L’Encyclopédie/1re édition/BIDET

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 2p. 242).

BIDET, s. m. (Manege) on appelle ainsi un cheval de la plus petite taille. Bidet de poste, est un petit cheval de poste sur lequel on monte, & qu’on n’attelle point à la chaise de poste. Bidet pour la bague, est un petit cheval destiné dans une Académie à monter pour courre la bague. Un bidet ne passe guere trois piés & demi de haut. Double bidet, est un cheval entre le bidet & la taille ordinaire : il ne passe guere quatre piés & demi de haut. Les chevaux de cette taille servent ordinairement pour la promenade, l’arquebuse, & aux messageries. Les meilleurs bidets viennent de France. (V)

Bidet, s. m. (en terme de Cirier) c’est un instrument de boüis, à peu près fait comme un fuseau, taillé à plusieurs pans par un bout pour former les trous d’un cierge pascal, où l’on met les clous d’encens : de l’autre, il est rond pour former les creux, & les angles des flambeaux. Voy. la fig. Pl. du Cirier.

Bidet, ou charger le bidet (au trictrac) se dit de l’action par laquelle un joüeur met un grand nombre de dames sur une même fleche. Ce terme autrefois assez usité, n’est plus d’usage à présent.