L’Encyclopédie/1re édition/BILIMBI

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  BILIEUX

* BILIMBI, s. m. (Hist. nat. bot.) nom d’un petit arbre de la hauteur de huit à dix piés, appellé par Bontius billingbing, & par les botanistes Européens, malus Indica fructu pentagono. Il est commun dans les jardins du Malabar ; il porte fleur & fruit toute l’année ; il est fecond depuis la premiere année de sa plantation, jusqu’à la quinzieme, & par-delà.

Bontius dit qu’on en fait un sirop qui est bon dans les maladies chaudes du foie, & dans l’intempérie inflammatoire du sang. On l’emploie aussi dans la décoction du riz non pelé, comme un remede excellent dans les fievres ardentes & continues ; car il contribue beaucoup à étancher la soif, & à calmer l’effervescence de la bile. Le fruit étanche la soif, la racine excite le vomissement, la décoction des feuilles excite la sueur & fait sortir la petite vérole ; elle donne un bain salutaire dans les douleurs des membres. Ray, hist. plant. (N)