sang, folie, & tournant, & dans laquelle elles tournent, sautent, cessent de manger, bronchent, & ont la tête & les piés dans une grande chaleur. Le soleil de Mars & les grandes chaleurs la donnent aux brebis.

Pour la guérir, on saigne les bêtes à la tempe, ou à la veine qui passe sur le nez ; alors la bête s’évanoüit, & meurt quelquefois. Pour éviter la saignée, on prend des bettes sauvages, on en exprime le suc ; on en met dans le nez de la bête malade ; on lui fait manger de la plante ; on lui coule aussi dans les oreilles du jus d’orvale.

L’avertin donne lieu à l’action redhibitoire.