L’Encyclopédie/1re édition/BIMBLOTERIE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 2p. 257).
◄  BIMATER
BIMBLOTIER  ►

* BIMBLOTERIE, s. f. (Commerce) c’est l’art de faire des colifichets d’enfans & de les vendre. Bimbloterie vient de bimblot, colifichet. Il y a deux sortes de bimblots : les uns qui consistent en petits ouvrages fondus d’un étain de bas aloi, ou de plomb ; ce sont des assiettes, des aiguieres & autres pieces de petits ménages d’enfant, des encensoirs, des calices, des burettes, &c. les autres consistent dans toutes ces bagatelles, tant en bois, qu’en linge, étoffe, & autres matieres, dont on fait des joüets, comme poupées, chevaux, carrosses, &c. Ce sont les Merciers qui font le trafic des derniers bimblots ; les maîtres Miroitiers-Lunetiers Bimblotiers ont le privilége des autres. Pour savoir jusqu’où va le commerce de ces bagatelles, il ne faut que se rappeller la prodigieuse quantité qui s’en vend depuis le commencement de l’année jusqu’à la fin, & surtout la consommation qui s’en fait dans les premiers jours de l’an.