L’Encyclopédie/1re édition/BICEPS

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 2p. 241).
◄  BICCARI
BICHE  ►

BICEPS, adj. nom que les Anatomistes ont donné aux muscles qui sont divisés par l’une de leur extrémité en deux portions distinctes qu’ils ont appellées têtes.

Le biceps du coude est situé le long de la partie interne du bras ; une de ses têtes vient de la partie supérieure de la cavité glénoïde, & passe dans la sinuosité de l’humerus, entre les tendons du grand pectoral & du grand dorsal, comme dans une gaîne ; l’autre tête vient de l’apophyse coracoïde, & s’unit avec la premiere vers le milieu de la partie interne du bras : ce muscle va ensuite s’insérer par un fort tendon à une tubérosité qui se remarque un peu au-dessous de la tête du radius, après avoir fourni quelques fibres tendineuses, qui par leur épanoüissement forment une aponévrose qui s’étend sur la partie supérieure & interne des muscles qui sont situés sur le cubitus.

Le biceps de la jambe est situé le long de la partie postérieure de la cuisse ; la plus longue tête vient de la tubérosité de l’ischium ; la seconde de la ligne âpre, au-dessous du tendon du grand fessier ; il s’insere à la partie supérieure & postérieure du tibia & du péroné. (L)