L’Encyclopédie/1re édition/CARTEL

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Texte établi par D’Alembert, Diderot (Tome 2p. 715-716).
◄  CARTE
CARTELADE  ►

CARTEL, s. m. (Hist. mod.) lettre de défi, ou appel à un combat singulier, qui étoit fort en usage lorsqu’on décidoit des différends par les armes, & uniquement par elles, ainsi que certains procès. Voyez Combat, Duel, Champion, &c. (G)

Cartel, (Commerce.) mesure de continence pour les grains, & qui est en usage à Rocroi, à Mezieres, & autres lieux où elle varie pour la grandeur & pour le poids.

Le cartel de froment pese à Rocroi trente-cinq livres poids de marc, celui de méteil trente-quatre, & celui de seigle trente-trois.

A Mezieres le cartel de froment pese trente livres, de méteil vingt-huit, de seigle vingt-six livres.

A Sedan le cartel de froment pese trente-neuf livres, celui de méteil une livre de moins ; le cartel de seigle, trente-sept, & celui d’avoine trente-cinq livres.

A Montmidi le cartel de froment pese quarante-huit livres & demie ; de méteil, quarante-sept ; d’avoine, cinquante livres. Toutes les livres dont nous venons de parler, doivent être prises poids de marc. Dictionnaire du Commerce. (G)