L’Encyclopédie/1re édition/BERNAGE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 2p. 210-211).

* BERNAGE, s. m. (Œconomie rustiq.) On entend par ce mot, dans les campagnes où il est en usage, des mêlanges de grains, qui se font pour la nourriture des bestiaux, & qui se sement avant l’hyver.