L’Encyclopédie/1re édition/BRIGADE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 2p. 419).
◄  BRIFIER
BRIGADIER  ►

BRIGADE, s. f. (dans l’Art militaire) partie ou division d’un corps de troupe, soit à pié, soit à cheval, sous le commandement d’un brigadier. Voyez Brigadier.

Le mot brigade est dérivé, si l’on en croit quelques auteurs, du mot latin brigua, brigue, ou intrigue secrete. Du Cange le fait venir de brigand, soldat mal discipliné, qui court le pays & le ravage sans attendre l’ennemi ; comme font les armées de Tartares, d’Arabes, &c. On tire encore l’étymologie de brigade, de brigandine, sorte d’armure, dont on s’est servi autrefois en France. Voyez Brigandine.

L’armée se divise en plusieurs brigades, c’est-à-dire en plusieurs corps particuliers. C’est un certain nombre de bataillons ou d’escadrons destinés à combattre & à faire le service militaire, sous les ordres d’un chef appellé brigadier.

Les troupes d’une même brigade sont sur la même ligne dans l’ordre de bataille, & placées immédiatement à côté les unes des autres ; elles ne sont point de différente espece, mais seulement ou d’infanterie ou de cavalerie.

Le nombre des bataillons ou des escadrons de chaque brigade n’est pas fixé : elles sont quelquefois de six bataillons, elles ne sont pas toutes égales. Il y en a de plus fortes & de plus foibles ; dans les dernieres campagnes de Flandre, celles d’infanterie étoient de quatre bataillons. Les brigades de cavalerie peuvent aller jusqu’à huit escadrons.

Les brigades suivent entr’elles le rang du premier régiment qu’elles contiennent. Les autres régimens sont regardés comme joints avec ce premier, & ne faisant en quelque façon que le même corps. Conformément au rang de ce régiment, on donne aux brigades les postes d’honneur qui lui conviennent. On appelle poste d’honneur à la guerre, celui qui est jugé le plus périlleux ; comme les flancs des lignes sont les endroits les plus exposés & les plus dangereux, on place par cette raison les premieres brigades aux flancs. Le Blond, Essai sur la Castramétation.

Brigade, dans l’Artillerie, est une certaine division de l’équipage ou du train d’Artillerie, composée ordinairement de dix pieces de canon, & de toutes les différentes munitions nécessaires à leur service. Chaque brigade a un commissaire provincial, plusieurs commissaires ordinaires & extraordinaires, des officiers pointeurs, &c. (Q)