L’Encyclopédie/1re édition/CAPTIVERIE

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 2p. 640).
◄  CAPTIF
CAPTURE  ►

CAPTIVERIE, s. f. (Commerce.) on nomme ainsi dans le commerce des Negres, qui se fait par les François au Sénégal, des grands lieux destinés à renfermer les captifs que l’on traite, & dans lesquels on les tient jusqu’à ce qu’ils soient en assez grand nombre pour être transportés aux vaisseaux & envoyés aux îles.

Les captiveries les plus grandes & les plus sûres que la compagnie Françoise du Sénégal ait dans toute l’étendue de sa concession, sont celles de l’île de Gorée. (G)