L’Encyclopédie/1re édition/BIVOUAC, ou BIOUAC, ou BIHOUAC

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 2p. 267-268).
◄  BIVONA
BIUTHERE  ►

BIVOUAC, ou BIOUAC, ou BIHOUAC, (terme de Guerre.) c’est une garde qui est sur pié pendant la nuit lorsqu’on est proche de l’ennemi, pour s’opposer à ses entreprises. Cette garde se fait quelquefois par toute l’armée lorsque l’ennemi est proche. Lorsque le prince Eugene s’approcha des lignes de Philisbourg en 1734, toute l’armée coucha au bivouac pendant plus de quinze jours, pour être en état de s’opposer à ses attaques, que la proximité de son camp lui permettoit de faire de moment en moment. Lorsque les troupes couchent au bivouac, elles n’ont pas de tentes ; les soldats sont armés & habillés, pour être prêts au premier commandement. Lever le bivouac, c’est renvoyer l’armée dans les tentes.

On fait aussi le bivouac lorsqu’on assiége une place, pour empêcher les ennemis de faire entrer quelque chose dans la ville, ou pour prevenir les surprises & les attaques du camp. Ce mot vient, à ce qu’on prétend, de l’Allemand wey-wach, qui signifie double garde. (Q)