L’Encyclopédie/1re édition/BRASSARD

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 2p. 399).

* BRASSARD, s. m. instrument de bois dont on se sert pour joüer au ballon : c’est une douille de bois de chêne assez mince, de la longueur de l’avant-bras qu’on y fait entrer à force avec des mouchoirs, serviettes, ou autres linges. On peut avec le bras ainsi armé, recevoir le ballon & le frapper si fort que l’on veut sans se blesser. La surface du brassart est taillée en grosses dents, afin que le coup ne glisse pas sur le ballon.

Les anciens à qui le jeu de ballon n’étoit pas inconnu, ont eu aussi leurs brassards : mais ils n’étoient pas de bois ; c’étoient des courroies d’un cuir fort, dont ils faisoient plusieurs tours sur leurs bras.

* Brassard de Verrier : ces brassards sont faits de deux vieux chapeaux passés l’un dans l’autre. On en ôte le dessus, & l’on en couvre le bras droit jusqu’au coude. Il servent à soûtenir le manche des pelles, quand il est trop chaud, lorsqu’on transporte avec ces pelles de la matiere, des arches à recuire, dans le pot.