L’Encyclopédie/1re édition/CAROTTE

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
◄  CAROTIDE
CAROU  ►

CAROTTE, s. f. (Hist. nat.) daucus, genre de plante à fleur en rose & en ombelle, composée de plusieurs pétales inégaux faits en forme de cœur, disposés en rond, & soûtenus par le calice qui devient un fruit arrondi, composé de deux semences garnies & entourées de poils disposés en maniere de sourcil. Tournefort, Inst. rei herb. Voyez Plante. (I)

La carotte légumineuse est une plante qui pousse de grandes feuilles velues, d’une odeur & d’un goût assez agréable : sa tige qui s’éleve de trois piés, est chargée dans sa sommité de parasols qui portent de petites fleurs blanches à cinq feuilles, disposées en fleur-de-lis : sa racine charnue, jaune ou blanche, d’un goût douçâtre, est employée dans les cuisines.

Elle ne se multiplie que de graines qui se sement au mois d’Avril ou Mai sur planches : quand elles sont trop drues on les éclaircit ; & pour les avancer, il faut à la mi-Août couper tous les montans à un demi-pié de terre. (K)

La carotte appellée daucus vulgaris, Tourn. Inst. 307. est d’usage en Medecine ; sa semence infusée dans le vin blanc est diurétique, bonne pour prévenir le calcul, & en diminuer la violence des accès ; elle chasse le gravier, provoque les regles & l’urine, & fait beaucoup de bien dans les maladies de la matrice, & dans les affections hystériques.

Van-Helmont assûre qu’un jurisconsulte fut exempt pendant plusieurs années des douleurs du calcul, en bûvant d’une infusion de la graine de daucus dans de la bierre. (N)